CHEMIN DE MEMOIRE DES PARACHUTISTES
Bienvenue sur notre forum Chemin de Mémoire des Parachutistes...

Si vous êtes membre de notre fratrie, ce message s'affiche car vous avez certainement oublié de vous connecter.

Si vous avez oublié votre mot de passe, en bas de page accueil du forum, par l'icône "contact", adressez un message à l'administrateur qui trouvera pour vous une solution.

Ce message s'affiche également pour nos visiteurs qui tardent à s'inscrire...!

En attendant, bonne navigation à tous.....!


« ... Le devoir de mémoire incombe à chacun...rendre inoubliable. Ceux qui sont morts pour que nous vivions ont des droits inaliénables. Laisser la mémoire se transformer en histoire est insuffisant. Le devoir de mémoire permet de devenir un témoin... »
 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 ON BRADE...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
GARD
Expert
Expert
avatar


MessageSujet: ON BRADE...   Jeu 1 Oct 2015 - 8:23

Revenir en haut Aller en bas
PTS
Pro !
Pro !
avatar


MessageSujet: Re: ON BRADE...   Jeu 1 Oct 2015 - 20:45

Bravo monsieur le président, belle politique!
Revenir en haut Aller en bas
jacky alaux
Expert
Expert
avatar


MessageSujet: Re: ON BRADE...   Ven 2 Oct 2015 - 2:31

affraid  Il faudra bien sure a nos frais, tout comme ce fut le cas avec les RUSSES entraîner les équipages Égyptiens a manœuvrer ces énormes bateaux et ce, après avoir effacé toutes les directives de fonctionnement du navire écrites en russe par l'arabe ... Puis ensuite, espérer qu'ils les ramèneront d'un seul morceau en Égypte... Car il est évident, que tout comme leurs aviateurs ( guerre de 7 jours contre Israël ) les Marins Égyptiens ne sont pas des as .
Revenir en haut Aller en bas
Claude Millet
Fondateur
avatar


MessageSujet: Re: ON BRADE...   Ven 2 Oct 2015 - 12:13

Jacky Alaux a écrit:
Car il est évident, que tout comme leurs aviateurs ( guerre de 7 jours contre Israël ) les Marins Égyptiens ne sont pas des as .
Déjà en 1956 ils étaient déjà mauvais...
Extait de ma présentation
Citation :
Si tous mes frères n'ont pas été paras, je ne leur ferais pas l’injure de les oublier:
Le premier: de mes aînés avec son unité navale participait à la protection des cotes israéliennes qu'il sécurisait suivant un accord secret Franco-Israélien
et l'attente de l'opération aéroportée Franco-Britannique de Suez sur Port-Saïd et Port-Fouad.
Dans la nuit du 29 au 30 octobre 1956 au large d'Haïfa (Israël)...l'EE Kersaint  désarçonne sans le couler(182 coup de canon), le destroyer égyptien
"Ibrahim el Awal" qui participait à un pilonnage de la ville.
Ce fut la dernière bataille navale de la Marine française.


Tourelle avant du destroyer Ibrahim el Awal récupérée par les Israéliens après la bataille navale et présentée comme trophée dans le jardin du musé d'Haïfa...

Le destroyer fut récupéré par la marine israélienne. L'équipage du Kersaint au bastingage pu ainsi voir au petit matin les résultats de son combat de nuit, l'épave du "Ibrahim el Awal" remorqué pour une triste fin.
L'escorteur d'escadre Kersaint, dernière génération de ce type d'escorteur venait juste d'être livré à la Marine Nationale lorsque mon frère pris son poste à Toulon en qualité d'officier mécanicien.

_________________

RASURA_________SER
1er RCP - 257.174

« Il n'y a pas de sens de l'Histoire, il n'y a pas de vent de l'Histoire car ce qui fait l'Histoire, selon notre conception occidentale et chrétienne qui est vérifiée par tous les faits historiques, c'est la volonté des hommes, c'est l'intelligence des hommes, ce sont leurs passions, bonnes ou mauvaises. »Colonel Bastien THIRY procès Petit Clamart
Revenir en haut Aller en bas
http://membres.multimania.fr/intelligencearmee/
jacky alaux
Expert
Expert
avatar


MessageSujet: Re: ON BRADE...   Ven 2 Oct 2015 - 16:12

Merci Claude.

Une autre petite anecdote concernant l'armée Égyptienne.
En 1963, pour fêter la " victoire militaire " du FLN sur la France. L'Égypte de NASER fit cadeau à l'Algérie de BOUMEDIENNE un vieux Chasseur Russe MIG et un navire patrouilleur d’occase . Voici ce que me raconta un oncle employé des Chemins de fer algérien qui dut rester 6 mois de plus en Algérie dans le cadre des Accords d'Évian  " Accompagné d'un voisin algérien qui m'avait dit: Viens voir les cadeaux de nos frères égyptiens a notre glorieuse armée. j'étais donc descendu au Port pour " admirer " au cours d'une démonstration ce qui serait la future Aviation et Marine algérienne... Lisez bien ceci, mes Frères: Frangaoui ! regarde avec tes yeux, me lança plein d'admiration Abdallah... Soudain, au désespoir de mon voisin et devant des milliers d'autres algériens, ce qui devait devenir le premier bateau de guerre algérien alla se planter sévèrement dans un quai et, comble de malheur, presque au même instant le MIG, au cours d'une manœuvre sans doute au dessus des compétence du pilote, alla s'écraser dans la foule, tuant le pilote et plusieurs péquenots.... J'ai honte ! Avoua Abdallah, le voisin de palier de mon oncle. C'est ça, le cadeau des Égyptiens ? Se risqua mon oncle...

Frangaoui: Francais en arabe.
Revenir en haut Aller en bas
Rivoil
Pro !
Pro !
avatar


MessageSujet: Re: ON BRADE...   Sam 3 Oct 2015 - 14:40

Merci Claude de nous faire revivre cette glorieuse épopée, les politiciens de l'époque n'avaient quand même pas froid aux yeux...
Un complément par Wikipédia
WIKIPEDIA a écrit:

Le destroyer égyptien Ibrahim Al-Awal arrivant à Haïfa après sa capture. On aperçoit au loin la silhouette du Kersaint

Dans le cadre des opérations navales de la crise du canal de Suez, l'Égypte déploie l’Ibrahim el Awal vers Haïfa dans le but de bombarder les installations pétrolières de cette ville. Le 31 octobre 1956, il commence à bombarder la ville avec ces canons de 4 pouces. L'escorteur d'escadre Kersaint, chargé de protéger Haïfa, ouvre le feu contre l’Ibrahim el Awal à 64 reprises, les tirs l'encadrent, mais ne parviennent pas à le toucher. Peu après, des navires de guerre israéliens attaquent l’Ibrahim el Awal qui se retire immédiatement. Les navires israéliens lui donnent la chasse à l'aide de l'armée de l'air israélienne réussissant à lui endommager le gouvernail. Il est alors incapable de se diriger, il est capturé par la marine israélienne. Il est incorporé à la marine israélienne et devient l'INS Haïfa.

Il sert dans la marine israélienne au cours des années 1960.

_________________
« On peut demander beaucoup à un soldat, en particulier de mourir, c’est son métier ; on ne peut lui demander de tricher, de se dédire, de se contredire, de se renier, de se parjurer. »Commandant Hélie de Saint-Marc dernier chef de corps du 1er REP
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: ON BRADE...   

Revenir en haut Aller en bas
 
ON BRADE...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
CHEMIN DE MEMOIRE DES PARACHUTISTES :: ACTUALITES DIVERS :: L'ACTUALITE DU JOUR, LES BREVES-
Sauter vers: