CHEMIN DE MEMOIRE DES PARACHUTISTES
Bienvenue sur notre forum Chemin de Mémoire des Parachutistes...

Si vous êtes membre de notre fratrie, ce message s'affiche car vous avez certainement oublié de vous connecter.

Si vous avez oublié votre mot de passe, en bas de page accueil du forum, par l'icône "contact", adressez un message à l'administrateur qui trouvera pour vous une solution.

Ce message s'affiche également pour nos visiteurs qui tardent à s'inscrire...!

En attendant, bonne navigation à tous.....!


« ... Le devoir de mémoire incombe à chacun...rendre inoubliable. Ceux qui sont morts pour que nous vivions ont des droits inaliénables. Laisser la mémoire se transformer en histoire est insuffisant. Le devoir de mémoire permet de devenir un témoin... »
 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez
 

 Le ministère des Armées sera-t-il le dindon de la farce lors de la vente de l’hôpital du Val-de-Grâce ?

Aller en bas 
AuteurMessage
battement zéro
Pro !
Pro !
battement zéro


Le ministère des Armées sera-t-il le dindon de la farce lors de la vente de l’hôpital du Val-de-Grâce ?  Empty
MessageSujet: Le ministère des Armées sera-t-il le dindon de la farce lors de la vente de l’hôpital du Val-de-Grâce ?    Le ministère des Armées sera-t-il le dindon de la farce lors de la vente de l’hôpital du Val-de-Grâce ?  EmptyJeu 30 Nov 2017 - 16:09

Citation :
LIBRE OPINION de Laurent LAGNEAU : Le ministère des Armées sera-t-il le dindon de la farce lors de la vente de l’hôpital du Val-de-Grâce ?
Posté le mardi 28 novembre 2017
Le ministère des Armées sera-t-il le dindon de la farce lors de la vente de l’hôpital du Val-de-Grâce ?  Vignette_val_de_grace_57bb3da6e97314202b2e4d6d11880995
 Décote « Duflot », cessions pour « l’euro symbolique » à titre de compensation aux collectivités locales lors de la fermeture d’une base ou d’une caserne, arbitrages défavorables, comme pour l’îlot Saint-Germain et l’Hôtel de l’Artillerie, à Paris… En matière d’immobilier, le ministère des Armées peine obtenir les recettes sur lesquelles il compte pour mettre un peu de beurre dans les épinards.
Et une nouvelle affaire concerne l’avenir de l’ex-hôpital militaire du Val-de-Grâce, qui a fermé ses portes en 2016. Ce bâtiment vaudrait au moins 100 millions d’euros. Si ce n’est plus, à condition qu’il soit vendu à un investisseur privé. Seulement, selon le Journal du Dimanche, deux autres ministères ont des vues sur lui.
Ainsi, le ministère de l’Intérieur souhaiterait en faire une  » « Cité du renseignement », en y regroupant des antennes de la Direction générale de la sécurité intérieure (DGSI). Celui de la Santé se verrait bien y implanter un « campus » regroupent les différents services de l’INSERM (Institut national de la santé et de la recherche médicale).
Lors de son audition par les sénateurs de la commission des Affaires étrangères et de la Défense, le secrétaire général pour l’administration (SGA), Jean-Claude Bodin, avait évoqué ce dossier. « Un certain nombre de services publics ont émis le souhait de le récupérer. La condition est pour nous que le compte d’affectation spéciale soit bien alimenté du prix que retiendra la direction de l’immobilier de l’Etat », avait-il assuré.
Va-t-on vers un tel scénario? Pas si sûr à en croire le Journal du Dimanche. « La simple compensation financière versée par l’administration qui s’installerait au Val-de-Grâce serait sans commune mesure avec le fruit d’une cession à un investisseur privé », écrit l’hebdomadaire.
« Nous avons marqué notre préférence pour une cession au privé. Notre intérêt est de vendre le plus vite possible au meilleur prix, nous avons besoin de ressources. Mais si l’État décidait de confier le site à un autre ministère, nous n’aurions pas de commentaire à faire », a déploré un responsable de l’immobilier au ministère des Armées, auprès du JDD.
Le président Macron devrait rendre un arbitrage dans ce dossier d’ici quelques jours. Mais après la perte d’une cinquantaine de millions subie par le ministère des Armées lors de la cession, à la Ville de Paris, de l’îlot Saint-Germain, une nouvelle décision défavorable serait de trop.
 
Laurent LAGNEAU
(Opex360)
 
Source de rediffusion : www.asafrance.fr
 

_________________

Revenir en haut Aller en bas
 
Le ministère des Armées sera-t-il le dindon de la farce lors de la vente de l’hôpital du Val-de-Grâce ?
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» le papier ne sera jamais mort...
» L'Internationale sera le genre humain...
» Journal de Montréal
» Le père Toulorge sera béatifié
» Nous resterons sur terre - Film.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
CHEMIN DE MEMOIRE DES PARACHUTISTES :: ACTUALITES DIVERS :: VEILLE ACTUALITE MILITAIRE-
Sauter vers: