CHEMIN DE MEMOIRE DES PARACHUTISTES
Bienvenue sur notre forum Chemin de Mémoire des Parachutistes...

Si vous êtes membre de notre fratrie, ce message s'affiche car vous avez certainement oublié de vous connecter.

Si vous avez oublié votre mot de passe, en bas de page accueil du forum, par l'icône "contact", adressez un message à l'administrateur qui trouvera pour vous une solution.

Ce message s'affiche également pour nos visiteurs qui tardent à s'inscrire...!

En attendant, bonne navigation à tous.....!


« ... Le devoir de mémoire incombe à chacun...rendre inoubliable. Ceux qui sont morts pour que nous vivions ont des droits inaliénables. Laisser la mémoire se transformer en histoire est insuffisant. Le devoir de mémoire permet de devenir un témoin... »
 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Afghanistan : comment rendre hommage à nos soldats ? L’Afghanistan, c’est 13 ans de campagne menée par l’armée française sur ordre du gouvernement, un gouvernement élu par le peuple français.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Claude Millet
Fondateur
avatar


MessageSujet: Afghanistan : comment rendre hommage à nos soldats ? L’Afghanistan, c’est 13 ans de campagne menée par l’armée française sur ordre du gouvernement, un gouvernement élu par le peuple français.   Dim 4 Jan 2015 - 18:41

Afghanistan : comment rendre hommage à nos soldats ? 
Publié le 15 h 55 min, 2 janvier 2015 par Marie-Madeleine Courtial

source "La nouvelle Gazette française"

L’Afghanistan, c’est 13 ans de campagne menée par l’armée française sur ordre du gouvernement, un gouvernement élu par le peuple français. Il convient sans aucun doute de le rappeler à ceux qui voudraient penser que cela ne les concerne pas et qu’ils n’ont donc pas à s’en préoccuper, un moyen de se dédouaner de quelque responsabilité ou d’obligation. Pour l’instant, l’armée française reste au service de la France et de ses habitants pour défendre leurs intérêts. Cette guerre en Afghanistan aura profondément marqué l’armée française puisqu’elle concerne environ 70.000 militaires et qu’elle l’a obligée à repenser ses méthodes de combat. Aujourd’hui alors que cette guerre touche à sa fin pour la France du moins, comment peut-on rendre hommage à cette génération du feu ? Le doit-on ? Il convient de se poser ces questions.
Notre époque est une course sans fin à la mémoire, qui touche parfois à l’hystérie et qui ne sait pas en poser les vrais jalons. Les politiques sont incapables d’y donner un vrai sens. Lors des grandes commémorations, on reste en majorité focalisé sur 14-18 et 39-45, deux conflits qu’on porte au pinacle. Les autres guerres ont disparu ou presque. Est-ce la guerre en elle-même qu’on honore ou bien les combattants ? On pourrait légitimement se poser la question. Si les poilus avaient-été faire la guerre en Indochine, auraient-ils eu la même reconnaissance ? Sans aucun doute pas. Pourtant à travers cette reconnaissance presqu’hystérique qui a suivi 1918, c’est une France qui voulait à l’époque oublier cette guerre, fermer la page et qui tentait de donner un sens à cette guerre. Aujourd’hui, elle veut oublier ces autres guerres qui sont autant d’échecs, un bilan humain lourd pour rien et des tragédies. Elle a cloisonné l’armée dans des casernes ou dans des conflits lointains pour ne plus penser à la guerre. Le service militaire disparu, la Nation ne se sent plus autant concernée et préfère se rassurer en pensant que c’est un métier comme un autre et qu’on a donc rien à devoir. C’est sans aucun doute un peu hypocrite. Le choix et le volontariat n’enlèvent rien au mérite et au courage des soldats sinon on ne rendrait pas hommage aux bénévoles d’associations qui se dévouent pour les autres parce qu’après tout, c’est leur choix ! L’Afghanistan, c’est une guerre qui concerne notre époque, notre génération, pourquoi sans cesse se retourner vers le passé ?
Pour qu’un pays puisse soutenir ses soldats, il faut aussi que le message du gouvernement soit clair et sans ambiguïté et qu’il explique les raisons claires de cette guerre. Il faut croire qu’il n’en a jamais été capable à aucun moment. Il a été incapable de montrer la moindre considération pour son armée à part des formules toutes faites qui ne coûtent rien. Pourtant ces dernières années, le budget Défense n’a cessé de baisser de manière inexorable. Que pourrait-on dire de la situation qu’a créé le logiciel Louvois ? Quelle administration aurait accepté de subir de tels
dysfonctionnements avec des c.nséquences parfois dramatiques pour les familles ? Ce n’est pas avec une telle attitude politique que le citoyen français pourra comprendre les sacrifices consentis par les militaires français car le message n’a jamais été clair et sans ambiguïté. Il a fallu des morts pour se souvenir qu’une guerre impliquant la France avait lieu parce que notre société n’accepte plus la mort, ne veut plus la voir et ne veut plus entendre parler de sacrifice. Les talibans ne l’avaient que trop bien compris car ils ont enterrés de nombreux morts et ce n’est pas pour autant que les troupes ont fait défection, bien au contraire. En France, on voulait que cette guerre cesse car elle coûtait cher aux contribuables et qu’on n’en avait assez de voir ces cercueils. Cette remarque est assez caricaturale mais elle n’est sans doute pas loin de la réalité quand on lit certains journaux.
Alors doit-on rendre hommage aux militaires français qui ont combattu en Afghanistan et si oui comment ? Oui on doit leur rendre hommage car ils sont allés se battre là-bas au nom de la France, quelques soient les motivations personnelles de chaque soldat (et qu’on ne me sorte pas l’argument de l’argent). Ils ont fait la guerre qu’on leur a demandé de faire pendant que d’autres ne voulaient pas se salir les mains dans ce bourbier. Pourquoi ? Ils sont sans doute nombreux à se poser la question : militaires et familles car ce retrait est une défaite. L’OTAN n’a pas gagné et cela laisse un goût amer pour tous ceux qui s’y sont battus pour une cause qu’ils pouvaient croire juste. Sont-ils pour autant des victimes ? Non car une victime subit ce qui lui arrive alors qu’un militaire en a fait le choix. La France ne veut plus de héros mais elle les a pourtant eûs et elle les a ignorés. On ne parle pas de grands héros mais de héros simples, accomplissant leur devoir au quotidien dans une guerre sans panache et sans victoire. Il n’est sans doute pas besoin de rajouter encore des journées de mémoire et de souvenir car il y en a tellement qu’on s’y perd et qu’on ne sait même plus à quoi cela correspond et qu’elles perdent leur vrai sens. Il faut simplement montrer du respect pour ces combattants et les honorer simplement sans grande effusion et sans les décorer de médailles qui n’ont plus aucun sens, les laisser parler s’ils le souhaitent et savoir les écouter. Ils n’attendent pas qu’on leur dresse des statues et des monuments mais qu’on reconnaisse leurs sacrifices et leur courage. Ce n’est pas une partie de la population française qui a fait et voulu cette guerre mais tout un pays alors il se doit aujourd’hui de l’assumer.
Il y a eu ceux de 14-18, de 39-45 etc…il y aura ceux d’Afghanistan, déjà vieux baroudeurs pour ceux qui partent au Mali ou en Centrafrique dans des guerres que la France continue de mener sans véritable but et qui ont vocation à devenir des bourbiers. C’est à notre génération de se souvenir des sacrifices accomplis par ces soldats et ces familles aussi. La suivante aura oublié mais c’est le cycle de l’histoire et des générations. Alors sachons-nous souvenir de nos compatriotes qui ont accompli leur mission au nom de la France au XXIème siècle ! N’oublions pas que d’autres continuent de se battre : une lettre, un colis c’est peu mais c’est déjà beaucoup. À tous ceux-là, disons simplement : respect !
 


Afghanistan is 13-year campaign by the French army on the orders of the government, a government elected by the French people. Surely it should remind those who would like to think that it does not concern them and that they therefore do not have to worry about, a way to clear itself of any responsibility or liability. For now, the French army remains in the service of France and its people to defend their interests. The war in Afghanistan has profoundly marked the French army as it covers about 70,000 military and she was forced to rethink its methods of combat. Today, while this war to an end for France at least, how can we pay tribute to this generation of fire? Are we to it? It is appropriate to ask these questions.

Our time is an endless race to the memory, which sometimes borders on hysteria and who does not know the true milestones in place. Policies are unable to give real meaning. At major commemorations, one is mainly focused on 14-18 and 39-45, two conflicts that door to the pinnacle. Other wars have almost disappeared. Is the war itself that honors or fighters? One might legitimately ask. If hairy Had been to war in Indochina, would they have had the same recognition? Definitely not. Yet through this presqu'hystérique recognition that followed 1918, a France that wanted at the time to forget this war, close the page and attempting to make sense of this war. Today she wants to forget those other wars that are as many failures, a heavy human toll and tragedy for nothing. It partitioned the army barracks or in distant conflicts not to think about the war. The missing military service, the nation no longer feels so concerned and prefers to reassure thinking it is a job like any other and that therefore nothing to duty. This is definitely a bit hypocritical. The choice and volunteerism do not detract merit and courage of the soldiers if we do not pay homage to volunteer associations who dedicate themselves to others because after all, it's their choice! Afghanistan is a war for our time, our generation, why always turn back to the past?

For a country to support its soldiers, it is also the government's message is clear and unambiguous and that explains the clear reasons for this war. We must believe that he has never been able at any time. He was unable to show any consideration for his army to hand-made formulas that cost nothing. Yet in recent years, the defense budget has steadily declined inexorably. What could be said of the situation that created the Louvois software? What directors would have undergone such dysfunctions with sometimes tragic consequences for families? It is not with such a political attitude that French citizen can understand the sacrifices made by the French military because the message has not been clear and unambiguous. It took the dead to remember that a war involving France took place because our society accepts more death, no longer wants to see her and does not want to hear about sacrifice. The Taliban had understood all too well because they have buried many dead and it does not mean that troops have defected, quite the contrary. In France, we wanted this war to stop because it was costly to taxpayers and that it was enough to see these coffins. This remark is quite grotesque, but it is probably not far from reality when you read some newspapers.

So should we pay tribute to the French soldiers who fought in Afghanistan and if so how? Yes we should honor them as they went to fight there in the name of France, whatever the personal motivations of every soldier (and do not me so the argument of money). They made the war they were asked to do while others do not want to dirty their hands in this mess. Why? They are probably many to ask: military and families because withdrawal is defeat. NATO did not win and it leaves a bitter taste for all those who fought there for a cause they just could not believe. Are they provided for the victims? Not because a victim suffers what happens then him in a military chose. France does more heroes but she wants them yet and she had ignored them. We are not talking great heroes but simple hero, doing their duty every day in a war without panache and without a win. There is probably no need to add more memory and remembrance days because there are so many that get lost and you do not even know what that is and that they lose their true sense. You just show respect for these fighters and simply without honor and without great outpouring decorate medals that no longer make sense, let them talk if they want to know and listen. They do not expect that draws their statues and monuments, but recognition of their sacrifices and courage. It is not part of the French population did and wanted this war but a country so he must now assume.

There were those of 14-18, 39-45 etc ... there will be those from Afghanistan, already old fighters for those who leave Mali and the Central African Republic in wars that France continues to lead aimless and are destined to become quagmires. This is our generation to remember the sacrifices made by the soldiers and families too. The following have forgotten but the cycle of history and generations. Let us learn how we remember our compatriots who have accomplished their mission on behalf of France in the twenty-first century! Remember that others continue to fight: a letter, a package that is little but a lot. To all these, let's just say: respect!
Revenir en haut Aller en bas
http://membres.multimania.fr/intelligencearmee/
GARD
Expert
Expert
avatar


MessageSujet: Re: Afghanistan : comment rendre hommage à nos soldats ? L’Afghanistan, c’est 13 ans de campagne menée par l’armée française sur ordre du gouvernement, un gouvernement élu par le peuple français.   Lun 5 Jan 2015 - 9:03

Nos soldats ont fait leur boulot et ils ont payé le prix du sang... ils ont obéi aux décisions politiques parfois discutables, il ne faut pas l'oublier, mais le pire pour un soldat est de se sentir trahi...
Revenir en haut Aller en bas
battement zéro
Pro !
Pro !
avatar


MessageSujet: Re: Afghanistan : comment rendre hommage à nos soldats ? L’Afghanistan, c’est 13 ans de campagne menée par l’armée française sur ordre du gouvernement, un gouvernement élu par le peuple français.   Lun 5 Jan 2015 - 10:54

Citation :
mais le pire pour un soldat est de se sentir trahi...

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Afghanistan : comment rendre hommage à nos soldats ? L’Afghanistan, c’est 13 ans de campagne menée par l’armée française sur ordre du gouvernement, un gouvernement élu par le peuple français.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Afghanistan : comment rendre hommage à nos soldats ? L’Afghanistan, c’est 13 ans de campagne menée par l’armée française sur ordre du gouvernement, un gouvernement élu par le peuple français.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
CHEMIN DE MEMOIRE DES PARACHUTISTES :: AU PANTHEON DES PARACHUTISTES, tous égaux devant la mort, St MICHEL ne fait aucune distinction de grade :: LE DEVOIR DE MEMOIRE-
Sauter vers: