CHEMIN DE MEMOIRE DES PARACHUTISTES
Bienvenue sur notre forum Chemin de Mémoire des Parachutistes...

Si vous êtes membre de notre fratrie, ce message s'affiche car vous avez certainement oublié de vous connecter.

Si vous avez oublié votre mot de passe, en bas de page accueil du forum, par l'icône "contact", adressez un message à l'administrateur qui trouvera pour vous une solution.

Ce message s'affiche également pour nos visiteurs qui tardent à s'inscrire...!

En attendant, bonne navigation à tous.....!


« ... Le devoir de mémoire incombe à chacun...rendre inoubliable. Ceux qui sont morts pour que nous vivions ont des droits inaliénables. Laisser la mémoire se transformer en histoire est insuffisant. Le devoir de mémoire permet de devenir un témoin... »
 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetPartagez | 
 

 Cassel : les parachutistes ont fêté la Saint-Michel à la collégiale dimanche

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
ROUGE1
Pro !
Pro !
avatar


MessageSujet: Cassel : les parachutistes ont fêté la Saint-Michel à la collégiale dimanche    Lun 21 Sep 2015 - 21:05

Cassel : les parachutistes ont fêté la Saint-Michel à la collégiale dimanche

Publié le 17/09/2015
PAR G. DUHOT (CLP)


Dimanche, c’est au son de la cornemuse que les parachutistes ont fêté leur saint patron dans la collégiale Notre-Dame. Venant de Belgique, d’Angleterre et de la région, ils ont rappelé l’importance du devoir de mémoire.



Sortie des bérets rouges, sur les marches de la collégiale.

« C’est la première fois que je prends la parole au nom de mes camarades parachutistes en cette belle ville de Cassel, dans laquelle je réside depuis presque vingt ans », a déclaré Éric Lestringuez. Président de l’Amicale parachutiste de Dunkerque et de Flandre, capitaine de frégate et commando de marines, il a rappelé qu’en 1992, une même cérémonie avait déjà été organisée à Cassel.
Il a souligné la diversité des participants : le Para commandos belge, les parachutistes d’Abbeville-Ailly-le-Haut-Clocher, de Boulogne-sur-Mer, de Lille, de Valenciennes, la Royal British Legion Scotland, les associations patriotiques locales et dunkerquoise. Les porte-drapeaux donnaient un lustre particulier à cette fête de l’Archange Saint Michel.
L’abbé Innocent Niyimbona a ouvert les portes de la collégiale Notre-Dame, donnant tout son sens à la dimension spirituelle de cette journée. La cornemuse a joué la mélodie du célèbre hymne Amazing Grace. Un parachutiste, coiffé de son béret rouge, a récité « la prière du para », un appel à Dieu pour demander de leur donner l’insécurité et la tourmente, mais aussi le courage, la force et la foi.
Le président Lestringuez a rappelé l’importance du devoir de mémoire. La mission des unités parachutistes françaises reste d’actualité, notamment sur les théâtres d’opérations extérieures où leur disponibilité et leur professionnalisme sont toujours remarqués.

Les troupes aéroportées, une histoire récente

Déjà à la fin de la Première Guerre mondiale, l’idée d’employer des troupes aéroportées se fait jour au sein des états majors alliés. Mais c’est entre les deux guerres que la formation, puis la création des premières unités aéroportées, voient le jour. C’est à compter de 1937 que les premiers brevets français sont décernés. À noter que la section de Dunkerque-Flandre compte parmi ses membres, la fille du détenteur du brevet numéro 10, c’est-à-dire de la première session de formation.
La Seconde Guerre mondiale verra un emploi massif de ces troupes dans chaque camp. Les pertes de part et d’autre seront considérables.

Pourquoi saint Michel, patron des paras ?

Après la guerre d’Indochine, est constitué le premier dossier probant visant à la reconnaissance officielle de saint Michel comme saint patron des parachutistes.
Archange (ange en chef dans la bible canonique), saint Michel est le prince des anges, le chef des forces du ciel, des armées célestes, et le champion du bien. Il est traditionnellement représenté en armure.
Ce n’est qu’en 1947 que les autorités militaires et ecclésiastiques, en la personne du Pape Pie XII, ont émis un avis favorable. La première messe officielle a été célébrée en la cathédrale d’Hanoï, le 13 juin 1948. « C’est dans la ferveur propagée par des générations de parachutistes que s’inscrit la cérémonie d’aujourd’hui », a déclaré le président Lestringuez, dimanche à Cassel.
Revenir en haut Aller en bas
 
Cassel : les parachutistes ont fêté la Saint-Michel à la collégiale dimanche
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
CHEMIN DE MEMOIRE DES PARACHUTISTES :: MEMOIRE des PARACHUTISTES :: L'Archange St MICHEL Patron des Parachutistes :: HOMMAGE A NOTRE ARCHANGE St MICHEL patron des parachutistes - Partout en France et dans le monde-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers: