CHEMIN DE MEMOIRE DES PARACHUTISTES
Bienvenue sur notre forum Chemin de Mémoire des Parachutistes...

Si vous êtes membre de notre fratrie, ce message s'affiche car vous avez certainement oublié de vous connecter.

Si vous avez oublié votre mot de passe, en bas de page accueil du forum, par l'icône "contact", adressez un message à l'administrateur qui trouvera pour vous une solution.

Ce message s'affiche également pour nos visiteurs qui tardent à s'inscrire...!

En attendant, bonne navigation à tous.....!


« ... Le devoir de mémoire incombe à chacun...rendre inoubliable. Ceux qui sont morts pour que nous vivions ont des droits inaliénables. Laisser la mémoire se transformer en histoire est insuffisant. Le devoir de mémoire permet de devenir un témoin... »
 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

  Un Américain va tenter un saut de 7.620 mètres sans parachute

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Claude Millet
Fondateur
avatar


MessageSujet: Un Américain va tenter un saut de 7.620 mètres sans parachute   Jeu 14 Jan 2016 - 12:06



Un Américain va tenter un saut de 7.620 mètres sans parachute

REPLAY - Le pari fou de Luke Aikins. Ce père de famille américain de 41 ans se prépare à s'élancer de plus de 7.600 mètres d'altitude pour littéralement tomber du ciel.

La page de l'émission : 3 minutes pour comprendre

 
Un Américain va tenter un saut de 7.620 mètres sans parachute Crédit Image : Capture d'écran YouTube/Luke Aikins Crédit Média : Philippe Corbé Télécharger
par Philippe Corbé publié le 13/01/2016 à 09:35

19Partages

Le parachutiste américain Luke Aikins s'est lancé un incroyable défi. Il souhaite effectuer un saut en chute libre de 25.000 pieds (7,6 kilomètres) sans parachute. Un saut encore plus délirant ou extrême que celui de Felix Baumgartner, qui s’était élancé en octobre 2012 de plusieurs dizaines de kilomètres mais avec un parachute. Notre héros du jour, qui avait travaillé sur le projet de l'Autrichien il y a quatre ans, va sauter d’un avion avec seulement un casque caméra sur la tête.

Il va voler deux minutes dans le vide à près de 300 kilomètres/heure, sans parachute et sans ailes. Son seul espoir de ne pas s’écraser, ce sera un filet de 30 mètres sur 30 mètres, à moins de 100 mètres du sol. "C'est un filet de décélération, comme quand un avion de chasse se pose sur un porte-avions : il ne rebondit pas mais il est attrapé, cela le ralentit. Donc tout le filet va bouger avec moi", explique Luke Aikins.

Le risque majeur : s'évanouir

Pendant la descente, il aura un GPS auditif qui le dirigera vers le filet. Il sera aussi guidé par un anneau de lumière qui symbolisera la zone d'atterrissage, "pour être certain que c'est le bon endroit". L'aventurier va orienter sa chute grâce à ses mouvements, puis se retourner et atterrir sur le dos, à près de 200 kilomètres/heure. Le plus grand danger, selon Luke Aikins, ce n’est pas d’atterrir à côté du filet, mais de perdre connaissance peu après avoir sauté.

"À 7,6 kilomètres d'altitude, on perd très vite ses esprits. Il faut donc que j'ai un masque à oxygène, au moins pour la première partie de la chute ; après, je le donnerai à un de mes coéquipiers", lance-t-il. Notre homme sera en fait entouré de toute une équipe, qui sera chargée de filmer l’exploit qui sera retransmis à la télévision et sur Internet, avec des sponsors qui paieront près de un million de dollars, comme pour le défi de Baumgartner. Si tout se passe bien, ce sont donc aussi des billets verts, des dollars, qui vont tomber du ciel.

"Ça a l'air dingue, mais ça l'est première vue", lance celui qu'on surnomme "Lucky Luke" ("Luke le chanceux"). "Mais je vais faire au moins 300 sauts de test pour me préparer, on va y aller étape par étape. Si on n'est pas content des tests, le saut n'aura pas lieu (...) C'est un truc sérieux, ce n'est pas de la rigolade", insiste Luke Aikins, qui a déjà 18.000 sauts à son actif.

Six mois d'entraînement

Avant le saut programmé au début de l’été prochain, il a prévu de s'entraîner pendant six mois, près de chez lui à Seattle, mais aussi en Europe, dans les Alpes, où il va sauter d’hélicoptère. Pour les essais, évidemment, il a un parachute. Mais il ne l’ouvre qu’au tout dernier moment, pour s’entraîner jusqu'au bout, ou presque, à viser la cible.


Luke Aikins filmé à l'entraînement
N'a-t-il donc pas de famille pour jouer ainsi au kamikaze ? Si ! Luke Aikins est père de famille, et son épouse l’encourage. Elle aussi est une adepte de la chute libre. "Elle est avec moi là-dessus. Au début on en rigolait, et puis je n'en dormais pas de la nuit (...) Elle m'a dit : 'Tu peux le faire !' Alors on a déterminé les étapes à suivre. Et puis on a des objectifs personnels à atteindre : toujours faire plus, c'est ce qui me guide dans la vie, repousser les limites du possible", raconte-t-il. C'est l'esprit pionnier américain. Et c'est de famille : Luke Aikins a sauté avant même de naître, lorsquiil était encore dans le ventre de sa maman.

_________________

RASURA_________SER
1er RCP - 257.174

« Il n'y a pas de sens de l'Histoire, il n'y a pas de vent de l'Histoire car ce qui fait l'Histoire, selon notre conception occidentale et chrétienne qui est vérifiée par tous les faits historiques, c'est la volonté des hommes, c'est l'intelligence des hommes, ce sont leurs passions, bonnes ou mauvaises. »Colonel Bastien THIRY procès Petit Clamart
Revenir en haut Aller en bas
http://membres.multimania.fr/intelligencearmee/
LAUCHERE
Expert
Expert
avatar


MessageSujet: Re: Un Américain va tenter un saut de 7.620 mètres sans parachute   Ven 15 Jan 2016 - 11:19

Bon saut, et bonne chance Smile
Revenir en haut Aller en bas
 
Un Américain va tenter un saut de 7.620 mètres sans parachute
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
CHEMIN DE MEMOIRE DES PARACHUTISTES :: ACTUALITES DIVERS :: L'ACTUALITE DU JOUR, LES BREVES-
Sauter vers: