CHEMIN DE MEMOIRE DES PARACHUTISTES
Bienvenue sur notre forum Chemin de Mémoire des Parachutistes...

Si vous êtes membre de notre fratrie, ce message s'affiche car vous avez certainement oublié de vous connecter.

Si vous avez oublié votre mot de passe, en bas de page accueil du forum, par l'icône "contact", adressez un message à l'administrateur qui trouvera pour vous une solution.

Ce message s'affiche également pour nos visiteurs qui tardent à s'inscrire...!

En attendant, bonne navigation à tous.....!


« ... Le devoir de mémoire incombe à chacun...rendre inoubliable. Ceux qui sont morts pour que nous vivions ont des droits inaliénables. Laisser la mémoire se transformer en histoire est insuffisant. Le devoir de mémoire permet de devenir un témoin... »
 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Répondre au sujetPartagez
 

  Avion présidentiel : un luxe de précautions. Le foudroiement d'un avion est un incident technique classique sans c.nséquence. Le Falcon présidentiel a préféré rebrousser chemin.

Aller en bas 
AuteurMessage
Kéo
Expert
Expert
Kéo


 Avion présidentiel : un luxe de précautions. Le foudroiement d'un avion est un incident technique classique sans c.nséquence. Le Falcon présidentiel a préféré rebrousser chemin. Empty
MessageSujet: Avion présidentiel : un luxe de précautions. Le foudroiement d'un avion est un incident technique classique sans c.nséquence. Le Falcon présidentiel a préféré rebrousser chemin.    Avion présidentiel : un luxe de précautions. Le foudroiement d'un avion est un incident technique classique sans c.nséquence. Le Falcon présidentiel a préféré rebrousser chemin. EmptyMer 3 Sep 2014 - 12:31

Avion présidentiel : un luxe de précautions







Le Point.fr - Publié le 15/05/2012 à 19:16 - Modifié le 15/05/2012 à 21:49

Le foudroiement d'un avion est un incident technique classique sans c.nséquence. Le Falcon présidentiel a préféré rebrousser chemin.

 Avion présidentiel : un luxe de précautions. Le foudroiement d'un avion est un incident technique classique sans c.nséquence. Le Falcon présidentiel a préféré rebrousser chemin. Falcon-x-576683-jpg_395120 Le Falcon 7X présidentiel, ici en Corse, le 21 mars. © Stephan Agostini / AFP
Par Hugo Domenach




Pour un baptême de l'air à bord d'un avion présidentiel, François Hollande aura connu une petite mésaventure. Selon nos informations, le Falcon 7X a bel et bien été frappé par la foudre, et a fait demi-tour alors qu'il était en route pour Berlin. Un front de cumulonimbus traversait, en effet, l'est de la France. Les risques étaient pourtant quasi nuls : lors de ce type d'incident subi au moins deux fois par an par chaque avion de ligne, les passagers voient un éclair et entendent un claquement plus ou moins fort. Mais les millions de volts de l'électricité statique ne sont pas dangereux pour les passagers, car le fuselage métallique de l'avion forme une cage de Faraday qui les protège. Les équipements radio et de navigation sont parfois atteints, mais doublés, voire triplés, ils ne mettent pas en péril la suite du vol.

Toutefois, l'avion de Hollande est revenu à sa base par précaution. Un deuxième appareil, un Falcon 900 cette fois, était prêt à décoller. Le président est reparti à 18 heures.

Invisible


Pour éviter la foudre, les avions sont équipés de radars météorologiques qui permettent de voir les formations nuageuses les plus actives et de les contourner. Mais la foudre peut aussi se former dans des zones sèches invisibles au radar.

Pour ce premier vol présidentiel à destination de Berlin, François Hollande était à bord d'un Falcon 7X, un triréacteur long courrier, dernier-né de Dassault Aviation. Sous le quinquennat de Nicolas Sarkozy, deux Falcon 7X ont été commandés et livrés pour remplacer des avions anciens. Comptant moins de vingt sièges, ils sont bien adaptés aux déplacements d'une petite équipe et peuvent effectuer de très longues étapes comme Paris-Tokyo. Pour les voyages présidentiels avec une suite importante, un Airbus A330, basé à Évreux, également géré par l'armée de l'air, permet de transporter jusqu'à soixante invités.



merci Claude, merci Arcimboldo pour ce renvoi
Revenir en haut Aller en bas
Arcimboldo_56
Pro !
Pro !
Arcimboldo_56


 Avion présidentiel : un luxe de précautions. Le foudroiement d'un avion est un incident technique classique sans c.nséquence. Le Falcon présidentiel a préféré rebrousser chemin. Empty
MessageSujet: Super VIP    Avion présidentiel : un luxe de précautions. Le foudroiement d'un avion est un incident technique classique sans c.nséquence. Le Falcon présidentiel a préféré rebrousser chemin. EmptyMer 3 Sep 2014 - 17:16

Revenir en haut Aller en bas
 
Avion présidentiel : un luxe de précautions. Le foudroiement d'un avion est un incident technique classique sans c.nséquence. Le Falcon présidentiel a préféré rebrousser chemin.
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» 2eme porte avion
» je viens de passer ma 1ere commande Pure Luxe
» Un yacht de luxe made in Wallonnie
» Luxe et volupté (Luxury Lush Pud)
» Mon radiamètre a pris l'avion

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
CHEMIN DE MEMOIRE DES PARACHUTISTES :: ACTUALITES DIVERS :: Actualité instantanée :: Coup de gueule envers nos chers politiciens-
Répondre au sujetSauter vers: