CHEMIN DE MEMOIRE DES PARACHUTISTES
Bienvenue sur notre forum Chemin de Mémoire des Parachutistes...

Si vous êtes membre de notre fratrie, ce message s'affiche car vous avez certainement oublié de vous connecter.

Si vous avez oublié votre mot de passe, en bas de page accueil du forum, par l'icône "contact", adressez un message à l'administrateur qui trouvera pour vous une solution.

Ce message s'affiche également pour nos visiteurs qui tardent à s'inscrire...!

En attendant, bonne navigation à tous.....!


« ... Le devoir de mémoire incombe à chacun...rendre inoubliable. Ceux qui sont morts pour que nous vivions ont des droits inaliénables. Laisser la mémoire se transformer en histoire est insuffisant. Le devoir de mémoire permet de devenir un témoin... »
 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 AMIS PIEDS NOIRS, AMIS HARKIS

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
marcel.salvan
Pro !
Pro !
avatar


MessageSujet: AMIS PIEDS NOIRS, AMIS HARKIS   Mar 29 Sep 2015 - 16:33

Au moment où notre pays va accueillir des centaines de réfugiés, je ne porte aucun jugement sur cette action humanitaire que je respecte, mais je me rappelle qu'il y a 53 ans, en juillet 1962 des Français de souche durent quitter leur pays rapidement afin d'éviter d'être assassinés, en laissant derrière eux, pour certains, des membres de leur famille, des maisons, des entreprises , des hectares de terre en plein rendement, sur un sol qui les avaient vu naître. Pour certains ils en étaient à la 3 ième génération. Départ précipité par avion et par bateau, mais malheureusement l'arrivée sur le sol français était loin de recevoir l'aide du pays auquel ils appartenaient. Le maire de Marseille de l'époque Gaston DEFERRE souhaitait les refouler. Souvenons-nous de cette période qui fut pour nos compatriotes des jours et des mois infernaux pour certains n'ayant jamais mis les pieds sur le sol de FRANCE. Nos amis Pieds Noirs et Harkis n'ont pas été accueillis comme il se devait. Ils ont dû s'imposer dans leur pays la FRANCE. C'est une période qu'il faut rappeler et ne pas oublier. On parle, on écrit beaucoup en ce moment sur l'exode des Espagnols en 1939 (la RETIRADE) de l'exode des centaines de milliers de Boat-People en 1979 du Vietnam, mais on oublie l'exode d'un millions de Français d'ALGERIE, pourquoi? Les Français d'Algérie méritaient un autre accueil que celui qu'ils ont eu. La FRANCE à cette époque a manqué à tous ces devoirs envers une communauté qu'il fallait respecter et soutenir, en ayant subi une guerre et surtout des atrocités sur un territoire auquel ils avaient fondé des espoirs de vivre en bonne harmonie avec la communauté musulmane. La politique en a décidé autrement, mais l'histoire dira que la FRANCE n'a pas à rougir de son passé en ALGERIE. Je ne suis pas Pied Noir, mais j'ai fait 32 mois de service en Algérie et 6 années professionnelles au SAHARA.
Revenir en haut Aller en bas
guilhon
Pro !
Pro !



MessageSujet: Re: AMIS PIEDS NOIRS, AMIS HARKIS   Jeu 1 Oct 2015 - 6:25

c est malheureusement vrai;
Revenir en haut Aller en bas
 
AMIS PIEDS NOIRS, AMIS HARKIS
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
CHEMIN DE MEMOIRE DES PARACHUTISTES :: ACTUALITES DIVERS :: L'ACTUALITE DU JOUR, LES BREVES-
Sauter vers: