CHEMIN DE MEMOIRE DES PARACHUTISTES
Bienvenue sur notre forum Chemin de Mémoire des Parachutistes...

Si vous êtes membre de notre fratrie, ce message s'affiche car vous avez certainement oublié de vous connecter.

Si vous avez oublié votre mot de passe, en bas de page accueil du forum, par l'icône "contact", adressez un message à l'administrateur qui trouvera pour vous une solution.

Ce message s'affiche également pour nos visiteurs qui tardent à s'inscrire...!

En attendant, bonne navigation à tous.....!


« ... Le devoir de mémoire incombe à chacun...rendre inoubliable. Ceux qui sont morts pour que nous vivions ont des droits inaliénables. Laisser la mémoire se transformer en histoire est insuffisant. Le devoir de mémoire permet de devenir un témoin... »
 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 COMMEMORATION DEBARQUEMENT PROVENCE AUJOURD'HUI

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
guy61
Pro !
Pro !
avatar


MessageSujet: COMMEMORATION DEBARQUEMENT PROVENCE AUJOURD'HUI   Ven 15 Aoû 2014 - 14:40

Journal El Watan

En août 1944, on a débarqué en Provence




En haut à gauche : Benyoucef Makarni, 95 ans
A droite : Arezki Medjahed, 99 ans
En bas à gauche : Alloua Amokrane, 91 ans
A droite : Mohand Ameziane Oukaour, 91 ans



Benyoucef, Arezki, Allaoua et
Mohand participent aujourd’hui à Toulon aux cérémonies du 70e anniversaire de l’opération Dragoon, où un hommage est rendu aux vétérans algériens qui ont participé à la libération de la France.


Pour l’occasion, Benyoucef Makarni a sorti sa plus belle chechia, sa cravate la plus habillée et, à la pochette de sa veste, a accroché ses médailles. Avec onze autres vétérans ayant combattu pour la France pendant la Seconde Guerre mondiale, il s’envole, ce mercredi 13 août, vers Paris -où François Hollande fera chevaliers de l’Ordre de la Légion d’honneur ceux qui ne le sont pas encore- puis vers Toulon. C’est là qu’aujourd’hui, lors des cérémonies organisées pour le 70e anniversaire du débarquement de Provence le 15 août 1944, où Abdelaziz Bouteflika sera représenté par Abdelmalek Sellal, le président français leur rendra hommage pour leur rôle dans la libération de la France, les campagnes de Tunisie et l’Italie, et dans la libération de Marseille, Lyon et Strasbourg.

De quoi faire remonter beaucoup de souvenirs dans la tête de Benyoucef, 95 ans, qui a gardé quasi intactes la mémoire des dates et des lieux. Surtout les villes de Corse d’où il a embarqué pour rejoindre Marseille. «J’étais chef d’équipe dans une section de transmission. Mon capitaine a été tué d’une balle, devant moi.» Mais le plus difficile restera pour lui la bataille de Monte Cassino. «La campagne la plus sanglante», se souvient-il, avant d’accélérer brutalement l’histoire pour arriver en 1956. «Nous, qui avions combattu pour la France, sommes devenus des terroristes», lâche-t-il avec un sourire en coin en évoquant «Ali Lapointe (un des principaux combattants de la Bataille d’Alger, ndlr), du même patelin que moi, Miliana.»

Dans cette délégation d’anciens combattants algériens, la plus importante des délégations étrangères, il y a aussi Mohand Ameziane Oukaour, 91 ans, de Bougie, qui fut le premier soldat à lancer un pont français sur le Rhin. «En tant que démineur, j’ai été un des premiers à débarquer dans la baie de Saint-Tropez, raconte-t-il. Au moment du débarquement, on se demandait comment sortir de l’eau, avec notre paquetage sur le dos. On ne pouvait pas emmener la barque sur la plage, il fallait nager et se disperser.

Quand nous sommes arrivés sur la plage, il y avait des Allemands, ils tiraient et on répondait. Et puis nous avons avancé jusqu’en Alsace où les Allemands ont bien résisté, puis en Autriche, où j’ai terminé la campagne en mai 1945.» Engagé, selon son témoignage, volontairement dans l’armée à l’âge de 19 ans, Mohand retournera en France après l’indépendance, envoyé par Boumediène, puis fera carrière... dans l’armée algérienne où il accèdera au grade de commandant.

Monte Cassino

Mais avant, il repartira combattre, en Indochine cette fois, à la tête d’une unité de Marocains. «J’y resterai 28 mois au lieu de 20. C’était plus difficile, parce que depuis 1942, ils étaient en guerre contre les Japonais, ils étaient bien formés. Et puis pendant qu’on sortait des rizières vidés par les sangsues, les Viets marchaient dans la jungle sans difficulté.» L’Indochine est un des souvenirs communs des vétérans. «Une guérilla, pas une vraie guerre, face à face comme nous l’étions avec les Allemands, souligne Allaoua Mokrane. A 91 ans, ce vétéran originaire de N’gaous était 2e classe dans les blindés. Entre le débarquement et Monte Cassino, les souvenirs se brouillent. «Nous sommes partis d’Arzew pour rejoindre Naples, nous avons mis huit jours pour arriver en Italie !»

Là, devant ses yeux, les mêmes images reviennent : celle d’une cathédrale et d’un bombardement américain «qui a duré du lever au coucher du soleil». Et de soupirer : «Oui, je vais recevoir la Légion d’honneur, mais c’est quand j’étais sergent qu’ils auraient dû me la donner  !» Arezki Medjahed, qui fêtera son 100e anniversaire en février prochain, se dit aujourd’hui «fier» d’avoir combattu aux côtés de la France. «J’ai été appelé à la caserne de Maison Carrée (El Harrach). Bien sûr, il fallait accepter, sinon ils nous fusillaient ou nous mettaient en prison. Mais pendant la guerre, chaque vendredi, à la mosquée, nous avons prié pour que la France se relève.» Jusqu’à ce 15 août 1944. «Nous avons débarqué dans six bateaux à Saint-Tropez, avec des Américains. On a marché, marché, on ramassait tout ce que les Allemands laissaient derrière eux.

On avait compris que c’était la fin.» Mobilisé à trois reprises, dont deux fois en Tunisie, le doyen des anciens combattants, versé à la 103e compagnie du service du matériel, se rappelle les lettres qu’il écrivait à sa famille. Soixante-dix ans plus tard, devant un parterre d’officiels, quand il ajustera ses médailles, il sait que tout lui reviendra : les figues et la galette que lui envoyaient ses proches, les nombreux amis tombés au champ de bataille et les heures passées dans le froid à monter la garde à la frontière avec l’Allemagne.



Les 450 000 hommes qui ont débarqué en Provence appartiennent aux armées anglo-américaines et à l’armée française, issue des Forces françaises libres et de l’armée d’Afrique. Ensemble, ils se sont battus pour libérer la France. Après avoir combattu en Afrique, en Italie et ailleurs, ces combattants, de toutes les origines, et leurs chefs ont permis que l’opération Dragoon soit un succès.

Grâce aux forces combinées des hommes de la 7e armée américaine, de la 1re division aéroportée anglo-américaine et de l’armée B française, la Provence est rapidement libérée. Ces soldats étaient originaires de : Algérie, Bénin, Burkina Faso, Cameroun, Congo, Côte d’Ivoire, Djibouti, Etats-Unis, France, Gabon, Guinée, Les Comores, Madagascar, Mali, Maroc, Mauritanie, Niger, République centrafricaine, Royaume-Uni, Sénégal, Tchad, Togo, Tunisie.

Mélanie Matarese


Journal Le Figaro

Douze vétérans algériens conviés en Provence
HOME ACTUALITE FLASH ACTU
Par Lefigaro.fr avec AFPMis à jour le 13/08/2014 à 16:42 Publié le 13/08/2014 à 16:34


Douze vétérans algériens de la Seconde guerre mondiale ont quitté Alger aujour'd'hui pour participer en France aux cérémonies commémorant le 70e anniversaire du débarquement de Provence. Absents le 6 juin des cérémonies du "D-Day" en Normandie, les combattants "indigènes" seront représentés en Provence par une quarantaine de vétérans.

Les douze Algériens, nés entre 1917 et 1924 et formant la plus importante délégation, ont été reçus par des diplomates français en poste à Alger avant d'embarquer pour Paris d'où ils se rendront ensuite à Toulon (sud-est). Quatre d'entre eux se verront remettre par le Président François Hollande les insignes de chevalier dans l'Ordre de la Légion d'Honneur. Autour de 250.000 Algériens ont combattu pour la France, l'ancienne puissance coloniale, lors de la Seconde guerre mondiale.

Les représentants de 28 pays invités à la cérémonie

"Le rôle des Algériens dans la libération du territoire européen et en particulier dans le débarquement de Provence, mais aussi dans les campagnes de Tunisie et d'Italie ainsi que dans la libération des villes de Marseille, Lyon et Strasbourg fera ainsi l'objet d'un hommage solennel", selon un communiqué diffusé par l'ambassade de France à Alger. Des représentants de 28 pays, notamment africains, ont été conviés par François Hollande pour assister depuis le porte-avion Charles De Gaulle à une revue navale au large de Toulon. L'Algérie devrait être représentée par son Premier ministre, Abdelmalek Sellal, selon des informations de la presse locale.


Revenir en haut Aller en bas
jacky alaux
Expert
Expert
avatar


MessageSujet: Re: COMMEMORATION DEBARQUEMENT PROVENCE AUJOURD'HUI   Ven 15 Aoû 2014 - 15:07

GUY...
Il est claire que ces Anciens combattants algériens que tu nous montre épousèrent la cause FLN... Si non, ils ne seraient plus de ce monde depuis longtemps.
Peut être pourrais tu nous parler également de ces autres Anciens combattants algériens ( autres que ceux présentés par le journal algérien EL WATAN )... Ceux qui restèrent fidèles à la France jusqu'au bout et qui furent égorgés par ce même FLN. Et crois moi, ils étaient beaucoup plus que 4 ...
Revenir en haut Aller en bas
Pérignon
Expert
Expert
avatar


MessageSujet: Re: COMMEMORATION DEBARQUEMENT PROVENCE AUJOURD'HUI   Ven 15 Aoû 2014 - 15:48

jacky alaux a écrit:
Ceux qui restèrent fidèles à la France jusqu'au bout et qui furent égorgés par ce même FLN.

..après avoir été forcés à avaler leurs médailles... Sad 
Revenir en haut Aller en bas
guy61
Pro !
Pro !
avatar


MessageSujet: réponse à Jacky Alaux   Ven 15 Aoû 2014 - 16:23

s'il y en a un qui parle souvent des Harkis, c'est moi...........dans ce cas aujourd'hui je ne fait que de "la revue de Presse".......un autre journal algérien cite :

Selon le communiqué, le président français, François Hollande, a invité tous les chefs des Etats dont étaient originaires les soldats ayant participé à cet épisode majeur de la Seconde Guerre mondiale à participer à ces cérémonies. Le communiqué annonce que l’Algérie, «dont les soldats constituaient alors la majeure partie des effectifs engagés», sera représentée à cette occasion mais ne précise pas quel sera le niveau de cette représentation. Dans un dossier de presse accompagnant le communiqué, les portraits de 12 Algériens, vétérans de cet événement, sont présentés. Ils étaient pour la plupart recrutés dans le régiment des tirailleurs algériens et sont en majorité chevaliers dans l’ordre de la Légion d’honneur et médaillés militaires. Aucun d’entre eux n’est cité comme ayant déserté pour rejoindre les rangs de l’Armée de libération nationale (ALN) durant la guerre d’indépendance. On sait que parmi l’encadrement de l’ALN, il y a eu beaucoup de déserteurs de l’armée française, y compris, dans la «campagne d’Indochine», ceux qui avaient rejoint les combattants vietnamiens durant leur lutte de libération contre le corps expéditionnaire français.

je me permet de te rappeler ma Synthèse déjà diffusée sur ce site

Revenir en haut Aller en bas
SACCO83
Pro !
Pro !
avatar


MessageSujet: DRAGOON   Ven 15 Aoû 2014 - 19:10

N'oublions pas que sans les Américains et les Anglais nos troupes auraient débarqué en bande molletière avec des lebels et auraient dû venir à la nage.
Ne pas oublier la 3ème division d'infanterie US qui a laissé un millier des siens qui reposent dans le cimetière militaire de Draguignan. Cette division est la seule unité américaine qui porte la fourragère de la croix de guerre française de 14-18 et de 39-45.
Il faut rendre à César ce qui lui appartient.
Tout ceci n'amoindrit pas d'une once le courage des pieds noirs, maghrébins, africains, bataillon du pacifique et légionnaires.
Pour les premiers, la reconnaissance du peuple français se vérifia en 1962, au delà de toute espérance.
Revenir en haut Aller en bas
http://societe.volontaires65@sfr.fr
jacky alaux
Expert
Expert
avatar


MessageSujet: Re: COMMEMORATION DEBARQUEMENT PROVENCE AUJOURD'HUI   Ven 15 Aoû 2014 - 19:21

Les 4 individus montrés par Guy sont sans aucun doute des Anciens combattants ayant servi dans l'Armée francaise... Mais c'est aussi des FELLS. Lun d'eux dit même avoir côtoyé le sinistre Tueur ALI LA POINTE, descendu par nos PARAS. Ce pâle tueur comme le nommait BIGEARD avait à son actif + d'une vingtaine de meurtre dont un capitaine de l'Armée Francaise tué dans la rue d'une balle dans le dos. Le fait qu'ils puissent avoir été choisi par BOUTEFLIKA pour venir  " parader " à Toulon montre bien que ces GUS sont bien des FELLS. Et qui sait, si à l'époque ils n'ont pas tiré sur nos soldats...

Nous montrer en photos des Fells, en essayant de nous faire croire que se sont de bons anciens Combattants algériens qui ont servis la France... Nous laisse des doutes...

Et dire que notre Bon président les décorera de la LH ... Ils auront même droit à la BISE....

On est vraiment MAL BARRÉ, Mes Frères.


Dernière édition par jacky alaux le Sam 16 Aoû 2014 - 1:21, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
SACCO83
Pro !
Pro !
avatar


MessageSujet: ANVIL DRAGOON   Sam 16 Aoû 2014 - 0:02

Revenir en haut Aller en bas
http://societe.volontaires65@sfr.fr
jacky alaux
Expert
Expert
avatar


MessageSujet: Re: COMMEMORATION DEBARQUEMENT PROVENCE AUJOURD'HUI   Sam 16 Aoû 2014 - 1:26

Pérignon a écrit:
jacky alaux a écrit:
Ceux qui restèrent fidèles à la France jusqu'au bout et qui furent égorgés par ce même FLN.

..après avoir été forcés à avaler leurs médailles... :

---------

EXACT PÉRIGNON...Avaler leurs décorations avant d'être égorgésr. Ces Anciens Combattants ALGÉRIENS FRANCAIS, ne risquaient  pas de se rendre aux Commémoration du Débarquement à Toulon car, en même temps que leurs frères Harkis, ils furent exterminés par Le FLN, toujours au pouvoir en Algérie et dont BOUTÉFLIKA l'actuel " président " fut un des responsables des massacres de Pieds-Noirs de Harkis et de ces Anciens Combattants Algériens Français qui avaient eu la mauvaise idée de rester fidèles à  cette " Pauvre France ".
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: COMMEMORATION DEBARQUEMENT PROVENCE AUJOURD'HUI   

Revenir en haut Aller en bas
 
COMMEMORATION DEBARQUEMENT PROVENCE AUJOURD'HUI
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
CHEMIN DE MEMOIRE DES PARACHUTISTES :: ACTUALITES DIVERS :: L'ACTUALITE DU JOUR, LES BREVES-
Sauter vers: