CHEMIN DE MEMOIRE DES PARACHUTISTES
Bienvenue sur notre forum Chemin de Mémoire des Parachutistes...

Si vous êtes membre de notre fratrie, ce message s'affiche car vous avez certainement oublié de vous connecter.

Si vous avez oublié votre mot de passe, en bas de page accueil du forum, par l'icône "contact", adressez un message à l'administrateur qui trouvera pour vous une solution.

Ce message s'affiche également pour nos visiteurs qui tardent à s'inscrire...!

En attendant, bonne navigation à tous.....!


« ... Le devoir de mémoire incombe à chacun...rendre inoubliable. Ceux qui sont morts pour que nous vivions ont des droits inaliénables. Laisser la mémoire se transformer en histoire est insuffisant. Le devoir de mémoire permet de devenir un témoin... »
 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetPartagez | 
 

 Le caporal-chef Bermont court pour Loïc, rescapé de Merah

Aller en bas 
AuteurMessage
Courcelles
confirmé
confirmé
avatar


MessageSujet: Le caporal-chef Bermont court pour Loïc, rescapé de Merah   Mar 16 Déc 2014 - 0:09

Le caporal-chef Bermont court pour Loïc, rescapé de Merah

Article exclusif
réservé aux abonnés
Voir l’offre Digital

Votre crédit de bienvenue en cours : 18 articles

Publié le 18/11/2014 à 03:47, Mis à jour le 18/11/2014 à 07:50

Athlétisme - Castelsarrasin (82) - Il a entamé sa course samedi et l'achèvera dimanche après 606 km


Au départ de la No fish line à Monaco, le caporal-chef Éric Bermont (à droite) s'est lancé dans son athlétique défi pour Loïc Liber. /Photo DDM.

C'est un défi hors norme que vient de débuter ce week-end à Monaco, le castelsarrasinois Éric Bermont en soutien à son frère d'arme, le para montalbanais Loïc Liber, l'unique rescapé des assassinats perpétrés par Mohamed Merah lors de la tuerie de Montauban, le 15 mars 2012 (1).

Il court non-stop huit jours

Athlète expérimenté dans les courses d'endurance (il a à son actif La Diagonale du Fou à La Réunion, les 100 km de Millau, les 24 heures de Brive…), le caporal-chef du 31e régiment du génie a, en effet, entamé la «No Finish Line», une course monégasque qui se tient durant 8 jours non-stop (notre encadré). «L'objectif du caporal-chef, c'est de parvenir à réaliser durant cette semaine de course 606 km, soit la distance qui sépare Loïc Liber de son régiment (Montauban - Clamart)» assurait le lieutenant Maude Degraeve, responsable de la communication du régiment qui gagnera la principauté, ce week-end, pour le final du sapeur. Nous avons d'ailleurs bon espoir qu'Éric franchisse ce défi dès samedi.» Derrière l'ancien légionnaire martiniquais, c'est tout le régiment des sapeurs du génie et la ville sous-préfecture qui soutiennent son courageux défi. Avant le départ, il a également reçu le patronage princier de Caroline Grimaldi, marraine du 17e RGP qui lui a offert son dossard. Depuis, le sapeur castelsarrasinois n'a pas ménagé ses efforts avec une moyenne de 75 km par jour.

Il dort quatre heures par jour

Joint, hier, durant une courte pause, Éric Bermont confirmait les conditions drastiques de cette course : «Je dors quatre heures par jour en deux fois, on mange toutes les 3 heures en courant… Le plus dur après avoir parcouru 170 km depuis samedi, c‘est d'avoir avec la pluie incessante les pieds dans l'eau.» Et d'insister : «Ce n'est rien par rapport à ce qu'endure mon frère d'arme, Loïc qui a passé deux ans hospitalisés, et qui est aujourd'hui tétraplégique.» Un collègue du 17e RGP avec qui le caporal-chef s'entretient quotidiennement par téléphone pour lui faire un état de sa course. Nous aurons nous aussi l'occasion en fin de semaine de savoir où en est E. Bermont de son incroyable challenge sportif.
(1) Le tueur de Toulouse avait froidement abattu les militaires du 17e RGP de Montauban Abel Chennouf et Mohamed Legouad. Seul, Loïc Liber qui était encore hospitalisé, il y a peu, dans un établissement militaire parisien, a survécu.


11 000 coureurs au départ

Course phare réunissant 11 000 participants, la «No finish Line» de Monaco a pour objectif de couvrir un circuit tracé sur la digue du port Hercule (1 400 mètres), durant huit jours non-stop. L'épreuve réunie parmi les meilleurs coureurs internationaux et des milliers d'amateurs qui participe à cette épreuve de bienfaisance organisée par l'association «Children & Future». Seul touetfois 43 coureurs courent non-stop pendant huit jours parmi lesquels E. Bermont.
Max Lagarrigue.
Revenir en haut Aller en bas
GARD
Expert
Expert
avatar


MessageSujet: Re: Le caporal-chef Bermont court pour Loïc, rescapé de Merah   Mar 16 Déc 2014 - 8:40

Un grand bravo pour ce challenge...
Revenir en haut Aller en bas
 
Le caporal-chef Bermont court pour Loïc, rescapé de Merah
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
CHEMIN DE MEMOIRE DES PARACHUTISTES :: LES UNITES PARACHUTISTES France et OM :: 17ème R.G.P. - Régiment de Génie Parachutiste-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers: