CHEMIN DE MEMOIRE DES PARACHUTISTES
Bienvenue sur notre forum Chemin de Mémoire des Parachutistes...

Si vous êtes membre de notre fratrie, ce message s'affiche car vous avez certainement oublié de vous connecter.

Si vous avez oublié votre mot de passe, en bas de page accueil du forum, par l'icône "contact", adressez un message à l'administrateur qui trouvera pour vous une solution.

Ce message s'affiche également pour nos visiteurs qui tardent à s'inscrire...!

En attendant, bonne navigation à tous.....!


« ... Le devoir de mémoire incombe à chacun...rendre inoubliable. Ceux qui sont morts pour que nous vivions ont des droits inaliénables. Laisser la mémoire se transformer en histoire est insuffisant. Le devoir de mémoire permet de devenir un témoin... »
 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetPartagez | 
 

 Afghanistan : les démineurs Français au Palais Présidentiel

Aller en bas 
AuteurMessage
Michel
Expert
Expert
avatar


MessageSujet: Afghanistan : les démineurs Français au Palais Présidentiel   Jeu 30 Oct 2008 - 9:21

Le dimanche 26 octobre 2008 en fin de matinée, l’IRT (Incident Response Team) du bataillon français est mise en alerte : des travaux de terrassement à proximité de la résidence du président Karzaï ont mis à jour une roquette de 220 mm, enfouie sous plusieurs mètres de terre.

Composé d’une équipe EODD (élément opérationnel de déminage et de dépollution) du 13e régiment du génie (RG), d’un groupe génie du 17e régiment du génie parachutiste (RGP), et d’une équipe santé du 3e régiment parachutiste d’infanterie de marine (RPIMa), l’élément d’alerte rejoint rapidement les lieux.

Arrivés sur zone, les démineurs établissent un périmètre de sécurité: l’objectif est de procéder à l’intervention sans pour autant faire évacuer les lieux.

Par mesure de précaution, les hommes du 17e RGP dégagent l’engin au moyen de pelles et de pioches. Longue de 5 mètres, la roquette est sortie en deux temps, avant d’être neutralisée et emmenée pour stockage avant sa destruction. Au total, deux heures sont nécessaires pour dégager l’engin et le neutraliser.

Depuis le 28 août, la responsabilité principale de la sécurité dans la ville de Kaboul a été entièrement transférée aux forces de sécurité afghanes. Néanmoins, les forces de l’ISAF restent en soutien, sur demande, comme pour cette intervention.

Depuis sa mise en place, le 15 septembre 2008, la nouvelle équipe IRT a procédé à 35 interventions EOD, principalement sur 3 grandes zones : le district de Surobi (FOB Tora), Kaboul, la plaine de Shamali. Plus de 1 800 munitions de tous types ont été neutralisées, parmi lesquelles figurent des mines antichar (AC) et antipersonnel (AP), des grenades offensives, des roquettes, des fusées, des obus, ainsi que des charges de propulsion, soit plus de 3 tonnes dont 300 kg de matière active.



Démineur français en intervention


Préparation de l'intervention


La roquette est dégagée


Emmenée pour destruction


Source: EMA
Revenir en haut Aller en bas
 
Afghanistan : les démineurs Français au Palais Présidentiel
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
CHEMIN DE MEMOIRE DES PARACHUTISTES :: LES UNITES PARACHUTISTES France et OM :: 17ème R.G.P. - Régiment de Génie Parachutiste-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers: