CHEMIN DE MEMOIRE DES PARACHUTISTES
Bienvenue sur notre forum Chemin de Mémoire des Parachutistes...

Si vous êtes membre de notre fratrie, ce message s'affiche car vous avez certainement oublié de vous connecter.

Si vous avez oublié votre mot de passe, en bas de page accueil du forum, par l'icône "contact", adressez un message à l'administrateur qui trouvera pour vous une solution.

Ce message s'affiche également pour nos visiteurs qui tardent à s'inscrire...!

En attendant, bonne navigation à tous.....!


« ... Le devoir de mémoire incombe à chacun...rendre inoubliable. Ceux qui sont morts pour que nous vivions ont des droits inaliénables. Laisser la mémoire se transformer en histoire est insuffisant. Le devoir de mémoire permet de devenir un témoin... »
 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetPartagez | 
 

 Guerre économique, ou comment faire rendre les armes sans tirer une seule balle

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Fombecto
Expert
Expert
avatar


MessageSujet: Guerre économique, ou comment faire rendre les armes sans tirer une seule balle   Mar 22 Juil 2014 - 11:24

Guerre économique, ou comment faire rendre les armes sans tirer une seule balle
21.07.2014 - 08:09 - Finance et Investissement



PLANÈTE FINANCE – Comment les États-Unis ont-ils l'intention de s'y prendre pour forcer la Russie à se retirer de l'Ukraine? À coup de sanctions économiques qui visent très particulièrement les membres de la garde rapprochée du président russe Vladimir Poutine.
L'équilibre est toutefois très important, comme le rappelle Bloomberg, puisque les sanctions doivent être assez sévères pour dissuader la Russie de poursuivre son implication, mais tout en lui laissant assez de marge de manoeuvre pour rebrousser chemin, et ce, avant que le conflit ne s'envenime encore davantage.

Les nouvelles sanctions touchent les banques russes ainsi les compagnies spécialisées dans la production d'énergie et d'armes possédées par les entrepreneurs loyaux à Vladimir Poutine.

Le 16 juillet dernier, le Trésor américain a imposé des pénalités à deux banques russes, deux compagnies d'énergie et huit firmes spécialisées en armement. Les entreprises ciblées incluaient OAO Rosneft, OAO Novatek, Gazprombank OJSC et Vnesheconombank.
Citant le sous-secrétaire américain au Trésor, David Cohen,

Bloomberg rapporte que la Maison blanche « souhaite démontrer clairement au président Poutine et à son entourage qu'ils doivent faire un choix entre des coûts plus élevés en raison des sanctions ou un recul » de l'implication russe en Ukraine.


Selon lui, les décisions récentes de l'administration Obama démontre très clairement que les américains sont « préparés à augmenter la pression d'une façon mesurée et réfléchie».

Rappelons que les mesures prises empêchent les entreprises visées d'accéder au marché de la dette américaine en plus d'interdire à certaines d'entre elles l'accès au marché boursier américain.

Par contre, le géant OAO Gazprom n'est pas touché par les mesures américaines puisque les États-Unis souhaitent protéger l'Europe d'une rupture d'approvisionnement en gaz naturel durant l'hiver prochain. Les chefs d'État européens avaient clairement exprimé leurs inquiétudes par rapport à Gazprom dont ils pouvaient difficilement se passer.

« Les États-Unis veulent minimiser les c.nséquences éventuelles de leurs mesures sur les intérêts commerciaux occidentaux, explique Timothy Ash, chef de la recherche sur les marchés émergents chez Standard Bank à Londres. La stratégie, c'est de créer le plus de pression possible tout en laissant à Vladimir Poutine une porte de sortie.

Par ailleurs, les États-Unis et l'Europe souhaitent que GazProm règle un différend avec l'Ukraine où la compagnie a augmenté de 81 % en avril après qu'un gouvernement pro-russe ait été écarté du pouvoir.

Avec Bloomberg

_________________
« A la Grèce, nous devons surtout notre raison logique. A Rome, nos maximes de droit et de gouvernement. Mais à l'Evangile nous devons notre idée même de l'homme. Si nous renions l'Evangile, nous sommes perdus. » Maréchal de Lattre de Tassigny (mort le 11 janvier 1952).
Revenir en haut Aller en bas
LV67
confirmé
confirmé
avatar


MessageSujet: Re: Guerre économique, ou comment faire rendre les armes sans tirer une seule balle   Mar 22 Juil 2014 - 11:53

C'est beau la mondialisation ....

LOL
Revenir en haut Aller en bas
 
Guerre économique, ou comment faire rendre les armes sans tirer une seule balle
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
CHEMIN DE MEMOIRE DES PARACHUTISTES :: ACTUALITES DIVERS :: Actualité instantanée :: GEOSTRATEGIE-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers: