CHEMIN DE MEMOIRE DES PARACHUTISTES
Bienvenue sur notre forum Chemin de Mémoire des Parachutistes...

Si vous êtes membre de notre fratrie, ce message s'affiche car vous avez certainement oublié de vous connecter.

Si vous avez oublié votre mot de passe, en bas de page accueil du forum, par l'icône "contact", adressez un message à l'administrateur qui trouvera pour vous une solution.

Ce message s'affiche également pour nos visiteurs qui tardent à s'inscrire...!

En attendant, bonne navigation à tous.....!


« ... Le devoir de mémoire incombe à chacun...rendre inoubliable. Ceux qui sont morts pour que nous vivions ont des droits inaliénables. Laisser la mémoire se transformer en histoire est insuffisant. Le devoir de mémoire permet de devenir un témoin... »
 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetPartagez | 
 

 Une dizaine de parachutistes du 3ème RPIMA de Carcassonne et de l'Etat-major de la 11ème Brigade Parachustiste ont été blessés

Aller en bas 
AuteurMessage
Claude MILLET
Fondateur
avatar


MessageSujet: Une dizaine de parachutistes du 3ème RPIMA de Carcassonne et de l'Etat-major de la 11ème Brigade Parachustiste ont été blessés    Jeu 31 Mar 2016 - 23:07


  1. Midi-Pyrénées

Tarn-et-Garonne : 10 parachutistes blessés au camp de Caylus
Une dizaine de parachutistes du 3ème RPIMA de Carcassonne et de l'Etat-major de la 11ème Brigade Parachustiste ont été blessés mardi soir lors d'un exercice d'atterrissage de nuit. Trois d'entre-eux ont été touchés assez gravement. 

  • Par Fabrice Valery
  • Publié le 30/03/2016 | 11:39, mis à jour le 30/03/2016 | 12:04




© MaxPPP Photo d'illustration

Une dizaine de militaires du 3ème RPIMA de Carcassonne (Aude) et de l'Etat-Major de la 11ème Brigade Parachutiste a été victime d'un accident collectif de saut en parachute dans la nuit de mardi à mercredi, a-t-on appris auprès de l'Etat-Major de la 11ème BP basée à Balma, près de Toulouse.

L'exercice se déroulait de nuit sur le camp militaire de Caylus en Tarn-et-Garonne. On ignore les circonstances et notamment l'influence des conditions météo qui ont conduit à cet accident qui s'est produit au moment de l'atterrissage.

Selon la 11ème BP, trois militaires ont été touchés au bassin. D'autres ont été touchés plus légèrement. Au moins neuf d'entre eux ont été hospitalisés, notamment à Montauban. Ce mercredi à la mi-journée, seuls deux militaires étaient encore hospitalisés.
Revenir en haut Aller en bas
Fombecto
Expert
Expert
avatar


MessageSujet: 3e RPIMa L'exercice de nuit en parachute a mal tourné : 10 blessés dont 2 graves   Sam 2 Avr 2016 - 14:18



Publié le 31/03/2016 à 03:53, Mis à jour le 31/03/2016 à 07:41

L'exercice de nuit en parachute a mal tourné : 10 blessés dont 2 graves




Les militaires du 3 e RPIMa ont décollé de Toulouse avant d'arriver sur Caylus./Photo DDM, archives, A.M.  

Dix parachutistes du 3e RPIMa ont été blessés alors qu'ils venaient d'être largués, dans la nuit de mardi à mercredi, au-dessus du camp de Caylus pour un exercice. Deux hommes, sérieusement blessés sont toujours hospitalisés.
Dix blessés, dont deux grièvement qui sont toujours hospitalisés. Tel était encore, hier soir, le bilan des incidents survenus, dans la nuit de mardi à mercredi, lors d'un exercice militaire au camp de Caylus, un site de plus de 5 000 hectares.
Les circonstances exactes de ce saut de nuit sont encore incertaines. Tout a commencé en débuté à Toulouse. Dans le cadre du dispositif d'alerte permanente Guépard, 150 hommes appartenant au 3e RPIMa (Régiment de parachutistes d'infanterie de marine) de Carcassonne et à l'état-major de la 11e Brigade de parachutiste ont décollé de l'aéroport de Toulouse-Francazal pour effectuer deux jours d'entraînement dans le Tarn-et-Garonne. But de la manœuvre : sécuriser une zone aéroportuaire.
Selon nos informations, un Transal a largué alors, aux alentours de 22 heures, les paras au-dessus du camp militaire de Caylus. Les conditions atmosphériques étaient bonnes. Les militaires, qui évoluaient dans «des conditions proches d'une situation réelle de combat» portaient chacun sur eux, entre les deux parachutes, les armes et tout le barda, une charge comprise entre 30 et 50 kg.

«Les sauts de nuit comportent des risques»

Tandis que le largage des troupes s'est déroulé à l'endroit voulu de la zone de Caylus, l'exercice a mal tourné pour de nombreux hommes lors de l'atterrissage. Une dizaine de soldats ont été blessés à la réception. Mobilisés aussi pour les besoins de cet exercice, un médecin et des infirmiers ont prodigué les premiers soins. Mais compte tenu du nombre important de blessés à évacuer du site, les pompiers ont été alertés. Une noria de véhicules de secours a pris ainsi, vers minuit, la direction de Caylus. Six blessés légers et trois blessés graves ont été transportés vers l'hôpital de Villefranche-de-Rouergue ( AVeyron) et la clinique du Pont de Chaume, à Montauban. Certains souffraient d'entorses, d'autres de fractures du bassin. Hier après-midi, seuls deux militaires étaient toujours hospitalisés. Leur pronostic vital n'est pas engagé. «Les sauts en parachute comportent nécessairement des risques, surtout la nuit. Nos hommes le savent, s'y préparent. Les blessures ne sont pas rares», indique l'officier de la 11e Brigade de parachutiste, chargé de la communication.


Une enquête est ouverte

Le Parquet de Toulouse, la juridiction régionale compétente pour les affaires militaires, a été saisi à la suite de ces accidents survenus au cours d'un exercice militaire. Une enquête a été ouverte pour déterminer les circonstances exactes. Les gendarmes de Caylus en sont chargés, en attendant le renfort de pécialistes de la gendarmerie de l'air.
Thierry Dupuy

_________________
« A la Grèce, nous devons surtout notre raison logique. A Rome, nos maximes de droit et de gouvernement. Mais à l'Evangile nous devons notre idée même de l'homme. Si nous renions l'Evangile, nous sommes perdus. » Maréchal de Lattre de Tassigny (mort le 11 janvier 1952).
Revenir en haut Aller en bas
 
Une dizaine de parachutistes du 3ème RPIMA de Carcassonne et de l'Etat-major de la 11ème Brigade Parachustiste ont été blessés
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
CHEMIN DE MEMOIRE DES PARACHUTISTES :: LES UNITES PARACHUTISTES France et OM :: 3ème RPIMa - Régiment de Parachutistes d'Infanterie de Marine-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers: