CHEMIN DE MEMOIRE DES PARACHUTISTES
Bienvenue sur notre forum Chemin de Mémoire des Parachutistes...

Si vous êtes membre de notre fratrie, ce message s'affiche car vous avez certainement oublié de vous connecter.

Si vous avez oublié votre mot de passe, en bas de page accueil du forum, par l'icône "contact", adressez un message à l'administrateur qui trouvera pour vous une solution.

Ce message s'affiche également pour nos visiteurs qui tardent à s'inscrire...!

En attendant, bonne navigation à tous.....!


« ... Le devoir de mémoire incombe à chacun...rendre inoubliable. Ceux qui sont morts pour que nous vivions ont des droits inaliénables. Laisser la mémoire se transformer en histoire est insuffisant. Le devoir de mémoire permet de devenir un témoin... »
 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 CAMERONE 2017

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Pérignon
Expert
Expert
avatar


MessageSujet: CAMERONE 2017   Jeu 9 Mar 2017 - 16:35

Il portera la main du capitaine Danjou à Aubagne - Camerone 2017


Citation :
Le général de division Jean Maurin, commandant la Légion étrangère, vient de désigner comme Porteur de la main du capitaine Danjou lors de la commémoration de Camerone à Aubagne, le sergent-chef (er) N’Guyen Van Phong, officier de la Légion d’honneur, médaillé militaire, sept fois cité dont trois fois comme supplétif vietnamien au sein du 1°BEP, 2°BEP,3°CSPL, 4°REI,13°DBLE et 2°REP où après avoir fait le déménagement de Bou-Sfer à Calvi, commanda une section pendant un an au Tchad de 1969 à 1970.

Le thème de Camerone 2017: “Volontaire” pour honorer la mémoire des supplétifs vietnamiens qui ont combattu dans les rangs de la Légion étrangère en Indochine.

Plus de 2 000 d’entre eux ont été tués au combat. Une plaque à leur mémoire érigée à l’entrée du musée côté parking sera inaugurée à Camerone 2017 après la prise d’armes.

Le sergent-chef (er) N’Guyen Van Phong a accompagné le Chef de bataillon (er) Roger Faulques, porteur de la main en 2010.


Camerone 2010 - Le sergent-chef (er) N’Guyen Van Phong à droite du CB Roger Faulques
Revenir en haut Aller en bas
FOUQUET66
Expert
Expert
avatar


MessageSujet: Re: CAMERONE 2017   Jeu 9 Mar 2017 - 18:06

Merci Pérignon.


La Légion étrangère vous invite à participer aux cérémonies organisées à la Maison Mère (Aubagne), le 30 avril 2017 à partir de 09h45, à l'occasion de la commémoration du combat de Camerone, haut fait d'armes devenu emblématique de l'esprit Légion.




Comme chaque année, et officiellement depuis 1931, la Légion étrangère honorera en 2017 le sacrifice des légionnaires du Capitaine Danjou, glorieusement tombés au Mexique, dans l’hacienda de Camerone. Ce combat s'est déroulé le 30 avril 1863, dans l’accomplissement sacré de la mission qui avait été confiée aux légionnaires : assurer la couverture au profit d’un convoi logistique ravitaillant les unités françaises qui assiégeaient la ville de Puebla.

Ce combat regroupe à lui seul toutes les valeurs fédératrices de la Légion étrangère : le caractère sacré de la mission, la fidélité à la parole donnée ainsi que la communauté de destin choisie et acceptée par les officiers, sous-officiers et légionnaires. Ces trois vertus légionnaires connues de tous, expliquées aux plus jeunes et commentées à chaque occasion constituent le fondement de l’esprit de corps qui nous anime.
Cette année la cérémonie portera avec intensité le thème « Légionnaire, tu es volontaire », rappelant, aux quelques 9 000 hommes formant aujourd’hui la Légion étrangère, le premier pas de leur engagement à servir.

Pensez dès maintenant à réserver des places en tribune pour vos familles.

« Camerone », est la seule journée de l’année où la Légion étrangère ouvre ses portes pour vous faire découvrir son univers. Seules les personnes ayant obtenu un carton nominatif pourront assister à la prise d'armes.
La kermesse qui se déroule l’après-midi, est accessible à tous.

Si vous souhaitez participer à cette cérémonie, qui se déroulera à Aubagne, le 30 avril 2017, vous pouvez vous inscrire, dès le 18 février 2017, sur le site Internet « CAMERONE 2017 » en suivant le lien :




La clôture des inscriptions est fixée au 24 avril.



En raison de l’application des mesures de sécurité « Sentinelle-Vigipirate », le public de la cérémonie de Camerone sera soumis au respect des procédures d’identification, de filtrage et de fouille à l’entrée du quartier Viénot. Ne pas s’encombrer de sac du type sac à dos ou tout autre accessoire superflu.

Une tenue correcte est exigée pour l'accès à la cérémonie et durant toute la kermesse.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.legionetrangere.fr/
FOUQUET66
Expert
Expert
avatar


MessageSujet: Re: CAMERONE 2017   Lun 13 Mar 2017 - 11:48

Camerone 2017, hommage particulier aux volontaires supplétifs indochinois.

Le général commandant la Légion étrangère Jean Maurin avait rendu officiel, en janvier, le thème de l’année 2017 pour toute la Légion : « légionnaire, tu es un volontaire ». Dans la continuité de ce message,il a souhaité souligner le rôle déterminant des volontaires indochinois qui ont combattu comme supplétifs dans les rangs de la Légion. Ces «frères d’armes » seront représentés par le sergent-chef (er) N’Guyen Van Phong, futur porteur de la main du capitaine Danjou, à l’occasion de la commémoration du combat de Camerone, à Aubagne le 30 avril 2017.
Publié le 10/03/2017 à 17:49 | DRP-LE

Le général commandant la Légion étrangère Jean Maurin avait rendu officiel, en janvier, le thème de l’année 2017 pour toute la Légion : « légionnaire, tu es un volontaire ». Répété à chaque occasion, il permet à la communauté Légion de se retrouver durant toute l’année autour d’un message fort et fédérateur qui s’impose à chaque régiment. Cette année, le message est le premier article du code d’honneur de la Légion étrangère, instauré dans les années 80 : « Légionnaire, tu es un volontaire servant la France avec honneur et fidélité ». Et dans cet article, le mot « volontaire » sera mis en avant. Il rappelle symboliquement le premier pas, le premier acte de volontariat, qui a amené chaque légionnaire, chaque sous-officier, mais aussi chaque officier à venir servir la Légion étrangère.


Bérêt blanc des CIPLE


Dans la continuité de ce message, le général a souhaité souligner le rôle déterminant des volontaires indochinois qui ont combattu comme supplétifs dans les rangs de la Légion. L’Histoire retient cet épisode comme celui du « jaunissement » (1950 – 1954).


supplétifs dans les rangs de la Légion. L’Histoire retient cet épisode comme celui du « jaunissement » (1950 – 1954).





A toutes les époques, l’armée française eut recours à des soldats indigènes dans ses territoires coloniaux. Mais, jusqu’à la guerre d’Indochine, la Légion y échappa. L’introduction de réguliers indochinois dans la quasi-totalité des formations légionnaires fut décidée pour remplacer les pertes subies sur la RC 4 ; le général de Lattre de Tassigny accéléra le processus. Si la Légion fut attentive à ne jamais dépasser un volume trop important, au risque de trop ressembler à la Coloniale, chaque bataillon était prévu en compter jusqu’à 400, pour arriver à 1 200 hommes. Plusieurs méthodes furent employées : l’amalgame avec les compagnies indochinoises parachutistes de la Légion étrangère (CIPLE) dans les BEP, la substitution dans les unités spécialisées, ou la mise sur pied de bataillons mixtes dès leur constitution. Les supplétifs apportèrent leurs techniques de guérilla, leur connaissance du terrain, leurs méthodes non conventionnelles. La Légion, ainsi qu’elle avait appris des espagnols, des russes, des allemands, gagna un élément précieux avec les supplétifs indochinois : la souplesse. Faut-il rappeler cet épisode, lorsqu’un légionnaire hongrois ordonne un « mau-len, mau-len » répercuté par un supplétif indochinois qui crie « schnell, schnell ». L’amalgame a fonctionné entre frères d’armes. Plus de 2 000 d’entre eux ont été tués au combat. Une plaque à leur mémoire sera dévoilée au musée après la prise d’armes de Camerone, le 30 avril 2017.

Parmi ces «frères d’armes », le général Jean Maurin vient de désigner le sergent-chef (er) N’Guyen Van Phong pour les représenter. Il sera le futur porteur de la main du capitaine Danjou à l’occasion de la commémoration du combat de Camerone, à Aubagne le 30 avril 2017. Né en 1935, il s’engage à dix-huit ans pour servir comme supplétif auprès du Corps expéditionnaire français. Un an plus tard, il s’engage comme légionnaire. Officier de la Légion d’honneur, médaillé militaire, sept fois cité dont trois fois comme supplétif indochinois. Il a servi au sein des 1er et 2ème bataillons étrangers de parachutiste (BEP), de la 3e compagnie saharienne portée de légion (CSPL), du 4 régiment étranger d’infanterie (REI), de la 13e demi brigade de la Légion étrangère (DBLE) et du 2e régiment étranger de parachutistes (REP), où il commanda une section pendant un an. N’Guyen Van Phong était, lors de la cérémonie de Camerone de 2010, accompagnateur du Chef de bataillon (er) Roger Faulques, porteur de la main.

Les accompagnateurs seront au nombre de 11, à hauteur de un légionnaire par régiment. Ce choix met en valeur la continuité anciens-jeunes, par le biais de cet acte de volontariat qui les engage et les attache définitivement à la Légion étrangère.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.legionetrangere.fr/
Pérignon
Expert
Expert
avatar


MessageSujet: Re: CAMERONE 2017   Ven 12 Mai 2017 - 15:31

Camerone 2017 :  Ecrivain et journaliste, Denis TIllinac évoque la Légion étrangère

Citation :
«La Légion, modèle de vertu», par Denis Tillinac

L'impressionnante commémoration, à Aubagne, de la bataille de Camerone est l'occasion de raviver la flamme de notre patriotisme

Par Denis Tillinac — mai 2017 - Valeurs Actuelles


A gauche : Denis TILLINAC

Il y a des moments où l'on a besoin de prendre ses distances avec les réalités pour s'ébattre dans un univers moins frelaté. Ainsi, l'autre dimanche, tandis que la campagne présidentielle tournait à la foire d'empoigne sur les estrades médiatiques, eus-je le privilège de découvrir à Aubagne un théâtre digne de l'antique : le commandement de la Légion étrangère. Depuis toujours, je rêvais d'assister à la commémoration de la bataille de Camerone, 30 avril 1863, dans ce décor dont les photos ont ensoleillé mon imaginaire : la "voie sacrée", le fameux monument aux morts ramené de Sidi Bel-Abbès avec sa "boule", le musée et un pan de montagne sur la ligne d'horizon. Partout les képis blancs ou les bérets verts de légende, de belle légende —et rien d'essentiel ne distingue l'étoilé du simple galonné, non plus que l'autochtone de l'étranger : la Légion est une famille, soudée par une mémoire.

J'ai retrouvé un ami d'enfance, ancien colonel de la Légion en retraite depuis des lustres, mais chaque 30 avril il revient à Aubagne, où il a servi, pour communier avec ses frères d'armes dans une même ferveur. Car une religiosité ennoblit le cérémonial ; une liturgie au rituel immuable le hisse à l'altitude d'une sacralité étrangement pure. Les régiments défilent au pas rythmé par la fameuse musique devant une assistance nombreuse et recueillie. Lecture est faite par un soldat du récit de la bataille de Camerone — l'exploit inouï de quelques légionnaires, repliés dans une hacienda, accablés par la chaleur et torturés par la soif, face à des soldats mexicains infiniment supérieurs en nombre.



Ce texte récité par cœur devrait être connu de tout écolier. Le fol héroïsme qu'il évoque mérite la comparaison avec celui de Roland à Roncevaux. À ceci près que les faits attestés ont précédé le mythe et que, sur les cinq continents, la Légion étrangère, depuis sa création en1831 sous le règne de Louis-Philippe « Roi des français » a illustré des vertus cardinales: honneur, fidélité, bravoure, oubli de soi. Elle a forcé le respect des états-majors du monde entier et aujourd'hui encore on cite ses actions en exemple. L'ordre du jour de Jean-Yves Le Drian, ministre de la Défense, fut remarquable dans sa sobriété ; chaque mot sonnait juste.
Les gorges se nouèrent lorsque le sergent-chef Nguyen Van Phong, un ancien supplétif des campagnes d'Indochine, porta, telle une relique, la main de bois du capitaine Danjou, ramenée de Camerone par les rares survivants. Un soldat de chaque régiment l'accompagnait, innovation bienvenue pour étayer la double symbolique de l'esprit de corps et des accointances entre l'ère des pionniers et le temps présent.

A ce moment crucial de la liturgie s'exalte en vert et rouge l'âme de la Légion. La Marseillaise, qui a retenti sous un ciel tourmenté après que le général Maurin eut présenté ses soldats au ministre, m'a (presque) convaincu que l'âme de la France a des restes de jouvence. La naturalisation par le même ministre de deux légionnaires — un Japonais et un Kirghize— suggérait en filigrane ce que pourrait signifier le mot « intégration ». Ou « assimilation », comme on voudra.

Rien de plus français qu'un légionnaire de provenance tropicale, équatoriale ou autre. Rien de plus réconfortant que cette commémoration quand on a encore envie de rêver une France un peu idéale. Coiffée d'un képi blanc, on voudrait la croire altière et invincible. Rien de plus émouvant que cette famille disséminée sur les champs de bataille, rameutée par le culte de ses glorieux ancêtres.

En retrouvant le monde profane dans les rues de Marseille aux murs maculés par les affiches électorales, j'avais l'impression pas très rassurante d'avoir perdu la boussole de mon patriotisme. N'importe, je sais où elle se trouve : à  Aubagne, au bout de la « voix sacrée » dans le tabernacle où la main fraternelle du capitaine Danjou montre à bon entendeur le chemin de l'espoir.


http://www.legion-etrangere.com/mdl/info_seul.php?id=550&block=0&titre=La-Legion-modele-de-vertu-par-Denis-Tillinac
Revenir en haut Aller en bas
Claude Millet
Fondateur
avatar


MessageSujet: Re: CAMERONE 2017   Ven 12 Mai 2017 - 18:05

Merci Alain!

_________________

RASURA_________SER
1er RCP - 257.174

« Il n'y a pas de sens de l'Histoire, il n'y a pas de vent de l'Histoire car ce qui fait l'Histoire, selon notre conception occidentale et chrétienne qui est vérifiée par tous les faits historiques, c'est la volonté des hommes, c'est l'intelligence des hommes, ce sont leurs passions, bonnes ou mauvaises. »Colonel Bastien THIRY procès Petit Clamart
Revenir en haut Aller en bas
http://membres.multimania.fr/intelligencearmee/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: CAMERONE 2017   

Revenir en haut Aller en bas
 
CAMERONE 2017
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
CHEMIN DE MEMOIRE DES PARACHUTISTES :: ACTUALITES DIVERS :: VEILLE ACTUALITE MILITAIRE-
Sauter vers: