CHEMIN DE MEMOIRE DES PARACHUTISTES
Bienvenue sur notre forum Chemin de Mémoire des Parachutistes...

Si vous êtes membre de notre fratrie, ce message s'affiche car vous avez certainement oublié de vous connecter.

Si vous avez oublié votre mot de passe, en bas de page accueil du forum, par l'icône "contact", adressez un message à l'administrateur qui trouvera pour vous une solution.

Ce message s'affiche également pour nos visiteurs qui tardent à s'inscrire...!

En attendant, bonne navigation à tous.....!


« ... Le devoir de mémoire incombe à chacun...rendre inoubliable. Ceux qui sont morts pour que nous vivions ont des droits inaliénables. Laisser la mémoire se transformer en histoire est insuffisant. Le devoir de mémoire permet de devenir un témoin... »
 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez
 

 Syrie : Fabius a mangé son chapeau. Bon gré mal gré Laurent Fabius a dû accepter le tête-à-queue décidé par François Hollande.

Aller en bas 
AuteurMessage
Rivoil
Pro !
Pro !
Rivoil


Syrie : Fabius a mangé son chapeau. Bon gré mal gré Laurent Fabius a dû accepter le tête-à-queue décidé par François Hollande. Empty
MessageSujet: Syrie : Fabius a mangé son chapeau. Bon gré mal gré Laurent Fabius a dû accepter le tête-à-queue décidé par François Hollande.   Syrie : Fabius a mangé son chapeau. Bon gré mal gré Laurent Fabius a dû accepter le tête-à-queue décidé par François Hollande. EmptyDim 29 Nov 2015 - 19:24

Dominique Jamet

Syrie : Fabius a mangé son chapeau

A Paris, on a enfin compris que le danger numéro un pour le monde ne venait pas de Bachar el Assad mais de « Daech ». Bon gré mal gré Laurent Fabius a dû accepter le tête-à-queue décidé par François Hollande.

Lire sur Boulevard Voltaire
Syrie : Fabius a mangé son chapeau
Syrie : Fabius a mangé son chapeau. Bon gré mal gré Laurent Fabius a dû accepter le tête-à-queue décidé par François Hollande. Laurent-Fabius-1
A Paris, on a enfin compris que le danger numéro un pour le monde ne venait pas de Bachar el Assad mais de « Daech ». Bon gré mal gré Laurent Fabius a dû accepter le tête-à-queue décidé par François Hollande.
Syrie : Fabius a mangé son chapeau. Bon gré mal gré Laurent Fabius a dû accepter le tête-à-queue décidé par François Hollande. Cd2760c50f7cf5c054ac60d474ab453d?s=240&d=mm&r=g
Dominique Jamet
Journaliste et écrivain
Il a présidé la Bibliothèque de France et a publié plus d'une vingtaine de romans et d'essais. Co-fondateur de Boulevard Voltaire, il en est le Directeur de la Publication

Syrie : Fabius a mangé son chapeau. Bon gré mal gré Laurent Fabius a dû accepter le tête-à-queue décidé par François Hollande. Q?_encoding=UTF8&Format=_SL300_&ASIN=B00P6LAY2C&MarketPlace=FR&ID=AsinImage&WS=1&tag=boulevard-voltaire-21&ServiceVersion=20070822Syrie : Fabius a mangé son chapeau. Bon gré mal gré Laurent Fabius a dû accepter le tête-à-queue décidé par François Hollande. Ir?t=boulevard-voltaire-21&l=as2&o=8&a=208067949X
LatifaLes loups sont entrés dans PalmyreZéro de croissance : c’est la rentrée des cancres


Ministre des Affaires étrangères depuis près de quatre ans, Laurent Fabius, dès son entrée en fonction, avait très clairement indiqué ce qu’était le choix de la France, en tout cas de la diplomatie française, dans la guerre civile syrienne. Considérant que la révolte d’une partie de la population contre Bachar el-Assad s’inscrivait dans le cadre plus vaste des fameux « printemps arabes », et misant sur une chute rapide du « boucher de Damas », notre pays se devait, au nom du réalisme autant que des droits de l’homme, de soutenir aveuglément la jeune démocratie syrienne, encore à venir, et contribuer de concert avec les monarchies du Golfe, nos alliées, politiquement, financièrement matériellement et militairement, à sa victoire.
Quatre années durant, les deux locataires du faubourg Saint-Honoré n’en ont pas démordu, arc-boutés sur leur ligne contre l’évidence, contre nos intérêts, contre ceux de l’Occident et, finalement, contre les principes mêmes qu’ils prétendaient défendre.
[...]

_________________
« On peut demander beaucoup à un soldat, en particulier de mourir, c’est son métier ; on ne peut lui demander de tricher, de se dédire, de se contredire, de se renier, de se parjurer. »Commandant Hélie de Saint-Marc dernier chef de corps du 1er REP
Revenir en haut Aller en bas
GARD
Expert
Expert
GARD


Syrie : Fabius a mangé son chapeau. Bon gré mal gré Laurent Fabius a dû accepter le tête-à-queue décidé par François Hollande. Empty
MessageSujet: Re: Syrie : Fabius a mangé son chapeau. Bon gré mal gré Laurent Fabius a dû accepter le tête-à-queue décidé par François Hollande.   Syrie : Fabius a mangé son chapeau. Bon gré mal gré Laurent Fabius a dû accepter le tête-à-queue décidé par François Hollande. EmptyLun 30 Nov 2015 - 8:50

Un manque de lucidité de nos politiques, l'ennemi était Bachar tout comme Poutine... on a été aussi ridicule avec l'affaire des mistrals...
Revenir en haut Aller en bas
FOUQUET66
Expert
Expert
FOUQUET66


Syrie : Fabius a mangé son chapeau. Bon gré mal gré Laurent Fabius a dû accepter le tête-à-queue décidé par François Hollande. Empty
MessageSujet: Re: Syrie : Fabius a mangé son chapeau. Bon gré mal gré Laurent Fabius a dû accepter le tête-à-queue décidé par François Hollande.   Syrie : Fabius a mangé son chapeau. Bon gré mal gré Laurent Fabius a dû accepter le tête-à-queue décidé par François Hollande. EmptyLun 30 Nov 2015 - 16:20

GARD a écrit:
Un manque de lucidité de nos politiques, l'ennemi était Bachar tout comme Poutine... on a été aussi ridicule avec l'affaire des mistrals...
Revenir en haut Aller en bas
http://www.legionetrangere.fr/
Contenu sponsorisé




Syrie : Fabius a mangé son chapeau. Bon gré mal gré Laurent Fabius a dû accepter le tête-à-queue décidé par François Hollande. Empty
MessageSujet: Re: Syrie : Fabius a mangé son chapeau. Bon gré mal gré Laurent Fabius a dû accepter le tête-à-queue décidé par François Hollande.   Syrie : Fabius a mangé son chapeau. Bon gré mal gré Laurent Fabius a dû accepter le tête-à-queue décidé par François Hollande. Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Syrie : Fabius a mangé son chapeau. Bon gré mal gré Laurent Fabius a dû accepter le tête-à-queue décidé par François Hollande.
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Amélie Mauresmo
» LFLL Lyon-Saint Exupéry
» Françoise Dorléac
» La communication ou les éléments de langage du SIRPA GIE
» Hollande et le Pape.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
CHEMIN DE MEMOIRE DES PARACHUTISTES :: ACTUALITES DIVERS :: LE MUR DES TRAITRES A LA NATION: Il sont collectivement responsables de ce qui vient de se passer à Paris, faute de n’avoir pas pris toutes lesmesures-
Sauter vers: