CHEMIN DE MEMOIRE DES PARACHUTISTES
Bienvenue sur notre forum Chemin de Mémoire des Parachutistes...

Si vous êtes membre de notre fratrie, ce message s'affiche car vous avez certainement oublié de vous connecter.

Si vous avez oublié votre mot de passe, en bas de page accueil du forum, par l'icône "contact", adressez un message à l'administrateur qui trouvera pour vous une solution.

Ce message s'affiche également pour nos visiteurs qui tardent à s'inscrire...!

En attendant, bonne navigation à tous.....!


« ... Le devoir de mémoire incombe à chacun...rendre inoubliable. Ceux qui sont morts pour que nous vivions ont des droits inaliénables. Laisser la mémoire se transformer en histoire est insuffisant. Le devoir de mémoire permet de devenir un témoin... »
 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Ils sont citoyens au service de la France- La cérémonie militaire de Saillac. CFIM

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Fombecto
Expert
Expert
avatar


MessageSujet: Ils sont citoyens au service de la France- La cérémonie militaire de Saillac. CFIM   Mar 18 Juil 2017 - 23:14

Publié le 26/02/2016 à 08:09

Ils sont citoyens au service de la France

La cérémonie militaire de Saillac.

Lundi 22 février, le maire Gérard Lacan, la municipalité, Catherine Marlas vice-présidente et conseillère départementale, un nombreux public et des cadres militaires en charge des recrues, participaient à la présentation de l'emblème national sur le fronton de la mairie. Une étape de la formation du jeune militaire.
Le jeune engagé commence la formation générale initiale (FGI) qui dure douze semaines au centre d'instruction de la 11e brigade parachutiste dit aussi «centre Bigeard» à Caylus. En fin de premier mois, la cérémonie de parrainage et de remise du béret rouge installe le jeune engagé dans ses habits de futur parachutiste. La présentation de l'emblème national au fronton d'une mairie, au terme du second mois, le consacre citoyen au service de la France. Enfin, il est reconnu comme soldat des forces terrestres avec la remise de diplôme. Cette cérémonie était présidée par le lieutenant-colonel François-Joseph Nys, commandant adjoint le CFIM 11. Après la prise de parole de celui-ci, Gérard Lacan s'est réjoui de l'engagement de ces jeunes gens, de leur abnégation au service de la France, eux qui seront amenés à accomplir des missions, parfois dans des situations d'exception.
Après la cérémonie militaire, tout le monde était invité devant un buffet dressé face la mairie et offert par les responsables de la base militaire. Tous ont pu converser avec les hauts responsables militaires, mais aussi les jeunes recrues. Le lieutenant-colonel a remis un cadeau au maire du village, gage, a-t-il précisé, du lien très fort qui unit le centre de formation et le village. Catherine Marlas confirma l'admiration de tous à ces jeunes qui par leur nouveau métier ont choisi de protéger la France et ses habitants.
La Dépêche du Midi

_________________
« A la Grèce, nous devons surtout notre raison logique. A Rome, nos maximes de droit et de gouvernement. Mais à l'Evangile nous devons notre idée même de l'homme. Si nous renions l'Evangile, nous sommes perdus. » Maréchal de Lattre de Tassigny (mort le 11 janvier 1952).
Revenir en haut Aller en bas
 
Ils sont citoyens au service de la France- La cérémonie militaire de Saillac. CFIM
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
CHEMIN DE MEMOIRE DES PARACHUTISTES :: LES UNITES PARACHUTISTES France et OM :: Les camps d'entaînement BP-DI-
Sauter vers: