CHEMIN DE MEMOIRE DES PARACHUTISTES
Bienvenue sur notre forum Chemin de Mémoire des Parachutistes...

Si vous êtes membre de notre fratrie, ce message s'affiche car vous avez certainement oublié de vous connecter.

Si vous avez oublié votre mot de passe, en bas de page accueil du forum, par l'icône "contact", adressez un message à l'administrateur qui trouvera pour vous une solution.

Ce message s'affiche également pour nos visiteurs qui tardent à s'inscrire...!

En attendant, bonne navigation à tous.....!


« ... Le devoir de mémoire incombe à chacun...rendre inoubliable. Ceux qui sont morts pour que nous vivions ont des droits inaliénables. Laisser la mémoire se transformer en histoire est insuffisant. Le devoir de mémoire permet de devenir un témoin... »
 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Bataillon de Corée

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Marcus
Pro !
Pro !
avatar


MessageSujet: Bataillon de Corée    Mer 9 Mar 2016 - 20:38

FILM DOCUMENTAIRE : Reportage "CORÉE, nos soldats oubliés" sur France 3 le jeudi 24 mars 2016. (Durée : 55 minutes)
Posté le mercredi 09 mars 2016
FILM DOCUMENTAIRE : Reportage "CORÉE, nos soldats oubliés" sur France 3 le jeudi 24 mars 2016. (Durée : 55 minutes)
Nom du Reportage:"CORÉE, nos soldats oubliés".

Une guerre souvent oubliée, un bataillon Français avec à sa tête un général qui avait demandé a être rétrogradé LCL pour pouvoir le commander.

Chaîne: France 3

Date et heure de la diffusion : Jeudi 24 mars 2016 à 23h50.

Durée : 55 minutes.


Résumé :

Entre 1950 et 1953, la France a participé à la guerre de Corée, un conflit très meurtrier qui fit plus de trois millions de morts. Grâce aux témoignages d'anciens combattants français, ce film fait prendre conscience de la violence de cette guerre, dans un quotidien marqué par la neige et le froid, la camaraderie et les durs combats dans lesquels 3421 hommes, uniquement volontaires, se sont engagés avec gloire et courage. Des images d'archives personnelles des vétérans, ainsi que de l'ECPAD sur le bataillon français, illustrent ce documentaire qui traite d'un sujet totalement inédit à la télévision.

Réalisateurs : Jean-Yves Le Naour et Cédric Condon.

http://www.asafrance.fr/item/film-documentaire-reportage-coree-nos-soldats-oublies-sur-france-3-le-jeudi-24-mars-2016-duree-55-minutes.html
Revenir en haut Aller en bas
Marcus
Pro !
Pro !
avatar


MessageSujet: Re: Bataillon de Corée    Mer 9 Mar 2016 - 20:39

Le Chef prestigieux du Bataillon Français de l'O.N.U.
fut le Général Raoul-Charles MAGRIN-VERNEREY dit

"MONCLAR"



Le "Lieutenant-Colonel" MONCLAR et le Général Douglas McARTHUR

C'était vraiment une extraordinaire figure de guerrier, le type même de l'officier de Légion tel que le montre la légende et la littérature populaire. Né le 7 février 1892 à Budapest, il fit ses études au Lycée Victor Hugo à BESANÇON et au Petit Séminaire d'ORNANS. À quinze ans et demi, il s'enfuit de la maison familiale et s'engage à la Légion Étrangère ... séjour de courte durée quand son âge est découvert.

Entré à Saint Cyr en 1912 il en sort en 1914. Rejoint le 60ème R.I. et termine la guerre avec le grade de capitaine, Chevalier de la Légion d'Honneur, titulaire de 11 citations dont 7 à l'Ordre de l'Armée, sept fois blessé et réformé à 90%.

C'est le 1er mars 1924 qu'il obtient de rejoindre la Légion objet de ses rêves depuis sa jeunesse. C'est alors le Maroc puis le Proche-Orient. Il est promu chef de bataillon en 1928 ...

Le 23 février 1940 il est désigné pour prendre le commandement de deux bataillons de Légion. Ce sera le début de l'épopée de la 13ème D.B.L.E. À BJERVIK la 13ème Demi Brigade force les Allemands à fuir, fait de nombreux prisonniers et conquiert un important matériel de guerre dont 10 avions bimoteurs... Du 28 mai au 2 juin, le Lieutenant Colonel Magrin-Vernerey et ses légionnaires prennent NARVIK : ce sera la seule victoire française de la guerre 39/40.

Revenu en France, il rejoint les F.F.L. en Angleterre avec 500 de ses hommes le 21 juin 1940. Promu Colonel, il prend alors le nom de MONCLAR, du nom d'un village du Quercy.

C'est ensuite l'Afrique, où, à la tête de la Brigade Française d'Orient en Érythrée, il prend MASSAOUA faisant prisonniers 9 officiers généraux, 440 officiers et 14.000 soldats italiens ... Promu Général, il exercera différents commandements au Levant, en Syrie du Nord.

À partir de 1948 il est "chargé de mission permanente des unités de Légion" qui combattent en Algérie, au Maroc, à Madagascar, en Indochine.

En 1950, Général de Corps d'Armée, il échangera ses étoiles pour des galons de lieutenant colonel afin de pouvoir prendre le commandement du :

Premier Bataillon Français de l'O.N.U. en Corée





http://france-coree.pagespro-orange.fr/histoire/2ID_BF.html
Revenir en haut Aller en bas
Marcus
Pro !
Pro !
avatar


MessageSujet: Re: Bataillon de Corée    Mer 9 Mar 2016 - 20:39

Création du Bataillon Français de l’O.N.U. (B.F./ O.N.U.)
Le 25 août 1950, le gouvernement Français décide l’envoi en Corée d’un Bataillon formant corps. Cette Unité est formée de volontaires venus de la métropole et de l’Union Française, de toutes les armes et services, active et réserve, entretenue constamment par des renforts qui compléteront ses pertes.

Son rôle est d’affirmer la présence Française aux côtés des 21 autres nations engagées pour résister à la pression de la Corée du Nord.

Son affectation à la 2ème D.I.
Le 29 novembre 1950, le Bataillon débarque à Pusan, au lendemain de l’intervention de l’armée chinoise sur le Yalu. Il sera affecté pendant toute la campagne au 23ème Régiment d’Infanterie de la 2ème Division "Indianhead" , 8ème Armée U.S. Pour être à la norme des unités américaines, le BF intègrera une compagnie de Soldats coréens ROK.

Après d’un mois d’entraînement à Taegu, le BF/ONU, mal équipé contre le froid, supportant des températures allant jusqu'à des moins 40, fut engagé dès le 25 décembre dans une guerre de mouvements.

__________________


Les principaux engagements du Bataillon français

La guerre de mouvement : Janvier - Octobre 1951

Le 7 janvier 1951, le BF/ONU reçoit comme mission de couvrir à Wonju le flanc de la 2ème DI Pendant cinq jours, combats ininterrompus, livrés jusqu'au corps à corps (les armes étant gelées) dans un terrain accidenté, le Bataillon freina l' avance chinoise et couvrit le replis de la Division.

Les 1er et 2 février, encerclés TWIN-TUNNELS à plus de 30 km devant le front de la 8ème Armée US, le 3ème Bataillon du 23ème RI US et le BF/ONU résistent victorieusement aux assauts de la 125ème Division Chinoise qu'ils mettent hors de combat. Les Français perdent 32 tués et 180 blessés en dix heures. Ce fait d'armes vaut au BF/ONU sa première Citation Présidentielle Américaine.

Du 3 au 16 février 1951, le 23rd Regimental Combat Team auquel appartient le BF/ONU, après s'être emparé de CHIPYONG-NI à plus de 35 km en avant des positions de résistance de la 8ème Armée, reçoivent du Général Ridgway l'ordre de constituer un point de fixation sur lequel s'accrochera l'offensive alliée et où viendra buter l'ennemi. La résistance victorieuse offerte aux assauts de quatre divisions chinoises durant trois journées d'encerclement (13 au 16 février) permet la relance immédiate de la 8ème Armée vers le 38ème parallèle. Ce nouveau fait d'armes vaut au Bataillon sa première Citation à l'Ordre de l'Armée Française et sa deuxième Citation Présidentielle Américaine.

Du 3 au 5 mars, la prise de la cote 1037 par le BF/ONU dans le cadre de l'offensive alliée d'hiver, ouvre à la 2ème DI US la route d'HONCHON et de CHUCHON en direction du 38ème parallèle. Ce succès chèrement acquis après trois jours de combats livrés par une température de moins 20 degrés coûta au Bataillon Français plus de 30 tués et près de 200 blessés.

Le 6 avril, le BF/ONU franchit le 38ème parallèle et le 8 atteint le premier les réservoirs de HYUNCHON.

Du 16 au 23 mai la 2ème DI parvient à briser l'offensive chinoise de printemps au nord d'HANGYE grace en partie au sacrifice de la Section "Pionniers" du BF/ONU le 17 mai au soir à PUTCHAETUL, sous le commandement admirable de l'Adjudant Falise. La Section y gagnera sa deuxième Citation à l'Ordre de l'Armée Française.

Passant ensuite à la contre-attaque, le BF/ONU franchit à nouveau le 38ème Parallèle et entre le premier dans INJE.

Ces actions successives valent au Bataillon ses troisièmes Citation à l'Ordre de l'Armée Française et Citation Présidentielle Américaine.

En Octobre 1951 après trois semaines de combats, le 23ème R.I. et le BF/ONU s'emparent au lance-flammes des avancées de la cote 851. C'était la première attaque de nuit éxécutée par le Bataillon. À l'aube du 13 octobre, le dernier piton,"Crève-cœur" (Heartbreak ridge), tombe aux mains de la 2ème compagnie du BF. Durant ce mois de combats le BF/ONU a perdu 60 tués, dont le Capitaine Robert Goupil, figure légendaire du Bataillon.

La guerre de positions: Novembre 1951 à Juillet 1953
c.nsécutivement à l'ouverture des négociations d'armistice à KAESONG la guerre de mouvements se transforme en guerre de positions. Le Bataillon Français continue de prendre part à toutes les actions menées par la 2ème D.I.. Il est en ligne dans le secteur du "Triangle de Fer" dont les sommets sont marqués par des villes en ruines. CHORWON et KUMHWA sont tenues par les Nations Unies, tandis que PYONGGANG est revenu aux mains des Communistes.

Hiver 1951/1952, le BF/ONU tient position à KUMHWA puis dans le secteur.

Juillet - août 1952, il est au T-BONE, à l'Ouest de CHORWON.

Du 6 au 8 Octobre, sur WHITE HORSE et à ARROW HEAD, il brise à la cote 281 l'attaque chinoise en direction de SÉOUL. Cette attaque avait été précédée d'une des plus fortes préparations d'artillerie du conflit : plus de 25.000 obus chinois tombèrent en 24 heures sur les positions tenues par les Français. L'ennemi y laissera 600 morts et 13 prisonniers. Ses pertes totales devant le seul Bataillon Français sont estimées à environ 2.000 hommes. Cette victoire coûtera 47 morts et 144 blessés au BF/ONU et lui vaudra sa 4ème Citation française.

En Juin 1953, le Bataillon tient le secteur de CHUMGASAN à l'Ouest de KUWHWA.

Le 23 Juillet 1953, accords sur un cessez-le feu...


Lauriers et Croix blanches...
Le 23 Octobre 1953, le BF/ONU embarque à INCHON : le Bataillon appelé à d'autres combats pour la même cause, quite la Corée pour l'Indochine.

Le Bataillon quitte la Corée avec la satisfaction et la fierté du devoir accompli, sa mission largement remplie, celle de représenter la France dans la lutte des NATIONS-UNIES pour la défense de la Liberté.

Le Bataillon a gagné dans cette campagne:
4 Citations à l'Ordre de l'Armée Française
3 Citations Présidentielles Américaines
2 Citations Présidentielles de la République de Corée
1.898 citations individuelles au titre de la Croix de Guerre T.O.E.

Il laissera, pour toujours endormis dans la Gloire 280 Tués au combat
(dont 17 Coréens)
et aura eu 7 disparus, 12 prisonniers, 1.350 blessés
Revenir en haut Aller en bas
FOUQUET66
Expert
Expert
avatar


MessageSujet: Re: Bataillon de Corée    Jeu 10 Mar 2016 - 14:09

Merci Marcus pour te posts. afin de ne pas oublier ces combattants et tous ces morts qui ont combattu le communisme avec toutes son horreur.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.legionetrangere.fr/
LAUCHERE
Expert
Expert
avatar


MessageSujet: Re: Bataillon de Corée    Jeu 10 Mar 2016 - 14:23



Mon ami et membre de l'U.N.P. 090 Marcel ZIMMER ancien du bataillon de Corée
Revenir en haut Aller en bas
Marcus
Pro !
Pro !
avatar


MessageSujet: Re: Bataillon de Corée    Jeu 10 Mar 2016 - 14:43

Merci Lauchère, un bataillon à ne pas oublier.
Revenir en haut Aller en bas
Marcus
Pro !
Pro !
avatar


MessageSujet: Re: Bataillon de Corée    Jeu 10 Mar 2016 - 14:46

Revenir en haut Aller en bas
Claude Millet
Fondateur
avatar


MessageSujet: Re: Bataillon de Corée    Ven 11 Mar 2016 - 20:22


_________________

RASURA_________SER
1er RCP - 257.174

« Il n'y a pas de sens de l'Histoire, il n'y a pas de vent de l'Histoire car ce qui fait l'Histoire, selon notre conception occidentale et chrétienne qui est vérifiée par tous les faits historiques, c'est la volonté des hommes, c'est l'intelligence des hommes, ce sont leurs passions, bonnes ou mauvaises. »Colonel Bastien THIRY procès Petit Clamart
Revenir en haut Aller en bas
http://membres.multimania.fr/intelligencearmee/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Bataillon de Corée    

Revenir en haut Aller en bas
 
Bataillon de Corée
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
CHEMIN DE MEMOIRE DES PARACHUTISTES :: ACTUALITES DIVERS :: L'ACTUALITE DU JOUR, LES BREVES-
Sauter vers: