CHEMIN DE MEMOIRE DES PARACHUTISTES
Bienvenue sur notre forum Chemin de Mémoire des Parachutistes...

Si vous êtes membre de notre fratrie, ce message s'affiche car vous avez certainement oublié de vous connecter.

Si vous avez oublié votre mot de passe, en bas de page accueil du forum, par l'icône "contact", adressez un message à l'administrateur qui trouvera pour vous une solution.

Ce message s'affiche également pour nos visiteurs qui tardent à s'inscrire...!

En attendant, bonne navigation à tous.....!


« ... Le devoir de mémoire incombe à chacun...rendre inoubliable. Ceux qui sont morts pour que nous vivions ont des droits inaliénables. Laisser la mémoire se transformer en histoire est insuffisant. Le devoir de mémoire permet de devenir un témoin... »
 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 LES FRANCAIS D'ALGERIE VUS PAR LES APPELES

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
guy61
Pro !
Pro !
avatar


MessageSujet: LES FRANCAIS D'ALGERIE VUS PAR LES APPELES   Sam 16 Aoû 2014 - 17:55

Revenir en haut Aller en bas
Charly71
Pro !
Pro !



MessageSujet: Re: LES FRANCAIS D'ALGERIE VUS PAR LES APPELES   Dim 17 Aoû 2014 - 9:41

guy61 a écrit:
Intéressant, y a à boire et à manger.....

... c'est aussi mon impression...
Revenir en haut Aller en bas
guy61
Pro !
Pro !
avatar


MessageSujet: LES FRANCAIS D'ALGERIE VUS PAR LES APPELES- témoignages   Lun 18 Aoû 2014 - 21:56

1er témoignage : Daniel S. à Boukanéfis Oranie  1959

"A l'occasion des fêtes du 14 juillet, de la fête des Mères et de Noël, la
population est invitée à accueillir 2 ou 3 militaires par foyer afin de leur faire
partager, après un bon repas, la chaleur familiale et de leur fournir l'occasion de
mieux se connaître.
15 ans auparavant, c'est nous qui étions en Provence, vallée du Rhône, Alsace,
Allemagne. La solidarité vécue à travers les événements semble se perpétuer
au cours des générations".

2ème : lettre à J.P M. ancien avocat à Caen et dont les arrières grand-parents sont arrivés en Algérie en 1850,venant de Provence, installés à Batna

"M. et Mme MA..... et leurs enfants qui habitaient Batna, m'ont accueilli chez eux pendant la guerre d'Algérie. Je faisais mon service militaire de 1954 à 1956. Après 18 mois d'armée, j'ai obtenu une permission pour rentrer chez moi et me marier. Un mois plus tard malgré le danger ma femme est venue me rejoindre en AFN et de la même manière, M. et Mme MA..... l'ont reçue pour qu'elle ne se sente pas seule et la sécuriser. Combien de fois avons nous partagé leurs repas ? Je ne saurais le dire, c'était par amitié, pour eux quelque chose de normal. Nous étions éloignés de nos parents avec une toute petite solde de l'armée pour vivre et nous loger.
Monsieur et Madame MA......, des pieds-noirs devenus rapatriés d'Algérie, sont pour nous synonymes de gentillesse et de partage.

Annick et Claude LAF.......62400 Béthune, juillet 2002 "

J'ai su plus tard que Annick et Claude étaient venus se recueillir sur la tombe de nos parents en Provence pendant l'été 2004. J.P . MA......
Revenir en haut Aller en bas
SACCO83
Pro !
Pro !
avatar


MessageSujet: FRANCAIS D'ALGERIE   Jeu 21 Aoû 2014 - 18:44

Un petit rappel ?
Les premiers débarqués après l'armée de pacification, furent les Alsaciens qui choisirent la France après la défaite de 1870. Ils arrivèrent avec leurs loques sur le dos et quelques pieds de vigne.
Ce n'étaient pas - et de loin - des "richards". Mes deux grand-mères s'appelaient, l'une SCHMITT, l'autre RITT.

Puis vinrent les Italiens - des bucherons, cultivateurs, pécheurs -, des Maltais - meuniers, commerçants, pécheurs -, des Juifs - commerçants, musiciens - des espagnols - commerçants, pécheurs, cultivateurs -.
Puis vinrent "nos ancêtres les Gaulois", qui firent "fonctionner" tout ça. Le contrôle civil, la santé, les PTT, les Ponts et Chaussées et même les impôts, sans oublier les gendarmes et les gabelous.

Dans ma classe chez les Jésuites, cohabitaient sans aucun problème, chrétiens, juifs et musulmans jusqu'à ce que ......

Le mythe de l'eau à payer par des tringlots à un colon ne fut qu'une invention du PC et de ses porteurs de valise pour prévenir défavorablement le peuple français de ces "sales colons richissimes".
Revenir en haut Aller en bas
http://societe.volontaires65@sfr.fr
guy61
Pro !
Pro !
avatar


MessageSujet: réponse à Sacco 83   Jeu 21 Aoû 2014 - 18:55

Oui les Alsaciens-Lorrains en ont bavé, l'arrière grand-père de mon épouse est arrivé à Oran en 1840, Nicolas MISS charron-forgeron, originaire de Stotzheim.......

Revenir en haut Aller en bas
claude.d
confirmé
confirmé
avatar


MessageSujet: Re: LES FRANCAIS D'ALGERIE VUS PAR LES APPELES   Jeu 21 Aoû 2014 - 20:00

MES ARRIERES GRANDS PARENTS MATERNELS SONT VENUS D ESPAGNE EN 1870 . MES GRANDS PARENTS MATERNELS SONT
NES A ORAN . LEUR SEULE RICHESSE A TOUS C ETAIT LE COURAGE DE TRAVAILLER . ILS N ONT JAMAIS EU DE BIENS EN
PROPRE ET JAMAIS D ECONOMIE . MAIS ILS AVAIENT TOUS UNE GRANDE FIERTE DU TRAVAIL ACCOMPLI ET DE NE
RIEN DEVOIR A PERSONNE . LES PATOS DEVRAIENT EN PRENDRE DE LA GRAINE . QUAND AUX ASSISTES...........
N EN PARLONS PAS ......
Revenir en haut Aller en bas
guy61
Pro !
Pro !
avatar


MessageSujet: pour claude.d   Jeu 21 Aoû 2014 - 20:09

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: LES FRANCAIS D'ALGERIE VUS PAR LES APPELES   

Revenir en haut Aller en bas
 
LES FRANCAIS D'ALGERIE VUS PAR LES APPELES
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
CHEMIN DE MEMOIRE DES PARACHUTISTES :: ACTUALITES DIVERS :: L'ACTUALITE DU JOUR, LES BREVES-
Sauter vers: