CHEMIN DE MEMOIRE DES PARACHUTISTES
Bienvenue sur notre forum Chemin de Mémoire des Parachutistes...

Si vous êtes membre de notre fratrie, ce message s'affiche car vous avez certainement oublié de vous connecter.

Si vous avez oublié votre mot de passe, en bas de page accueil du forum, par l'icône "contact", adressez un message à l'administrateur qui trouvera pour vous une solution.

Ce message s'affiche également pour nos visiteurs qui tardent à s'inscrire...!

En attendant, bonne navigation à tous.....!


« ... Le devoir de mémoire incombe à chacun...rendre inoubliable. Ceux qui sont morts pour que nous vivions ont des droits inaliénables. Laisser la mémoire se transformer en histoire est insuffisant. Le devoir de mémoire permet de devenir un témoin... »
 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 La régle de l'illégalité...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
GARD
Expert
Expert
avatar


MessageSujet: La régle de l'illégalité...   Dim 20 Sep 2015 - 9:19

Par Pascal Célérier...


Il n'est pas président de la République et il avait, lui, une résidence dite "secondaire" que certains ont jugée "disponible".


On se souvient de ce grand moment de vérité, durant la conférence de presse de lundi dernier: « à titre personnel », notre Président n’allait pas accueillir de réfugiés car il n’avait pas de « résidence secondaire disponible ». M. Mazoyer, lui, n’a pas eu de chance. Il n’est pas président de la République et il avait, lui, une résidence dite « secondaire » que certains ont jugée « disponible ».

Oh, pas une villa présidentielle ! Non, une maison à rénover, qu’il était en train de vendre. Ses acquéreurs avaient besoin de la visiter pour évaluer les travaux à faire. Visite impossible car la maison avait été squattée par des Roms. Sans qu’on lui demande son avis, bien entendu. En toute illégalité, évidemment. Ni la police municipale, ni la police nationale, ni le procureur n’ordonnèrent l’évacuation… Entre-temps, une association était passée pour lui dire: « Votre maison a été squattée, vous avez intérêt à négocier, sinon vous n’êtes pas près de nous voir partir… » Passons sur ces procédés… légaux, sans doute.

Il s’en est suivi une évacuation par les voisins, que l’association d’aide aux Roms s’est empressée de qualifier d’« illégale ».

On peut se scandaliser de ces actions de riverains ou de voisins excédés. Mais faut-il s’étonner que celles-ci se multiplient quand l’illégalité est la norme ? Quand la justice censée faire respecter le droit se défausse, et toujours dans le même sens ?

Comment peut-on brandir l’étendard de l’illégalité quand elle est à l’origine du litige, quand elle devient, partout, de plus en plus… la loi ?

Nous vivons dans un État de droit dont le président de la République et la justice indépendante sont les garants, paraît-il…

À ce degré de soumission de la justice à l’idéologie d’un pouvoir aux abois qui n’a plus aucune crédibilité sur la question des réfugiés, comme lors de l’affaire de l’occupation de l’autoroute, il ne faudra pas être surpris que de plus en plus de Français ne se reconnaissent plus dans une légalité devenue un mot vide de sens.


Revenir en haut Aller en bas
FLAVIUM
confirmé
confirmé
avatar


MessageSujet: Re: La régle de l'illégalité...   Dim 20 Sep 2015 - 10:11

C'est triste Gard!
Revenir en haut Aller en bas
FOUQUET66
Expert
Expert
avatar


MessageSujet: Re: La régle de l'illégalité...   Dim 20 Sep 2015 - 17:46

QUelle tristesse e voir ce que la France est devenue....
Revenir en haut Aller en bas
http://www.legionetrangere.fr/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La régle de l'illégalité...   

Revenir en haut Aller en bas
 
La régle de l'illégalité...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
CHEMIN DE MEMOIRE DES PARACHUTISTES :: ACTUALITES DIVERS :: L'ACTUALITE DU JOUR, LES BREVES-
Sauter vers: