CHEMIN DE MEMOIRE DES PARACHUTISTES
Bienvenue sur notre forum Chemin de Mémoire des Parachutistes...

Si vous êtes membre de notre fratrie, ce message s'affiche car vous avez certainement oublié de vous connecter.

Si vous avez oublié votre mot de passe, en bas de page accueil du forum, par l'icône "contact", adressez un message à l'administrateur qui trouvera pour vous une solution.

Ce message s'affiche également pour nos visiteurs qui tardent à s'inscrire...!

En attendant, bonne navigation à tous.....!


« ... Le devoir de mémoire incombe à chacun...rendre inoubliable. Ceux qui sont morts pour que nous vivions ont des droits inaliénables. Laisser la mémoire se transformer en histoire est insuffisant. Le devoir de mémoire permet de devenir un témoin... »
 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetPartagez | 
 

 Palons papille: Dier est cuisinier au 1er RPIMa

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Langenargen
Pro !
Pro !



MessageSujet: Palons papille: Dier est cuisinier au 1er RPIMa   Lun 20 Oct 2008 - 14:39

Parlons papilles !




Beaucoup d'équipes masculines étaient en lice hier Photo Jean-Daniel Chopin

Les langues, au sens propre comme au figuré, étaient de sorties hier, au
fronton de Sainte-Croix où s'achevait le festival Baiona (1).La manifestation mettait à l'honneur la langue en tant qu'idiome mais faisait aussi appel à l'organe qui permet de savourer. Les deux fonctions de la langue ont d'ailleurs cohabité toute la journée comme on a pu l'entendre autour des assiettes : « Comment on dit : c'est bon en kabyle ? »Les premiers à se mettre à l'oeuvre, dès 9 h 30, étaient les gourmands inscrits au concours de cuisine : quatorze équipes dont une proportion importante des messieurs et de trentenaires. Le principe est simple : chaque groupe doit préparer une recette sur le thème « Poulet et mouton aux sauces du monde ». Les ingrédients sont fournis par les organisateurs et l'inscription est gratuite. Le plat doit être préparé en quantité :chaque équipe cuisine 20 portions qui figurent ensuite au menu du repas populaire.Avant que les plats ne soient distribués, le jury aura goûté à chacun et mitonnera son verdict.Pascal, Iban ou Jean-Joël sont déjà rodés : pour leur troisième participation, ils ont décidé d'abandonner les spécialités locales. « L'an dernier, on avait fait du calderete, un genre de ragoût de mouton. On n'a pas gagné alors cette fois, on a imaginé un plat indien. C'est une recette exotique qu'on a inventé le « poulet Naxalist ». C'est en sauce, plus facile à surveiller ».À côté, un trio de retour de l'île de la Réunion mitonne un classique poulet cari, recette répétée durant plusieurs mois au bord de l'océan indien. Blandine a trouvé la pub pour le concours dans la boîte aux lettres : « On aime bien cuisiner alors on a décidé de participer ». Moyenne d'âge du trio : 24 ans. Face
à eux, Léonie et Gisèle pourraient être leurs mamans. Elles sont des habituées du concours. Léonie se lance dans une grande première : un
poulet de Bresse à la crème. « J'ai jamais essayé avant. On verra bien ! » s'amuse la cuisinière qui ne vise aucun podium : « Je participe à ce concours tous les ans car c'est très sympa ! »Didier, Nathalie, Judy et Lætitia sont rodés aux concours. Ils ont fait deuxième au championnat du monde d'omelette des fêtes de Bayonne. Hier, ils étaient en piste revêtus de la blouse blanche des cuistots et s'attaquaient à une axoa de poulet. « Ce sont des pros ! » tancent leurs voisins.Ce n'est pas entièrement faux : Didier est cuisinier au 1er RPIMa. Du coup, en plus de sa participation au
concours, il assure toute la préparation du repas destiné aux enfants. Vincent et Harold, 30 ans, aiment tant manger qu'ils cuisinent quotidiennement.
« On est d'une famille périgourdine. Ca vous inculque le goût de la bonne nourriture. Chaque semaine, on va au marché pour avoir de bons produits ». Le duo a déjà testé deux fois son « poulet normand » présenté au concours. Il se contente des pommes et du cidre fourni par les organisateurs mais ils ont amené avec eux l'ingrédient qui doit faire la différence : « C'est du Calvados de pommes du Périgord, vous voulez goûter ? »Pendant que l'on s'affaire en cuisine, on papote au marché des langues du monde. Sur les étals, des livres, des disques, des prospectus... À droite, on chante en italien, à gauche, on s'esclaffe en créole. Et pour se faire comprendre dans cette tour de Babel, il suffit d'emprunter les mini-lexiques distribués gratuitement dans chacune des quinze langues. (1) Le festival a
commencé le 3 octobre avec une soirée ciné-rencontre à l'Atalante s'est
poursuivi le 11 par Festibus Baiona, visite guidée en bus et en musique.

Auteur : Véronique Fourcade
Revenir en haut Aller en bas
Michel
Expert
Expert
avatar


MessageSujet: Re: Palons papille: Dier est cuisinier au 1er RPIMa   Lun 20 Oct 2008 - 19:22

Merci Langenargen Wink
Revenir en haut Aller en bas
Sergent LOMBART
Expert
Expert
avatar


MessageSujet: Re: Palons papille: Dier est cuisinier au 1er RPIMa   Mar 21 Oct 2008 - 20:57

1er RPIma Fêtes de Bayonne !!!!!

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Palons papille: Dier est cuisinier au 1er RPIMa   

Revenir en haut Aller en bas
 
Palons papille: Dier est cuisinier au 1er RPIMa
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
CHEMIN DE MEMOIRE DES PARACHUTISTES :: LES UNITES PARACHUTISTES France et OM :: 1er R.P.I.M.a - Régiment de Parachutistes d'Infanterie de Marine-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers: