CHEMIN DE MEMOIRE DES PARACHUTISTES
Bienvenue sur notre forum Chemin de Mémoire des Parachutistes...

Si vous êtes membre de notre fratrie, ce message s'affiche car vous avez certainement oublié de vous connecter.

Si vous avez oublié votre mot de passe, en bas de page accueil du forum, par l'icône "contact", adressez un message à l'administrateur qui trouvera pour vous une solution.

Ce message s'affiche également pour nos visiteurs qui tardent à s'inscrire...!

En attendant, bonne navigation à tous.....!


« ... Le devoir de mémoire incombe à chacun...rendre inoubliable. Ceux qui sont morts pour que nous vivions ont des droits inaliénables. Laisser la mémoire se transformer en histoire est insuffisant. Le devoir de mémoire permet de devenir un témoin... »
 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Un rêve français : épurer le vocabulaire...je ne suis pas d'acord je suis plutôt pour : "UN REVE DE GAUCHE, épurer le vocabulaire

Aller en bas 
AuteurMessage
PTS
Pro !
Pro !
avatar


MessageSujet: Un rêve français : épurer le vocabulaire...je ne suis pas d'acord je suis plutôt pour : "UN REVE DE GAUCHE, épurer le vocabulaire   Lun 5 Oct 2015 - 11:35

plutot.

Bd Voltaire a écrit:
Un rêve français : épurer le vocabulaire

Comme on maîtrise de moins en moins le langage, on a de plus en plus peur des mots.

Philippe Bilger
Magistrat honoraire et président de l'Institut de la parole


Le prochain mensonge de Hollande : ses vœux du Nouvel AnLe FN, en France, n’est pas l’ennemi de la France !Robert Ménard, maire de rupture, au risque de la fracture


Comme on maîtrise de moins en moins le langage, on a de plus en plus peur des mots.
Nadine Morano aurait dû avoir peur de prononcer, dans le climat actuel, le mot « race » même si on a traité cette imprudence, s’abritant derrière le général de Gaulle dans un contexte ancien, avec une enflure politique et médiatique qui aurait pu laisser croire que la France n’avait pas d’autres chats plus graves à fouetter.
Laurent Ruquier avec honnêteté a reconnu l’avoir un peu poussée et, n’ayant pas à s’excuser de l’avoir invitée, a admis qu’il « l’aimait bien ». Nadine Morano que beaucoup, avec une bonne conscience indécente, méprisent parce que, profondément, elle n’est pas de leur monde.
Le candidat François Hollande avait promis de supprimer le mot « race » de la Constitution et, heureusement, il n’a pas tenu son engagement.
Maintenant, des députés et sénateurs du Front de gauche projettent de faire voter la suppression de ce substantif honni de tous les textes de lois où il se trouve.
Un ministre dont le bon sens paraissait indéniable, Michel Sapin, s’est lui aussi piqué de formuler une appréciation favorable sur cette obsession d’éradication.
Cette démarche est démagogique et absurde, de même qu’en 2012 les velléités de François Hollande. Elles oublient, par exemple, que si en 1946 […] on a écrit le mot « race », c’était précisément au nom de la lutte contre le racisme et pour désigner l’ennemi.
Mais au fond, puisqu’on a pris le parti, après la maladresse de Nadine Morano, de condamner à mort, législativement parlant, le terme « race », pourquoi jouer petit bras, petit esprit et ne pas se pencher plus sérieusement, avec plus de rigueur, sur une entreprise plus vaste, en s’assignant une mission autrement plus ambitieuse?
Lire aussi : Oui, le peuple français est historiquement de race blanche et de religion chrétienne
Épurer le vocabulaire de fond en comble. Voilà qui serait à la hauteur du rêve français, et les complexités et tragédies internationales, malgré les apparences, ne feraient pas le poids au regard de ce nécessaire et salubre défi !
En effet, ce chantier est immense, qui permettrait au progressisme impeccable et totalitaire de faire des siennes. Le langage est un outil trop dangereux pour être laissé à la disposition des esprits, des libertés et des bouches !
Quelques exemples qui démontreront qu’il n’est que temps de mettre bon ordre à cet intolérable désordre des mots, à cette périlleuse surabondance du vocabulaire.
Supprimons « sexe » parce qu’il pourra être qualifié de faible, « femme » parce qu’elle pourra n’être pas reconnue pour l’égale de l’homme, « différence » parce que des malappris pourraient douter de la richesse qu’apporte la pluralité, « couleur » parce que l’évoquer risquerait d’égarer et de faire prendre une réalité constatable pour une supériorité, « blanc » parce que cet adjectif est impérialiste et n’a été que trop utilisé, « mérite » parce que toutes discriminations sont à proscrire, « honneur » parce que notre modernité ne doit plus s’embarrasser de l’esthétique de l’âme et du comportement, « grandeur » parce qu’on pourrait offenser les petits, « religion » parce qu’on pourrait donner mauvaise conscience aux incroyants, « histoire » car d’aucuns pourraient ne se soucier que de celle de la France, « liberté » parce qu’à trop en user, elle pourrait nous détourner de l’égalité pour tous, « débat » parce qu’il pourrait nous conduire à écouter l’autre, « argent » parce qu’il y a des pauvres, « art » parce que certains pourraient ne pas se sentir visés, « identité » parce qu’on se laisserait aller à la nommer française, « tolérance » parce qu’il n’y a plus de maisons pour elle, « justice » parce qu’on craindrait de ne plus voir désigner la seule société comme coupable…
Et ainsi de suite… […]
Initialement, je voulais intituler ce billet « Un rêve de gauche ? »
Mais il faut m’y résoudre : […] l’épuration du vocabulaire est un rêve français et consensuel.
Dommage.
Extrait de : L’épuration du vocabulaire : un rêve français ?
Philippe Bilger

Revenir en haut Aller en bas
GARD
Expert
Expert
avatar


MessageSujet: Re: Un rêve français : épurer le vocabulaire...je ne suis pas d'acord je suis plutôt pour : "UN REVE DE GAUCHE, épurer le vocabulaire   Lun 5 Oct 2015 - 15:40

Le politiquement correct devient insupportable...
Revenir en haut Aller en bas
 
Un rêve français : épurer le vocabulaire...je ne suis pas d'acord je suis plutôt pour : "UN REVE DE GAUCHE, épurer le vocabulaire
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
CHEMIN DE MEMOIRE DES PARACHUTISTES :: ACTUALITES DIVERS :: L'ACTUALITE DU JOUR, LES BREVES-
Sauter vers: