CHEMIN DE MEMOIRE DES PARACHUTISTES
Bienvenue sur notre forum Chemin de Mémoire des Parachutistes...

Si vous êtes membre de notre fratrie, ce message s'affiche car vous avez certainement oublié de vous connecter.

Si vous avez oublié votre mot de passe, en bas de page accueil du forum, par l'icône "contact", adressez un message à l'administrateur qui trouvera pour vous une solution.

Ce message s'affiche également pour nos visiteurs qui tardent à s'inscrire...!

En attendant, bonne navigation à tous.....!


« ... Le devoir de mémoire incombe à chacun...rendre inoubliable. Ceux qui sont morts pour que nous vivions ont des droits inaliénables. Laisser la mémoire se transformer en histoire est insuffisant. Le devoir de mémoire permet de devenir un témoin... »
 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Le père JEGO

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
ROUGE1
Pro !
Pro !
avatar


MessageSujet: Le père JEGO   Dim 2 Nov 2014 - 21:01

source blog Lionèle Cassiède
Le Père JEGO :
 
1er séjours en Indochine (46 a 48 )


L’aumônier Jègo est affecté au 1er RCP 3e bataillon le 1er déc 1946, il part à Philippeville ou il effectue un court mais intensif entraînement de parachutisme.
Le 23 dec 1946, il embarque avec son unité à Bône, sur le croiseur « Duquesne », arrive à Saigon le 17 janvier 1947 et le 18 il embarque sur le« Champollion » pour débarquer à Haïphong le 23 janvier 1947.
Les combats ne se font pas attendre comme il est noté dans son livret d’officier.

« En opération secteur Haïphong du 24 janvier au 14 avril »
C’est donc en luttant contre la « guérilla » qu’il parfait son entraînement de parachutiste. Après ses 6 sauts, il obtient son brevet sous le n° 20.300 à Hanoï le 5 mai 1947.
Le 3e Bataillon est relevé le 30.6.1948 et arrive à Marseille le 22 juillet pour 124 jours de congé fin de campagne.
 
Photo du Père Jégo en 1956 avec quelques Paras de la 2ème Cie du 8ème RPC dont l'Adj Lionel Cassiède
 
Revenir en haut Aller en bas
Alerte Guépard
Pro !
Pro !
avatar


MessageSujet: Re: Le père JEGO   Mar 2 Déc 2014 - 14:56


Maud France
29 septembre · Modifié ·

En 1944, l’aumônier du 1er régiment de chasseurs parachutistes remit à chaque homme une petite médaille à l’effigie de Saint Michel (l'archange combattant descendu du ciel pour tuer les dragons malfaisants venus des enfers) avant que le régiment saute sur la Bretagne occupée.
En 1948, le Père JEGO, aumônier des troupes aéroportées, lors de la célébration d’une messe devant un bataillon de paras en partance pour l’Indochine, termina son homélie par ces mots : « par St Michel, vivent les parachutistes ! ». Le 29 septembre 1949, la première St Michel fut célébrée en la cathédrale d'Hanoi.
Que Saint Michel veille sur chaque parachutiste. Bonne fête à vous, chevaliers du ciel !
Revenir en haut Aller en bas
MORIN
confirmé
confirmé
avatar


MessageSujet: Re: Le père JEGO   Lun 16 Mar 2015 - 20:42

En 1944, l’aumônier du 1er régiment de chasseurs parachutistes remit à chaque homme une petite médaille à l’effigie de Saint Michel (l'archange combattant descendu du ciel pour tuer les dragons malfaisants venus des enfers) avant que le régiment saute sur la Bretagne occupée.
En 1948, le Père JEGO, aumônier des troupes aéroportées, lors de la célébration d’une messe devant un bataillon de paras en partance pour l’Indochine, termina son homélie par ces mots : « par St Michel, vivent les parachutistes ! ». Le 29 septembre 1949, la première St Michel fut célébrée en la cathédrale d'Hanoi.
Que Saint Michel veille sur chaque parachutiste. Bonne fête à vous, chevaliers du ciel !

Bonjour

Je suis désolé, mais ce post me parait comporter bien des inexactitudes  .

1)  Comment le Père Mulson, Aumônier du 1er RCP pouvait être en Angleterre , alors que son Régiment participait aux campagnes d'Alsace et des Vosges ?.
2 ) La première cérémonie officielle en l'honneur de Saint Michel a eu lieu le 13 Juin 1948 ( et non pas le 29 Septembre 1949 ) en la Cathédrale d'Hanoi . Dans le chœur figurait le drapeau du 1er R.C.P. en entouré de sa garde d'honneur ., ainsi que les fanions des Bataillons et des Compagnies Parachutistes .

Par contre je peux témoigner que le Père Jego a participé pour une bonne part aux recherches des documents probants nécessaires à la reconnaissance  de Saint Michel comme Saint Patron des Parachutistes .  

Ces commentaires sont tout simplement écrits pour que soit connue la réalité des faits .

Amitiés Paras

Ernest Morin
B.P.  11 732.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le père JEGO   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le père JEGO
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
CHEMIN DE MEMOIRE DES PARACHUTISTES :: MEMOIRE des PARACHUTISTES :: HOMMAGE A NOS AUMONIERS PARACHUTISTES-
Sauter vers: