CHEMIN DE MEMOIRE DES PARACHUTISTES
Bienvenue sur notre forum Chemin de Mémoire des Parachutistes...

Si vous êtes membre de notre fratrie, ce message s'affiche car vous avez certainement oublié de vous connecter.

Si vous avez oublié votre mot de passe, en bas de page accueil du forum, par l'icône "contact", adressez un message à l'administrateur qui trouvera pour vous une solution.

Ce message s'affiche également pour nos visiteurs qui tardent à s'inscrire...!

En attendant, bonne navigation à tous.....!


« ... Le devoir de mémoire incombe à chacun...rendre inoubliable. Ceux qui sont morts pour que nous vivions ont des droits inaliénables. Laisser la mémoire se transformer en histoire est insuffisant. Le devoir de mémoire permet de devenir un témoin... »
 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 L’Histoire au féminin

Aller en bas 
AuteurMessage
Michel
Expert
Expert
avatar


MessageSujet: L’Histoire au féminin   Mer 24 Sep 2008 - 8:32

Le 10 août 1932. Ce jour-là, à Villacoublay, à bord d’un Morane-Saulnier, une jeune femme de 29 ans pulvérise le record féminin international d’altitude en s’élevant à 9791 mètres. Une performance qui lui vaut d’être nommée chevalier de la Légion d’honneur.
Exceptionnel destin que celui de Maryse Hilsz, née d’une famille modeste de la banlieue parisienne et contrainte de travailler très tôt à la mort de son père, dans un atelier de modiste. Coudre et en découdre pourrait être sa devise à l’époque puisqu’elle se bat pour réaliser son rêve d’adolescente : piloter !




Tous les dimanches, elle fréquente les meetings aériens, économisant la semaine pour s’offrir le luxe de devenir parachutiste. Cent douze sauts plus tard, elle obtient le brevet des transports publics en 1935. Dès lors, tout s’enchaîne : la liaison Paris-Saïgon en solitaire, la liaison Paris-Tokyo et la première coupe « Hélène Boucher » en reliant Paris à Cannes à 277 km/h.

Son record d’altitude : 14 310 mètres. Le ministère de l’air, qui n’a cessé de l’aider au fil de ses exploits, ouvre ses portes à Maryse Hilsz en 1944. Elle est nommée pilote, affectée au GLAM (groupe de liaisons aériennes ministérielles). Femme de tête et femme du ciel, la modiste devenue lieutenant meurt le 30 janvier 1946 aux commandes de son avion, victime d’une tempête soudaine.

Source: SHD
Revenir en haut Aller en bas
Administrateurs
Administrateurs
Administrateurs
avatar


MessageSujet: Re: L’Histoire au féminin   Ven 26 Sep 2008 - 20:05

Les femmes ne doivent pas être oubliées, je ne connaissais pas ces exploits...
Revenir en haut Aller en bas
 
L’Histoire au féminin
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
CHEMIN DE MEMOIRE DES PARACHUTISTES :: RECORDS SPORTIFS PARAS - PARATIR :: Sport et EXPLOITS AERONAUTIQUES-
Sauter vers: