CHEMIN DE MEMOIRE DES PARACHUTISTES
Bienvenue sur notre forum Chemin de Mémoire des Parachutistes...

Si vous êtes membre de notre fratrie, ce message s'affiche car vous avez certainement oublié de vous connecter.

Si vous avez oublié votre mot de passe, en bas de page accueil du forum, par l'icône "contact", adressez un message à l'administrateur qui trouvera pour vous une solution.

Ce message s'affiche également pour nos visiteurs qui tardent à s'inscrire...!

En attendant, bonne navigation à tous.....!


« ... Le devoir de mémoire incombe à chacun...rendre inoubliable. Ceux qui sont morts pour que nous vivions ont des droits inaliénables. Laisser la mémoire se transformer en histoire est insuffisant. Le devoir de mémoire permet de devenir un témoin... »
 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetPartagez | 
 

 Marine Le Pen face à la puissance hégémonique américaine, lu dans bd Voltaire

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Rivoil
Pro !
Pro !
avatar


MessageSujet: Marine Le Pen face à la puissance hégémonique américaine, lu dans bd Voltaire   Lun 29 Juin 2015 - 11:49

Il y a 10 heures
Marine Le Pen face à la puissance hégémonique américaine

J’ai assez souligné mes points de désaccord avec le FN pour apporter mon plein soutien dans cette affaire.

Nicolas Bonnal
Ecrivain


La victoire du Front national est-elle souhaitable ?Comment Giscard comprend Poutine et dénonce la CIASept millions d’Algériens… mais trois millions d’immigrés en France !


J’ai assez souligné mes points de désaccord avec le FN pour apporter mon plein soutien dans cette affaire.
Le Front national a eu une belle réaction face aux révélations concernant l’espionnage bienveillant (on est entre amis, dixit Sapin ; mieux : entre potes !) dont ont été victimes nos très collaborateurs hommes politiques et prétendus présidents de la République. S’exprimant d’une belle plume hautement inspirée, voici ce que Marine Le Pen a osé écrire au nez à et la barbe de la tyrannie du politiquement correct planétaire :
Citation :
Les Français doivent prendre conscience que les États-Unis, à savoir ses gouvernements que nous distinguons clairement de son peuple, ne sont pas un pays allié ou ami. À ce titre, notre réintégration dans le commandement intégré de l’OTAN décidée par Nicolas Sarkozy, alors même que l’OTAN n’est qu’une excroissance américaine, apparaît comme une faute stratégique lourde sur laquelle il faudra revenir.
Nous avons rappelé d’où vient Nicolas Sarkozy, élevé par le CIA Franck Wisner pendant une partie de son enfance. Mais cela ne doit pas innocenter les gaullistes de papier mâché Villepin ou Chirac qui l’ont mis au pouvoir, ou ont choisi Lagarde du cabinet Baker & McKenzie ou du CSIS (voyez la fiche) pour diriger notre économie, c’est-à-dire la vampiriser au profit des actionnaires anglo-saxons. On peut aussi rappeler que le TTIP sera signé avec ou sans l’accord des Parlements européens, français ou même sans l’accord du Congrès américain, pour une fois un peu réveillé. Le libéralisme n’a pas besoin de la démocratie, il n’en a jamais eu besoin, il ne s’est jamais accommodé que des oligarchies, par exemple celles qui organisèrent et planifièrent le génocide irlandais très mal nommé par nos historiens benêts la « famine de la pomme de terre ». Renseignez-vous !
Mais continuons avec Marine :
Citation :
Les États-Unis sont une puissance hégémonique prête à tout pour accroître son emprise sur nos pays. Le constat n’est pas nouveau, mais il y eut des périodes de son histoire même récente où la France par son gouvernement se dressait face à cette dérive très grave pour nos libertés, notre indépendance et notre honneur. Cette affaire doit nous inciter à retrouver le sens de l’intérêt national.
La puissance hégémonique veut la ruine des peuples, y compris du sien d’ailleurs. Aux jeux du cirque, c’est comme dans Astérix, il ne restera qu’un seul triomphateur : le lion qui a bouffé tous les autres. On peut, certes, applaudir comme des imbéciles que cette puissance ait réussi à ne placer que des lampistes favorables à son entreprise luciférienne.
Mais on peut aussi ne pas être d’accord.
Quant à la guerre que nous impose la puissance hégémonique, je vous la laisse deviner.
Il est clair, en tout cas, qu’il faut être un idiot visuel ou un esprit malintentionné pour ne pas voter Front national, même si je me doute que cela ne suffira pas.
Car l’élite hostile devenue folle ne s’arrête pas en si bon chemin.
Nicolas Bonnal

_________________
« On peut demander beaucoup à un soldat, en particulier de mourir, c’est son métier ; on ne peut lui demander de tricher, de se dédire, de se contredire, de se renier, de se parjurer. »Commandant Hélie de Saint-Marc dernier chef de corps du 1er REP
Revenir en haut Aller en bas
 
Marine Le Pen face à la puissance hégémonique américaine, lu dans bd Voltaire
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
CHEMIN DE MEMOIRE DES PARACHUTISTES :: ACTUALITES DIVERS :: Actualité instantanée :: GEOSTRATEGIE-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers: