CHEMIN DE MEMOIRE DES PARACHUTISTES
Bienvenue sur notre forum Chemin de Mémoire des Parachutistes...

Si vous êtes membre de notre fratrie, ce message s'affiche car vous avez certainement oublié de vous connecter.

Si vous avez oublié votre mot de passe, en bas de page accueil du forum, par l'icône "contact", adressez un message à l'administrateur qui trouvera pour vous une solution.

Ce message s'affiche également pour nos visiteurs qui tardent à s'inscrire...!

En attendant, bonne navigation à tous.....!


« ... Le devoir de mémoire incombe à chacun...rendre inoubliable. Ceux qui sont morts pour que nous vivions ont des droits inaliénables. Laisser la mémoire se transformer en histoire est insuffisant. Le devoir de mémoire permet de devenir un témoin... »
 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez
 

 Le choix de la dissolution de la République dans l'islam

Aller en bas 
AuteurMessage
réré
enregistré
enregistré
réré


Le choix de la dissolution de la République dans l'islam Empty
MessageSujet: Le choix de la dissolution de la République dans l'islam   Le choix de la dissolution de la République dans l'islam EmptySam 1 Oct 2016 - 17:27

lettre des volontaires a écrit:
Le choix de la dissolution de la République dans l'islam
9/16/2016
Le choix de la dissolution de la République dans l'islam 3189c4_377bcfbf01644d159ca74624e670bf93%7Emv2
 
Courte échelle
Nos gouvernants choisissent de faire la courte échelle à l'ennemi qui nous a déclaré la guerre sur notre territoire. Seraient-ils sous l'influence malheureuse d'un déni de réalité, une réalité sur laquelle ils ne parviendraient pas à ouvrir les yeux ? Non ! Ils connaissent bien la réalité du pays. Et ils la travestissent inlassablement, avec la collaboration honteuse des médias français. Ils dissimulent leurs intentions, dont celle de favoriser l'islamisation de la France.
 
La langue arabe à l'école primaire, une mesure très efficace pour islamiser la France
Un prosélytisme coranique d'Etat, dans l'Ecole de la République, apparaît au grand jour avec le début de l'enseignement de l'arabe, langue du Coran, en classes primaires en cette rentrée 2016/17. C'est sous la houlette de Madame Najat Vallaud Belkacem, ministre de l'Education Nationale ayant la double nationalité marocaine et française, que s'opère actuellement ce virage historique de l'Ecole Française. Cette mesure sera très efficace pour islamiser la France.
 
L'entreprise, espace juridiquement offert au développement des pratiques l'islamiques
La loi travail de Madame Myriam El khomri, ministre du Travail ayant la double nationalité marocaine et française, aurait dû prévoir la protection des entreprises contre l'expansion du fait religieux constatée sur les lieux de travail. L'a-t-elle fait ? Evidemment non. Cette loi, votée cet été, laisse les entreprises à la merci de l'offensive des pratiques islamiques au travail. Sans barrières juridiques claires, la loi coranique peut continuer de s'imposer sournoisement dans l'entreprise en France.
 
Le Président de la République, gardien du droit de la République ? Ça dépend…
Avec la loi de Madame Christiane Taubira, ex-indépendantiste guyanaise et ex-ministre de la Justice de la France, le gouvernement s'est montré pugnace pour déconstruire le droit ancestral du mariage et la filiation millénaire. C'est un tsunami juridique. Par contre, lorsqu'il s'agit d'arrêtés municipaux d'interdiction temporaire du port du burkini dans un contexte de guerre et d'état d'urgence, le chef de l'Etat avance son impérieux devoir d'être le gardien du droit et rejette le contexte d'exception. Le devoir de gardien du droit est donc à géométrie très variable.
 
L'espace public : place faite à l'intolérance et au prosélytisme coranique
Il était possible de retenir le motif de trouble à l'ordre public pour maintenir les arrêtés burkini, comme cela a été fait d'ailleurs pour Sisco en Corse. C'était particulièrement légitime pour l'arrêté de Nice, après la barbarie du 14 juillet dernier perpétrée au nom de l'islam. Il a manqué au Conseil d'Etat la volonté profonde et sincère de protéger la République. Il lui a manqué aussi ce supplément d'âme et de courage qui tient un pays debout. Le Conseil d'Etat a préféré protéger la loi islamique. C'est ainsi que le principe de l'égalité des femmes en France doit s'effacer devant l'inégalité homme/femme imposée par l'intolérance islamique. Et c'est ainsi que l'habit étendard et prosélyte peut se répandre sans contrainte dans l'espace public. Il aura suffit de deux associations, la ligue des droits de l'homme et le collectif contre l'islamophobie en France, pour que la République s'efface au profit de l'islam, avec la bénédiction du chef de l'Etat.
 
La loi de la République s'auto-dissout en protégeant la loi coranique
La loi de la République s'auto-dissout mécaniquement en protégeant l'expansion factuelle de la loi islamique sur le territoire. La loi coranique n'a pas besoin, pour l'instant, d'être écrite dans nos textes législatifs pour s'imposer. Elle prospère dans le réel sur la base nos textes actuels. Intolérante, elle a pour vocation de déloger naturellement la loi de la République, sur le terrain, partout, pas à pas. Elle s'impose et se répand par la force : violence, menace, peur, loi du silence, adhésion contrainte, bâillon judicaire à la liberté d'expression, chasses aux sorcières. Contrairement aux dires insensés du chef de l'Etat, il est évident que nos lois doivent très rapidement évoluer pour préserver, dans les faits, la prévalence de la loi de la République et la Démocratie.
 
France, pays ouvert, pour une islamisation accélérée
Le droit du sol a été élargi en mars 2016 (loi n°2016-274, article 59). L'abandon du contrôle des flux migratoires est avéré. La chute des reconductions à la frontière est vertigineuse. On brandit au peuple le motif de "réfugiés de guerre". On laisse entendre que l'on serait contraint par un phénomène qui nous dépasse. La réalité est tout autre : on produit les lois qu'il faut pour amplifier l'immigration et les migrants ne sont pas, pour la plupart d'entre eux, des réfugiés de guerre. Les digues lâchent parce que l'on ouvre volontairement les vannes en grand.
Nos gouvernants choisissent la dissolution de la République Française dans l'islam.
 
Nathalie Rivage
Revenir en haut Aller en bas
 
Le choix de la dissolution de la République dans l'islam
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» choix de culotte d'apprentissage
» DISSOLUTION DU G S P R
» [60] Oise
» Début de collection MAC + Mon makeUp non MAC
» Un site médiéval près d'Argentan.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
CHEMIN DE MEMOIRE DES PARACHUTISTES :: ACTUALITES DIVERS :: ISLAM: les marqueurs pernicieux de son implantation dans notre quotidien-
Sauter vers: