CHEMIN DE MEMOIRE DES PARACHUTISTES
Bienvenue sur notre forum Chemin de Mémoire des Parachutistes...

Si vous êtes membre de notre fratrie, ce message s'affiche car vous avez certainement oublié de vous connecter.

Si vous avez oublié votre mot de passe, en bas de page accueil du forum, par l'icône "contact", adressez un message à l'administrateur qui trouvera pour vous une solution.

Ce message s'affiche également pour nos visiteurs qui tardent à s'inscrire...!

En attendant, bonne navigation à tous.....!


« ... Le devoir de mémoire incombe à chacun...rendre inoubliable. Ceux qui sont morts pour que nous vivions ont des droits inaliénables. Laisser la mémoire se transformer en histoire est insuffisant. Le devoir de mémoire permet de devenir un témoin... »
 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetPartagez | 
 

  Parachutistes en Indochine Marie-Danielle Demélas, Vendémiaire, Paris, 2016, 378 p.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
BB1
enregistré
enregistré
avatar


MessageSujet: Parachutistes en Indochine Marie-Danielle Demélas, Vendémiaire, Paris, 2016, 378 p.    Sam 10 Sep 2016 - 21:04

Parachutistes en Indochine
Marie-Danielle Demélas, Vendémiaire, Paris, 2016, 378 p.
C’est un ouvrage suivant une méthodologie originale que nous propose l’auteure. Il ne s’agit pas tant de faire une histoire de la guerre d’Indochine sous l’angle des unités parachutistes que de s’intéresser à ces dernières et à la manière dont leur évolution a constitué un des principaux leviers d’adaptation à un type particulier de guerre.
De facto, la guerre d’Indochine n’a pas grand-chose à voir avec la lutte contre l’occupant nazi : la contre-irrégularité impose une organisation, des tactiques mais aussi des contraintes spécifiques. Il apparaît donc rapidement que les parachutistes forment une infanterie légère organiquement et tactiquement malléable, ce qui permet notamment de jouer rapidement la carte du « combat couplé » en intégrant des forces locales.
Sont également abordés les questions doctrinales liées à l’émergence d’une pensée de la guerre contre-révolutionnaire. L’ouvrage propose cependant plus qu’une étude opérationnelle : il propose ainsi des détours par la sociologie du parachutiste. Il s’agit ainsi de voir les conditions de vie, matérielles et morales, dans lesquelles ils opèrent ; d’examiner l’ambiance dans des armées où des fractures se forment ; d’accorder une attention particulière à Dien-Bien Phu ; ou encore de prendre en considération « la fin de guerre » et avec elle les problématiques des prisonniers.
Bien écrit, l’ouvrage offre une histoire « par le bas » et le vécu des hommes, vivante et bien documentée. Il comporte également plusieurs cartes et un cahier photo. Ce n’est certes pas une histoire définitive des parachutistes, bataillon par bataillon, durant la guerre d’Indochine, mais il offre une excellente vision de leur engagement, en prenant une hauteur bienvenue comparativement aux méthodes historiques plus classiques. Sur pareil sujet, c’est un signe favorable pour le lecteur.
Sur le même sujet :

  1. Histoire & Stratégie n°21 – Parachutistes ! L’histoire des opérations aéroportées Éditorial Depuis leurs premières actions de guerre, au début de...
Revenir en haut Aller en bas
 
Parachutistes en Indochine Marie-Danielle Demélas, Vendémiaire, Paris, 2016, 378 p.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
CHEMIN DE MEMOIRE DES PARACHUTISTES :: NOS GUERRES COMPTEMPORAINES et les OPEX :: INDOCHINE 1945 -1954-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers: