CHEMIN DE MEMOIRE DES PARACHUTISTES
Bienvenue sur notre forum Chemin de Mémoire des Parachutistes...

Si vous êtes membre de notre fratrie, ce message s'affiche car vous avez certainement oublié de vous connecter.

Si vous avez oublié votre mot de passe, en bas de page accueil du forum, par l'icône "contact", adressez un message à l'administrateur qui trouvera pour vous une solution.

Ce message s'affiche également pour nos visiteurs qui tardent à s'inscrire...!

En attendant, bonne navigation à tous.....!


« ... Le devoir de mémoire incombe à chacun...rendre inoubliable. Ceux qui sont morts pour que nous vivions ont des droits inaliénables. Laisser la mémoire se transformer en histoire est insuffisant. Le devoir de mémoire permet de devenir un témoin... »
 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetPartagez | 
 

 Réflexions presque proverbiales...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
GARD
Expert
Expert
avatar


MessageSujet: Réflexions presque proverbiales...   Mar 26 Mai 2015 - 20:14

Réflexions presque proverbiales

> > Je suis responsable de ce que je dis, pas de ce que tu comprends…
> >
> > L'esprit c'est comme un parachute. Il n'est utile que s'il est ouvert.
> >
> > La vie c'est comme une glace, si tu n’en profites pas elle te file entre les doigts.
> >
> > La pilule fait grossir, surtout si on l'oublie.
> >
> > Ce n'est pas en coupant les oreilles d'un âne qu'on en fera un cheval de course.
> >
> > Les gros bonnets ne sont pas des petits saints.
> >
> > En Arabie, les voleurs sont amputés. En France, les voleurs sont députés.
> >
> > Les hommes politiques et les couches doivent être changés régulièrement... et pour les mêmes raisons.
> >
> > Dieu a créé les seins pour nourrir les enfants, on les a siliconés pour nourrir les chirurgiens.
> >
> > Une femme c'est comme une haie, si tu ne t'en occupes pas, elle part chez le voisin.
> >
> > Les hommes c'est comme la neige, on ne sait jamais à quelle taille s'attendre ni combien de temps ça va tenir.
> >
> > Les hommes, c'est comme les poissons : c'est la queue qui leur fait changer de direction !
> >
> > Une femme doit coucher pour réussir, un homme doit réussir pour coucher.
> >
> > Les c.ns c'est comme les feux rouges, tu en as à tous les coins de rues.
> >
> > Une seconde chance ne veut rien dire si tu n’as rien compris à ta première erreur.
> >
> > Fuir tes problèmes est une course que tu ne gagneras jamais.
> >
> > L'alcool n'est pas la réponse... mais au moins il fait oublier la question!
> >
> > L'enfance, c'est comme être bourré. Tout le monde se souvient de ce que tu faisais, sauf toi.
> >
> > Un jour, Dieu demanda à Goo de parler plus fort et depuis,… Google.
> >
> > Les socialistes aiment tellement les pauvres qu'ils en fabriquent.
> >
> > À notre époque, sembler c.n est la meilleure façon de passer inaperçu.
> >
> > Tu veux de l'argent.. Travaille ! tu veux en gagner, fait autre chose.
> >
> > Le trésor public est le seul trésor qu'on ne cherche pas mais qui vous trouve tout seul.


Revenir en haut Aller en bas
 
Réflexions presque proverbiales...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
CHEMIN DE MEMOIRE DES PARACHUTISTES :: DIVERS :: LE FORUM EST UN ESPACE CONVIVIAL-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers: