CHEMIN DE MEMOIRE DES PARACHUTISTES
Bienvenue sur notre forum Chemin de Mémoire des Parachutistes...

Si vous êtes membre de notre fratrie, ce message s'affiche car vous avez certainement oublié de vous connecter.

Si vous avez oublié votre mot de passe, en bas de page accueil du forum, par l'icône "contact", adressez un message à l'administrateur qui trouvera pour vous une solution.

Ce message s'affiche également pour nos visiteurs qui tardent à s'inscrire...!

En attendant, bonne navigation à tous.....!


« ... Le devoir de mémoire incombe à chacun...rendre inoubliable. Ceux qui sont morts pour que nous vivions ont des droits inaliénables. Laisser la mémoire se transformer en histoire est insuffisant. Le devoir de mémoire permet de devenir un témoin... »
 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 on ne parle pas d'AHMED

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
guy61
Pro !
Pro !
avatar


MessageSujet: on ne parle pas d'AHMED   Ven 9 Jan 2015 - 14:49

La personne qui m’a confié ce témoignage, sergent dans un régiment d’infanterie, 20 ans (appelé, non parachutiste), désire rester anonyme du fait du suivant témoignage dont aucune source ne peut apporter la véracité, mais dont je n’ai aucune raison de ne pas le croire.
Ce témoignage, j’ai choisi d’en rapporter les dialogues comme si j’étais un narrateur, sachant que les FAITS SONT VRAIS.
Ce sergent d’un régiment d’infanterie nous l’appellerons Dupont, le nom du harki est de ma pure imagination, les faits sont malheureusement vrais.


Les harkis devaient déposer leurs armes et leurs équipements sous prétexte de vérification, les européens voulurent faire de même, mais a chaque fois qu’un européen voulait donner son arme, l’armurier faisait signe « que c’était bon ».
Le caporal Ahmed lui dit un peu inquiet
- Sergent, tu me laisse pas, la France elle reste toujours.
Le sergent Dupont n’en savait pas plus que le caporal harki, il se borna a répondre.
- Ahmed, tu connais de Gaulle il vous laissera pas tomber.
- si tu t’en va sergent, je viens avec toi, avec la France.
Le sergent commençait lui même a être inquiet, il ne savait rien de la politique, il commandait un groupe de harkis qui l’aurait suivi en enfer.
Il alla trouver son lieutenant et lui demanda.
- Mon lieutenant, on va leur rendre leurs fusils aux harkis ?
le lieutenant était un ancien para, il regarda le sergent, il avait bu, beaucoup bu.
Il tendit ses jumelles au sergent et lui désigna un point du doigt.
En regardant, le sergent Dupont vit des hommes armés qui brandissaient des fusils.
- Des Harkis, quelle unité ? demanda Dupont.
Le lieutenant but encore une gorgée de sa flasque et la tendit a Dupont en disant.
- c’est les fells mon gars, ils attendent.
- ils attendent quoi ?
le lieutenant ricane sinistrement et annonce.
- qu’on leur laisse nos gars, sans armes, avec un fusil ils pourraient se défendre, mais non pas pour eux.
Le sergent Dupont avait compris, les harkis allaient être abandonnés à leur triste sort sans même leurs armes pour pouvoir se défendre
- Mon lieutenant, il faut leur laisser leur fusil qu’il puisse se défendre.
Le lieutenant l’empoigna par le col et lui hurla.
- petit c.n, tu crois que si c’était moi qui donnait les ordres je l’aurais pas fait, allez bois avec petit…
le sergent Dupont empoigna la flasque du lieutenant, il croisa le regard de son caporal Ahmed, de son ami Ahmed, il détourna les yeux et but à son tour.
Très ivre le sergent Dupont monta dans un camion, son ami Ahmed n’était pas là…
Le sergent Dupont revint en France, il fit une belle carrière en monta sa société de paysagiste.

Mais il y a 2 jours il me confia qu’il ne put jamais oublier le regard de son ami Ahmed, caporal, mort pour la France

et 52 après : Agent de police Ahmed, mort pour la France !

Revenir en haut Aller en bas
SACCO83
Pro !
Pro !
avatar


MessageSujet: NUANCE   Jeu 15 Jan 2015 - 22:23

Nuance !!! Il n'est pas mort pour la France, mais à cause de la France. De cette France peuplée d'imbéciles criminels qui ont laissé s'épanouir sur sol de sombres racailles criminelles.
ci dessous un commencement de réaction face aux veaux qui arborent avec un sourire imbécile ce torchon.

"Un ancien de Charlie met les pieds dans le plat. Et ça éclabousse ! Dans sa chronique hebdomadaire, le journaliste Delfeil de Ton, qui a fait partie de la première équipe de Charlie, avant de quitter le journal satirique en 1975, s'interroge : "Il [Charb, NDLR] était le chef. Quel besoin a-t-il eu d'entraîner l'équipe dans cette surenchère ?" En cause, les charges répétées de Charlie contre l'islam et ses caricatures du prophète, notamment un dessin de Charb en 2012, sous le titre "Mahomet : une étoile est née", particulièrement violent.

À l'appui de ses critiques contre le rédacteur en chef de l'hebdomadaire, tué avec onze autres personnes par des terroristes islamistes, Delfeil de Ton reprend des propos tenus, affirme-t-il, par Wolinski, après l'incendie des locaux de Charlie qui avait suivi la publication par le journal des caricatures de Mahomet en 2011. "Je crois que nous sommes des inconscients et des imbéciles qui avons pris un risque inutile. C'est tout. On se croit invulnérables. Pendant des années, des dizaines d'années même, on fait de la provocation, et puis, un jour, la provocation se retourne contre nous. Il ne fallait pas le faire", aurait dit Wolinski, selon DDT."

Repose en paix camarade. Tu gardais des C... Que ton Dieu te reçoive et t'accueille comme le brave homme que tu fut.
Revenir en haut Aller en bas
http://societe.volontaires65@sfr.fr
SACCO83
Pro !
Pro !
avatar


MessageSujet: GRAND MESSE   Ven 16 Jan 2015 - 8:50

Pourquoi cette grand messe socialo communiste ?
Ci dessous une lettre circulaire ou on apprend de bien droles de choses :

citation
"Circulaire du Grand Maître du GODF du 8 janvier 2015

V.'. M.'., ma T.'. C.'. S.'., mon T.'. C.'. F.'.,

Le Grand Orient de France était présent hier soir Place de la République pour partager l’émotion des milliers d’anonymes venus exprimer en silence leur soutien au combat mené par Charlie Hebdo. Tous n’étaient pas des lecteurs de Charlie mais tous avaient conscience que Charlie est l’un des porte-drapeaux de la démocratie à laquelle nous sommes attachés et pour laquelle les journalistes de Charlie se sont battus au quotidien sans jamais fuir les risques qu’ils avaient pour cela accepté d’encourir. Oui, Ils étaient tous les résistants d’une guerre sans visage que le terrorisme prétend nous imposer de manière abjecte et lâche.

Dans ces circonstances, je tiens tout d’abord à souligner le puissant élan de compassion exprimé par les membres de notre Obédience qui de tous horizons ont manifesté leur émotion mais aussi leur volonté de se mobiliser afin que nous, vivants, soyons dignes de ceux qui ont été les victimes de cette barbarie aveugle.

Je voudrais aussi avoir en ces instants une pensée pour les Loges de notre Obédience qui viennent d’être cruellement endeuillées, à savoir la Loge Lux Perpetua à l’O.'. de Clermont-Ferrand avec le décès de notre Frère Michel Renaud, la Loge Roger Leray à l’O.'. de Paris IV avec le décès de notre Frère Bernard Maris. Je transmettrai à chacune d’entre elles ainsi qu’aux familles de nos Frères disparus l’expression de la sympathie de l’ensemble du Conseil de l’Ordre dans ces moments douloureux.

Notre compassion s’adresse également aux parents de Tignous, membre de la Loge Aléthéia à l’O.'. de Paris I, au Frère de la Loge Harmonie Evolution à l’O.'. de Cholet dont le fils a été blessé ainsi qu’à la veuve de Wolinski qui est membre de la G.L.F.F.

Enfin, au nom du G.O.D.F., j’adresse mes condoléances les plus attristées aux familles des agents de police qui ont été tués dans l’exercice de leur mission.

Dans ces instants particulièrement dramatiques, le Grand Orient de France a décidé, au-delà des témoignages de compassion, de s’engager conformément aux principes qui sont les siens de plusieurs manières.

1. Le Grand Orient participera dans un esprit d’unité maçonnique aux côtés de l’ensemble des Obédiences libérales et adogmatiques, en cordons, à la manifestation républicaine qui aura lieu dimanche. Le lieu et l’heure du rassemblement vous seront communiqués dès qu’ils seront connus.

2. Le Conseil de l’Ordre convie les Frères et Sœurs de l’Obédience à prendre part à une tenue spéciale Lundi 12 janvier à 19h au temple Arthur Groussier afin de fédérer la réflexion qui doit être la nôtre sur les valeurs que nous devons promouvoir à la lumière de la tragédie qui s’est abattue sur notre pays.

3. La Fondation va faire appel dans un premier temps aux donateurs qui souhaitent manifester leur solidarité envers Charlie Hebdo en vue d’assurer la pérennité financière du journal. La Fondation restera bien entendu à l’écoute de toute autre initiative que le journal pourrait prendre dans ce sens.

4. Au-delà de ces actions de soutien immédiat, il est indispensable que l’engagement du G.O.D.F. contre tous les fanatismes, dogmatismes, communautarismes et intégrismes soit plus que jamais au cœur de nos travaux et de nos actions d’extériorisation. Dire que la barbarie ne passera pas ne suffit plus, il faut aussi fédérer un large mouvement citoyen pour affirmer et défendre sur le terrain les principes républicains, démocratiques et laïques, fondements inébranlables de notre société. A ce titre, les manifestations consacrées à la démystification de l’antimaçonnisme seront tout au long de l’année un relais indispensable. Le dialogue citoyen qu’elles sont censées promouvoir prend dans les circonstances actuelles une acuité renforcée.

5. Enfin, il est suggéré dans le prolongement de la journée de deuil national de ce jour que les Loges ouvrent leurs prochains travaux par une minute de silence.


Je te prie cher V.'. M.'., ma T.'. C.'. S.'., mon T.'. C.'. F.'., d’agréer l’expression de mes sentiments les plus fraternels.



Daniel KELLER
Grand Maître, Président du Conseil de l’Ordre
Revenir en haut Aller en bas
http://societe.volontaires65@sfr.fr
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: on ne parle pas d'AHMED   

Revenir en haut Aller en bas
 
on ne parle pas d'AHMED
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
CHEMIN DE MEMOIRE DES PARACHUTISTES :: ACTUALITES DIVERS :: Actualité instantanée :: Actualité qui n'a vraiment rien à voir avec les paras...!-
Sauter vers: