CHEMIN DE MEMOIRE DES PARACHUTISTES
Bienvenue sur notre forum Chemin de Mémoire des Parachutistes...

Si vous êtes membre de notre fratrie, ce message s'affiche car vous avez certainement oublié de vous connecter.

Si vous avez oublié votre mot de passe, en bas de page accueil du forum, par l'icône "contact", adressez un message à l'administrateur qui trouvera pour vous une solution.

Ce message s'affiche également pour nos visiteurs qui tardent à s'inscrire...!

En attendant, bonne navigation à tous.....!


« ... Le devoir de mémoire incombe à chacun...rendre inoubliable. Ceux qui sont morts pour que nous vivions ont des droits inaliénables. Laisser la mémoire se transformer en histoire est insuffisant. Le devoir de mémoire permet de devenir un témoin... »
 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 100 ans après, la nouvelle guerre des Français.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Marcus
Pro !
Pro !
avatar


MessageSujet: 100 ans après, la nouvelle guerre des Français.   Dim 13 Mar 2016 - 9:41

BIEN LIRE ET PARTAGER


LETTRE ASAF du 16 mars : 100 ans après, la nouvelle guerre des Français.

Le chef de l’État ayant déclaré que « la France est en guerre », il lui faut maintenant la conduire. Il appartient au Premier ministre de définir la stratégie générale et de mettre en œuvre de manière cohérente celles des différents ministères pour vaincre. Pour cela, il faut agir non seulement contre les terroristes actifs et identifiés, mais aussi, et simultanément, sur les causes plus profondes qui nourrissent un ennemi potentiel susceptible de se développer.



Où en sommes-nous, alors que le Premier ministre vient de déclarer, il y a quelques jours, que nous serons l’objet d’autres attaques de masse et qu’au Maroc, récemment, un attentat à l’arme chimique aurait été déjoué ?






Le chef de l’État ayant déclaré que « la France est en guerre », il lui faut maintenant la conduire. Il appartient au Premier ministre de définir la stratégie générale et de mettre en œuvre de manière cohérente celles des différents ministères pour vaincre. Pour cela, il faut agir non seulement contre les terroristes actifs et identifiés, mais aussi, et simultanément, sur les causes plus profondes qui nourrissent un ennemi potentiel susceptible de se développer.



Où en sommes-nous, alors que le Premier ministre vient de déclarer, il y a quelques jours, que nous serons l’objet d’autres attaques de masse et qu’au Maroc, récemment, un attentat à l’arme chimique aurait été déjoué ?


Désigner l’ennemi


Il faut le faire de manière claire et précise sans se cacher derrière des mots abscons.

Qui sont-ils ceux qui assassinent sur notre sol ? Nous le savons bien : ce sont les « fous de Dieu » nourris à la drogue de l’islam radical, comme l’étaient hier les idéologues imprégnés du nazisme et du communisme.

Leur mode d’action privilégié en France est pour l’instant le terrorisme sous la forme d’une violence massive, brutale et médiatisée.

Dans le monde arabo-musulman, elle prétend s’inspirer de la charia pour justifier la soumission des personnes, la conquête de territoires afin de disposer de ressources financières et constituer ainsi des bases qui permettront de porter la terreur dans notre pays.



Désigner l’ennemi, Daesh et autres groupes terroristes de la nébuleuse djihadiste, se révèle indispensable pour éviter les confusions, permettre de mobiliser les Français et pour définir les meilleures stratégies à mettre en œuvre, non seulement militaire, sécuritaire, judiciaire et diplomatique, mais aussi financière, éducative, médiatique, démographique et technique, coordonnées dans un temps qui sera long, et dans l’espace, selon des objectifs clairs. Rien ne serait pire que de laisser se développer, pour quelque raison que ce soit, des zones de non droit comme autour de Calais ou dans certains quartiers de grandes villes françaises, véritables zones de repli et refuges pour les terroristes comme l’est apparemment devenue la commune de Molenbeeck en Belgique.


Définir les buts de guerre


C’est répondre à la question : pourquoi faisons- nous la guerre ?

Il faut que tous les Français aient bien conscience de ce qui nous menace aujourd’hui et plus encore demain. Plutôt que de dénoncer les stigmatisations et amalgames, montrons les faits et expliquons les mécanismes terroristes.
Nous nous battons pour notre liberté, celle qui est constitutive de notre peuple. Il est composé d’hommes et de femmes libres qui entendent le demeurer, fût-ce au prix de leur vie, car la liberté est l’héritage le plus précieux que nous ayons reçu des générations précédentes.

Elles ont su nous le transmettre, au prix d’immenses sacrifices, ceux des poilus de Verdun comme ceux des combattants de Bir Hakeim, de Monte Cassino et de la Résistance.



Mobiliser et agir


Cette guerre concerne en priorité l’État et les institutions régaliennes, mais aussi tous les Français sans exception. Chacun a un rôle à jouer : enseignants, journalistes et chaque Français qui peut, par sa vigilance, son civisme et ses compétences, aider les forces de sécurité et parfois, très directement, sauver des vies. Face à un adversaire qui paraît insaisissable car il se fond dans la population, chaque citoyen doit se sentir concerné et agir en combattant afin de créer l’incertitude chez l’ennemi et aider à le démasquer avant qu’il ne tue.


Dans l’urgence, l’armée s’est déployée en renfort des forces de sécurité sur le territoire national, mais elle ne peut maintenir une telle posture dans la durée et dans des tâches de gardiennage sans réduire son entraînement, abaisser son niveau opérationnel et restreindre ses capacités d’action et d’intervention hors de la Métropole où elle mène simultanément le dur « combat de l’avant ».

En revanche, en appui des forces de sécurité, elle pourrait sans doute mener, avec des moyens spécialisés, des actions dynamiques dans certaines zones dont l’accès est parfois interdit par des bandes qui font régner leur loi et non celle de la République.

C’est aujourd’hui l’occasion d’éradiquer ces enclaves de non-droit obéissant aux lois claniques, d’y réimplanter l’État pour substituer aux trafics et pressions en tout genre une politique éducative et immobilière adaptée et une formation civique et professionnelle vigoureuse inculquant les valeurs de respect et de travail. Dans ce domaine, d’ailleurs, des anciens cadres de la Défense, de la police, de la gendarmerie et de la justice, entre autres, pourraient jouer un rôle actif.



La nouvelle guerre qui nous est imposée sera sans aucun doute longue et difficile. Elle ne peut toutefois nous surprendre puisque l’adversaire nous en a menacés depuis longtemps.

Elle ne doit pas non plus nous effrayer, mais elle exigera beaucoup de clairvoyance et de courage. Encore faut-il qu’au plus haut sommet de l’État on explique, on mobilise et on conduise cette guerre en y consacrant tous les moyens nécessaires.

Aussi, que l’on donne aux armées, instrument premier de la Défense et expression de l’unité nationale, les ressources indispensables à sa remontée en puissance. Il en va du succès de nos armes.



La confiance se nourrit de paroles mais aussi d’actions. Nous avons entendu des paroles guerrières, il faut maintenant passer aux actes et faire preuve de fermeté, de détermination et de foi en notre pays.




 La REDACTION de l’ASAF

http://www.asafrance.fr/item/lettre-asaf-du-16-mars-100-ans-apres-la-nouvelle-guerre-des-francais.html
Revenir en haut Aller en bas
jacky alaux
Expert
Expert
avatar


MessageSujet: Re: 100 ans après, la nouvelle guerre des Français.   Dim 13 Mar 2016 - 15:09

Trés bon, Marcus.

Cependant, Désigner l'ennemi,tel: DAESH et autres Groupes terroristes de la nébuleuse Djihadiste ... Ca, on le savait déjà. Mais, que fait on de tout ceux qui les tolèrent et les supportent, tout ces " Bons Français de souche " ces COLLABOS, politiciens, artistes, médiats, syndicats, associations et j'en passe... en n'oubliant pas d'y ajouter hélas, quelques officiers de l'Armée, prêts pour l'avancement à collaborer. Tout ces vendus, qui directement ou indirectement soutiennent la monté de l'ISLAM en France, ne sont ils pas à mettre également sur la listes des ennemis de la France, des traîtres à abattre ?
Connaissez vous ce proverbe chinois ?  QUANT ON VEUT FAIRE LA GUERRE' IL FAUT ÊTRE SURE DE LA GAGNER . 
Hollande à déclarer que la France était en GUERRE... Est il sure de vouloir la gagner ?
Revenir en haut Aller en bas
FOUQUET66
Expert
Expert
avatar


MessageSujet: Re: 100 ans après, la nouvelle guerre des Français.   Dim 13 Mar 2016 - 15:48

jacky alaux a écrit:
 QUANT ON VEUT FAIRE LA GUERRE' IL FAUT ÊTRE SURE DE LA GAGNER . 
Hollande à déclarer que la France était en GUERRE... Est il sure de vouloir la gagner ?

Et j'ajouterai cet adage "si vis pacem,para bellum". cet adage est attribué à l'auteur romain Végèce, dont la phrase Igitur qui desiderat pacem, praeparet bellum., tirée de Epitoma Rei Militaris, s'en rapproche beaucoup. La phrase est située dans un extrait qui souligne l'importance d'une bonne préparation des actions militaires, mise en opposition avec la dépendance au hasard ou à la supériorité numérique :
Revenir en haut Aller en bas
http://www.legionetrangere.fr/
jacky alaux
Expert
Expert
avatar


MessageSujet: Re: 100 ans après, la nouvelle guerre des Français.   Dim 13 Mar 2016 - 16:04

BIEN DIT, Jean Charles.  king
Revenir en haut Aller en bas
Marcus
Pro !
Pro !
avatar


MessageSujet: Re: 100 ans après, la nouvelle guerre des Français.   Dim 13 Mar 2016 - 18:05

Mais la mise en péril de notre outil de défense a été actée par les gouvernements successifs depuis 30 ans qui ont fait passer la part du PIB consacré à notre défense de 3% à 1.5%.

Je compare cette situation à celle de 1939, et les c.nséquences risquent d'être porteuses de souffrances graves et durables pour notre pays.
Revenir en haut Aller en bas
guilhon
Pro !
Pro !



MessageSujet: Re: 100 ans après, la nouvelle guerre des Français.   Dim 13 Mar 2016 - 19:13

beaucoup trop de collabos et de mous dans cette france
Revenir en haut Aller en bas
jacky alaux
Expert
Expert
avatar


MessageSujet: Re: 100 ans après, la nouvelle guerre des Français.   Dim 13 Mar 2016 - 19:39

guilhon a écrit:
beaucoup trop de collabos et de mous dans cette france


C'est clair, Mon Frère... C'est ceux là, qu'il faut frapper en premier.
Revenir en haut Aller en bas
FOUQUET66
Expert
Expert
avatar


MessageSujet: Re: 100 ans après, la nouvelle guerre des Français.   Lun 14 Mar 2016 - 15:08

jacky alaux a écrit:
guilhon a écrit:
beaucoup trop de collabos et de mous dans cette france


C'est clair, Mon Frère... C'est ceux là, qu'il faut frapper en premier.

Merci je ne suis pas le seul à le penser et à le dire!!
Revenir en haut Aller en bas
http://www.legionetrangere.fr/
jacky alaux
Expert
Expert
avatar


MessageSujet: Re: 100 ans après, la nouvelle guerre des Français.   Ven 18 Mar 2016 - 14:24

 Marcus compare avec raison la situation de la France actuelle avec celle de 1939. 
 Souvenons nous qu'a cette époque pendant que les NAZIS avaient déjà envahie la moitié de l'Europe, la France  divisée continuait à ne RIEN VOIR VENIR ... Il aura suffit d'un seul mois aux allemands pour écraser cette France  mole et divisée. Ca, ca nous pend au bout du nez, Sauf que cette fois, les Américains ne seront pas là pour nous débarrasser des NAZIS ISLAMIQUE.
Revenir en haut Aller en bas
FOUQUET66
Expert
Expert
avatar


MessageSujet: Re: 100 ans après, la nouvelle guerre des Français.   Ven 18 Mar 2016 - 14:42

Nous vivons nos dernières années de "Français". Le pire reste à  venir pour les enfants d'aujourd'hui et du futur...
 
Il faut que les citoyens de nos nations sachent que pour quelques  bulletins de vote nos dirigeants sont prêts à toutes les  compromissions!  
Une enquête de 270 pages sur les subventions publiques aux islamistes a  été censurée par les médias.

Une enquête, pourtant parue en librairie (Fnac, Virgin...) a  démontré que des hautes personnalités politiques collaborent avec les  Frères musulmans en France (incarnés par l'UOIF) en leur donnant des  terrains publics pour des grandes mosquées ou subventionnant leurs  "associations culturelles"

Ce livre qui est une bombe politique aux effets potentiellement   ravageurs pour l'UMP et le PS a été censuré par les grands médias. En  effet, des élus comme Alain Juppé, Jean-Claude Gaudin ou Jean-Marc   Ayrault sont gravement mis en cause par la révélation de documents  inédits et irréfutables.

Il s'agit du livre «Ces Maires qui courtisent l'islamisme»,paru aux éditions Tatamis en octobre 2010, dont aucun journaliste ou  "expert" de l'islam n'a pu contester les révélations.

La meilleure preuve est sans doute l'absence de procès intenté à son auteur, Joachim Véliocas, pour diffamation par les hommes et formations politiques concernés, accusés ni plus ni moins de collaborer  avec l'islamisme.  
Des universitaires islamologues, tel le Palestinien Sami-Aldeeb (site),considéré comme un des meilleurs spécialistes du droit musulman, ont félicité l'auteur pour la qualité de son rigoureux travail d'enquête.

D'autres universitaires courageux se sont joints à l'auteur pour cosigner un appel à être ferme contre les Frères musulmans qui ont  appelé à conquérir ROME depuis la France!
L'institut Hannah Arendt de l'université de Dresde, centre de  recherche de référence en Allemagne sur l'analyse des totalitarismes,a commandé plusieurs exemplaires de l'ouvrage et va publier un  compte-rendu dans sa revue...

En France, les groupes de presses, tous liés à des intérêts  financiers et donc politiques, ont ostracisé sans surprise un livre qui pourrait bousculer les lignes politiques. L'association Contribuables Associés (140.000 membres !), scandalisée, a consacré une page au livre
dans son mensuel "Le Cri".

Après l'avoir lu, vous comprendrez comment l'UMP, PS, Modem, PCF sont prêts à brader toutes les valeurs de la république pour tenter  d'obtenir les voix musulmanes aux élections! Quitte à financer le diable, en l'occurrence ceux qui se  réclament des Frères Musulmans, la plus grande nébuleuse islamiste du monde...
Transférer ce courriel à vos contacts est un acte civique, un acte de  résistance .2500 personnes sont destinataires de ce courriel : s'il est relayé à vos contacts, l'effet peut être explosif pour ces politiques qui  forment, selon les mots de l'auteur, "La nouvelle Collaboration".

                                                                     
                                                                                     
                                                                                       Christian RENY
                                                                                Avocat au Barreau de METZ
                                                                                  30 Bd St . Symphorien                                                                                                    
                                                                                       57050 - LONGEVILLE-LES-METZ
Revenir en haut Aller en bas
http://www.legionetrangere.fr/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: 100 ans après, la nouvelle guerre des Français.   

Revenir en haut Aller en bas
 
100 ans après, la nouvelle guerre des Français.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
CHEMIN DE MEMOIRE DES PARACHUTISTES :: ACTUALITES DIVERS :: L'ACTUALITE DU JOUR, LES BREVES-
Sauter vers: