CHEMIN DE MEMOIRE DES PARACHUTISTES
Bienvenue sur notre forum Chemin de Mémoire des Parachutistes...

Si vous êtes membre de notre fratrie, ce message s'affiche car vous avez certainement oublié de vous connecter.

Si vous avez oublié votre mot de passe, en bas de page accueil du forum, par l'icône "contact", adressez un message à l'administrateur qui trouvera pour vous une solution.

Ce message s'affiche également pour nos visiteurs qui tardent à s'inscrire...!

En attendant, bonne navigation à tous.....!


« ... Le devoir de mémoire incombe à chacun...rendre inoubliable. Ceux qui sont morts pour que nous vivions ont des droits inaliénables. Laisser la mémoire se transformer en histoire est insuffisant. Le devoir de mémoire permet de devenir un témoin... »
 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Persécution des réfugiés chrétiens : même dans la jungle

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
GARD
Expert
Expert
avatar


MessageSujet: Persécution des réfugiés chrétiens : même dans la jungle   Jeu 3 Mar 2016 - 8:33


Persécution des réfugiés chrétiens : même dans la jungle


C’est officiellement la capitulation de la République française devant un état de non-droit.
Floris de Bonneville
Journaliste

Ancien directeur des rédactions de l’Agence Gamma



Je suis effaré ! Effaré par les films qui circulent sur Internet montrant la véritable bataille rangée entre migrants (pardon : entre clandestins illégaux) installés sur le territoire français et les CRS et autres gendarmes. Effaré de voir les pauvres camionneurs harcelés, obligés de s’arrêter et de voir leur cabine frappée à coups de barre de fer, certains migrants prenant d’assaut leur camion, grimpant sur le toit de la remorque. Effaré de constater que rien n’est fait pour arrêter cette violence. Effaré d’imaginer que les téléspectateurs du monde entier regardent ces scènes de guerre sans réaction des forces de l’ordre.

Ces forces qui n’en peuvent plus de subir sans pourvoir agir. Elles sont sous les ordres d’un gouvernement pleutre qui n’ose pas bouger. Dont le ministre de l’Intérieur et le Premier n’ont jamais ordonné la dissolution des groupes que l’on sait extrêmement violents comme les antifas, les No Border et autres black blocks auxquels sont soumis ces milliers de jeunes hommes, migrants économiques pour leur grande majorité.

Il est inadmissible, insupportable pour nous tous de voir à longueur de semaine ces affrontements violents au centre desquels sont souvent, soit les Calaisiens, soit ces malheureux routiers qui ne peuvent que subir la furie de certains migrants exprimant avec violence leur mécontentement d’être bloqués en France.

C’est officiellement la capitulation de la République française devant un état de non-droit. La faiblesse extrême de son Président qui préfère laisser des clandestins vivre en hors-la-loi plutôt que de soulager les Français qui n’en peuvent plus. Mais la politique du deux poids deux mesures n’a jamais été aussi active.

Car pendant ce temps-là, la France (enfin : le gouvernement) abandonne les rares chrétiens de ces camps de misère, véritables réfugiés parmi les migrants. Qui a parlé de cet Iranien de 19 ans, converti au christianisme, retrouvé égorgé rituellement dans le camp de Grande-Synthe pour avoir refusé de revenir à l’islam ? Et que penser d’un Cazeneuve qui n’a pas hésité à signer l’ordre de refoulement d’un autre Iranien converti au Christ et qui risque d’être pendu pour son apostat.


Revenir en haut Aller en bas
 
Persécution des réfugiés chrétiens : même dans la jungle
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
CHEMIN DE MEMOIRE DES PARACHUTISTES :: ACTUALITES DIVERS :: L'ACTUALITE DU JOUR, LES BREVES-
Sauter vers: