CHEMIN DE MEMOIRE DES PARACHUTISTES
Bienvenue sur notre forum Chemin de Mémoire des Parachutistes...

Si vous êtes membre de notre fratrie, ce message s'affiche car vous avez certainement oublié de vous connecter.

Si vous avez oublié votre mot de passe, en bas de page accueil du forum, par l'icône "contact", adressez un message à l'administrateur qui trouvera pour vous une solution.

Ce message s'affiche également pour nos visiteurs qui tardent à s'inscrire...!

En attendant, bonne navigation à tous.....!


« ... Le devoir de mémoire incombe à chacun...rendre inoubliable. Ceux qui sont morts pour que nous vivions ont des droits inaliénables. Laisser la mémoire se transformer en histoire est insuffisant. Le devoir de mémoire permet de devenir un témoin... »
 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetPartagez | 
 

  3e Bataillon de commando parachutiste. Il obtient son brevet para au camp de Vannes-Meucon (56) sous le n° 27 943A Domfront-en-Poiraie, le Souvenir français rend hommage à Georges Schmit

Aller en bas 
AuteurMessage
PTS
Pro !
Pro !
avatar


MessageSujet: 3e Bataillon de commando parachutiste. Il obtient son brevet para au camp de Vannes-Meucon (56) sous le n° 27 943A Domfront-en-Poiraie, le Souvenir français rend hommage à Georges Schmit   Ven 26 Jan 2018 - 12:52

A Domfront-en-Poiraie, le Souvenir français rend hommage à Georges Schmit

Mi-janvier, au cimetière communal, Didier Miclard et les membres du Souvenir français ont rendu hommage au fondateur du comité local, Georges Schmit, décédé en 2008.


Publié le 25 Jan 18 à 15:05

Les membres du Souvenir français de Domfront-en-Poiraie, dans l’Orne, en Normandie, ont rendu hommage à Georges Schmit, au carré militaire du cimetière de La Croix-des-Landes. (©Le Publicateur Libre)
Rassemblés au carré militaire du cimetière de la Croix-des-Landes, à Domfront-en-Poiraie, dans l’Orne, en Normandie, plusieurs porte-drapeaux et membres du Souvenir Français sont venus célébrer le 10e anniversaire du décès de Georges Schmit, fondateur du comité du Souvenir français de Domfront.
Didier Miclard, président de la section locale du Souvenir Français, a dit de lui :
Citation :
C’était un grand bonhomme
Il a ensuite rappelé son parcours : « Georges est né le 8 juin 1930 à Paris XVIIIe. A la déclaration de la guerre, il ne comprend pas l’occupation et en 1943, accompagné de plusieurs de ses camarades âgés comme lui de 13 à 15 ans, il souhaite aider la résistance. Avec leurs bonnes têtes de poulbot, ils pénètrent dans les camps allemands et dérobent le carburant en jerricans de 25 litres qu’ils vident dans les caniveaux. En février 44, il est surpris par un soldat de la Wehrmacht qui lui conseille de se sauver pour ne pas être fusillé. En 1946, sans grand succès, il poursuit ses études et c’est en 1948 qu’il décide d’aller se battre pour la France en Indochine et signe un engagement au titre du 3e Bataillon de commando parachutiste. Il obtient son brevet para au camp de Vannes-Meucon (56) sous le n° 27 943 et le 1er septembre 1948 embarque sue le bateau Pasteur. Il arrive à Saïgon en novembre 1948. Sous les ordres du capitaine Bigeard, il participe à la bataille de la Plaine des joncs et rejoint le Tonkin en février 1949. Le 27 mai 1950, il saute sur la cité That Khé et combat sur la RC4 où plus de 370 hommes du bataillon ont été tués. Fait prisonnier au camp Viet Minh 113 pendant 24 mois, il n’est libéré que sur ordre de Ho Chi Ming ».

Reconnaissance

Titulaire de la Croix du combattant volontaire avec agrafe Indochine, de la Croix du combattant, de la médaille commémorative 39-45, de la médaille commémorative Indochine, de la médailles des blessés, du titre de reconnaissance de la Nation agrafe Indochine, de la plaque des porte-drapeaux, de la médaille des 1 000 éléphants (décoration indochinoise), Georges Schmit crée en 2006, sur la demande du Colonel Duprez alors directeur de l’Office national des anciens combattants et délégué général de l’Orne, le comité du Souvenir Français de Domfront. Il décède à 78 ans le 10 janvier 2008.
Le dépôt d’une plante fleurie a clôturé cette cérémonie.
Revenir en haut Aller en bas
 
3e Bataillon de commando parachutiste. Il obtient son brevet para au camp de Vannes-Meucon (56) sous le n° 27 943A Domfront-en-Poiraie, le Souvenir français rend hommage à Georges Schmit
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
CHEMIN DE MEMOIRE DES PARACHUTISTES :: NOS GUERRES COMPTEMPORAINES et les OPEX :: INDOCHINE 1945 -1954-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers: