CHEMIN DE MEMOIRE DES PARACHUTISTES
Bienvenue sur notre forum Chemin de Mémoire des Parachutistes...

Si vous êtes membre de notre fratrie, ce message s'affiche car vous avez certainement oublié de vous connecter.

Si vous avez oublié votre mot de passe, en bas de page accueil du forum, par l'icône "contact", adressez un message à l'administrateur qui trouvera pour vous une solution.

Ce message s'affiche également pour nos visiteurs qui tardent à s'inscrire...!

En attendant, bonne navigation à tous.....!


« ... Le devoir de mémoire incombe à chacun...rendre inoubliable. Ceux qui sont morts pour que nous vivions ont des droits inaliénables. Laisser la mémoire se transformer en histoire est insuffisant. Le devoir de mémoire permet de devenir un témoin... »
 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetPartagez | 
 

 DRAKKAR (Beyrouth) 58 parachutistes morts au Champ d'Honneur

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Claude Millet
Fondateur
avatar


MessageSujet: DRAKKAR (Beyrouth) 58 parachutistes morts au Champ d'Honneur   Mer 22 Oct 2008 - 16:05


_________________

RASURA_________SER
1er RCP - 257.174

« Il n'y a pas de sens de l'Histoire, il n'y a pas de vent de l'Histoire car ce qui fait l'Histoire, selon notre conception occidentale et chrétienne qui est vérifiée par tous les faits historiques, c'est la volonté des hommes, c'est l'intelligence des hommes, ce sont leurs passions, bonnes ou mauvaises. »Colonel Bastien THIRY procès Petit Clamart


Dernière édition par Claude Millet le Dim 13 Juin 2010 - 16:14, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://membres.multimania.fr/intelligencearmee/
Claude Millet
Fondateur
avatar


MessageSujet: Re: DRAKKAR (Beyrouth) 58 parachutistes morts au Champ d'Honneur   Jeu 23 Oct 2008 - 20:29

Ne pouvant être à IDRON, merci Jean-Claude pour ce reportage que je publie aussitôt...!

Le 23 octobre 2008
Monsieur Omer MARIE-MAGDELEINE,rescapé de l’attentat, a organisé conjointement avec la F.N.A.M.E, les Cérémonies du 25°anniversaire du terrible attentat de l’Immeuble DRAKKAR au Liban.

Sachez que monsieur Omer MARIE-MAGDELEINE a à cette occasion le soutien de la majorité des membres du Bureau de l’A.A.M.C.I et de l’ensemble des membres de l’association.

Nous lui portons aussi beaucoup d’admiration en raison de sa ténacité à porter son projet.

Une pensée pour nos nos camarades disparus.









REPOSEZ EN PAIX auprès de notre Archange Saint MICHEL

_________________

RASURA_________SER
1er RCP - 257.174

« Il n'y a pas de sens de l'Histoire, il n'y a pas de vent de l'Histoire car ce qui fait l'Histoire, selon notre conception occidentale et chrétienne qui est vérifiée par tous les faits historiques, c'est la volonté des hommes, c'est l'intelligence des hommes, ce sont leurs passions, bonnes ou mauvaises. »Colonel Bastien THIRY procès Petit Clamart
Revenir en haut Aller en bas
http://membres.multimania.fr/intelligencearmee/
Langenargen
Pro !
Pro !



MessageSujet: Re: DRAKKAR (Beyrouth) 58 parachutistes morts au Champ d'Honneur   Jeu 23 Oct 2008 - 23:30

Bravo pour cette stèle!!!!

Que nos camarades du 1er et 9e reposent en paix.

Honneur à Marie -Magdeleine pour sa tenacité.
Revenir en haut Aller en bas
Alerte Guépard
Pro !
Pro !
avatar


MessageSujet: Re: DRAKKAR (Beyrouth) 58 parachutistes morts au Champ d'Honneur   Jeu 23 Oct 2008 - 23:34

Belle initiative de notre camarade M.M.
Revenir en haut Aller en bas
Claude Millet
Fondateur
avatar


MessageSujet: Re: DRAKKAR (Beyrouth) 58 parachutistes morts au Champ d'Honneur   Ven 24 Oct 2008 - 11:55

Encore des photos merci JCM





.

_________________

RASURA_________SER
1er RCP - 257.174

« Il n'y a pas de sens de l'Histoire, il n'y a pas de vent de l'Histoire car ce qui fait l'Histoire, selon notre conception occidentale et chrétienne qui est vérifiée par tous les faits historiques, c'est la volonté des hommes, c'est l'intelligence des hommes, ce sont leurs passions, bonnes ou mauvaises. »Colonel Bastien THIRY procès Petit Clamart
Revenir en haut Aller en bas
http://membres.multimania.fr/intelligencearmee/
Cabanne
Pro !
Pro !
avatar


MessageSujet: Re: DRAKKAR (Beyrouth) 58 parachutistes morts au Champ d'Honneur   Ven 24 Oct 2008 - 15:00

Merci les amis de nous faire partager ce reportage émouvant !!!

Amitiés,JPC
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: DRAKKAR (Beyrouth) 58 parachutistes morts au Champ d'Honneur   Ven 24 Oct 2008 - 15:58

Merci Claude pour ces photos du souvenir de nos frères parachutistes...
Par ailleurs que devient ce terrain qui fut un camp magnifique.....?
Surtout avec cette très belle plaque commémorative sur un terrain encore militaire ou civil....?
Revenir en haut Aller en bas
Claude Millet
Fondateur
avatar


MessageSujet: Re: DRAKKAR (Beyrouth) 58 parachutistes morts au Champ d'Honneur   Ven 24 Oct 2008 - 18:12

Une réponse:

Le Camp d'Idron a été racheté par la Mairie d'Idron et un grand complexe va voir le jour.

JC M

_________________

RASURA_________SER
1er RCP - 257.174

« Il n'y a pas de sens de l'Histoire, il n'y a pas de vent de l'Histoire car ce qui fait l'Histoire, selon notre conception occidentale et chrétienne qui est vérifiée par tous les faits historiques, c'est la volonté des hommes, c'est l'intelligence des hommes, ce sont leurs passions, bonnes ou mauvaises. »Colonel Bastien THIRY procès Petit Clamart
Revenir en haut Aller en bas
http://membres.multimania.fr/intelligencearmee/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: DRAKKAR (Beyrouth) 58 parachutistes morts au Champ d'Honneur   Ven 24 Oct 2008 - 18:30

Claude Millet dit Prosunt a écrit:
Une réponse:

Le Camp d'Idron a été racheté par la Mairie d'Idron et un grand complexe va voir le jour.

JC M

C'est bien ce que j"avis entendu dire par des Palois.....alors que deviendra cette stèle....? Comme le camp d'Idron....? :joker:
Revenir en haut Aller en bas
coltinou
Pro !
Pro !
avatar


MessageSujet: Re: DRAKKAR (Beyrouth) 58 parachutistes morts au Champ d'Honneur   Sam 7 Mar 2009 - 11:13

Merçi pour ce reportage très émouvant.
Mes pensées vont à mes frères d'Armes disparus..
Fraternellement Paras..
Coltinou
326844
Revenir en haut Aller en bas
Chimére64
enregistré
enregistré
avatar


MessageSujet: Re: DRAKKAR (Beyrouth) 58 parachutistes morts au Champ d'Honneur   Sam 7 Mar 2009 - 13:54

Il existait une stèle identique au camp de Souge.
Cela permet de nous rappeler au souvenir de ceux qui sont tombés au "Drakkar".
Revenir en haut Aller en bas
Rasura
Pro !
Pro !
avatar


MessageSujet: Re: DRAKKAR (Beyrouth) 58 parachutistes morts au Champ d'Honneur   Lun 26 Oct 2009 - 19:34

.

.
Revenir en haut Aller en bas
Rasura
Pro !
Pro !
avatar


MessageSujet: Re: DRAKKAR (Beyrouth) 58 parachutistes morts au Champ d'Honneur   Mer 28 Oct 2009 - 19:28

Un renvoi:

[size=12]Bonjour

Voici ci joint la photo prise sur les lieux du Drakkar (Liban) cette première semaine de juin 2009.
Le texte de la plaque "souvenir"a changé !!..

Michel SARTHE





Revenir en haut Aller en bas
Fombecto
Expert
Expert
avatar


MessageSujet: Re: DRAKKAR (Beyrouth) 58 parachutistes morts au Champ d'Honneur   Dim 13 Juin 2010 - 16:42



L’attentat
(thèse officielle...ONAC)
A l’aube du 23
octobre, après une nuit calme, les sections se réveillent. Trois hommes
partent en ville chercher des croissants, sans se douter que cet acte va
leur sauver la vie...
Vers 6 heures 15 une violente déflagration
retentit du côté de l’aéroport. Des kamikazes palestiniens viennent de
lancer un véhicule piégé contre le quartier général des forces
américaines. Le bâtiment dans lequel dormaient 300 Marines a été
pulvérisé. 241 ont été tués dans leur sommeil.
Alerté par la
détonation, le capitaine Thomas, se précipite au balcon. A 6 heures 24,
alors qu’il rend compte à la radio de cet attentat, la communication est
interrompue : Après une effroyable secousse, et dans un bruit
assourdissant, le Drakkar est frappé à son tour par un camion
chargé de plusieurs tonnes d’explosifs.
Ce dernier, après avoir forcé
les barrages, s’est écrasé sur la rampe
d’accès. Soulevé dans les
airs, il retombe à sept mètres de distance…
Les sentinelles n’ont
pas eu le temps de réagir
.
version contestée par la plus
part des rescapés, impossible de pénétrer dans les sous-sols avec un
camion, la thèse de l'immeuble piégé est d'ailleurs plus vraisemblable
vu l'empilement sur lui-même des débris.

Un reportage très
intéressant, cliquez sur l'image



Le spectacle est apocalyptique :
dans un énorme nuage de poussière, les planchers et les murs cèdent ;
Le
bâtiment s’effondre formant un amoncellement de gravas empilés sur plus
de cinq mètres de haut.
Après un long silence, les parachutistes
sous le choc, s’appellent, sans comprendre. Ils n’ont rien vu arriver,
leur intérêt s’étant alors porté sur l’aéroport.
Les survivants se
souviennent d’être revenus à eux dans l’obscurité, prisonniers d’un
enchevêtrement monstrueux, au milieu des cris de détresse assourdis et
des râles d’agonisants ensevelis sous les décombres.
Le Drakkar a
cessé d’exister…
Les secours arrivent rapidement. Toute la journée se
passe à tenter d’extraire ce qui reste de vie de cet amas de pierres et
de tiges d’acier.
Les premiers rescapés, hébétés, sont évacués et
les blessés les plus graves sont pris en charge dans les hôpitaux de
Beyrouth. Les autres hommes demeurent prisonniers de ruines d’où 22
cadavres sont retirés le
jour même.
Les sauveteurs s’acharnent à
fouiller sans interruption durant 4 jours et 4 nuits. Mais l’espoir
s’amenuise et ils ne découvrent plus que des morts dont les cercueils
sont rassemblés à la Résidence des Pins.
Il leur faut se rendre à
l’évidence, la 3° compagnie a été anéantie.
Pour le contingent
français le bilan est extrêmement lourd : sur les 96 hommes que comptait
la mission Didon IV, Il n’y a que 41 survivants dont 15 blessés.
L’attentat
a couté la vie à 58 parachutistes (55 du 1er RCP et 3 du 9° RCP) mais à
également tué des civils : l’épouse et les cinq enfants du concierge de
l’immeuble.
Revenir en haut Aller en bas
PTS
Pro !
Pro !
avatar


MessageSujet: Re: DRAKKAR (Beyrouth) 58 parachutistes morts au Champ d'Honneur   Mer 16 Juin 2010 - 23:13

TRES BEAU TEXTE TROUVE SUR VIADEO:



Je suis né il y a 19 ans dans le nord de la France et j'étais para au 1er RCP,

Je dis, "étais" car dans le jour qui se lève je meurs balayé par une explosion
venue d'un camion suicide sans nom, en provenance de nul part, de l'horizon.
Et puis quelle importance de savoir d'où, ou comment..car de toutes les façons
je vais mourir ce matin, enseveli et seul...sous des amas de pierres et de béton.

Autour de moi, plus d'âmes qui vivent, mes frères d'armes sont ils tous morts ?
je n'entends plus rien, seule une fumée très noire embellie mon funèbre décors..
je repense à mes parents, à ma fiancée..savent ils combien je les aiment fort...?
Mes douleurs s'en vont, je ne sent plus rien, je n'ai plus peur..mon corps s'endort.

Moi Je rêvais d'aventures, de contrées lointaines où poser mes armes et mes bagages,
j'aurais bien préféré une fin plus héroïque comme au cinéma et sur de beaux écrans larges,
en brave je serais mort..sauvant le monde des terroristes ou d'autres vilains tueurs à gages..
mais ici pas de chance, ni héros ni cinéma c'est la terre libanaise qui sera mon dernier voyage.

C'est mal fait la vie, on pourrait tout aussi bien mourir chez soi, dans son beau pays,
d'un petit microbe ou d'un virus africain, mais entouré de ses proches et de tous ses amis,
ou pire encore ! par accident..fauché brutalement dans la rue par un poids lourd ou un taxi...
Mais non, pour moi le destin et la milice ont choisient : c'est maintenant et vétu de kaki que je finis..


à mes camarades du 1er,

Jean-François Mainemare

<table class="recordset" id="result0"><tr valign="middle"></tr><tr valign="middle"><td class="recordlight" style="vertical-align: top; padding: 12px;" colspan="">
</td></tr></table>
Le 23 octobre 1983 à 6h20 du matin un camion-suicide palestinien frappe le quartier général des forces américaines à Beyrouth, tuant 241 soldats américains.
Deux minutes plus tard c'est au tour de l'immeuble le Drakkar abritant les parachutistes français de la 3e compagnie du 1 RCP, d'exploser: Bilan: 58 morts (55 du 1 RCP, 3 du 9 RCP). Mandatés par l'ONU, les parachutistes français devaient faire respecter la paix civile au Liban.
Devant les difficultés à remplir leur mission ils quitteront le pays en févier 1984.
Le 1er RCP retournera au Liban en 1985.

lundi 12 octobre 2009







Hommage : Drakkar le 23
octobre 1983, 06h22.

Très beau texte sur ce tragique évènement auquel je repense souvent.
Par St Michel...

vendredi 16 octobre 2009



Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: DRAKKAR (Beyrouth) 58 parachutistes morts au Champ d'Honneur   Mar 17 Aoû 2010 - 16:38

Venant de recevoir le message relatif au tour de France du Major SABATIE, le texte du Général Thorette était accompagnée de cette photo tout à la fois magnifique et terrible accompagnée de cette légende :

BEYROUTH Immeuble DRAKKAR le 23 octobre 1983: un geste simple, mais un immense réconfort pour le para enseveli...

Dans ma photothèque j'ai été rechercher cette photo que - peut-être - certains n'ont jamais vu.
alors, en mémoire de nos jeunes Camardes tombés, la voici.

Je ne pense pas que quelque commentaire soit nécessaire.

Revenir en haut Aller en bas
Claude Millet
Fondateur
avatar


MessageSujet: Re: DRAKKAR (Beyrouth) 58 parachutistes morts au Champ d'Honneur   Mar 17 Aoû 2010 - 20:06

Une émouvante cérémonie...!

Merci pour cette photo "kaouendu", je vois très bien où se situait le photographe!

_________________

RASURA_________SER
1er RCP - 257.174

« Il n'y a pas de sens de l'Histoire, il n'y a pas de vent de l'Histoire car ce qui fait l'Histoire, selon notre conception occidentale et chrétienne qui est vérifiée par tous les faits historiques, c'est la volonté des hommes, c'est l'intelligence des hommes, ce sont leurs passions, bonnes ou mauvaises. »Colonel Bastien THIRY procès Petit Clamart


Dernière édition par Claude Millet le Dim 9 Jan 2011 - 14:49, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://membres.multimania.fr/intelligencearmee/
marie
Pro !
Pro !
avatar


MessageSujet: Re: DRAKKAR (Beyrouth) 58 parachutistes morts au Champ d'Honneur   Mer 18 Aoû 2010 - 6:40

Venant de recevoir le message relatif au tour de France du Major SABATIE, le texte du Général Thorette était accompagnée de cette photo tout à la fois magnifique et terrible accompagnée de cette légende :

BEYROUTH Immeuble DRAKKAR le 23 octobre 1983: un geste simple, mais un immense réconfort pour le para enseveli...

Dans ma photothèque j'ai été rechercher cette photo que - peut-être - certains n'ont jamais vu.
alors, en mémoire de nos jeunes Camardes tombés, la voici.

Je ne pense pas que quelque commentaire soit nécessaire.






Bonjour ,

Mon hommage à moi remis aux paras de Rosny sous Bois

""Lebnani""23 Octobre le Drakkar

Fiers Parachutistes votre mission c 'est arrêtée dans la tragédie
En ce jour du 23 Octobre 1983
Où sous les ordres de votre patrie
Le Liban a accueilli vos âmes
Et cela bien loin de votre pays.
Pour la mémoire du Drakkar
Souviens toi Lebnani ils étaient là pour toi!!....
ils sont aujourd'hui les héros nos frères
Parachutistes tu as donné ta vie et sur ce sol en instance
Tu as laissé tes amis.
Vous vous êtes offert sans peur sans crainte
Soldats souvenez vous la lumière ce jour c'est éteinte"...
Parachutistes pour le Liban vous mourez en martyr
Couronnés de Lauriers,nul ne peut dire
Combien d'autres encore verseront de leur sang
La paix sur ce sol et l 'âme de nos enfants.
Les complots de l 'ombre et de la haine
Ont fauché nos soldats sous un bien sombre soleil
Ils étaient nos frères mais surtout des Paras.
Que nos voix les accompagnent encore en ce jour
Des prières de nos campagnes inscrites pour toujours.
Fiers Parachutistes vous avez de vos vies
Couvert de votre sang le terre de ce pays.
Lebnani! souviens toi des cries de nos frères
Tombés et morts en ce jour sur ta terre...
Que leurs noms aujourd'hui soient cités de milles feus
En l 'honneur de leur morts et cela aux plus hauts des cieux
En ce jour leur mémoire vous demande"...
De serrer encore plus fort tous les rangs.
Aux souvenirs de l 'adversité
Et pour leur sacrifice de vous tendre la main dans la fraternité.

De Marie Quilichini
Revenir en haut Aller en bas
en archive
Expert
Expert



MessageSujet: Re: DRAKKAR (Beyrouth) 58 parachutistes morts au Champ d'Honneur   Mer 18 Aoû 2010 - 10:01

Bel hommage.

Qui peut oublier 58 jeunes hommes morts "Loin de chez Eux".... Mais il faut veiller à ce que les jeunes conservent ce souvenir...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: DRAKKAR (Beyrouth) 58 parachutistes morts au Champ d'Honneur    Mer 18 Aoû 2010 - 11:50

Lothy,

Je vous cite :

Citation :
Qui peut oublier 58 jeunes hommes morts "Loin de chez Eux".... Mais il faut veiller à ce que les jeunes conservent ce souvenir...

Bien sûr vous avez raison.
Il me semble, néanmoins, que cela ne soit pas suffisant, Vous, qui nous faites l'Honneur de vous associer à la Famille Para, il vous incombe plus particulièrement de nous aiguillonner, de nous pousser, ... pour que nous ne nous contentions pas de raconter des souvenirs (d'ailleurs, raconter ses souvenirs, c'est quand l'on devient vieux ... Embarassed ).

Vous devez nous pousser à être des témoins, c'est - aujourd'hui - notre mission !

Je ne suis pas certain que si l'on posait votre question à bon nombre de Français, hors de nos Associations, de tous nos Amis, la réponse ne me ferait pas pleurer ...

Mais, peut-être est-ce notre faute ?
Peut-être ne témoignons-nous pas assez, pas convenablement ?
Peut-être ne sommes nous pas assez engagés ?

« ... Le devoir de mémoire incombe à chacun, lui seul permet de rendre inoubliable.
Ceux qui sont morts pour que nous vivions ont des droits inaliénables.
Laisser la mémoire se transformer en histoire n'est pas suffisant, n'est pas acceptable.
Le devoir de mémoire permet de devenir un témoin, c'est son but ... »
Revenir en haut Aller en bas
en archive
Expert
Expert



MessageSujet: Re: DRAKKAR (Beyrouth) 58 parachutistes morts au Champ d'Honneur   Mer 18 Aoû 2010 - 13:11

Ce n'est pas moi qui vous fait l'honneur de ma présence, c'est Vous qui me faitent l'Honneur de m'accueillir.... Et je vous en remercie....

Une fois de plus je partage votre raisonnement, c'est ainsi que j'ai agi avec mon fils, car en 1983, il avait 7 ans à peine...

Si je peux me permettre de donner un conseil à vous tous qui avez combattu, en Algérie, au Liban, en Afrique Noire et pour les plus jeunes au Moyen Orient, c'est celui de raconter !....

Raconter, c'est témoigner ! Et c'est la plus sûre manière d'obtenir que l'on n'oublie pas les 58 jeunes hommes du Drakkar, et tous les autres.

Nous évoquions avec Daniel Baëtz, le silence de nos grands-pères respectifs à propos de la Grande Guerre, nous comprenons l'un et l'autre, qu'ils aient préféré se taire, afin de tenter d'oublier l'enfer qu'ils avaient vécu, mais ils ne nous ont quasiment rien raconté... Ce qui est dommage ! Bien que la jeunesse de ma génération ait été mieux éduquée dans la majorité que celle d'aujourd'hui, que les valeurs avaient encore un sens. Bref nous vivions une autre époque.

Aujourd'hui, une grande partie de la population est ignarde, elle ne s'intéresse qu'aux c....es rabachées à la TV... Il est impératif que ceux qui ont quelque chose de sérieux à dire, le fassent haut et fort !...

J'appartiens dans ma ville à un groupe de séniors. Nous effectuons des sorties avec des ados, là nous leur racontons, dans la mesure de nos connaisances et nous trouvons des oreilles très attentives... C'est aussi vrai parmi notre entourage...

Donc vous qui avez connu tous ces grands moments, qui avez fait l'Histoire, n'hésitez pas à raconter... Et tant pis si ça fait réunion "d'anciens combattants" ! C'est ce que vous êtes et dans le plus noble sens du terme !
Revenir en haut Aller en bas
marie
Pro !
Pro !
avatar


MessageSujet: Re: DRAKKAR (Beyrouth) 58 parachutistes morts au Champ d'Honneur   Mer 18 Aoû 2010 - 14:40

Qui peut mieux raconter que ceux qui l 'ont vécu??
Qui peut mieux vivre la mémoire de nos morts que ceux qui les ont vu mourir

Moi j 'ai choisi l écrire cette mémoire mais avec mon ressenti de femme d'un certain passé et de femme d'un autre présent pour être demain une femme qui inscrira cette mémoire dans le futur ...

C'est à nous d'exiger à ce que nos morts ne soient pas oubliés ,moi je n 'oublie pas que certains étaient mes amis ...

J'ai le grand honneur si je puis me permettre de dire que cela est un honneur que d'aller tendre la main à nos blessés en opex ...

Je suis souvent silencieuse devant leurs mots ,leur douleur et souvent leur fierté !!!!

Parfois j 'ai même honte pour moi même ne trouvant pas souvent les mots pour partager ces moments intenses de leur vie .

Qui peux mieux raconter qu'eux ??
Qui peut mieux vivre la mémoire de nos morts que ceux qui les ont vu mourir !!!


Permettez moi de vous laisser cet autre hommage !!! car parmi eux j 'avais un ami


Hommage à nos Paras!!!

Ils sont là plus vide encore
Rejoignant un instant le couloir de la mort
Recouvert de ce drapeau Français
Sébastien,A,tony,Alexi,Julien,Damien et bien d'autres encore
Et toi mon ami fier d'avoir sauvé des vies en fier Légionnaire
De cet hommage National
D'où aujourd'hui la haine de nos larmes
Combien sont ils encore
A attendre l 'embuscade de leur mort
Bravo! à ceux qui restent bravo soldats de l' armée Française
De missions poursuivies au péril de votre vie
Ou sous les menaces Talibanes
Ils n'ont que de pensées pour une coeur ,un frère,un père une mère
Aujourd'hui c'est encore nos famille
Qui de larmes versées pour la perte d'un fils ,d'un frère d'un ami
Pour tant de mères en douleurs ils sont morts en fiers soldats
Recevant à titre posthume les honneurs militaires un peu trop tôt un peu trop tard.
Devant tant d'yeux rougis de la perte d'un cher
Monsieur le président de notre vivant
Nous n'oublierons jamais nos gars morts en ce 18 Aout
Pour une guerre dure à leur coeur commencement d'un nouvel air
La vérité bien triste d'un monde bien pourri
Pousse nos soldats à se batre pour les honneurs de leur chère patrie

Marie Quilichini
Revenir en haut Aller en bas
ROUGE1
Pro !
Pro !
avatar


MessageSujet: Re: DRAKKAR (Beyrouth) 58 parachutistes morts au Champ d'Honneur   Mer 18 Aoû 2010 - 16:21

N'oublions jamais ce parachutiste au regard plein de détresse, d'impuissance...

Claude Millet a écrit:

BEYROUTH Immeuble DRAKKAR le 23 octobre 1983: un geste simple, mais un immense réconfort pour le para enseveli...
Revenir en haut Aller en bas
marie
Pro !
Pro !
avatar


MessageSujet: Re: DRAKKAR (Beyrouth) 58 parachutistes morts au Champ d'Honneur   Mer 18 Aoû 2010 - 16:39

ROUGE1 a écrit:
N'oublions jamais ce parachutiste au regard plein de détresse, d'impuissance...

Claude Millet a écrit:

BEYROUTH Immeuble DRAKKAR le 23 octobre 1983: un geste simple, mais un immense réconfort pour le para enseveli...



Ce regard est encore pire que celui de la détresse et de l 'impuissance il est tout simplement vidé de toutes réactions comme une ultime résignation devant un carnage que même ce soldat ne réalise pas .....

C'est souvent un regard pour celui qui y est confronté sans mots pour expliquer ...

Qu'est il devenu ce soldat ??qui aujourd'hui lui rend hommage devant tant de douleur ........qui sait comment son regard se pose aujourd'hui devant cet insoutenable passé ???

J'aimerai le savoir .....................


Oui ! comme tu le dis si bien ,n'oublions jamais ce parachutiste car je crois que lui n a jamais oublié
Revenir en haut Aller en bas
en archive
Expert
Expert



MessageSujet: Re: DRAKKAR (Beyrouth) 58 parachutistes morts au Champ d'Honneur   Mer 18 Aoû 2010 - 16:49

Quel être humain pourrait oublier de tels instants ! Les sauveteurs qui interviennent sur des tragédies de ce genre restent marqués... Alors que dire d'un soldat qui tient la main d'un compagnon !

J'espère que ce jeune est toujours de ce monde, et que le temps, la vie tout simplement ont adouci son chagrin, peut-être même sa révolte, mais hélas j'ai la conviction qu'il n'a rien oublié de ces heures terribles !

J'ai croisé dans ma vie professionnelle, la route d'un rescapé de ce désastre, il y a une dizaine d'années. Il était assez discret sur le sujet, mais voyant mon état d'esprit, il s'était exprimé avec pudeur, s'excusant presque d'être en vie !
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: DRAKKAR (Beyrouth) 58 parachutistes morts au Champ d'Honneur   

Revenir en haut Aller en bas
 
DRAKKAR (Beyrouth) 58 parachutistes morts au Champ d'Honneur
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
CHEMIN DE MEMOIRE DES PARACHUTISTES :: AU PANTHEON DES PARACHUTISTES, tous égaux devant la mort, St MICHEL ne fait aucune distinction de grade :: LES PARACHUTISTES MORTS AU "CHAMP D'HONNEUR" :: Les Parachutistes morts au "Champ d'Honneur" en OPEX :: Le LIBAN-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers: