CHEMIN DE MEMOIRE DES PARACHUTISTES
Bienvenue sur notre forum Chemin de Mémoire des Parachutistes...

Si vous êtes membre de notre fratrie, ce message s'affiche car vous avez certainement oublié de vous connecter.

Si vous avez oublié votre mot de passe, en bas de page accueil du forum, par l'icône "contact", adressez un message à l'administrateur qui trouvera pour vous une solution.

Ce message s'affiche également pour nos visiteurs qui tardent à s'inscrire...!

En attendant, bonne navigation à tous.....!


« ... Le devoir de mémoire incombe à chacun...rendre inoubliable. Ceux qui sont morts pour que nous vivions ont des droits inaliénables. Laisser la mémoire se transformer en histoire est insuffisant. Le devoir de mémoire permet de devenir un témoin... »
 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Honteux : Jean-Marc Todeschini en Algérie COMMEMORATION DE SETIF UN VERITABLE SCANDALE

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Githi
Pro !
Pro !
avatar


MessageSujet: Honteux : Jean-Marc Todeschini en Algérie COMMEMORATION DE SETIF UN VERITABLE SCANDALE    Mer 8 Avr 2015 - 22:04

Honte à lui qui est sensé représenter les AC !!! Marre de cette politique du "froc baissé", pauvre France Sad

http://www.lepoint.fr/monde/70e-anniversaire-du-massacre-de-setif-jean-marc-todeschini-en-algerie-07-04-2015-1919256_24.php
Revenir en haut Aller en bas
marcel.salvan
Pro !
Pro !
avatar


MessageSujet: COMMEMORATION DE SETIF UN VERITABLE SCANDALE   Jeu 9 Avr 2015 - 12:29

UN SCANDALE DE PLUS DE LA PART DE NOTRE GOUVERNEMENT. IL SE COUCHE AUX PIEDS DU GOUVERNEMENT ALGERIEN. ENVOYER UN MINISTRE POUR RAPPELER ET COMMEMORER CETTE JOURNEE DU 8 MAI 45 IL N'Y A QU'EN FRANCE QUE L'ON PUISSE VOIR CE GENRE DE SITUATION. NOUS SOMMES DES FAIBLES.
Revenir en haut Aller en bas
jacky alaux
Expert
Expert
avatar


MessageSujet: Re: Honteux : Jean-Marc Todeschini en Algérie COMMEMORATION DE SETIF UN VERITABLE SCANDALE    Jeu 9 Avr 2015 - 15:22

marcel.salvan a écrit:
UN SCANDALE DE PLUS DE LA PART DE NOTRE GOUVERNEMENT. IL SE COUCHE AUX PIEDS DU GOUVERNEMENT ALGERIEN. ENVOYER UN MINISTRE POUR RAPPELER ET COMMEMORER CETTE JOURNEE DU 8 MAI 45 IL N'Y A QU'EN FRANCE QUE L'ON PUISSE VOIR CE GENRE DE SITUATION. NOUS SOMMES DES FAIBLES.
-

Tu as BIEN RAISON Marcel. Nous sommes des FAIBLES et des PAS DE COUILLES... affraid
Revenir en haut Aller en bas
guilhon
Pro !
Pro !



MessageSujet: Re: Honteux : Jean-Marc Todeschini en Algérie COMMEMORATION DE SETIF UN VERITABLE SCANDALE    Jeu 9 Avr 2015 - 16:37

encore une fois nos tetes pensantes baissent leur froc devant n importe qui et quoi
Revenir en haut Aller en bas
Claude Millet
Fondateur
avatar


MessageSujet: Re: Honteux : Jean-Marc Todeschini en Algérie COMMEMORATION DE SETIF UN VERITABLE SCANDALE    Ven 10 Avr 2015 - 12:07

Il fallait s'y attendre...

_________________

RASURA_________SER
1er RCP - 257.174

« Il n'y a pas de sens de l'Histoire, il n'y a pas de vent de l'Histoire car ce qui fait l'Histoire, selon notre conception occidentale et chrétienne qui est vérifiée par tous les faits historiques, c'est la volonté des hommes, c'est l'intelligence des hommes, ce sont leurs passions, bonnes ou mauvaises. »Colonel Bastien THIRY procès Petit Clamart
Revenir en haut Aller en bas
http://membres.multimania.fr/intelligencearmee/
marcel.salvan
Pro !
Pro !
avatar


MessageSujet: COMMEMORATION DE SETIF UN VERITABLE SCANDALE   Ven 10 Avr 2015 - 14:14

Le comble aurait été qu'il y ait encore en place l'ancien ministre des anciens combattants, Algérien de souche qui aurait représenté la FRANCE aux cérémonies de SETIF. Nous avons un gouvernement de branquignoles, qu'en viendrait-il que notre pays puisse être dirigé par des responsables ayant du bon sens, de l'autorité et surtout des idées pour nous faire progresser.
Revenir en haut Aller en bas
Pérignon
Expert
Expert
avatar


MessageSujet: Re: Honteux : Jean-Marc Todeschini en Algérie COMMEMORATION DE SETIF UN VERITABLE SCANDALE    Ven 10 Avr 2015 - 19:44

Sétif (mai 1945): encore une provocation socialiste


Citation :
Du 19 au 21 avril 2015, M. Jean-Marc Todeschini, Secrétaire d'Etat français chargé des Anciens combattants effectuera un "voyage mémoriel" en Algérie. Une mémoire sélective puisqu'il est prévu un déplacement à Sétif, repentance oblige..., mais pas à Oran où des centaines de Français furent massacrés et enlevés le 5 juillet 1962 (de Ternant, 2001; Jordi, 2011; herodote.net/5 juillet 1962; Mathias, 2014 et Pervillé, 2014). Le secrétaire d'Etat français n'ira pas davantage à la mine d'El Halia où, le 20 août 1955, 132 Européens furent assassinés; ni d'ailleurs sur l'un des nombreux lieux de supplice des Harkis.
Le déplacement du secrétaire d'Etat français à Sétif s'effectuera à la veille des cérémonies du 70° anniversaire des évènements sanglants qui marquèrent la ville et sa région. Plus qu'un symbole, c'est un gage que François Hollande donne là au noyau dur de son électorat. Les porteurs de valises et leurs héritiers demandent en effet depuis des années que la France "reconnaisse sa responsabilité dans la répression" de Sétif. Une telle reconnaissance serait d'ailleurs la suite logique de la politique  définie le 17 octobre 2012 par François Hollande quand il rendit un hommage plus que déplacé aux prétendues « victimes » de la manifestation interdite du 17 janvier 1961 à Paris.

La visite à Sétif d'un membre du gouvernement français est à la fois une insulte à l'histoire et une faute politique car, pour les autorités algériennes, la "répression de Sétif " est l'emblématique exemple de la "barbarie coloniale française". Retour sur les faits.

Le 8 mai 1945, à Sétif, dans le Constantinois, des militants du PPA (Parti du peuple algérien), interdit depuis 1939 et maintenu dans la clandestinité, décidèrent de profiter des commémorations de la capitulation allemande pour tenter un coup  de force (Benmebarek, 2010). Pour maintenir l'ordre, les autorités disposaient de 40 policiers dont environ un tiers d'indigènes, de 20 gendarmes et de 4 compagnies militaires d'instruction composées de recrues locales (Jauffret, 1987, Benmebarek (2010). Quand la police décida de faire retirer une bannière réclamant l'indépendance de l'Algérie, un coup de feu fut tiré et la manifestation dégénéra. Les civils français furent pourchassés et massacrés, non par une foule hystérique comme cela est trop souvent dit, mais par des commandos de tueurs très mobiles et très organisés qui commirent des meurtres à travers la ville. Le bilan fut de 21 Européens tués et de 36 blessés. Au même moment, et donc sans lien avec la manifestation de Sétif, d'autres massacres se déroulèrent dans la région, à Périgotville, Amouchas, Kerrata, Chevreul, Sillègue, Canrobert, Lafayette, Ampère, Davoust, ainsi que dans les maisons forestières isolées de Tamsout, Aïn Settah et Tamentout où 81 victimes européennes furent à déplorer. Parmi elles, les administrateurs Rousseau et Bancel enlevés et assassinés sur la route  Sétif-Bougie et l'abbé Navarro abattu dans le village d'El Ourica, à 12 kilomètres de Sétif. Au total, 102 Européens furent assassinés (Vétillard, 2008; Benmebarek 2010).
Des renforts arrivèrent de Constantine et de Philippeville. Si 10 000 hommes furent déployés dans tout le Constantinois, seulement 3700 -dont des tirailleurs algériens- le furent dans la subdivision de Sétif, la plus vaste, la plus difficile d'accès et la plus touchée de la Division territoriale de Constantine.

Aussitôt la nouvelle des tueries connue, le communiste Maurice Thorez, vice-président du Conseil de gouvernement présidé par le général De Gaulle, lança de véritables appels au meurtre et à la répression. Le 12 mai, le Parti communiste distribua un tract dans les villes d'Algérie dans lequel il demandait de " passer par les armes les instigateurs de la révolte et les hommes de main qui ont dirigé l'émeute. Il ne s'agit pas de vengeance ni de représailles. Il s'agit de mesures de justice. Il s'agit de mesures de sécurité pour le pays".

Heureusement, l'armée garda raison et la répression, réelle, n’eut  pas l’ampleur que lui donnèrent par la suite les nationalistes algériens. Ces derniers avancèrent un bilan de 40 000 victimes, chiffre lancé sans vérification par une source diplomatique américaine favorable aux indépendantistes (Vétillard, 2008). Le FLN alla ensuite jusqu'à parler de 70 000 morts... Certains historiens avancent quant à eux le chiffre de 6000 à 6500  morts tout en soulignant qu'il s'agit là d'une estimation  « haute » (SHD, 1990 ; Vétillard, 2008). Quant au préfet Benmebarek (2010), il estime que le nombre des morts serait d'environ 2500.
Comme il n'y eut pas de ratissages en raison des faibles moyens dont disposait l'armée, l'on voit mal comment 3700 hommes dispersés sur de vastes territoires auraient pu tuer des dizaines de milliers de personnes. Et où les corps auraient-ils été enterrés? Nul doute que si des charniers avaient existé, les actuelles autorités algérienne se seraient empressées de les montrer...

Ce qui s’est passé à Sétif est donc à la fois bien connu des historiens et très éloigné de cette histoire officielle algérienne si complaisamment relayée par la gauche française. Le préfet Benmebarek qui a vécu dans la région et qui a donné une excellente analyse des évènements (2010) explique que nous sommes en réalité en présence d'un soulèvement raté qui devait être suivi d’une insurrection dans toute l’Algérie, mais, comme la coordination fut mal assurée, seule la région de Sétif fut touchée. Ce fut en quelque sorte une répétition des évènements de la Toussaint 1954 que la IV° république fut incapable d’anticiper.

Dès 1962, les autorités algériennes s’engagèrent dans une entreprise d'écriture de l’histoire officielle de la lutte pour l’indépendance présentée comme le soulèvement d’un peuple unanimement dressé contre le colonisateur français. Puis, durant la terrible décennie 1990, quand l’Algérie, alors en pleine guerre civile, fut au bord de l’implosion, ses dirigeants recherchèrent des thèmes d’union nationale qu'ils trouvèrent dans la dénonciation des "crimes" commis par la France. Dénonciation d'autant plus facile qu'en France même, des relais culpabilisateurs existaient. La manœuvre eut son point d’orgue en 1995 avec la célébration du cinquantenaire des évènements de Sétif. Une campagne fut alors orchestrée autour de la projection sur la chaîne Arte d’un film de Mehdi Lallaoui et Bernard Langlois intitulé Le massacre de Sétif.
Depuis, et je viens de le dire, Roger Benmebarek (2010) a publié une étude fondamentale qui met un point final à la question. Pour les historiens, et dans l'état actuel des connaissances, le sujet est donc clos.

Voilà pourquoi la décision de François Hollande d'envoyer un membre de son gouvernement à Sétif est une provocation. Ce faisant, le président de la République montre  à la fois son aveuglement historique et son sectarisme politique puisqu'il cautionne la re-écriture de l'histoire faite par les autorités algériennes. Au prix d'une nouvelle humiliation de la France.

Bernard Lugan
09/04/2015

Bibliographie

- Benmebarek, R., (2010) "Mémorandum : les « évènements » de Sétif, en mai 1945". Etudes coloniales, en ligne.
- de Ternant, G., (2001) L'agonie d'Oran (3 volumes). Paris.
- Jauffret, J-Ch., (1987) La guerre d’Algérie par les documents. 2 tomes, Service Historique de l’Armée de Terre, Vincennes, 1987.
- Jordi, J-J., (2011) Un silence d'Etat. Les disparus civils européens de la guerre d'Algérie. Paris. Compte rendu détaillé dans Etudes coloniales, 5 novembre 2011, en ligne.
- Mathias,G., (2014) "Les vampires à la fin de la guerre d'Algérie. Mythe ou réalité?". Paris.
- SHD (Service Historique de la Défense)., (1990)  La guerre d’Algérie par les documents. Tome I, L’avertissement 1943-1946. Vincennes.
- Vétillard,R., (2008) Sétif, mai 1945. Massacres en Algérie. Paris
- Pervillé, Guy., (2014) "Oran, 5 juillet 1962. Leçon d'histoire sur un massacre."Paris

http://bernardlugan.blogspot.fr/2015/04/setif-mai-1945-encore-une-provocation.html
Revenir en haut Aller en bas
ROUGE1
Pro !
Pro !
avatar


MessageSujet: Re: Honteux : Jean-Marc Todeschini en Algérie COMMEMORATION DE SETIF UN VERITABLE SCANDALE    Ven 10 Avr 2015 - 20:49

J'ai eu le signalement de ce post par mon alerte GOOGLE
Le froc baissé!!!!
Revenir en haut Aller en bas
guy61
Pro !
Pro !
avatar


MessageSujet: ENCORE UNE PROVOCATION !   Mer 15 Avr 2015 - 15:30

un doublon


voir article de Bernard Lugan
Revenir en haut Aller en bas
Pérignon
Expert
Expert
avatar


MessageSujet: Re: Honteux : Jean-Marc Todeschini en Algérie COMMEMORATION DE SETIF UN VERITABLE SCANDALE    Mer 15 Avr 2015 - 22:32

Revenir en haut Aller en bas
Claude Millet
Fondateur
avatar


MessageSujet: Re: Honteux : Jean-Marc Todeschini en Algérie COMMEMORATION DE SETIF UN VERITABLE SCANDALE    Mer 15 Avr 2015 - 23:42

Bien vu Pérignon!

Citation :
le Parti communiste distribua un tract dans les villes d'Algérie dans lequel il demandait de " passer par les armes les instigateurs de la révolte et les hommes de main qui ont dirigé l'émeute

Existe-t-il un exemplaire de ce tract?
Merci!

_________________

RASURA_________SER
1er RCP - 257.174

« Il n'y a pas de sens de l'Histoire, il n'y a pas de vent de l'Histoire car ce qui fait l'Histoire, selon notre conception occidentale et chrétienne qui est vérifiée par tous les faits historiques, c'est la volonté des hommes, c'est l'intelligence des hommes, ce sont leurs passions, bonnes ou mauvaises. »Colonel Bastien THIRY procès Petit Clamart
Revenir en haut Aller en bas
http://membres.multimania.fr/intelligencearmee/
Brigitte
confirmé
confirmé
avatar


MessageSujet: Commemoration de Setif ? Et la guerre du RIF alors ?   Lun 20 Avr 2015 - 9:44

Gràce à la gerbe déposée par Monsieur Todeschini , considérée comme une demande de pardon de la part de la France, on commence à se bousculer au portillon !
Lisez plutôt :

https://www.kabyle.com/guerre-chimique-grand-rif-lama-demande-audience-francois-hollande-24175-11032015


A l’aimable attention de M. François HOLLANDE, Président de la république française

Objet : réparations comme suite aux effets de la guerre chimique contre le grand Rif

M. le président,

Votre pays, la France, s’est retrouvé, au début du siècle passé, responsable d’un protectorat sur le Maroc, (Ex-Empire chérifien marocain). En vertu de ce protectorat, la France était sensée assurer la protection du Maroc dans ses frontières authentiques. Or, il s’en est suivi un dépeçage, une partition et une pseudo « pacification » par les armes et le sang.

En tant que « nation civilisée », la France était tenue par le droit coutumier et conventionnel de la guerre de protéger, notamment, la population civile et de ne pas se rendre complice ou utiliser elle-même contre cette même population sans défense et non combattante des armes prohibées.

Or, les documents, archives et études témoignent de ce que, dans un premier temps,  la France s’est rendu complice de l’Espagne à laquelle elle a vendu des armes chimiques de destruction massive avant de les utiliser elle-même contre les rifains (population du nord du Maroc), lors de la guerre de libération conduite par le président Mohamed Abdelkrim El Khattabi. La guerre chimique contre le grand Rif est non seulement une violation des règles les plus élémentaires du droit de la guerre mais de surcroît et encore plus grave les héritiers des victimes d’hier continuent de souffrir aujourd’hui encore. En effet, de nombreuses études génétiques d’experts confirmés démontrent et témoignent des effets mutagènes et cancérigènes des armes utilisées : l’ypérite ou gaz moutarde, le phosgène, le disphosgène et la chloropicrine.

M. le président,

Au nom de la continuité de l’Etat, dont vous assurez aujourd’hui la présidence, nous souhaitons attirer votre attention sur deux idées essentielles :

1- l’utilisation et la complicité dans l’utilisation d’armes chimiques de destruction massive contre des populations civiles ;

2- les effets cancérigènes et mutagènes des armes chimiques de destruction massive utilisées.

La France est ainsi coupable et responsable de crimes de guerre dont les effets se font sentir aujourd’hui encore chez les héritiers les victimes d’hier. Le grand Rif demeure aujourd’hui une région « pauvre » et marginalisée, sans hôpitaux, ni infrastructures modernes de production… Près de 80% des personnes qui se rendent jusqu'à Rabat pour se faire soigner de cas de cancers, faute d’hôpitaux dans le grand Rif, sont originaires de cette région. Vous avez dans votre gouvernement une ministre de cette même région, Mme Najat Vallaud Belkacem,  qui devrait pouvoir vous en parler. « Il n’est pas une famille dans le Rif qui n’ait pas son lot de parents qui pâtisse ou ait pâtit du cancer » !

Monsieur le Président,

Nous voulons croire que le pays qui se réclame des droits de l’homme et que vous représentez ne puisse rester insensible à l’injustice, à la violation des droits les plus élémentaires et aux préjudices subis par des populations civiles sans défense. Le but de cette lettre est d’attirer votre attention sur le rôle que la France a pu jouer au mépris des règles élémentaires et préceptes de l’humanité et surtout de vous demander d’agir de votre autorité pour que l’Etat français :

1. Reconnaisse officiellement les responsabilités de l’Etat français pour les actions militaires à l’encontre de la population civile du Rif durant les années 1921-1927 ;

2. Organise et célèbre des actes de réconciliation et de solidarité avec les victimes, leurs descendants et la société rifaine comme forme d’expression de la demande de pardon de la part de l’Etat français ;

3. Facilite le travail d’investigation des historiens et de tous ceux souhaitant connaître les faits historiques à travers les archives militaires françaises ;

4. Révise les annotations, références et chapitres relatifs aux campagnes militaires menées par l’Etat français qui occultent l’usage des armes chimiques et/ou tergiversent sur la vérité historique ;

5. Appuie les associations culturelles et scientifiques dédiées au travail de recherche des effets de l’emploi des armes chimiques dans le grand Rif ;

6. Règle les compensations économiques de caractère individuel qui pourraient être réclamées pour les dommages causés ;

7. Contribue à la réparation des dommages collectifs et à la compensation de la dette historique ;

8. Dote les hôpitaux du Rif et particulièrement ceux de Nador et Al Hoceima d’unités sanitaires spécialisées dans le traitement oncologique qui contribuent à réduire les hauts pourcentages de maladies cancérigènes.

Nous souhaitons, M. le Président une audience afin que puisse vous être exposé le problème et afin que vous puissiez examiner avec la société civile des pistes de réparation au bénéfice de la région du grand Rif et des populations concernées. D’autres peuples ont reçu réparation des crimes commis suite aux abus du colonialisme.  Le temps est venu que les rifains reçoivent réparation des crimes commis à leur encontre.

Veuillez agréer, M. Le Président, l’expression de nos salutations distinguées.

Rachid RAHA, président de l’AMA.
Revenir en haut Aller en bas
peltier
confirmé
confirmé
avatar


MessageSujet: l'islam s'infiltre !!   Lun 20 Avr 2015 - 11:55

la FRANCE à pour sa lâcheté rejeté ces héros qui nous défendaient en ALGERIE...les HARKIS
maintenant elle rejette les interprêtes AFGHANS qui ont servi la FRANCE...
traitrise et lâcheté sont les devises du FROMAGE MOU et de ses bêtes à cornes qui l'entourent

En revanche, il convient d'observer qu'en provenance de LYBIE, de SYRIE, de SOMALIE etc....des terroristes musulmans
s'infiltrent en EUROPE....CHUT CE N EST PAS CONVENABLE DE DIRE CELA , il faut les aider . parmi eux il y a des chrétiens, bizarre les musulmans
les jettent à l'eau
en résumé l'islam progresse en EUROPE de façon vertigineuse ce qui provoque l'implantation de milliers de mosquées, les églises et les temples
seront un jour détruits puisque l'état islamique de façon insidieuse arrive chez nous

TOLERANCE ET APATHIE SONT LES DERNIERES VERTUES D UNE SOCIETE MOURANTE

A R I S T O T E

un jour viendra ou nous sombrerons dans l'apostasie
Revenir en haut Aller en bas
guilhon
Pro !
Pro !



MessageSujet: Re: Honteux : Jean-Marc Todeschini en Algérie COMMEMORATION DE SETIF UN VERITABLE SCANDALE    Lun 20 Avr 2015 - 19:13

je pense que vu la faiblesse des dirigeants et la masse des lobotomises qui servent d electeurs on est tres mal barre
Revenir en haut Aller en bas
bleu12
Pro !
Pro !
avatar


MessageSujet: SETIF 8 mai 1945 "Tuez tous es Chrétiens, les juifs et les non-croyants"   Mer 22 Avr 2015 - 15:31

Un article de Secours de France

SETIF 8 mai 1945 "Tuez tous es Chrétiens, les juifs et les non-croyants"




_________________
"Nous avons eu l’impression d’être trahis, ce qui explique notre révolte" Commandant Hélie de Saint-Marc dernier Chef de Corps du 1er REP
Revenir en haut Aller en bas
FOUQUET66
Expert
Expert
avatar


MessageSujet: Re: Honteux : Jean-Marc Todeschini en Algérie COMMEMORATION DE SETIF UN VERITABLE SCANDALE    Jeu 23 Avr 2015 - 14:39

L’islam, n’en déplaise aux intégristes de la pensée unique n’est pas une religion comme les autres. Un parti islamique n’en déplaise aux ayatollahs du politiquement correct n’est pas un parti comme les autres. L’idéologie islamique a un but ultime, une fin en soi : celle d’instaurer une théocratie, une oumma qui recouvrira de son voile de plomb les deux berges du bassin méditerranéen.

Nos gouvernements européens courtisés par des élites béates aux principes philosophiques autant obscurs que simplistes ont aidé à la réalisation partielle de ce triste dessein au sud de la Méditerranée, berceau de notre civilisation occidentale, et se sont rendus complices sinon coupables pour l’Histoire du passage d’une dictature à l’obscurantisme islamique irréversible.

Ces mêmes élites autoproclamées mues d’une insondable bêtise essaient consciemment ou inconsciemment d’imposer ce triste état des choses au nord et accumulent en c.nséquence les ingrédients d’une situation explosive à moyen terme en Europe, fomentée par les tensions futures qui  surgiront entre le nord et le sud du bassin méditerranéen.

Notre civilisation occidentale est confrontée à deux types de jihad islamique : le jihad guerrier du sud de la Méditerranée et le jihad sociétal, économique et culturel, actuellement relativement pacifique mais faussement pacifiste, qui est en train de se tramer ostensiblement avec l’aide de nos collabobos islamophiles dans notre vieille Europe historiquement démente, culturellement déracinée et spirituellement exsangue.

Je prends pour exemple d’actualité, la polémique sur la viande halal soulevée à raison par Marine Le Pen à l’occasion des élections présidentielles en France. L’implémentation systématique de l’abattage selon les dogmes islamiques sous prétexte d’une flambée incontrôlable des prix de la viande dans le cas de l’abattage conventionnel après étourdissement, n’est plus ni moins qu’un exemple parmi tant d’autres de l’islamisation passive subie, et de son acceptation tacite sous couvert d’argumentaires économiques.

Cette rhétorique n’est pas sans rappeler le mécanisme de conversion des vaincus à l’idéologie islamique qui était dans sa grande majorité nullement motivée par une conviction personnelle et pieuse, en dépit du bon sens de tout être humain normalement cérébré souhaitant embrasser une telle idéologie.

Les conversions à cette entreprise sectaire étaient souvent mais de manière non exclusive réalisées par le biais du sabre et des razzias opérées du temps du prophète et surtout plus tard après sa mort. Mais il est un fait historique qu’une proportion significative des conversions l’a été pour des raisons purement économiques afin de fuir la djizya, l’impôt imposé par l’envahisseur arabe. Consentir à consommer halal, à retirer nos signes cultuels d’appartenance chrétienne, à adapter les tenues vestimentaires de nos femmes en fonction de la population de certains quartiers etc etc, est-ce cela la nouvelle djizya des occidentaux ?

Il aura fallu deux siècles à l’empire romain pour choir, mais la déchéance de nos sociétés contemporaines spirituellement démunies face à cette islamisation par défaut - économique, éducative, sociale, culturelle, démographique… – et  qui se sont laissées envahir par une idéologie fourbe, conquérante et irrespectueuse de notre identité, sera bien plus rapide.

Notre seul espoir de pouvoir contrer cette invasion musulmane est d’oser affirmer sans ambiguïté notre identité et clamer haut et fort nos fondements communs profondément inspirés du christianisme. Car le bilan de notre laïcisation qui n’a pas su se fédérer face à l’envahisseur et aux pièges de ses contradictions n’est pas difficile à faire. Elle a eu comme c.nséquence notre transformation en dhimmis involontaires et à permettre subrepticement à l’islam de nous dominer, jusqu’au point où une remise en cause de cet état de fait s’avérerait trop coûteuse.

Pierre Mylestin
Revenir en haut Aller en bas
http://www.legionetrangere.fr/
jacky alaux
Expert
Expert
avatar


MessageSujet: Re: Honteux : Jean-Marc Todeschini en Algérie COMMEMORATION DE SETIF UN VERITABLE SCANDALE    Jeu 23 Avr 2015 - 14:57

MERCI, JEAN-CHARLES king

Que ceci, soit bien compris... L'ISLAM est notre TOMBEAU si nous ne réagissons pas rapidement.

PS: J'ai appris aux Nouvelles, qu'à Paris, un de ces Fous d'Allah a assassiné une belle jeune fille " chrétienne " avec ensuite, l'intention de s'en prendre à une Grande ÉGLISE. Il avait l'ordre venant de SYRIE, de massacrer des CHRÉTIENS FRANÇAIS....  Ce n'est qu'un début. Que voulez vous de plus ?


Dernière édition par jacky alaux le Jeu 23 Avr 2015 - 21:52, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
guilhon
Pro !
Pro !



MessageSujet: Re: Honteux : Jean-Marc Todeschini en Algérie COMMEMORATION DE SETIF UN VERITABLE SCANDALE    Jeu 23 Avr 2015 - 19:49

ce n est que le debut"pas d amalgame surtout" du plomb et le reste vite
Revenir en haut Aller en bas
Claude Millet
Fondateur
avatar


MessageSujet: Re: Honteux : Jean-Marc Todeschini en Algérie COMMEMORATION DE SETIF UN VERITABLE SCANDALE    Jeu 23 Avr 2015 - 20:37

En ces temps sans mémoire ni conscience, ROME n'avait pas vu son déclin venir.
ô tempora ! ô mores !

_________________

RASURA_________SER
1er RCP - 257.174

« Il n'y a pas de sens de l'Histoire, il n'y a pas de vent de l'Histoire car ce qui fait l'Histoire, selon notre conception occidentale et chrétienne qui est vérifiée par tous les faits historiques, c'est la volonté des hommes, c'est l'intelligence des hommes, ce sont leurs passions, bonnes ou mauvaises. »Colonel Bastien THIRY procès Petit Clamart
Revenir en haut Aller en bas
http://membres.multimania.fr/intelligencearmee/
jacky alaux
Expert
Expert
avatar


MessageSujet: Re: Honteux : Jean-Marc Todeschini en Algérie COMMEMORATION DE SETIF UN VERITABLE SCANDALE    Jeu 23 Avr 2015 - 21:46

Claude Millet a écrit:
En ces temps sans mémoire ni conscience, ROME n'avait pas vu son déclin venir.
ô tempora ! ô mores !
----------

Et nos petits enfants diront en pensant à nous " Ils n'ont rien vue venir ces c.ns " affraid
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Honteux : Jean-Marc Todeschini en Algérie COMMEMORATION DE SETIF UN VERITABLE SCANDALE    

Revenir en haut Aller en bas
 
Honteux : Jean-Marc Todeschini en Algérie COMMEMORATION DE SETIF UN VERITABLE SCANDALE
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
CHEMIN DE MEMOIRE DES PARACHUTISTES :: ACTUALITES DIVERS :: L'ACTUALITE DU JOUR, LES BREVES-
Sauter vers: