CHEMIN DE MEMOIRE DES PARACHUTISTES
Bienvenue sur notre forum Chemin de Mémoire des Parachutistes...

Si vous êtes membre de notre fratrie, ce message s'affiche car vous avez certainement oublié de vous connecter.

Si vous avez oublié votre mot de passe, en bas de page accueil du forum, par l'icône "contact", adressez un message à l'administrateur qui trouvera pour vous une solution.

Ce message s'affiche également pour nos visiteurs qui tardent à s'inscrire...!

En attendant, bonne navigation à tous.....!


« ... Le devoir de mémoire incombe à chacun...rendre inoubliable. Ceux qui sont morts pour que nous vivions ont des droits inaliénables. Laisser la mémoire se transformer en histoire est insuffisant. Le devoir de mémoire permet de devenir un témoin... »
 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetPartagez | 
 

 3ème RPIMa:l'infanterie stoppe l'hémorragie

Aller en bas 
AuteurMessage
Camp d'Idron
Pro !
Pro !
avatar


MessageSujet: 3ème RPIMa:l'infanterie stoppe l'hémorragie   Jeu 2 Avr 2015 - 12:17

Armée : l'infanterie stoppe l'hémorragie

Sécurité - Défense nationale


Le 3 e RPIMa, menacé de dissolution l'an dernier, devrait connaître des jours meilleurs avec la refonte du modèle de l'armée de Terre. / Photo DDM, B.H.

Pour faire face à de nouveaux défis, l'armée de Terre veut recalibrer ses moyens. La suppression des effectifis prévue dans le cadre de la loi de programmation militaire pourrait se ralentir.
Effet d'annonce à la veille du second tour des élections départementales ou réalité militaire, derrière les murs de la caserne Laperrine, force est de constater que l'éventuelle arrivée d'une 5e compagnie au sein du 3e RPIMa est prise avec beaucoup de circonspection.
Certes, le chef d'état-major de l'armée de Terre (CEMAT) a bien passé quelques heures, il y a une dizaine de jours, au sein du régiment carcassonnais, de là à en déduire que le 3e RPIMa verra ses effectifs gonfler de 120 à 150 hommes est pour le moins prématuré. Pour autant, l'armée de Terre planche bel et bien sur une nouvelle «maquette». La LPM (loi de programmation militaire) qui prévoyait de réduire de plus de 25 000 les effectifs des trois armes jusqu'en 2019, pourrait être corrigée. Au service de presse de l'armée de Terre, on rappelle que le président de la République a souhaité que la baisse des effectifs prévus soit revue pour faire face aux nouveaux défis à relever. La déflation se fera donc moins vite et pourrait même permettre de ne jamais atteindre les objectifs initiaux. Une bonne nouvelle après des années de disette pour les «pousse-cailloux».
Au SIRPA(service de presse des armées), on rappelle que l'engagement des forces de Défense est aujourd'hui particulièrement important. Tant dans les opérations extérieures qu'intérieures. À la suite des attentats survenus à Paris au début du mois de janvier, l'armée mobilise 7 000 hommes sans compter les 3 000 susceptibles d'être immédiatement intégrés au plan Sentinelle. «En plus de ce dispositif exceptionnel, explique un officier, il faut conserver nos moyens de projections extérieures, nos capacités opérationnelles, les périodes d'entraînement et celles des permissions».
Le nouveau modèle d'organisation de l'armée de Terre baptisé Au contact pourrait permettre d'apporter un second souffle à plusieurs régiments. «Le projet sera présenté au ministre le 1er avril, explique-t-on au SIRPA. Puis, une annonce officielle est prévue le 28 mai. Mais pour l'heure aucun schéma n'a encore complètement arrêté». Seule certitude, le pouvoir politique semble vouloir stopper l'hémorragie au sein des troupes d'infanterie, dont le 3e RPIMa est l'une des composantes.


La perte de la section de reconnaissance

À l'instar des régiments parachutistes, le 3e RPIMa verra disparaître d'ici quelques mois sa section de reconnaissance régimentaire intégrée à la compagnie d'éclairage et d'appui (CEA). Composée de 35 hommes environ cette section pourrait cependant être refondue dans les compagnies de combat, mais pour l'heure rien n'est arrêté. L'an dernier, le 8e RPIMa de Castres a été chargé d'expérimenter cette mesure.

source La dépêche du Midi

_________________
       
  601° GIA                          602° GIA

« La France n’est plus que silence. Elle est perdue quelque part dans la nuit, tous feux éteints, comme un navire. Sa conscience et sa vie spirituelle se sont ramassées dans son  épaisseur » (Antoine de Saint-Exupéry)
Revenir en haut Aller en bas
 
3ème RPIMa:l'infanterie stoppe l'hémorragie
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
CHEMIN DE MEMOIRE DES PARACHUTISTES :: LES UNITES PARACHUTISTES France et OM :: 3ème RPIMa - Régiment de Parachutistes d'Infanterie de Marine-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers: