CHEMIN DE MEMOIRE DES PARACHUTISTES
Bienvenue sur notre forum Chemin de Mémoire des Parachutistes...

Si vous êtes membre de notre fratrie, ce message s'affiche car vous avez certainement oublié de vous connecter.

Si vous avez oublié votre mot de passe, en bas de page accueil du forum, par l'icône "contact", adressez un message à l'administrateur qui trouvera pour vous une solution.

Ce message s'affiche également pour nos visiteurs qui tardent à s'inscrire...!

En attendant, bonne navigation à tous.....!


« ... Le devoir de mémoire incombe à chacun...rendre inoubliable. Ceux qui sont morts pour que nous vivions ont des droits inaliénables. Laisser la mémoire se transformer en histoire est insuffisant. Le devoir de mémoire permet de devenir un témoin... »
 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetPartagez | 
 

 TEMOIGNAGE HARKIS excuses si doublon

Aller en bas 
AuteurMessage
guy61
Pro !
Pro !
avatar


MessageSujet: TEMOIGNAGE HARKIS excuses si doublon   Dim 10 Jan 2016 - 16:00

DOC 5

TEMOIGNAGE SUR LES HARKIS,arrivée d'une harka à Marseille en mai 1962

Sur le port, dans un entrepôt, les Harkis ont déroulé leurs tapis sur le sol et tendu des couvertures qui isolent chaque famille.Ils sont 90 en tout : hommes,femmes et enfants,les hommes servaient dans une harka près de BENI-SAF en Oranie.

Quand le FLN après le cessez-le-feu du 19 mars à commencé un peu partout en Algérie,les égorgements,ils ont écrit à leur Capitaine de SAS muté en Métropole depuis 9 mois.(il faut savoir qu'une bonne partie des 800 chefs de SAS avaient été mutés en France par le Pouvoir en Algérie et remplacés par des officiers,nouvellement arrivés.Ceux_ci n'auraient pas ou peu d'états d'âmes à désarmer les Harkis) ndlr: C2G,JOXE,MESSMER et TRICOT avaient semble-t-il tout prévu!

Mon interlocuteur,Harki de 25 ans,un visage ouvert,a combattu 4 ans dans l'armée française.Je lui demande:

«que lui avez-vous écrit?»

«nous l'avons supplié de faire quelque chose,il était notre seul espoir!»

«On dit que l'ALN se borne seulement a exiger une rançon des Harkis?»

«là-bas chez nous,ils sont plus de 500 qui mourront si on les laisse......»

Son regard me faisait mal,désemparé je lui ai demandé s'il avait été content d'aller en France?il m'a dit:

«je ne vais pas en France,je reste en France»

J'ai donc assisté aux retrouvailles du Capitaine de SAS et de ses Harkis.Face à face ils se regardaient sans parler.Le Capitaine en civil hochait doucement la tête.Puis il a serré leurs mains......

«Mon Capitaine,qu'allez vous en faire?»

«Je ne sais pas,le principal c'était de les sortir de là-bas,après on verra»

«Où les emmenez-vous?»


«Chez moi et je ne peux pas vous donner l'adresse»

«C'est une initiative personnelle?»

«Oui!»

Je les ai alors,suivis jusqu'à la gare,j'aurais voulu les accompagner jusqu'au bout, mais le Capitaine m'a supplié de n'en rien faire;il craignait une publicité qui aurait mis le FLN sur leurs traces.

Déjà il lui fallait écarter des musulmans surgis de je ne sais où et qui rôdaient autour. J'ai insisté.

Le Capitaine m'a empoigné rudement par le bras et m'a tiré à l'écart.

« Ecoutez,il n'y a pas seulement le FLN,tout ceci se passe en fraude des Autorités officielles,une harka a déjà été amenée en Métropole dans les mêmes conditions.Averties,les Autorités l'ont fait rembarquer pour l'Algérie ! Comprenez-vous maintenant?







Synthèse Guy août 2015, du livre «l'Algérie d'Evian» de Maurice ALLAIS ed.l'Esprit Nouveau 1962







Revenir en haut Aller en bas
 
TEMOIGNAGE HARKIS excuses si doublon
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
CHEMIN DE MEMOIRE DES PARACHUTISTES :: NOS GUERRES COMPTEMPORAINES et les OPEX :: ALGERIE 1954 -1962 :: LES HARKIS-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers: