CHEMIN DE MEMOIRE DES PARACHUTISTES
Bienvenue sur notre forum Chemin de Mémoire des Parachutistes...

Si vous êtes membre de notre fratrie, ce message s'affiche car vous avez certainement oublié de vous connecter.

Si vous avez oublié votre mot de passe, en bas de page accueil du forum, par l'icône "contact", adressez un message à l'administrateur qui trouvera pour vous une solution.

Ce message s'affiche également pour nos visiteurs qui tardent à s'inscrire...!

En attendant, bonne navigation à tous.....!


« ... Le devoir de mémoire incombe à chacun...rendre inoubliable. Ceux qui sont morts pour que nous vivions ont des droits inaliénables. Laisser la mémoire se transformer en histoire est insuffisant. Le devoir de mémoire permet de devenir un témoin... »
 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
anipassion.com
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetPartagez | 
 

 Denoix de Saint-Marc, résistant, soldat exemplaire:héros prêt à entrer en résistance à mourir pour les valeurs qui le guidaient-les présidents de la Ve République, qui ont eu à s’exprimer sur ce dosssier, ont refusé que cette date soit célébrée

Aller en bas 
AuteurMessage
Montaner
confirmé
confirmé
avatar


MessageSujet: Denoix de Saint-Marc, résistant, soldat exemplaire:héros prêt à entrer en résistance à mourir pour les valeurs qui le guidaient-les présidents de la Ve République, qui ont eu à s’exprimer sur ce dosssier, ont refusé que cette date soit célébrée   Ven 17 Avr 2015 - 16:32

4 Vérités a écrit:
Un héros honoré à Béziers
15 avril 2015 par les4v dans Culture avec 6 commentaires
Le 14 mars dernier, s’est déroulé à Béziers un double événement, qui a provoqué chez certains des réactions excessives et agressives, les entraînant dans un déferlement irréfléchi de critiques, voire d’accusations et d’injures incontrôlées et regrettables.
Nous avons, en fait, assisté à deux événements en une seule et même manifestation. Le premier, c’est la décision du maire, Robert Ménard, de débaptiser la rue du 19 mars 1962. Le se­cond, c’est l’organisation d’une cérémonie pour la rebaptiser du nom d’un patriote et homme d’honneur.
S’agissant du premier événement, il faut se remémorer comment le 19 mars 1962 a été décrété journée de commémoration. En effet, un projet de loi présenté par le gouvernement de Lionel Jospin avait été adopté en janvier 2002 par l’Assem­blée nationale, mais n’avait pas pu être présenté au Sénat. Dix années ont alors passé sans que ce sujet soit repris, chacun pensant qu’il était définitivement enterré. C’était mal connaître l’obstination et l’influence d’une association d’anciens combattants qui, contre l’avis des autres associations représentant pourtant plus de deux millions de personnes, a réussi à faire déterrer le dossier dès l’élection du nouveau président en mai 2012, profitant du fait que le sénat avait changé de majorité à l’automne précédent.
C’est ainsi que le sénat a adopté le 8 novembre 2012, en soirée, la proposition de loi relative à la commémoration du 19 mars 1962 par 181 voix contre 155. Au-delà du résultat lui-même, c’est le procédé employé dans les discussions menées au sénat qui est détestable et qui a renforcé la colère des opposants à cette commémoration. Colère qui se traduit aujourd’hui par le refus – osons le dire, légitime – du maire de Béziers et de nombreux citoyens blessés d’accepter qu’une rue porte un tel nom.
On ne peut que désapprouver la remise en cause des accords passés faisant du 11 novembre la seule date de commémoration pour tous les morts pour la France.
L’adoption du 19 mars 1962 comme date mémorielle officielle, ainsi que toutes les initiatives honteuses qui en résultent, ont été et continuent d’être un facteur de division des Français, et constituent, de surcroît, une agression contre la nation.
Cela justifie que les patriotes s’y opposent autrement que par des mots. C’est ce qui s’est passé à Béziers.
Cela dit, on peut s’interroger sur l’attitude, pour le moins ambiguë, de nos gouvernants dans cette affaire – surtout lorsqu’on sait que tous les présidents de la Ve République précédents, qui ont eu à s’exprimer sur ce dossier, ont refusé que cette date soit célébrée.
Le second événement constitue un autre refus manifesté contre l’ignorance, voire la négation du véritable drame que notre armée a connu en 1961, dans une période trouble, déchirée entre l’obéissance au pouvoir politique qui caractérise toute force armée en démocratie et l’honneur qui a pu pousser certains à agir contre la loi par fidélité à la parole donnée.
Le commandant Hélie Denoix de Saint-Marc, qui a illustré à la perfection la grandeur et la servitude du métier des armes, représente tout ce que l’esprit humain, et en particulier celui de l’officier, peut rencontrer d’interrogations, de contraintes et de contradictions, lorsqu’il est confronté à des situations douloureuses.
Rappelons les mots du général de Pouilly qui, devant le tribunal qui jugeait Denoix de Saint-Marc, déclara courageusement : « Choisissant la discipline, j’ai également choisi de partager avec la nation française la honte d’un abandon… Et pour ceux qui, n’ayant pas pu supporter cette honte, se sont révoltés contre elle, l’Histoire dira sans doute que leur crime est moins grand que le nôtre. »
Denoix de Saint-Marc, résistant très jeune, soldat exemplaire, sera révélé par ses livres et ses conférences pour ce qu’il était : un grand humaniste et un héros prêt à entrer en résistance et à mourir pour les valeurs qui le guidaient.
Mais, au fait, quel jugement ses détracteurs portent-ils sur un autre soldat qui, comme lui, est entré en résistance et a désobéi en 1940 en lançant son appel du 18 juin ?
À Béziers, c’était un héros français qui était honoré, n’en déplaise à ceux qui veulent réécrire notre histoire en gommant certaines pages qui ne leur conviennent pas !
Antoine Martinez
Revenir en haut Aller en bas
FOUQUET66
Expert
Expert
avatar


MessageSujet: Re: Denoix de Saint-Marc, résistant, soldat exemplaire:héros prêt à entrer en résistance à mourir pour les valeurs qui le guidaient-les présidents de la Ve République, qui ont eu à s’exprimer sur ce dosssier, ont refusé que cette date soit célébrée   Ven 17 Avr 2015 - 18:00

BRAVO Monsieur MARTINEZ!
Revenir en haut Aller en bas
http://www.legionetrangere.fr/
Claude Millet
Fondateur
avatar


MessageSujet: Re: Denoix de Saint-Marc, résistant, soldat exemplaire:héros prêt à entrer en résistance à mourir pour les valeurs qui le guidaient-les présidents de la Ve République, qui ont eu à s’exprimer sur ce dosssier, ont refusé que cette date soit célébrée   Ven 17 Avr 2015 - 20:54

Messieurs les maires de France, n'ayez pas peur...osez!!!!
Combien d'autres de nos héros sont ignorés.
Revenir en haut Aller en bas
Jfme
enregistré
enregistré
avatar


MessageSujet: Re: Denoix de Saint-Marc, résistant, soldat exemplaire:héros prêt à entrer en résistance à mourir pour les valeurs qui le guidaient-les présidents de la Ve République, qui ont eu à s’exprimer sur ce dosssier, ont refusé que cette date soit célébrée   Ven 22 Mai 2015 - 16:51

Voilà un maire qui osent prendre ses responsabilités, merci Monsieur le Maire de Béziers
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Denoix de Saint-Marc, résistant, soldat exemplaire:héros prêt à entrer en résistance à mourir pour les valeurs qui le guidaient-les présidents de la Ve République, qui ont eu à s’exprimer sur ce dosssier, ont refusé que cette date soit célébrée   

Revenir en haut Aller en bas
 
Denoix de Saint-Marc, résistant, soldat exemplaire:héros prêt à entrer en résistance à mourir pour les valeurs qui le guidaient-les présidents de la Ve République, qui ont eu à s’exprimer sur ce dosssier, ont refusé que cette date soit célébrée
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
CHEMIN DE MEMOIRE DES PARACHUTISTES :: AU PANTHEON DES PARACHUTISTES, tous égaux devant la mort, St MICHEL ne fait aucune distinction de grade :: HONNEUR à nos MILITAIRES d'ALGERIE ayant eu jusqu'au bout le respect de la parole de soldat :: Le commandant de Saint Marc est un héros et un héros ça se respecte, débaptiser la rue du 19 mars 1962, cest plus qu'un calcul politique, c'est moral-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers: