CHEMIN DE MEMOIRE DES PARACHUTISTES
Bienvenue sur notre forum Chemin de Mémoire des Parachutistes...

Si vous êtes membre de notre fratrie, ce message s'affiche car vous avez certainement oublié de vous connecter.

Si vous avez oublié votre mot de passe, en bas de page accueil du forum, par l'icône "contact", adressez un message à l'administrateur qui trouvera pour vous une solution.

Ce message s'affiche également pour nos visiteurs qui tardent à s'inscrire...!

En attendant, bonne navigation à tous.....!


« ... Le devoir de mémoire incombe à chacun...rendre inoubliable. Ceux qui sont morts pour que nous vivions ont des droits inaliénables. Laisser la mémoire se transformer en histoire est insuffisant. Le devoir de mémoire permet de devenir un témoin... »
 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetPartagez | 
 

 Alger rue d'Isly le 26 mars 1962 : des Français tombent sous des balles françaises !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Claude Millet
Fondateur
avatar


MessageSujet: Alger rue d'Isly le 26 mars 1962 : des Français tombent sous des balles françaises !   Jeu 26 Mar 2015 - 12:27

Une vidéo que j'avais édité début 2008


_________________

RASURA_________SER
1er RCP - 257.174

« Il n'y a pas de sens de l'Histoire, il n'y a pas de vent de l'Histoire car ce qui fait l'Histoire, selon notre conception occidentale et chrétienne qui est vérifiée par tous les faits historiques, c'est la volonté des hommes, c'est l'intelligence des hommes, ce sont leurs passions, bonnes ou mauvaises. »Colonel Bastien THIRY procès Petit Clamart
Revenir en haut Aller en bas
http://membres.multimania.fr/intelligencearmee/
battement zéro
Pro !
Pro !
avatar


MessageSujet: Re: Alger rue d'Isly le 26 mars 1962 : des Français tombent sous des balles françaises !   Jeu 26 Mar 2015 - 16:24

Citation :
"Il faudra mille ans pour que ma mémoire éponge ma haine, il faudra mille ans de plus pour que ma haine se transforme en mépris."

Pour que les jeunes générations n'oublient pas l'un des crimes d'ETAT du pouvoir gaulliste.

Triste mémoire!
Ne pas  oublier.

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Rivoil
Pro !
Pro !
avatar


MessageSujet: Re: Alger rue d'Isly le 26 mars 1962 : des Français tombent sous des balles françaises !   Jeu 26 Mar 2015 - 20:52


une autre sur le même sujet

_________________
« On peut demander beaucoup à un soldat, en particulier de mourir, c’est son métier ; on ne peut lui demander de tricher, de se dédire, de se contredire, de se renier, de se parjurer. »Commandant Hélie de Saint-Marc dernier chef de corps du 1er REP
Revenir en haut Aller en bas
NDL
Pro !
Pro !
avatar


MessageSujet: Re: Alger rue d'Isly le 26 mars 1962 : des Français tombent sous des balles françaises !   Ven 27 Mar 2015 - 10:57

Honte au pouvoir gaulliste, il n'y a pas de mots assez fort pour exprimer notre haine, notre mépris envers de gaulle...
Revenir en haut Aller en bas
jacky alaux
Expert
Expert
avatar


MessageSujet: Re: Alger rue d'Isly le 26 mars 1962 : des Français tombent sous des balles françaises !   Ven 27 Mar 2015 - 14:52

NDL a écrit:
Honte au pouvoir gaulliste, il n'y a pas de mots assez fort pour exprimer notre haine, notre mépris envers de gaulle...

-----------------------

Et que dire de ces sales BIDASSES et de leurs officiers qui, malgré les cris de supplication de cesser le feu, continuaient a tirer sur ces malheureux: Hommes, femmes et même enfants... Quelle HONTE, quelle HONTE à la France qui en paye aujourd’hui cette lâcheté. Et dire que pour certain francais de gaulle est un héros... N'est ce pas, monsieur Florian Fillipot du FN qui n'oublit pas chaque années d'aller fleurir la tombe du "GRAND HOMME"... Cet assassin.
137
Revenir en haut Aller en bas
En position
confirmé
confirmé
avatar


MessageSujet: Re: Alger rue d'Isly le 26 mars 1962 : des Français tombent sous des balles françaises !   Sam 28 Mar 2015 - 20:56

Merci Claude d'avoir réalisé cette vidéo, elle résume bien ce drame organisé par les tontons gaullistes.
Ce fut le signal de: "La valise ou le cercueil"
Revenir en haut Aller en bas
tango uniforme
confirmé
confirmé
avatar


MessageSujet: Re: Alger rue d'Isly le 26 mars 1962 : des Français tombent sous des balles françaises !   Mer 1 Avr 2015 - 12:31

Triste mémoire, merci de nous le rappeler.
Revenir en haut Aller en bas
guy61
Pro !
Pro !
avatar


MessageSujet: 26 MARS 1962   Jeu 2 Avr 2015 - 18:46

J'ai parmi mes amis un major de gendarmerie en retraite. Je l'ai guéri du choléra et j'ai guéri son fils d'une méningite cérébrospinale d'où une profonde amitié consolidée par nos retrouvailles dans les Landes et notre passion commune pour la chasse. Quand nous remontons le Fleuve Jaune ,il me raconte que leur encadrement leur expliquait,avant le drame des barricades,par exemple, que les gens qu'ils auraient en face d'eux n'étaient pas des français mais une assemblée de racaille méditerranéenne. Ce mépris des pieds noirs était du reste très répandu parmi les frangaouis. Il faut savoir également que le Général Ailleret ,pourtant "grand féal",avait refusé que le 4ème Régiment de Tirailleurs régiment arabe constitué pour l'essentiel de jeunes recrues pro FLN soit utilisé pour le maintien de l'ordre Rue d'Isly. Mais l'ordre est venu de Paris,donc de l'Elysée. Ces "tirailleurs" sont arrivés, pour certains d'entre eux, baïonnette au canon ce qui prouve bien leur intention d'en découdre et l'impéritie voire même, malheureusement, la complicité de leur encadrement (à l'exception de Daoud Ouchène ).  
Guy A. médecin

dans son livre " 3ème RPIMA Algérie 1960-1962" le Général D. ROUDEILLAC écrit : " l'armée du contingent n'est pas crédible aux yeux des algérois, qui y voient un outil maladroit du pouvoir. Le 3ème RPIMA (seule unité para encore en Algérie) qui était encore à Alger, avait quitté la ville, pour rejoindre sa base arrière le 25 mars au soir sur ordre des autorités sises à Rocher Noir, selon toute vraisemblance, pour qu'il ne pactise pas avec les algèrois, dont le but était de libérer pacifiquement le peuple de Bab-El-Oued assiégé par les G.M, le Pouvoir connait l'affection des Pn pour les paras

Ma conclusion : le Pouvoir voulait que ça se passe mal avec le 4ème RTA, pour que l'armée commette l'irréparable et que les français d'Algérie comprennent qu'ils ne sont plus protégés et qu'ils doivent faire leurs valises ! guy
Revenir en haut Aller en bas
jacky alaux
Expert
Expert
avatar


MessageSujet: Re: Alger rue d'Isly le 26 mars 1962 : des Français tombent sous des balles françaises !   Ven 3 Avr 2015 - 16:46

Le jour du massacre orchestré du 26 Mars 62, le 4eme Régiment de Tirailleurs Algérien est ( depuis peu ) composé en majorité de fells ralliés ou engagés recensement dans l'Armée francaise. On comprendra pourquoi les autorités gaullistes ont choisi ce régiment " Fell " qui n'aura pas de scrupules à tirer sur des algérois portant comme seules armes des drapeaux francais... Il est évident qu'on avait pour ce SALE BOULOT éloignés les régiments métropolitains qui auraient refusé de tirer sur des FRANCAIS.  Mais ces assassinats ne se limitèrent pas seulement à la Grande Poste et ca on n'en parle pas souvent...
Étant natif du quartier du TELEMLY sur les hauteurs d'Alger, J'étais sur la terrasse de notre immeuble avec mon père quant nous avons entendue la fusillade de la Grande Poste. 15 minutes plus tard des coups de feux retentissaient rue Alexandre Ribot située à 200 métres de chez moi. Nous apprendrons qu'une patrouille en jeep " francaise " composée de musulmans avait froidement abattu André Galiero 35 ans qui venait de sortir de chez lui. Blessé son neveux avait réussit à s'échapper. Ce scénario se répétera dans tout ce secteur d'Alger où on comptera une vingtaine d'assassinat du même genre... Tous perpétrés dans la même heure . C'est pas voulu, ca ?

Je serais cependant curieux de connaitre le Nom des Officiers de ce Régiment de damnés. Sans doute de bons Français de la Métropole qui, s'ils ne sont pas mort, ne doivent pas sortir souvent de leur trou à rats. A moins qu'ils ne soient membre de la FNACA.
Revenir en haut Aller en bas
guy61
Pro !
Pro !
avatar


MessageSujet: LE RESPONSABLE DIRECT DE L'EMPLOI DU 4ème RTA.......   Ven 3 Avr 2015 - 19:59

.........c'est le Général Capodanno.......
Revenir en haut Aller en bas
jacky alaux
Expert
Expert
avatar


MessageSujet: Re: Alger rue d'Isly le 26 mars 1962 : des Français tombent sous des balles françaises !   Sam 4 Avr 2015 - 0:11

guy61 a écrit:
.........c'est le Général Capodanno.......

---------------
Le général Capodanno... Une belle ordure.

Merci Guy .

Quand l'armée francaise se met avec les Fells pour vous massacrer, que vous reste t-il ? .. C'est là que les Français d'Algérie comprirent qu'ils étaient SEULS. Des le lendemain c'est par milliers qu'ils quittaient leur Pays, parfois dans des conditions terribles. Pour L'OAS qui tenta une négociation avec le FLN combattant de l'intérieur, ce fut la FIN quand de gaulle refusa d'y participer, préférant cédé l'Algérie au FLN dure de Boumediene basé au Maroc.
Revenir en haut Aller en bas
Devevey
Pro !
Pro !
avatar


MessageSujet: Re: Alger rue d'Isly le 26 mars 1962 : des Français tombent sous des balles françaises !   Sam 4 Avr 2015 - 16:58

Citation :
Le général Goubard,

quand il a eu connaissance de la note du général Cavard, adressée à Francine Dessaigne
auteur du livre, un crime sans assassin, à réagi.

« Si le premier point de la note concernant le regroupement des tirailleurs à Paul Cazelles
était du ressort du Commandant Supérieurs, les points sur les restrictions à l'emploi
des tirailleurs concernaient le maintient de l'ordre, donc était du ressort du général Capodanno »



Le massacre devant la Grande Poste le 26 Mars 1962.

source

_________________

Revenir en haut Aller en bas
FLAVIUM
confirmé
confirmé
avatar


MessageSujet: Re: Alger rue d'Isly le 26 mars 1962 : des Français tombent sous des balles françaises !   Sam 4 Avr 2015 - 17:10

J'ai également trouvé ceci, montrant hargne du pouvoir à en découdre:

La   Bataille   de   Bab-El-Oued   le    23   Mars   1962
La répression du pouvoir

Citation :
Ce vendredi 23 Mars 1962,


Les ordres du général de Brigade de gaulle :

   Briser par tous les moyens les insurrections d’Alger et d’Oran.



La riposte à la tentative d’insurrection.


   La riposte fut directement conduite par le commandant en chef,   le général Ailleret.
   
       Il quitte la Reghaïa pour s’installer caserne Pélissier située en face du Lycée Bugeaud.
       Ailleret sera assisté du général Capodanno.
       (nous retrouverons le nom du general Capodanno lors du massacre de
       la rue d’Isly le 26 mars 1962).
         
   Le général Jacques Cavard, de l’état-major du général de Menditte,
   adresse un message
   
       au préfet Vitalis Cros,
       au général Capodano
       au colonel commandant la Gendarmerie

   ordonnant le bouclage de Bab-el-Oued et l'usage des armes lourdes des blindés.

   
   Gendarmes et C.RS intervinrent les premiers.
   
       Ils furent reçus comme il fallait s’y attendre par des tirs.
       La troupe je joignit au mouvement.
       Les blindés les précédaient tirant sur les façades.
       Les commandos Alpha et Delta résistèrent depuis les terrasses.
       
   A 16heures, sur ordre du général Ailleret,
   
       Le général Fourquet fait décoller de la Réghaïa 6 avions de chasse des T6,
       Ils mitraillent les immeubles et les toits.
       
       Les commandos organisèrent leur repli.
       Nous savons aussi que certains militants clandestins s’enfuirent en recourant à
       des ruses diverses.
Revenir en haut Aller en bas
Bonnot
confirmé
confirmé
avatar


MessageSujet: Re: Alger rue d'Isly le 26 mars 1962 : des Français tombent sous des balles françaises !   Sam 4 Avr 2015 - 17:59

Histoire de l'OAS
un  lien pour connaître presque tout sur ces dramatiques événements.
Très intéressant...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Alger rue d'Isly le 26 mars 1962 : des Français tombent sous des balles françaises !   

Revenir en haut Aller en bas
 
Alger rue d'Isly le 26 mars 1962 : des Français tombent sous des balles françaises !
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
CHEMIN DE MEMOIRE DES PARACHUTISTES :: NOS GUERRES COMPTEMPORAINES et les OPEX :: ALGERIE 1954 -1962 :: LES PIEDS-NOIRS :: 26 mars 1962 Alger rue d'Isly, pendant 12 minutes interminables, les militaires français tirent sur des FRANCAIS avec leurs drapeaux-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers: