CHEMIN DE MEMOIRE DES PARACHUTISTES
Bienvenue sur notre forum Chemin de Mémoire des Parachutistes...

Si vous êtes membre de notre fratrie, ce message s'affiche car vous avez certainement oublié de vous connecter.

Si vous avez oublié votre mot de passe, en bas de page accueil du forum, par l'icône "contact", adressez un message à l'administrateur qui trouvera pour vous une solution.

Ce message s'affiche également pour nos visiteurs qui tardent à s'inscrire...!

En attendant, bonne navigation à tous.....!


« ... Le devoir de mémoire incombe à chacun...rendre inoubliable. Ceux qui sont morts pour que nous vivions ont des droits inaliénables. Laisser la mémoire se transformer en histoire est insuffisant. Le devoir de mémoire permet de devenir un témoin... »
 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetPartagez | 
 

 Message du général Cambournac président de l'UNP

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
avellaneda
Pro !
Pro !
avatar


MessageSujet: Message du général Cambournac président de l'UNP   Mar 3 Mar 2015 - 13:26

Veuillez trouver ci-dessous un message du Général Cambournac, président national de l’UNP :





Messieurs les présidents de section, chers camarades,


> Vous trouverez en pièce jointe le communiqué que j'adresse à l'occasion de la cérémonie d'inauguration de la rue Denoix de Saint Marc à Béziers.
> Comme chacun d'entre nous, je me réjouis qu'une nouvelle fois ce magnifique soldat et parachutiste soit honoré et reconnu.
>
> Malheureusement les conditions dans lesquelles a lieu cet hommage et la spécificité du conseil municipal qui a pris cette décision nous exposent à la
> récupération politique.
>
> Je vous demande instamment de ne pas tomber dans ce piège. En participant à cette manifestation avec nos drapeaux, nous honorons un grand résistant, un
> grand serviteur de notre pays, un para, grand croix de la légion d'honneur, titulaire de 13 citations. Un point et c'est tout.
>
> En toute fraternité parachutiste



Général d'armée (2s) Thierry CAMBOURNAC

Président nationbal




Le président de l'UNP après sa prise de position lors du défilé des fells à Paris le 14 juillet 2014 recommence à nous défriser sérieusement les moustaches.
Comme beaucoup d'autres il a peur d'être catalogué FN ou extrème droite. Inutile de se poser la question d'où viennent les directives.
Revenir en haut Aller en bas
Rivoil
Pro !
Pro !
avatar


MessageSujet: Re: Message du général Cambournac président de l'UNP   Mar 3 Mar 2015 - 14:19

J'ai compris....c'est l'âge!

_________________
« On peut demander beaucoup à un soldat, en particulier de mourir, c’est son métier ; on ne peut lui demander de tricher, de se dédire, de se contredire, de se renier, de se parjurer. »Commandant Hélie de Saint-Marc dernier chef de corps du 1er REP
Revenir en haut Aller en bas
FLAVIUM
confirmé
confirmé
avatar


MessageSujet: Re: Message du général Cambournac président de l'UNP   Mar 3 Mar 2015 - 14:26

Général Cambournac a écrit:
Je vous demande instamment de ne pas tomber dans ce piège. En participant à cette manifestation avec nos drapeaux, nous honorons un grand résistant, un
grand serviteur de notre pays, un para, grand croix de la légion d'honneur, titulaire de 13 citations. Un point et c'est tout.

Quel piège????
Revenir en haut Aller en bas
Devevey
Pro !
Pro !
avatar


MessageSujet: Re: Message du général Cambournac président de l'UNP   Mar 3 Mar 2015 - 14:31

J'ai compris

_________________



Dernière édition par Devevey le Mar 3 Mar 2015 - 16:23, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avellaneda
Pro !
Pro !
avatar


MessageSujet: Re: Message du général Cambournac président de l'UNP   Mar 3 Mar 2015 - 15:00

pour moi le message est très clair:
d'accord pour honorer le commandant de ST Marc, mais surtout ne pas apporter de soutien au maire et à ses conseillers municipaux qui ont voté cette délibération.
si le président de la plus importante association de paras prend des positions pareilles, mes frères, la partie est perdue d'avance.
Revenir en haut Aller en bas
Devevey
Pro !
Pro !
avatar


MessageSujet: Re: Message du général Cambournac président de l'UNP   Mar 3 Mar 2015 - 16:12

Avellaneda a écrit:
Le président de l'UNP après sa prise de position lors du défilé des fells à Paris le 14 juillet 2014 recommence à nous défriser sérieusement les moustaches.
Comme beaucoup d'autres il a peur d'être catalogué FN ou extrème droite. Inutile de se poser la question d'où viennent les directives.

Il n'est pas question de FN ou extrême droite, un politique honore un grand capitaine: résistant, déporté, guerre d'Indochine, guerre d'Algérie, fait grand croix par sarko.
Merci Monsieur le Maire!

général Cambournac a écrit:

nous honorons un grand résistant, un grand serviteur de notre pays, un para, grand croix de la légion d'honneur, titulaire de 13 citations. Un point et c'est tout.

_________________

Revenir en haut Aller en bas
avellaneda
Pro !
Pro !
avatar


MessageSujet: Re: Message du général Cambournac président de l'UNP   Mer 4 Mar 2015 - 13:26

voici la réponse d'une personne qui a bien compris le message du général, contrairement au post de Devevey.
Le baptème de la rue au nom du Cdt De St Marc est importante et tout le monde l'a compris, mais pour ce faire il a fallu débaptiser cette rue du nom de "19 mars fin de la guerre d'Algérie" et ceci est encore beaucoup plus important.
Et c'est pour cela que le général a tenu à écrire ce message qui met beaucoup de doutes dans les esprits.


le communiqué du général m'inspire cette réflexion

>

>
Le général se réjouit mais aussitôt après, il ajoute "malheureusement" les conditions...........;etc
Je me souviens que dans le djebel en Algérie, à Bizerte en juillet 61, ou dans les rues d'Alger en maintien de l'ordre, les généraux se préoccupaient moins de savoir si nous étions exposés, et MALHEUREUSEMENT un certain nombre y ont laissé leur peau.
Je n'aime pas beaucoup ces postérieurs étoilés assis entre deux chaises, et aujourd'hui, le général grâce à sa mise en garde, m'ôte tous les regrets que j'avais encore de ne pas avoir renouvelé mon adhésion à l'UNP. J'avais dit que si le drapeau FLN flottait sur les Champs pour le 14juillet et que L'UNP restait silencieuse, je ne me reconnaîtrais plus dans cette famille. Que signifie cette phrase sibylline "la spécificité du conseil municipal", appelez un chat un chat mon général, le non dit n'a pas sa place chez nous, laissez cette attitude pusillanime à nos politiques, ils en abusent sans parler du "padamalgame" très à la mode.
Mr Ménard, merci d'honorer un grand soldat, et merci d'avoir retiré de la vue des Biterrois, la rue du 19 mars 1962.
> Il semblerait que les années passées près du président Mitterrand, aient laissé quelques traces sur les états d'âme du général, c'est regrettable. JR
>
>
>
>
>
>
>
>
>
Revenir en haut Aller en bas
avellaneda
Pro !
Pro !
avatar


MessageSujet: Re: Message du général Cambournac président de l'UNP   Mer 4 Mar 2015 - 13:32

voici la liste des gens que nous auront en face de nous à Béziers le 14 mars, il va falloir se serrer les coudes et aller nombreux soutenir le maire de la ville et son conseil municipal ainsi que Madame De St Marc et sa famille qui seront présents lors de cette manifestation.




> > Mes Amis voyez et constater de vous mêmes.

> > La Fnaca qui prétend ne pas être de Gauche et encore moins Communiste, qui a même attaqué certains d'entre nous devant les Tribunaux quand nous avions publié les membres fondateurs de cette fédération prétendant que c'était des mensonges, alors que nous en avions les preuves, cette même Fédération dont l'écrivain publique le sieur Dandelot modifie ses pages de blog "soit disant blog personnel" mais écruit VIVE le 19 MARS 1962 fin de la guerre en algérie.

> > Lisez la pièce jointe et vous y retrouverez les mêmes racines de ceux qui ont été les premiers membres de la Fnaca.

> >

Sauvons le nom de la Rue du «19 Mars 1962» à Béziers

Manifestation contre les nostalgiques de l'OAS et du colonialisme

Réunis le 19 février 2015, nous, organisations et citoyens biterrois, appelons à une manifestation nationale massive.



Samedi 14 mars 2015 à 14 heures dans la rue du «19 Mars 1962» de Béziers

(non loin de l'hôpital)

ce jour-là, le maire de Béziers organise une cérémonie pour débaptiser la rue «19 mars 1962», pour lui donner le nom de Denoix de Saint Marc, un Commandant putschiste.

Le 19 mars 1962 est la date de la signature des accords d’Evan qui mettent fin à la guerre d'indépendance de l'Algérie, après 130 ans de colonisation.

Hélie Denoix de Saint Marc s'est opposé à cette indépendance, comme l’OAS, Organisation de l'Armée Secrète qui a tout tenté pour que l'Algérie reste une colonie de l'Empire français. L'OAS a commis de multiples crimes contre les Algériens, contre les Français qui soutenaient l'indépendance de l'Algérie et contre les représentants de l’état français. Avec l'attentat manqué du Petit Clamart, ils se sont attaqués au sommet de l’état, en tentant d'assassiner le Général de Gaulle.



Pour Robert MENARD, qui se proclame l'héritier de l'OAS par l'action de son père, il s'agit donc de supprimer le nom d'une date de paix, le «19 mars 1962», pour donner à la rue le nom d'un criminel terroriste qui a été condamné par la justice française.

Ce commandant partisan et fanatique, a été actif lors du «putsch du quarteron des généraux» du 21 avril 1961, avorté par la mobilisation des soldats du contingent et par le général de Gaulle.



Il soutenait en plus les méthodes de l'OAS qui ont semé la haine entre les communautés et ont rendu quasi impossible, la vie des Français d'Algérie, obligés de partir en masse, sans oublier les exactions de l'Armée française, pendant cette période, allant jusqu'à l'usage généralisé de la torture.

Au moment où les relations franco- algériennes s'apaisent, où en France, il est plus que jamais nécessaire de réconcilier les mémoires des Anciens d'Algérie qu'ils soient pro ou anti Algérie française, des Appelés qui ont été engagés dans cette guerre, des descendants des «Musulmans

d'Algérie» soumis à l’infamant «Code de l'Indigénat», Robert Ménard veut, à travers cet évènement, faire de Béziers le laboratoire national de la droite la plus extrême, celle qui veut réhabiliter le colonialisme et raviver les haines enfouies de la guerre d'indépendance de l'Algérie.

Disons NON à cette droite réactionnaire, révisionniste, colonialiste et raciste!



Nous nous joignons à l'appel des associations nationales à manifester le 14 mars à Béziers:

- Les Anciens Appelés en Algérie et leurs Amis contre la Guerre

•Association Nationale pour la Protection de la Mémoire des Victimes de l’OAS

•Association Nationale des Pieds Noirs Progressistes et leurs Amis (ANPNPA)

•Les Amis de Max Marchand, de Mouloud Feraoun et de leurs Compagnons, Memorial 98, Au nom de la mémoire

•Mouvement contre le Racisme et pour l’Amitié entre les Peuples (MRAP)

•Sortir du colonialisme

•Comité Vérité et Justice pour Charonne

•Les Amis de Tirésias

Nous, organisations locales de Béziers:

•Le collectif biterrois de l'Appel des 100 et du Mouvement de la paix

•Association Biterroise France Algérie (ABFA)

•Réseau Citoyen Solidaire de Béziers RCSB, composé de:

•l'Association Biterroise contre le Racisme, ABCR

•La CIMADE

•l'Association France Palestine Solidarité, AFPS

•Boycott, Désinvestissement, Sanction, BDS France Béziers

•La Ligue des Droits de l'Homme, LDH

•ATTAC

•Osez Le Féminisme, OLF34 Section Béziers

•UCH Jean MOULIN

•Comité Humanitaire Biterrois, CHB

•CAPJPO Coordination des Appels pour une Paix Juste au Proche Orient

Les partis politiques:

•Parti communiste

•le Mouvement des Jeunes Communistes

•Ensemble

•Parti Socialiste

•Europe Ecologie les Verts

•Parti de Gauche



Les syndicats:

•Fédération Syndicale Unitaires, FSU, enseignants

•Le Syndicat National de l'Enseignement Secondaire, SNES

•Solidaires

•C.G.T.

> >




--------------------------------------------------------------------------------



Revenir en haut Aller en bas
para
Invité



MessageSujet: Re: Message du général Cambournac président de l'UNP   Mer 4 Mar 2015 - 14:13

Pourquoi n'avons pas une liste équivalente nommant nos soutiens à l'hommage d'un "grand capitaine"
Revenir en haut Aller en bas
Jeannt
Invité



MessageSujet: J'avais dit que si le drapeau FLN flottait sur les Champs pour le 14juillet et que L'UNP restait silencieuse, je ne me reconnaîtrais plus dans cette famille   Mer 4 Mar 2015 - 14:22

Citation :
Je n'aime pas beaucoup ces postérieurs étoilés assis entre deux chaises, et aujourd'hui, le général grâce à sa mise en garde, m'ôte tous les regrets que j'avais encore de ne pas avoir renouvelé mon adhésion à l'UNP. J'avais dit que si le drapeau FLN flottait sur les Champs pour le 14juillet et que L'UNP restait silencieuse, je ne me reconnaîtrais plus dans cette famille. Que signifie cette phrase sibylline "la spécificité du conseil municipal", appelez un chat un chat mon général, le non dit n'a pas sa place chez nous, laissez cette attitude pusillanime à nos politiques, ils en abusent sans parler du "padamalgame" très à la mode.
C'est le cas de conscience de beaucoup d'entre-nous....
Revenir en haut Aller en bas
FOUQUET66
Expert
Expert
avatar


MessageSujet: Re: Message du général Cambournac président de l'UNP   Mer 4 Mar 2015 - 14:49

Décidemment tous les nostalgiques de ce bon vieux parti communiste (qui ne représente plus rien de nos jours) seront là !!!


Le général Cambournac a écrit:

"nous honorons un grand résistant, un grand serviteur de notre pays, un para, grand croix de la légion d'honneur, titulaire de 13 citations. Un point et c'est tout."

Inutile donc de polémiquer et participons en nombre avec nos glorieux drapeaux.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.legionetrangere.fr/
JP.Béghé
Pro !
Pro !
avatar


MessageSujet: Re: Message du général Cambournac président de l'UNP   Mer 4 Mar 2015 - 17:33

La prise de position de Cambournac ne m'étonne pas du tout, rappelez vous la lettre qu'il nous avait adressée concernant la présence du drapeau fell lors du 14 juillet dernier
Finalement, je regrette  de moins en moins d'avoir à l'époque quitté l'UNP.
Revenir en haut Aller en bas
jacky alaux
Expert
Expert
avatar


MessageSujet: Re: Message du général Cambournac président de l'UNP   Mer 4 Mar 2015 - 18:10

JP.Béghé a écrit:
La prise de position de Cambournac ne m'étonne pas du tout, rappelez vous la lettre qu'il nous avait adressée concernant la présence du drapeau fell lors du 14 juillet dernier
Finalement, je regrette  de moins en moins d'avoir à l'époque quitté l'UNP.

----------------------
Revenir en haut Aller en bas
Claude Millet
Fondateur
avatar


MessageSujet: Re: Message du général Cambournac président de l'UNP   Mer 4 Mar 2015 - 19:13

Fouquet66 a écrit:


le général Cambournac a écrit:
"nous honorons un grand résistant, un grand serviteur de notre pays, un para, grand croix de la légion d'honneur, titulaire de 13 citations. Un point et c'est tout."

Inutile donc de polémiquer et participons en nombre avec nos glorieux drapeaux.

Soyons nombreux pour honorer Le commandant Hélie de Saint-Marc.
Revenir en haut Aller en bas
namies75
enregistré
enregistré
avatar


MessageSujet: Re: Message du général Cambournac président de l'UNP   Jeu 5 Mar 2015 - 8:10

Rivoil a écrit:
J'ai compris....c'est l'âge!
En effet, quel "naufrage" ! C.D.G. et c'est triste !
Revenir en haut Aller en bas
http://www.paratir-paris.org
Yuguy
enregistré
enregistré
avatar


MessageSujet: Re: Message du général Cambournac président de l'UNP   Jeu 5 Mar 2015 - 8:28

Je ne pense pas que le Général Piquemal aurait pris cette position d'attentisme. Il faut que le président actuel de l'UNP soit "clair", sans ambigüité comme il l'a été déjà dans l'affaire du drapeau FLN déployé sur les Champs Elysées le 14 juillet 2014. Je rappelle que ce cheminement a été celui qu'avait utilisé (malheureusement) Bigeard pour le 19 mars lorsqu'il célébrait avec les "cocos" de la FNACA la victoire du FLN. http://i38.servimg.com/u/f38/16/54/71/94/bigear10.jpg
Revenir en haut Aller en bas
Rivoil
Pro !
Pro !
avatar


MessageSujet: Re: Message du général Cambournac président de l'UNP   Jeu 5 Mar 2015 - 9:28

Merci Yuguy, j'avais cette lettre dans mes archives et je ne la retrouvais pas................!
Encore merci!

_________________
« On peut demander beaucoup à un soldat, en particulier de mourir, c’est son métier ; on ne peut lui demander de tricher, de se dédire, de se contredire, de se renier, de se parjurer. »Commandant Hélie de Saint-Marc dernier chef de corps du 1er REP
Revenir en haut Aller en bas
MARCEL SALVAN
Invité



MessageSujet: MESSAGE DU GENERAL CAMBOURNAC   Jeu 5 Mar 2015 - 15:17

Personnellement je me fais une autre opinion sur cette cérémonie, n'étant membre d'aucun parti politique et encore moins du FN. Il faut être reconnaissant à Robert MENARD maire de BEZIERS d'avoir eu le courage de débaptiser la rue du 19 Mars pour la renommer Commandant DENOIX DE SAINT MARC car sans lui et son conseil municipal il n'y aurait jamais eu ce changement. N'oublions pas que Robert MENARD est d'origine Pied Noir.
Robert MENARD malgré toutes les allusions qui lui sont faites pour lui porter tord parce qu'il fut soutenu par le FN sans y appartenir fait de lui un homme qu'il faudrait rejeter. Non ce n'est pas du tout l'homme décrit par une certaine presse et partis politiques. Cet un homme dévoué à sa ville de Béziers qu'il a pris dans des conditions difficiles, en prenant aujourd'hui des mesures qui sont approuvées par la majorité des habitants de la commune. Dans quelques mois Béziers redeviendra pour certain une ville fréquentable, il faut soutenir des responsables plus que jamais comme Robert MENARD si nous voulons que notre pays change dans le bon sens afin d'éviter le déclin que nous fait subir en ce moment le pouvoir SOCIALISTE. Nous les avons connu dans le passé avec l'ALGERIE évitons de revenir sur cette période qui nous a profondément marqué pour tous ceux qui ont participé à ce conflit et par la perte de nombreux de nos camarades. Je me rappelle au début de la rebéllion Novembre 54 le triste MITTERRAND ministre de l'intérieur déclarant "L'ALGERIE C'EST LA FRANCE". Ce même individu n'a pas eu le courage de venir assister aux obsèques des 80 victimes atrocement assassinés à la mine d'EL HALIA  ( Philippeville) du 20 Aout 1955. Aujourd'hui nous avons ses descendants.
Revenir en haut Aller en bas
RC4
confirmé
confirmé
avatar


MessageSujet: Re: Message du général Cambournac président de l'UNP   Jeu 5 Mar 2015 - 17:46

Bonsoir,
J'ai trouvé le contraire sur le site de l'UNP, à savoir le message suivant :

La ville de Béziers a décidé d’honorer un grand soldat et parachutiste en la personne d’Hélie Denoix de Saint Marc. Déporté à Buchenwald à la sortie de l’adolescence pour faits de résistance, Hélie de Saint Marc sera après son passage à Saint-Cyr de tous les combats.

Pendant 23 ans, son courage, sa droiture et son exemplarité en feront un des officiers les plus respectés et admirés des armées françaises jusqu’à ce que sa conception de l’honneur le conduise à prendre part au sein de son régiment au putsch en Algérie.

Durant les années qui suivirent son retour à la vie civile, Hélie Denoix de Saint Marc devint, d’abord en France, puis dans de nombreux pays, l’incarnation du Soldat, homme de devoir et d’engagement confronté au pire des maux de l’humanité, la guerre, qu’il s’efforce de faire sans haine mais avec courage, honneur et fidélité.

Résistant et grand serviteur de son Pays, grand croix de la Légion d’honneur et titulaire de 13 citations, le commandant Hélie Denoix de Saint Marc est un de ces soldats dont l’Union Nationale des Parachutistes s’honore de l’avoir compté parmi les membres de son comité d’honneur, de conserver la mémoire et de le citer en exemple à la jeunesse de notre pays. C’est pour ces raisons, et pour elles seules, qu’elle tient à être présente à l’hommage qui lui est rendu.

Général d’armée (2S) Thierry CAMBOURNAC


http://union-nat-parachutistes.org/beziers-communique-du-president-national/

Qui croire?
Dans l'attente de plus d'informations
Bien cordialement
Jérôme
Revenir en haut Aller en bas
almerc75
confirmé
confirmé
avatar


MessageSujet: présisions : pourquoi 2 versions.   Ven 6 Mar 2015 - 8:13

En réponse à RC4 : pourquoi 2 versions.

Il y a, en quelque sorte, effectivement deux versions :
- le texte d'accompagnement du mail (voir ci après) qui présentait la "version officielle" :

*****************
Veuillez trouver ci-dessous un message du Général Cambournac, président national de l?UNP :
Messieurs les présidents de section, chers camarades,
Vous trouverez en pièce jointe le communiqué que j'adresse à l'occasion de la cérémonie d'inauguration de la rue Denoix de Saint Marc
à Béziers.
Comme chacun d'entre nous, je me réjouis qu'une nouvelle fois ce magnifique soldat et parachutiste soit honoré et reconnu.
Malheureusement les conditions dans lesquelles a lieu cet hommage et la spécificité du conseil municipal qui a pris cette décision
nous exposent à la
récupération politique.
Je vous demande instamment de ne pas tomber dans ce piège. En participant à cette manifestation avec nos drapeaux, nous honorons un
grand résistant, un
grand serviteur de notre pays, un para, grand croix de la légion d'honneur, titulaire de 13 citations. Un point et c'est tout.
En toute fraternité parachutiste
Général d'armée (2s) Thierry CAMBOURNAC
Président nationbal
*************************************************************


- Le communiqué lui même, qui est "la version officielle", (voir ci après) :

**************************************************************
COMMUNIQUE DU PRESIDENT NATIONAL
La ville de Béziers a décidé d’honorer un grand soldat et parachutiste en la personne d’Hélie Denoix de Saint Marc. Déporté à Buchenwald à la sortie de l’adolescence pour faits de résistance, Hélie de Saint Marc sera après son passage à Saint-Cyr de tous les combats.
Pendant 23 ans, son courage, sa droiture et son exemplarité en feront un des officiers les plus respectés et admirés des armées françaises jusqu’à ce que sa conception de l’honneur le conduise à prendre part au sein de son régiment au putsch en Algérie.
Durant les années qui suivirent son retour à la vie civile, Hélie Denoix de Saint Marc devint, d’abord en France, puis dans de nombreux pays, l’incarnation du Soldat, homme de devoir et d’engagement confronté au pire des maux de l’humanité, la guerre, qu’il s’efforce de faire sans haine mais avec courage, honneur et fidélité.
Résistant et grand serviteur de son Pays, grand croix de la Légion d’honneur et titulaire de 13 citations, le commandant Hélie Denoix de Saint Marc est un de ces soldats dont l’Union Nationale des Parachutistes s’honore de l’avoir compté parmi les membres de son comité d’honneur, de conserver la mémoire et de le citer en exemple à la jeunesse de notre pays. C’est pour ces raisons, et pour elles seules, qu’elle tient à être présente à l’hommage qui lui est rendu.

******************************************************

Je ne ferai aucun commentaire ici, mes commentaires ont été faits en interne UNP en réunion de section et lors d'un passage au siège.

Alain Mercier
Revenir en haut Aller en bas
Yuguy
enregistré
enregistré
avatar


MessageSujet: Re: Message du général Cambournac président de l'UNP   Ven 6 Mar 2015 - 9:17

RC4 a écrit:
Bonsoir,
J'ai trouvé le contraire sur le site de l'UNP, à savoir le message suivant : Et Voici la déclaration que le Gal Cambournac à adressée aux Prédidents de Section ; elle diffère de celle produite au Forum UNP : quelle pourrait donc être la raison de cette différence?

[url=http://i38.servimg.com/u/f38/16/54/71/94/dyclar10.jpg ]http://i38.servimg.com/u/f38/16/54/71/94/dyclar10.jpg [/url]
Le passage qui traduit ce que je nomme "l'ambiguïté" est : "Malheureusement les conditions dans lesquelles a lieu cet hommage et la spécificité du conseil municipal qui a pris cette décision nous exposent à la récupération politique".... Pourrait-on honorer le Commandant Hélie de Saint Marc sans honorer le courage du Maire de Béziers qui a pris le double risque de 1°) débaptiser la dite rue du nom maudit de 19 mars 1962- 2°) de la renommer Hélie Denoix de Saint Marc. Peut-on être en même tremps favorable à l'un et "jeter la pierre à l'autre"? C'est cette ambigüité qui est reprochée au Président actuel de l'U.N.P. comme celle qu'il a montrée le 14 juillet 2014 pour la présence sur les Champs Elysées du drapeau déployé du F.L.N. Epargner comme on dit "la chèvre et le chou"ne peut amener qu'à des conflits ce qui est le cas.

Qui croire?
Dans l'attente de plus d'informations
Bien cordialement
Jérôme
Revenir en haut Aller en bas
GARD
Expert
Expert
avatar


MessageSujet: Re: Message du général Cambournac président de l'UNP   Ven 6 Mar 2015 - 12:38

Hommage total au Commandant DENOIX DE SAINT MARC et merci au maire de Béziers de pouvoir l'honorer...
Revenir en haut Aller en bas
jacky alaux
Expert
Expert
avatar


MessageSujet: Re: Message du général Cambournac président de l'UNP   Ven 6 Mar 2015 - 14:55

GARD a écrit;
Hommage total au Commandant DENOIX DE SAINT MARC et merci au maire de Béziers de pouvoir l'honorer..

--------------------------

Tu as bien parlé GARD... N'eut été ce Maire courageux jamais notre Commandant Denoix de Saint Marc n'aurait eu son nom dans Béziers. N'en déplaise à certain, Bravo Monsieur le Maire... Si seulement ils étaient plus nombreux, les Maires comme vous.
Revenir en haut Aller en bas
avellaneda
Pro !
Pro !
avatar


MessageSujet: Re: Message du général Cambournac président de l'UNP   Mar 10 Mar 2015 - 12:58

suite du feuilleton avec une intervention écrite du sénateur communiste P. Laurent au secrétariat aux Anciens Combattants et la réponse cinglante du ministère.
Pour une fois je serais en phase avec les socialos.


Point de départ : le maire de Béziers a décidé de débaptiser la "rue du 19 mars 1962 " (accord d'Evian) en rue

"Hélie Denoix de Saint Marc"

Réaction immédiate du PCF :



Lettre au Secrétaire d’Etat chargé des Anciens Combattants et de la Mémoire

Par Pierre Laurent / 26 février 2015

Monsieur le Secrétaire d’Etat,

Je me permets d’attirer votre attention sur l’intention du maire de la ville de Béziers de rebaptiser la rue du 19 mars 1962, date marquant l’entrée en vigueur du cessez-le-feu en Algérie, en rue du commandant Hélie Denoix de Saint Marc, un militaire ayant participé au putsch du quarteron des généraux du 21 avril 1961.

Il est tout d’abord à noter que le 19 mars 1962 est référencé dans 8.000 communes de France et que cette date est inscrite au premier rang, suivant l’ordre chronologique, des onze journées nationales commémoratives répertoriées par les services du ministère de la défense dans le calendrier annuel des cérémonies officielles.

Par ailleurs l’attribution d’un nom à une rue ou une modification de nom par un conseil municipal doit notamment être motivée par la poursuite de l’intérêt public local et ne pas constituer un trouble au regard de l’ordre public.

Or, ce projet est inacceptable et ne peut qu’indigner tous ceux qui sont attachés au respect des institutions de la République, contre lesquelles les putschistes - dont le commandant Hélie Denoix de Saint Marc, condamné par la justice française - et les membres de l’OAS ont recouru aux moyens les plus violents et les plus condamnables.

Il constitue en outre un acte d’apologie de la colonisation qui a, notamment en Algérie, eu pour c.nséquence des crimes de masse, ce qui ne peut que choquer profondément l’ensemble de nos concitoyens et nuire aux relations entre le peuple français et les peuples issus des anciennes colonies.

Pour toutes ces raisons, je vous serais reconnaissant, Monsieur le Secrétaire d’Etat, de m’indiquer quelles sont les mesures d’ores et déjà mises en œuvre ou envisagées par le Gouvernement pour faire obstacle à la réalisation de ce projet irresponsable et juridiquement contestable.

Je vous prie d’agréer, Monsieur le Secrétaire d’Etat, l’expression de mes salutations les plus distinguées.



cette lettre a entraîné la réponse ci-après :



Monsieur le Sénateur,
> > > >

Dans un courrier en date du 26 février 2015, vous vous indignez auprès de Monsieur le Secrétaire d'Etat aux Anciens combattants de la décision du maire de Béziers de rebaptiser la rue du 19 mars 1962, rue du Commandant Hélie Denoix de Saint Marc.

Vous ne retenez de cette grande figure de notre Histoire, Grand Croix de la Légion d'Honneur, que sa participation au putsch des généraux en avril 1961 et vous vous gardez bien d'évoquer son passé de Résistant, dès février 1941, et de déporté au cours de la seconde guerre mondiale, à une époque où le parti communiste, dont vous êtes secrétaire national, soutenait le régime nazi en défendant le pacte germano-soviétique, à une époque toujours où l'ancien premier secrétaire du PCF, Georges Marchais, partait comme travailleur volontaire dans les usines d'armement allemandes Messerschmitt.

Un peu de pudeur Monsieur le Sénateur !

Un peu de pudeur également Monsieur l'ancien directeur de publication de L'Humanité, vous dont le journal étalait en première page sa douleur suite au décès de Staline, l'un des plus grands criminels de toute l'Histoire.

Vous reprochez à Hélie Denoix de Saint Marc sa proximité avec l'OAS (responsable de 2600 morts) alors que, dernier des Mohicans d'une idéologie moribonde, vous feignez d'oublier que cette même idéologie fut responsable au XXème siècle de plus de 120 millions de morts !

Et pour en revenir à l'Algérie, vous n'ignorez sans doute pas que les prémices de la guerre remontent à 1945 avec le soulèvement d'indépendantistes à Sétif. Soulèvement qui fut violemment condamné par... L'Humanité ! L'Humanité qui écrivit qu'il fallait "châtier impitoyablement les fauteurs de troubles".

Vous n'ignorez sans doute pas que l'un des artisans de la répression fut un certain Millon... ministre communiste ! Tout comme vous n'ignorez sans doute pas que des milices furent créées pour mater la rébellion des indépendantistes, milices créées par... le parti communiste algérien !

Alors de grâce, Monsieur le Sénateur, avant de parler de "crimes de masse" comme vous le faites dans votre courrier, balayez devant votre porte ! En ce qui concerne les crimes de masse, l'idéologie communiste surpasse, et de loin, toutes les autres.

Lionel VIVES-DIAZ





Prochaine étape le 14 mars, lors de l'inauguration de la rue, qui sera "combattue" par une manif.











Revenir en haut Aller en bas
claude.d
confirmé
confirmé
avatar


MessageSujet: Re: Message du général Cambournac président de l'UNP   Mar 10 Mar 2015 - 14:17

POUR LA PREMIERE FOIS DE MA VIE JE TROUVE CE SECRETAIRE SOCIALISTE AUX ANCIENS COMBATTANTS SYMPATYQUE
ET SA REPONSE AUX TRAITRES COCOS TRES DANS NOTRE LIGNE DE PENSEE .
LES COCOS DEVRAIENT ETRE EXILES EN COREE DU NORD .....ILS SERAIENT CHEZ EUX ..........
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Message du général Cambournac président de l'UNP   

Revenir en haut Aller en bas
 
Message du général Cambournac président de l'UNP
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
CHEMIN DE MEMOIRE DES PARACHUTISTES :: AU PANTHEON DES PARACHUTISTES, tous égaux devant la mort, St MICHEL ne fait aucune distinction de grade :: HONNEUR à nos MILITAIRES d'ALGERIE ayant eu jusqu'au bout le respect de la parole de soldat :: Le commandant de Saint Marc est un héros et un héros ça se respecte, débaptiser la rue du 19 mars 1962, cest plus qu'un calcul politique, c'est moral-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers: