CHEMIN DE MEMOIRE DES PARACHUTISTES
Bienvenue sur notre forum Chemin de Mémoire des Parachutistes...

Si vous êtes membre de notre fratrie, ce message s'affiche car vous avez certainement oublié de vous connecter.

Si vous avez oublié votre mot de passe, en bas de page accueil du forum, par l'icône "contact", adressez un message à l'administrateur qui trouvera pour vous une solution.

Ce message s'affiche également pour nos visiteurs qui tardent à s'inscrire...!

En attendant, bonne navigation à tous.....!


« ... Le devoir de mémoire incombe à chacun...rendre inoubliable. Ceux qui sont morts pour que nous vivions ont des droits inaliénables. Laisser la mémoire se transformer en histoire est insuffisant. Le devoir de mémoire permet de devenir un témoin... »
 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
anipassion.com
Partagez | 
 

 L'adieu de l'armée française au fusil d'assaut Famas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
NDL
Pro !
Pro !
avatar


MessageSujet: L'adieu de l'armée française au fusil d'assaut Famas   Lun 12 Sep 2016 - 23:54

L'adieu de l'armée française au fusil d'assaut Famas
Un soldat français équipé du Famas fabriqué à Saint-Etienne (KENZO TRIBOUILLARD / AFP)

Le fusil d'assaut fabriqué à Saint-Etienne équipait les soldats français depuis 1979. C'est une firme allemande qui a remporté l'appel d'offres de la Direction générale de l'armement.

L'ObsPublié le 12 septembre 2016 à 14h46

Faux-pas dans le come-back du "made in France", tant loué ces dernières semaines par les politiques de tous bords, et pas seulement du côté d’Arnaud Montebourg : l’armée française se prépare à mettre au rebut son Famas au profit du fusil d’assaut allemand HK 416.
Conçu et fabriqué par la Manufacture d’armes de Saint-Etienne qui lui a donné son nom, le Famas équipait l’armée française depuis 1979. Seulement voilà, la manufacture en question a fermé ses portes en 2001.
A l’issue d’un appel d’offres européen lancé en 2014, la Direction général de l’armement (DGA) a tranché. Selon "Les Echos", c’est bien le HK 416 de la société allemande Heckler und Koch qui emporte le marché.

Une commande de 90.000 armes

Parmi les cinq industriels en compétition, aucun français. De quoi émouvoir certains parlementaires qui déplorent la dépendance ainsi créée de l’armée française vis-à-vis d’un fabricant étranger. Le vice-président du Front national, Florian Philippot, s’est ainsi empressé de dénoncer une "dépendance stratégique et anti 'made in France'".
Florian Philippot @f_philippot
Dépendance stratégique et anti "made in France" : l'armée française équipée de fusils allemands. Inacceptable. http://www.lesechos.fr/industrie-services/air-defense/0211276774549-le-fusil-dassaut-allemand-hk-416-en-passe-de-succeder-au-famas-2026507.php …
11:36 - 12 Sept 2016



Le fusil d'assaut allemand HK 416 en passe de succéder au Famas

Un peu plus de deux ans après le lancement de l'appel d'offres européen destiné à choisir le successeur du fusil d'assaut en service dans l'armée française depuis 1979, le Famas (conçu et...
lesechos.fr

Seulement voilà, ce que les défenseurs du fabriqué en France oublient de dire c’est que, parmi les firmes françaises, seul Verney-Carron avait voulu participer à l’appel d’offres. Et le fait qu’il n’est pas été retenu s’explique simplement : pour garantir la pérennité de ce nouvel équipement, le ministère de la Défense demandait notamment aux candidats d’avoir un chiffre d’affaires d’au moins 80 millions d’euros alors que Verney-Carron tourne autour de 12 millions d’euros.
La commande représente 90.000 armes pour un montant estimé par "Les Echos" entre 300 et 400 millions d’euros. 16.000 HK 416 devraient ainsi être livrés chaque année à l’armée française. Heckler und Koch assurera le service après-vente pendant 30 ans.
L.M.



Revenir en haut Aller en bas
86/10
confirmé
confirmé
avatar


MessageSujet: Re: L'adieu de l'armée française au fusil d'assaut Famas   Ven 16 Sep 2016 - 7:38



Hello

Sera t'il aussi robuste que la famas ? au 1er coup d'oeil on dirait un mecano... Question

Phil
Revenir en haut Aller en bas
Michel CAVET
Pro !
Pro !
avatar


MessageSujet: Re: L'adieu de l'armée française au fusil d'assaut Famas   Ven 16 Sep 2016 - 8:49

Pas du tout, il a déjà fait se preuves, et ceux qui l'ont utilisé le préfèrent au Famas, c'est aussi une des raison de ce choix. Dommage qu'on ne soit pas fichu de fabriquer notre propre arme. Déjà les armes de poing sont fabriquées par Béretta
Revenir en haut Aller en bas
http://www.papysauvage.fr/index.html
FOUQUET66
Expert
Expert
avatar


MessageSujet: Bienvenue au HK 416 F   Lun 13 Mar 2017 - 12:27

Bienvenue au HK 416 F


93 080. C’est le nombre de HK 416 F dont l’armée de Terre va se doter dans les dix prochaines années. Visant à remplacer le FAMAS dont le coût de maintien et d’entretien est de plus en plus pesant, ce fusil d’assaut moderne va permettre à l’armée de Terre de faire un bond technologique dans le domaine du petit calibre. Fiable, robuste, précis, facile d’emploi, ce nouveau fusil est à l’image d’une armée de Terre moderne, capable de faire face aux défis d’aujourd’hui et de demain.

Résolument engagée dans un renouvellement de ses équipements, l’armée de Terre vit actuellement une période de transition capacitaire de grande ampleur, à l’image de l’arrivée, à court terme, du HK 416 F. Présent au sein de l’institution et sur tous les théâtres d’opérations depuis presque 40 ans, le fusil automatique de la manufacture de Saint-Etienne (FAMAS), après près de 40 ans de loyaux services, est en effet arrivé en limite d’évolution et de développement. Son soutien devient de plus en plus difficile car le coût de maintien en condition opérationnelle est très élevé. Il est temps pour lui de laisser sa place à la nouvelle recrue : le HK 416 F. Fusil au calibre OTAN de 5,56 mm, le « HK », proposé par Heckler et Koch dans sa version F, est à l’image du nouveau modèle économique de l’armée de Terre : pour une meilleure économie des moyens. Ainsi, comme l’a rappelé le chef d’état-major de l’armée de Terre lors d’une audition à l’Assemblée nationale le 19 octobre dernier :  « Le FAMAS est un très bon fusil, mais il a quarante ans d’emploi intense et coûte cher à l’entretien. Avec trois percuteurs, on peut acheter un HK 416. Avec six chargeurs FAMAS, on achète un HK 416 ».




Pour l’armée de Terre, l’objectif est donc d’armer 93 080 militaires de HK 416 F. Ces chiffres prennent en compte à la fois la force opérationnelle terrestre (FOT = 77 000 hommes), le « hors FOT » et les réservistes. Ainsi, dès cette année, ce sont quelques 5 300 fusils qui seront livrés aux forces terrestres. Puis, jusqu’en 2023, 10 000 fusils environ seront livrés par an et le chiffre se stabilisera à 5000 par an de 2024 à 2028.

Une arme aux multiples avantages

Pensé pour s’adapter aux besoins de chaque utilisateur, le HK 416 F, grâce à sa modularité, va permettre de gagner en efficacité. Plus de droitier ou de gaucher car le fusil n’offrira qu’une seule configuration ; à la différence du FAMAS, le HK 416 dispose également d’une crosse réglable et de talons de crosse s’adaptant à la morphologie des tireurs.

Deux versions équiperont les soldats. La version standard de 90 cm pourra accueillir une baïonnette et effectuer des tirs de grenade à fusil pour les unités débarquées. Ce sont donc 38 500 exemplaires qui seront livrés dans cette version, dont 14 915 seront félinisés (2020-2021). Une version courte de 80 cm équipera quant à elle les combattants embarqués, soit près de 55 000 soldats. Hormis cette particularité, les deux armes seront strictement identiques : bretelle ajustable, 4 rails Picatinny pouvant accueillir l’ensemble des accessoires (bipied, baïonnette, lance-grenade ou optique), etc. Avec une excellente durée de vie (30 000 coups sans dégradation de la précision), cette arme est capable de tirer dans toutes les configurations et toutes les situations. Comme l’a réaffirmé le CEMAT lors de sa visite à la section technique de l’armée de Terre (STAT) où il a pu tester la nouvelle arme :  « A partir du moment où le soldat maitrisera bien l’ISTC [instruction sur le tir de combat], il n’aura aucune difficulté à passer sur le HK demain ».

Complément d'information

HK416-F : Sécurité accrue 1/4
Le HK 416 F présente ainsi de nombreux avantages:
- excellente durée de vie (30 000 coups sans dégradation de la précision) ;
- très bonne fiabilité (très peu d’incidents) ;
- sécurisation du système de tir à blanc ;
- interopérabilité ;
- capacité à tirer toutes munitions 5,56 mm au standard OTAN ;
- capacité à recevoir un LG 40 : augmentation de la puissance de feu ;
- capacité à recevoir des accessoires (4 rails Picatinny).
Revenir en haut Aller en bas
http://www.legionetrangere.fr/
Pérignon
Expert
Expert
avatar


MessageSujet: Re: L'adieu de l'armée française au fusil d'assaut Famas   Lun 13 Mar 2017 - 14:36

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'adieu de l'armée française au fusil d'assaut Famas   

Revenir en haut Aller en bas
 
L'adieu de l'armée française au fusil d'assaut Famas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
CHEMIN DE MEMOIRE DES PARACHUTISTES :: Matériel, Armes, Munitions, Héraldique, Décorations militaires :: ARMES et MUNITIONS-
Sauter vers: