CHEMIN DE MEMOIRE DES PARACHUTISTES
Bienvenue sur notre forum Chemin de Mémoire des Parachutistes...

Si vous êtes membre de notre fratrie, ce message s'affiche car vous avez certainement oublié de vous connecter.

Si vous avez oublié votre mot de passe, en bas de page accueil du forum, par l'icône "contact", adressez un message à l'administrateur qui trouvera pour vous une solution.

Ce message s'affiche également pour nos visiteurs qui tardent à s'inscrire...!

En attendant, bonne navigation à tous.....!


« ... Le devoir de mémoire incombe à chacun...rendre inoubliable. Ceux qui sont morts pour que nous vivions ont des droits inaliénables. Laisser la mémoire se transformer en histoire est insuffisant. Le devoir de mémoire permet de devenir un témoin... »
 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez
 

 Les faussaires de l’information Le plus puissant gang de l'histoire vient defaire le holdup du siècle.Ce gang c'est les journalistes, leur butin c'est lavérité qu'ils ont kidnappée pour l'étouffer,la maquiller,l'assaisonner au goût de leurs commanditaires

Aller en bas 
AuteurMessage
Claude MILLET
Fondateur
Claude MILLET


Les faussaires de l’information Le plus puissant gang de l'histoire vient defaire le holdup du siècle.Ce gang c'est les journalistes, leur butin c'est lavérité qu'ils ont kidnappée pour l'étouffer,la maquiller,l'assaisonner au goût de leurs commanditaires Empty
MessageSujet: Les faussaires de l’information Le plus puissant gang de l'histoire vient defaire le holdup du siècle.Ce gang c'est les journalistes, leur butin c'est lavérité qu'ils ont kidnappée pour l'étouffer,la maquiller,l'assaisonner au goût de leurs commanditaires   Les faussaires de l’information Le plus puissant gang de l'histoire vient defaire le holdup du siècle.Ce gang c'est les journalistes, leur butin c'est lavérité qu'ils ont kidnappée pour l'étouffer,la maquiller,l'assaisonner au goût de leurs commanditaires EmptyMar 22 Nov 2016 - 20:38

Les faussaires de l’information

http://img.agoravox.fr/local/cache-vignettes/L300xH156/Malcom_X-3-c0681.jpg

Le plus puissant gang de l'histoire vient de faire le holdup du siècle. Ce gang c'est les journalistes, leur butin c'est la vérité qu'ils ont kidnappée pour l'étouffer, la maquiller, l'assaisonner au goût de leurs commanditaires.

Les médias officiels sont la honte de la profession. Ce quatrième pouvoir qui était là pour dire le réel, le fondé, est devenu, au nom d’intérêts privés qui l’engraissent, le fossoyeur de la vérité. Ses représentants se sont transformés en d’obscènes caricatures qui, même prises en flagrant délit d’imposture, continuent à vomir leurs désinformations. Seulement voilà, le peuple se réveille, le citoyen se renseigne, constate et n’avale plus la soupe insipide que lui servent les valets médiatiques du libéralisme.

Lorsqu’ils vous parlent d’Europe, c’est pour vous faire culpabiliser de ne pas accepter celle que l’on vous impose. Celle de la finance pour l’élite dont ils font partie et celle, de l’immense majorité de pauvres et de smicards qu’ils diffament.

Voyez l’ambigüité de leurs attitudes, leurs hypocrisies et leurs mystifications lors du Brexit anglais ou lors de l’élection de D.Trump. Regardez les interviews mielleuses qu’ils accordent aux partisans politiques du système (De Hollande à Valls en passant par Juppé à Sarkozy), trop de servilité, aucune impartialité !

Mais quand il s’agit des candidats qui critiquent l’oligarchie princière en place (De Mélenchon à M.L Pen) remarquez les quolibets, le manque de respect, la grotesque iniquité dont ils font preuve, leurs incapacités à laisser l’interlocuteur répondre en lui coupant la parole avec leurs questions sans fondement dénuées d’objectivités. Cela crève tellement les yeux du spectateur intelligent qu’ils se dévalorisent eux même et provoque ce terrible rejet de ce gâchis médiatique qu’ils composent.

Ils vous abreuvent de sondages triturés, magouillés afin de vous orienter vers leurs choix qui est le bon parce que vous citoyens, vous être trop inculte pour savoir ce qui est bon pour vous alors, ces arrogants sont là pour vous le dire, vous le répéter tel un mantra, jusqu’à l’écœurement et la colère. Quelle tristesse de voir cette grande corporation qui à l’origine était censée renseigner et guider les peuples par la vérité des faits, la dénonciation des malversations, les coups bas des puissants, dévoyée par une bande de courtisans collaborationniste dépourvue d’éthique.

Elle devait être un rempart aux dictatures, elle est devenue leurs fondements, leurs fortifications. Ces porteurs du verbe originel se sont vautrés dans les fanges de la flatterie, de l’artifice et du mensonge.

La liste est longue de ces falsificateurs souillant l’authenticité de la profession qui ont transformé une vocation plus qu’honorable en maison close, des scribouillards de la prose pour de bien vilaines causes. Leurs plumes ont mauvaises langues et leurs paroles, l’haleine du laquais se complaisant dans sa servitude. Leurs chroniques partisanes empestent les rédactions d’un nauséabond parfum d’imposture.

Ils règnent sans partage sur les radios, télés et journaux officiels. Boycottez ces institutions dévoyées et cherchez astucieusement et judicieusement les informations sur la toile internationale. N’écoutez plus les enquêtes d’opinions qui sont les fruits avariés issus de leurs cerveaux malades pour vous manipuler, vous orienter vers des choix bien définis par les marionnettistes du mondialisme financier.

Pour vaincre les tabous et les préjugés il faut comprendre et maitriser le vocabulaire employé, se réapproprier les mots afin de ne pas les voir utilisés et dévoyés par les médias de la pensée unique à des fins confiscatoires et politiciennes et par le niveau de manipulation et d’intoxication des faits et de la bêtise qu’ils consciemment propagent. Avec l’idéologie on débranche l’intelligence et on est dans la croyance.

La grandeur d’un journaliste se mesure par son indépendance et par sa passion des réalités. Aujourd’hui, le pisse-copie de l’épiscopat médiatique vous pose une question et n’entend pas votre réponse car il n’écoute que son préjugé. Si vous n’adhérez pas à sa vision étriquée, le bavard n’est pas en recherche de réel mais dans le pamphlétaire, le polémique. Journalistes, vous qui deviez être des guides, des contres pouvoirs, nous avertissant sur les excès, les méandres obscures de l’exécutif, les pièges politiques dissimulés sur notre chemin démocratique, des phares mettant la vérité en lumière ; vous avez choisis le terne confort de la trahison des évènements, fardant le réel, maquillant le vrai avec les affabulations et les bobards ordonnés par votre hiérarchie de ploutocrates aux ordres et à la solde des maitres argentiers. Vous deviez, dénonçant les dérives mafieuses nous aider à faire une société plus juste, meilleure, plus humaine. Au lieu de cela, par votre duplicité et votre charlatanisme, vous êtes les principaux responsables de l'état de ce monde.

Vous nous dites ce que nous devons penser, aimer ou haïr comme vous l'ont appris vos maitres. Vous nous aboyez à longueur de simulacres des clichés éc....................lés : " Les méchants Russes contre les gentils Américains, les vilains terroristes Palestiniens contre les pauvres sionistes Israéliens, les fachos et crétins qui ne veulent pas de votre belle Europe qui fabrique des chômeurs et appauvrit les nations. Vous raillez les vrais humanistes, les vrais écologistes pour faire l'apologie du libéralisme sauvage dont vous êtes les complices.

Vos postures face aux massacres sont plus que sélectives et votre compassionnel s'adapte aux génocidaires pour faire le buzz, etc… ». Celui qui utilise les mots :" Peuple, référendum, démocratie participative etc.." est à vos yeux un imbécile que vous traitez de populiste. Jamais l'information n'a été dénaturée à ce point, les faits falsifiés avec autant de culot et de malhonnêteté.

Mais voilà, votre laisse est bien courte et la ficelle un peu grosse ce qui fait, et c'est heureux, que de moins en moins de personne croit en vous, en vos discours soumis, monocordes et dignes des heures les plus sombres de notre histoire. Vous êtes devenu la Pravda, des propagandistes de la finances, des enfants de Goebbels, les organes officiels d'une dictature de l'argent qui petit à petit c'est insidieusement mise en place avec votre complicité actée et active. Au magnifique et indispensable métier de journaliste, vous avez préféré celui de catin près à tous les arrangements pour un salaire de cadre sup ! Vous êtes les croques morts de ce job et votre carte de presse a moins de valeur et d'utilité qu'un kleenex.

« Qu’est-ce qu’un journaliste ? C’est un homme qui d’abord est censé avoir des idées. C’est ensuite un historien au jour le jour, et son premier souci doit être de vérité. Peut-on dire aujourd’hui que notre presse ne se soucie que de vérité ? Comme il est difficile de toujours être le premier, on se précipite sur le détail que l’on croit pittoresque ; on fait appel à l’esprit de facilité et à la sensiblerie du public. On crie avec le lecteur, on cherche à lui plaire quand il faudrait seulement l’éclairer. A vrai dire on donne toutes les preuves qu’on le méprise.

L’argument de défense est bien connu : on nous dit, « c’est cela que veut le public ! ». Non, le public ne veut pas cela ; on lui a appris pendant vingt ans à le vouloir, ce qui n’est pas la même chose. De nos jours, une occasion unique nous est offerte au contraire de créer un esprit public et de l’élever à la hauteur du pays lui-même »
Revenir en haut Aller en bas
 
Les faussaires de l’information Le plus puissant gang de l'histoire vient defaire le holdup du siècle.Ce gang c'est les journalistes, leur butin c'est lavérité qu'ils ont kidnappée pour l'étouffer,la maquiller,l'assaisonner au goût de leurs commanditaires
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
CHEMIN DE MEMOIRE DES PARACHUTISTES :: ACTUALITES DIVERS :: Actualité instantanée :: COUP DE GUEULE envers les primitifs rappartenant à la famille des MEDIAS-
Sauter vers: