CHEMIN DE MEMOIRE DES PARACHUTISTES
Bienvenue sur notre forum Chemin de Mémoire des Parachutistes...

Si vous êtes membre de notre fratrie, ce message s'affiche car vous avez certainement oublié de vous connecter.

Si vous avez oublié votre mot de passe, en bas de page accueil du forum, par l'icône "contact", adressez un message à l'administrateur qui trouvera pour vous une solution.

Ce message s'affiche également pour nos visiteurs qui tardent à s'inscrire...!

En attendant, bonne navigation à tous.....!


« ... Le devoir de mémoire incombe à chacun...rendre inoubliable. Ceux qui sont morts pour que nous vivions ont des droits inaliénables. Laisser la mémoire se transformer en histoire est insuffisant. Le devoir de mémoire permet de devenir un témoin... »
 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez
 

 Il était une fois dans les Aurès...

Aller en bas 
AuteurMessage
Kéo
Expert
Expert
Kéo


Il était une fois dans les Aurès... Empty
MessageSujet: Il était une fois dans les Aurès...   Il était une fois dans les Aurès... EmptyLun 23 Fév 2015 - 10:41

Il était une fois dans les Aurès...
par le sous lieutenant Hugues Bouvard U
Alain Ribon et Hugues Bouvard (votre serviteur) sortirent Aspis E.O.R., Ecole d’Artillerie de Châlons sur Marne, en Décembre 56, et volontaires pour l'Algérie et l'ALAT, étant tous deux pilotes civils, 1er et 2ème Degré. Lors de l'Amphi Garnison, notre classement nous permit de choisir... le GAOA 3 (Sétif, base Aïn-Arnat).
Nous sortions de la 54ème Promotion. Cette promo suivait celle dont le Président était un certain LAGAILLARDE, qui fit parler de lui quelques années plus tard...
 
Première période : sur la Base d'AÏN-ARNAT... et ses environs.
 
Nous embarquâmes le 5 Janvier 57 à Marseille, sur le Ville de Marseille, en classe touriste, car nous n'étions que des Sous Officiers ... supérieurs, il paraît, et c'est le lot des Aspis.
Le 6, nous arrivons à Alger, ambiance de conflit, puisque, à cette époque, il n'est pas question de guerre.
Le 7, nous prenons le train pour Sétif, et sommes accueillis à l'arrivée par le Brigadier-chef ROBERT sur le terrain d'Aïn-Arnat. Nous faisons connaissance avec le GAOA 3, le Cne DURAND qui commande la Base d'Aïn-Arnat, son secrétaire, le S/Lt WILLIEN, appelé lui aussi, les pilotes MDL et MDL-Chefs, POTARD, NEOLAS, LAPORTE, FAIVRE... C'est le Ltn GOSSIAUX qui me pilote, en L18, pour le vol... d'accoutumance; le 8, c'est le premier vol en Algérie, celui qui ouvre mon carnet de Vol Militaire.
Nous commençons le Stage Observateurs : recherche de points, navigations, etc, aux fins d'obtenir le Brevet Observateur (N°531 pour moi).
Puis, très lentement – trop à notre gré – commence le stage de pilotage sur le terrain de Saint Arnaud, petit terrain de dégagement d'Aïn-Arnat. Nous obtenons le CPAP (N°364 pour moi). Nous devenons donc prêts pour aller en opérations. Alain est affecté à BATNA et me quitte.
Pour moi, l'affectation tarde et je commence à me douter que le Cne DURAND veut me garder pour remplacer WILLIEN, lui qui arrive en fin de temps. Cela n'est pas du tout ce que je souhaite, n'étant pas venu en Algérie pour faire de la paperasse. Aussi, un Dimanche où le Cne DURAND et moi sommes de permanence à la Base, je lui demande, à brûle-pourpoint, une permission de 24 heures pour me rendre en France, soi-disant pour voir mon frère. Devant son étonnement et à sa question du pourquoi, je lui indique que c'est pour demander à mon frère, ancien et réserviste actif du 11ème Choc, de me faire muter dans les Paras, car j'ajoute que je ne suis pas venu en AFN pour faire de la paperasse. Je me fais virer du bureau du Cne DURAND, mais à peine quelques jours après cette altercation, je suis muté sur... BATNA ! et je rejoins mon ami Alain.


lire la suite ici
Revenir en haut Aller en bas
 
Il était une fois dans les Aurès...
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Il était une fois le Pas de Calais libéré 2014
» Le Havre. La Maison des arts du récit.
» une rsg peut elle prendre congé quand elle veut
» combien de temps sortir avec un bébé de 3 mois ?
» Il était une fois le Pas de Calais libéré 2012 à Souchez

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
CHEMIN DE MEMOIRE DES PARACHUTISTES :: LES AVIONS MYTHIQUES et récents des PARAS :: RECIT A LA GLOIRE DE NOTRE AVIATION FRANCAISE-
Sauter vers: