CHEMIN DE MEMOIRE DES PARACHUTISTES
Bienvenue sur notre forum Chemin de Mémoire des Parachutistes...

Si vous êtes membre de notre fratrie, ce message s'affiche car vous avez certainement oublié de vous connecter.

Si vous avez oublié votre mot de passe, en bas de page accueil du forum, par l'icône "contact", adressez un message à l'administrateur qui trouvera pour vous une solution.

Ce message s'affiche également pour nos visiteurs qui tardent à s'inscrire...!

En attendant, bonne navigation à tous.....!


« ... Le devoir de mémoire incombe à chacun...rendre inoubliable. Ceux qui sont morts pour que nous vivions ont des droits inaliénables. Laisser la mémoire se transformer en histoire est insuffisant. Le devoir de mémoire permet de devenir un témoin... »
 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 « …Egorger vos fils, vos compagnes… » Lettre ASAF 15/07 du 10 juillet 2015

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Rivoil
Pro !
Pro !
avatar


MessageSujet: « …Egorger vos fils, vos compagnes… » Lettre ASAF 15/07 du 10 juillet 2015   Ven 10 Juil 2015 - 10:41

Lettre ASAF 15/07 du 10 juillet 2015
 
 
« …Egorger vos fils, vos compagnes… »
 

La guerre en face

Notre pays vient d’être frappé une nouvelle fois par un attentat terroriste islamiste confirmant que la guerre que mènent les djihadistes en Afrique et au Proche-Orient se prolonge et se développe sur son territoire.
Cet ennemi ne respecte aucune des conventions de Genève : tenue militaire ou signe d’identification, respect des populations,… Bien au contraire, il vise en priorité des cibles civiles et désarmées, décapite et expose ses victimes pour créer la terreur, imposer sa volonté et soumettre la population à la charia.
Nous connaissons suffisamment l’idéologie islamiste totalitaire, ses buts de domination, de conversion et de conquête territoriale, ses complices, relais et soutiens pour pouvoir mener cette guerre avec succès.
Encore faudrait-il que nos dirigeants regardent les réalités telles qu’elles sont, avec lucidité et courage, qu’ils décident de combattre enfin avec détermination cet ennemi clairement identifié dans toutes ses dimensions et ramifications.
La comédie de la communication au plus haut niveau de l’Etat, se traduisant par un déchaînement de déclarations suintant la peur, doit cesser. Inutiles sont ces propos condamnant « des actes barbares et ignobles » sans aller au-delà, prônant « le rassemblement et l’unité des Français » sans jamais préciser autour de qui ou de quoi, incitant nos compatriotes « à rester calmes et à ne pas faire d’amalgame » tel un troupeau attendant un nouveau prédateur, réunissant quotidiennement des conseils de Défense sans qu’un plan d’action impliquant pour partie la population soit jamais présenté.
Nous voyons se développer une politique qui privilégie la communication à l’action, l’agitation à la mobilisation, l’émotion à l’explication et à la compréhension. Pourtant le déclaratoire n’est qu’une stratégie de temporisation et les faits sont têtus. Il est temps de mettre en œuvre une véritable stratégie de guerre mobilisant l’ensemble des ressources de la Nation.
Il serait en effet paradoxal de dénoncer la bêtise qui a consisté hier à construire une ligne Maginot incomplète en pensant que la neutralité de la Belgique empêcherait les armées allemandes de l’envahir pour atteindre la France et de se priver aujourd’hui, au nom de quelques principes généreux et naïfs, de dispositions et moyens efficaces pour détruire un ennemi aussi insaisissable que ces cellules terroristes et éradiquer leur soutien.

« L’armée au contact »

En France comme en Afrique et au Moyen-Orient, l’armée est au contact de l’ennemi. Sa mission première est d’assurer l’intégrité du territoire et de protéger la population. Or certaines zones de notre territoire national ne sont plus contrôlées par l’Etat. Ses services, dont les forces de l’ordre et parfois même de secours, ne peuvent plus s’y rendre. Ce sont des bandes qui imposent leur loi à leurs habitants. Il est urgent d’y restaurer l’état de droit et la sécurité dont le Premier ministre parle si souvent.
Les forces armées peuvent participer à cette « reconquête » , en soutien des forces de Police et de Gendarmerie, par exemple en quadrillant certaines « zones grises » pour permettre la fouille des bâtiments, l’arrestation des trafiquants, leur interrogatoire, leur condamnation éventuelle et l’expulsion d’étrangers en situation irrégulière, en particulier, ceux impliqués dans le financement du prosélytisme et du terrorisme islamistes.
Cessons d’exposer nos soldats comme des cibles de foire devant les mosquées et les synagogues pour une efficacité plus que douteuse, et employons-les avec leurs moyens, au sein de leurs unités, dans des actions dynamiques et offensives. Procédons, en Métropole, comme nous le faisons déjà sur le territoire national en Guyane, où nous menons des opérations militaires qui permettent de détruire les sites d’orpaillage des trafiquants brésiliens et surinamiens.
Dans cette lutte contre le terrorisme islamiste, les forces de sécurité intérieure et les armées doivent bénéficier de moyens renforcés. Pour avoir refusé la réalité des faits depuis plus de trente ans, nos responsables politiques ont fragilisé notre pays qui se trouve aujourd’hui en situation de grande vulnérabilité.
S’agissant des armées, la Loi de programmation militaire s’avère inadaptée pour faire face, efficacement et simultanément, à l’ennemi de l’intérieur et de l’extérieur. En dépit du ralentissement de la déflation initialement programmée, les effectifs, déjà insuffisants, devraient encore diminuer de près de 7 000 militaires dans les quatre années à venir. L’état général des matériels se dégrade de manière accélérée en raison de leur vétusté et de leur utilisation intensive dans des zones climatiques très éprouvantes. Les matériels nouveaux arrivent au compte-gouttes. Le niveau d’entraînement des unités s’effondre.

Des mesures urgentes sont à prendre :


  • arrêter dès à présent toute nouvelle déflation prévue dans la Loi de programmation militaire 2014-2019 ;

  • augmenter le budget de la Défense dès l’année 2015 à 1,6% du PIB pour arriver à 1,8% en 2016 et à 2% en 2017 ;
  • redonner aux formations militaires (régiments, bases) leurs propres soutiens pour améliorer ainsi leur réactivité et faciliter leur engagement en opérations ;
  • offrir aux militaires engagés dans l’opération Sentinelle des conditions de vie décentes leur permettant de tenir dans la durée et de ne pas se présenter fatigués et sans avoir pu parfaire leur entraînement au moment de leur prochain départ en Opex.

Le 14 juillet, anniversaire de la fête de la Fédération qui célèbre l’unité nationale, doit exprimer cette volonté des Français de se défendre. Selon un récent sondage du ministère, de la Défense, plus de 80% d’entre eux font confiance à l’armée et 60% estiment qu’elle doit voir ses moyens renforcés.
La REDACTION de l’ASAF
 

ASAF . Association de Soutien à l'Armée Française

18, rue de Vézelay - 75008 Paris
Tél : 01 42 25 48 43
Site : www.asafrance.fr
Courriel : secretariat@asafrance.fr
  

_________________
« On peut demander beaucoup à un soldat, en particulier de mourir, c’est son métier ; on ne peut lui demander de tricher, de se dédire, de se contredire, de se renier, de se parjurer. »Commandant Hélie de Saint-Marc dernier chef de corps du 1er REP
Revenir en haut Aller en bas
jacky alaux
Expert
Expert
avatar


MessageSujet: Re: « …Egorger vos fils, vos compagnes… » Lettre ASAF 15/07 du 10 juillet 2015   Ven 10 Juil 2015 - 16:26


Tout comme en 39, le petit français ne voit toujours rien venir... affraid
Revenir en haut Aller en bas
guilhon
Pro !
Pro !



MessageSujet: Re: « …Egorger vos fils, vos compagnes… » Lettre ASAF 15/07 du 10 juillet 2015   Ven 10 Juil 2015 - 19:19

il ne peux pas car il est pris entre sa nouvelle tele et son smartphone
Revenir en haut Aller en bas
jacky alaux
Expert
Expert
avatar


MessageSujet: Re: « …Egorger vos fils, vos compagnes… » Lettre ASAF 15/07 du 10 juillet 2015   Ven 10 Juil 2015 - 23:01

guilhon a écrit:
il ne peux pas car il est pris entre sa nouvelle tele et son smartphone

-

BIEN DIT, GUILHON king
Revenir en haut Aller en bas
GARD
Expert
Expert
avatar


MessageSujet: Re: « …Egorger vos fils, vos compagnes… » Lettre ASAF 15/07 du 10 juillet 2015   Sam 11 Juil 2015 - 8:48

Avec la politique de l'autruche actuelle on est mal barré...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: « …Egorger vos fils, vos compagnes… » Lettre ASAF 15/07 du 10 juillet 2015   

Revenir en haut Aller en bas
 
« …Egorger vos fils, vos compagnes… » Lettre ASAF 15/07 du 10 juillet 2015
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
CHEMIN DE MEMOIRE DES PARACHUTISTES :: ACTUALITES DIVERS :: L'ACTUALITE DU JOUR, LES BREVES-
Sauter vers: