CHEMIN DE MEMOIRE DES PARACHUTISTES
Bienvenue sur notre forum Chemin de Mémoire des Parachutistes...

Si vous êtes membre de notre fratrie, ce message s'affiche car vous avez certainement oublié de vous connecter.

Si vous avez oublié votre mot de passe, en bas de page accueil du forum, par l'icône "contact", adressez un message à l'administrateur qui trouvera pour vous une solution.

Ce message s'affiche également pour nos visiteurs qui tardent à s'inscrire...!

En attendant, bonne navigation à tous.....!


« ... Le devoir de mémoire incombe à chacun...rendre inoubliable. Ceux qui sont morts pour que nous vivions ont des droits inaliénables. Laisser la mémoire se transformer en histoire est insuffisant. Le devoir de mémoire permet de devenir un témoin... »
 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetPartagez | 
 

 Aude : sa prothèse confisquée, l'ancien para du "3" est condamné à vivre avec un seul bras !

Aller en bas 
AuteurMessage
Marcus
Pro !
Pro !
avatar


MessageSujet: Aude : sa prothèse confisquée, l'ancien para du "3" est condamné à vivre avec un seul bras !   Sam 11 Oct 2014 - 14:38

Un article d'hier sur la détresse d'un ancien du 3° RPima :
http://www.lindependant.fr/2014/10/10/aude-l-ancien-para-du-3-condamne-a-vivre-avec-un-seul-bras,1940676.php

Depuis un an, c’est un véritable calvaire que vit un ancien parachutiste du 3e RPIMa. « Je n’ai plus de bras et plus de prothèse, explique Yves Fumasoli. Je ne peux plus bricoler, jardiner, chasser, pêcher. Et je ne devrais même pas conduire. En fait, je suis privé de liberté ».

Pour comprendre l’histoire de cet habitant de Villefloure, il faut remonter trente ans en arrière. En 1984, alors qu’il combattait dans les rangs du "3" au Tchad, Yves Fumasoli avait vu sa main arrachée en lançant une grenade défaillante. Courageusement, il continua à servir son régiment jusqu’en 1987, obtenant même une dérogation exceptionnelle pour sauter avec un parachute militaire. En 1991, il fut placé à la retraite d’office... avec interdiction de reprendre un emploi.

Son corps porte les stigmates des combats. « Une main arrachée, des éclats dans les yeux, le visage criblé, une oreille interne touchée... » La liste de ses blessures est interminable, au point de le rendre invalide à 310 %.

« Tout s’est passé normalement jusqu’en 2002, date à laquelle l’État n’a plus voulu me rembourser l’intégralité de mes prothèses auditives et autres appareillages », explique-t-il. Sa prothèse très perfectionnée n’entrait pas dans la liste des produits remboursables par l’Assurance-maladie.

« Et la Caisse nationale militaire de sécurité sociale a refusé de compenser cette perte », ajoute-t-il. De nombreux militaires blessés se sont retrouvés « spoliés » par le même arrêté. Douze ans après ce premier coup du sort, l’ancien combattant se retrouve contraint de vivre avec un seul bras !

« Un prothésiste a détruit par erreur l’emboîture de ma prothèse, explique-t-il. Et comme l’État a refusé de payer le coût de la réparation, je n’ai pas pu la récupérer, malgré plusieurs lettres recommandées. J’avais une deuxième prothèse qui fonctionnait mal, et je n’ai pas pu la faire réparer pour les mêmes raisons ».

« J’ai déposé plainte contre le prothésiste pour destruction de prothèse et privation de liberté, et contre l’État pour non-respect du code des pensions militaires et privation de liberté ».

Trente ans après avoir perdu sa main, Yves Fumasoli repart donc en guerre contre l’État qu’il avait si loyalement servi. « J’ai été abandonné par toutes les associations, j’ai dépensé 17 500 € en frais d’avocat pour l’affaire de discrimination, et je ne peux plus remonter mon froc tout seul, mais je n’ai plus rien à perdre ».

Il attaque l'Etat pour "discrimination"

Parallèlement au conflit concernant sa prothèse, Yves Fumasoli a ouvert un autre front judiciaire contre l’État. Celui-ci pourrait trouver son épilogue ce mercredi 15 octobre devant la Cour régionale des pensions militaires de Toulouse.

« J’ai déposé plainte pour discrimination il y a six ans, rappelle l’ancien combattant. Cela concerne le traitement des pensions d’invalidité. Dans notre armée, la Marine est mieux rémunérée en droit à réparation que les autres corps d’armée. Or, la loi doit être la même pour tous ».

« J’ai gagné la première fois, mais le ministre de la Défense a fait appel, et la Cour régionale des pensions de militaires de Montpellier a annulé le jugement ». Yves Fumasoli s’est pourvu en cassation. « J’ai gagné sur le fond, puisque la discrimination des traitements des pensions d’invalidité a été reconnue. Mais le ministre a fait appel sur le pourvoi lui-même, c’est-à-dire sur la forme. Le Conseil d’État a donc renvoyé l’affaire devant la Cour régionale de Toulouse, qui statuera mercredi ».

Un jugement favorable au retraité audois aurait des c.nséquences considérables pour des centaines de militaires blessés au combat.

Ce même jour, l’avocate parisienne d’Yves Fumasoli posera une question prioritaire de constitutionnalité. « Elle sera transmise au Conseil constitutionnel par la cour toulousaine».
"Une prothèse mal utilisée"

Par courrier en date du 20 février 2014 adressé à Yves Fumasoli, la Caisse nationale militaire de sécurité sociale (CNMSS) a justifié son refus de prendre en charge le paiement de la prothèse endommagée :
« Suite à un dysfonctionnement au niveau du mécanisme (de la prothèse), celle-ci a été expédiée à son fabricant qui, après expertise, a diagnostiqué une mauvaise utilisation de la prothèse, excluant une éventuelle prise en charge dans le cadre de la garantie. C’est pourquoi Lagarrigue (le prothésiste) vous a adressé un devis de réparation d’un montant de 2 717,40€.
D’autre part, en ce qui concerne l’emboîture d’origine non restituée, cette dernière, ayant servi de modèle à la réalisation de votre nouvelle prothèse, a été détruite lors de l’opération de démoulage. En outre, elle lui serait parvenue fendue, devenant de ce fait inutilisable ».
Des propos confirmés par M. Valois, l’orthoprothésiste d’Yves Fumasoli chez Lagarrigue : « La prothèse myoélectrique, très sensible, a été endommagée plusieurs fois en raison d’une mauvaise utilisation. Au point que la CNMSS a décidé de dire stop ».
Revenir en haut Aller en bas
GARD
Expert
Expert
avatar


MessageSujet: Re: Aude : sa prothèse confisquée, l'ancien para du "3" est condamné à vivre avec un seul bras !   Mer 22 Oct 2014 - 8:23

C'est terrible de devoir toujours se battre... surtout contre l'état pour lequel on a servi pendant des années...
Revenir en haut Aller en bas
YOHANN
Pro !
Pro !
avatar


MessageSujet: Re: Aude : sa prothèse confisquée, l'ancien para du "3" est condamné à vivre avec un seul bras !   Mer 22 Oct 2014 - 16:08

Bonjour,

j'avais mis sur le site il y a quelques jours un lien pour lui venir en aide :


http://www.chemin-de-memoire-parachutistes.org/t15904-aide-a-un-mutile-de-guerre-du-3eme-rpima

yohann
Revenir en haut Aller en bas
LAUCHERE
Expert
Expert
avatar


MessageSujet: Re: Aude : sa prothèse confisquée, l'ancien para du "3" est condamné à vivre avec un seul bras !   Mer 22 Oct 2014 - 21:36

Franchement, c'est une HONTE.
Revenir en haut Aller en bas
FOUQUET66
Expert
Expert
avatar


MessageSujet: Re: Aude : sa prothèse confisquée, l'ancien para du "3" est condamné à vivre avec un seul bras !   Jeu 23 Oct 2014 - 11:29

LAUCHERE a écrit:
Franchement, c'est une HONTE.

Sans commentaire....
Revenir en haut Aller en bas
http://www.legionetrangere.fr/
laurent christian
Pro !
Pro !
avatar


MessageSujet: Re: Aude : sa prothèse confisquée, l'ancien para du "3" est condamné à vivre avec un seul bras !   Jeu 23 Oct 2014 - 15:10

" c'est beau, c'est grand, c'est généreux, la France." Crying or Very sad Crying or Very sad Crying or Very sad
Revenir en haut Aller en bas
FOUQUET66
Expert
Expert
avatar


MessageSujet: Re: Aude : sa prothèse confisquée, l'ancien para du "3" est condamné à vivre avec un seul bras !   Ven 24 Oct 2014 - 14:42

laurent christian a écrit:
" c'est beau, c'est grand, c'est généreux, la France." Crying or Very sad Crying or Very sad Crying or Very sad

Surtout lorsque nos "élites" se servent en priorité!
Revenir en haut Aller en bas
http://www.legionetrangere.fr/
Claude Millet
Fondateur
avatar


MessageSujet: Re: Aude : sa prothèse confisquée, l'ancien para du "3" est condamné à vivre avec un seul bras !   Ven 24 Oct 2014 - 23:20

Nous avons publié l'article sur Faceook!
Espérons qu'il y aura un plus large retentissement.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Aude : sa prothèse confisquée, l'ancien para du "3" est condamné à vivre avec un seul bras !   

Revenir en haut Aller en bas
 
Aude : sa prothèse confisquée, l'ancien para du "3" est condamné à vivre avec un seul bras !
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
CHEMIN DE MEMOIRE DES PARACHUTISTES :: L'ACTUALITE DU FORUM :: "ENTRAIDE PARACHUTISTE" et solidarité envers tous nos camarades en OPEX-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers: