CHEMIN DE MEMOIRE DES PARACHUTISTES
Bienvenue sur notre forum Chemin de Mémoire des Parachutistes...

Si vous êtes membre de notre fratrie, ce message s'affiche car vous avez certainement oublié de vous connecter.

Si vous avez oublié votre mot de passe, en bas de page accueil du forum, par l'icône "contact", adressez un message à l'administrateur qui trouvera pour vous une solution.

Ce message s'affiche également pour nos visiteurs qui tardent à s'inscrire...!

En attendant, bonne navigation à tous.....!


« ... Le devoir de mémoire incombe à chacun...rendre inoubliable. Ceux qui sont morts pour que nous vivions ont des droits inaliénables. Laisser la mémoire se transformer en histoire est insuffisant. Le devoir de mémoire permet de devenir un témoin... »
 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Répondre au sujetPartagez
 

 Nous sommes dans une situation semblable, en beaucoup de points, à celle du 13 mai 1958.

Aller en bas 
AuteurMessage
Camp d'Idron
Pro !
Pro !
Camp d'Idron


Nous sommes dans une situation semblable, en beaucoup de points, à celle du 13 mai 1958.  Empty
MessageSujet: Nous sommes dans une situation semblable, en beaucoup de points, à celle du 13 mai 1958.    Nous sommes dans une situation semblable, en beaucoup de points, à celle du 13 mai 1958.  EmptyDim 13 Juil 2014 - 22:57

« Les Matinales » de France Culture
Entretien avec Cyril Peter pour l’émission du 14 juillet 2014 - B.Coll : 130714 – 12h30
 
Pourquoi êtes-vous opposés à la présence des armées algérienne et vietnamienne le 14 juillet ?
 
Parce que c’est une contre-vérité historique à la fois grotesque, stupide et lâche.
 
GROTESQUE, parce qu’aussi bien en 1914-18, que 39-45, les Algériens et Vietnamiens engagés volontaires qui servirent dans l’Armée française étaient des citoyens français de nos départements algériens ou de l’Indochine française. L’Algérie indépendante, qui n’existe que depuis le 3 juillet 1962, ne peut donc être considérée, comme le Vietnam communiste, comme un « pays belligérant » des guerres 1914-18 et 1939-45.
STUPIDE, Si l’on suit le raisonnement du Ministre des Affaires Etrangères d’Algérie qui prétend honorer par la présence de son pays « nos glorieux aînés » « combattants de la liberté du monde », cela signifie aussi que l’Algérie du FLN rend hommage aux Harkis et aux Vietnamiens de l’Armée française qui ont combattu le terrorisme du FLN et du Vietminh durant les guerres d’Algérie et d’Indochine. Raisonnement auquel tout patriote français ne peut que souscrire.
LACHE, parce que, pour la première fois dans l’Histoire de l’Humanité, un pays se voit attribué les mérites des soldats qui furent ses adversaires d’hier qui l’avaient battu militairement. Car tout le monde sait que sans le massacre prémédité des Harkis, livrés désarmés au FLN par le général De Gaulle, et sans la complicité active de l’Armée française légaliste, jamais le FLN n’aurait pu prendre le pouvoir en Algérie en 1962. Ainsi des « morts pour la France », qui ne peuvent plus se défendre, deviennent des combattants de la liberté du FLN.
 
Cette mascarade politico-historique n’a donc pour objet que de couvrir d’un voile mortuaire le « crime d’Etat » du 19 mars 1962 du général De Gaulle, suivi du « crime contre l’Humanité » commis par le FLN, désormais dénoncé par  l’Algérien Jean Daniel, la Ligue des Droits de l’Homme et le MRAP, après plus de 50 années d’un « silence gardé », suivant ainsi l’exemple de Pierre Messmer, qui fut Ministre des Armées en 1962, qui accusait dans le quotidien Le Monde du 25 septembre 2001, à l’occasion de la première journée nationale en « Hommage aux Harkis » : « M. Bouteflika est un ancien du FLN, et je le tiens comme étant l’un des principaux complices des crimes commis contre les harkis ». Une accusation qui n’a soulevé aucune protestation ni de l’intéressé ni de l’Algérie. Tout simplement parce que c’est vrai.
 
Que comptez-vous faire ?
 
Les 86% des Français virtuels non représentés par le gouvernement actuel vont-ils encore supporter longtemps  les palinodies quotidiennes et les fantasmes historiques de ministres ectoplasmes, comme M. Kader Arif, pourtant fils de harki rescapé des massacres du 19 mars 1962, qui ne représentent plus le Peuple souverain, selon l’article III des Droits de l’Homme ?
 
Nous sommes dans une situation semblable, en beaucoup de points, à celle du 13 mai 1958.
 
Nous appelons tous les Français patriotes à exprimer leur désaveu directement au Chef de l’Etat en lui déposant un message sur le site Internet de la Présidence de la République. Ce sont déjà plusieurs dizaines de milliers de messages qui lui ont été adressés.
 
Deux ans après son élection, les Français désavouent la politique du Chef de l’Etat. Celui-ci doit en tenir compte. Nous appelons les Français à constituer des Comités de Salut public, comme en 1789, afin de demander au Président de la République la démission de M. Kader Arif et du gouvernement, qui ne représente plus que 14% des Français, et la dissolution de l’Assemblée nationale afin que le Peuple souverain soit représenté d’une façon plus conforme à l’expression démocratique des dernières élections municipales et européennes. Comme de nombreux constitutionalistes, comme déjà le ministre Arnaud Montebourg et Jean-Luc Mélenchon, nous proposons aussi l’élaboration d’une nouvelle Constitution pour une VIe République afin de rendre au Peuple sa souveraineté, ce que ne permet pas la Constitution actuelle dans laquelle le Président de la République est en réalité un vrai monarque. Pour cela, nous demandons aux Français d’exprimer publiquement leurs attentes par tous les moyens démocratiques qui sont à leur disposition, notamment par Internet. Ce 14 juillet 2014 va marquer le début de la première révolution Internet, pacifique comme celle du 13 mai 1958. Quoi de plus normal que cet honneur revienne à la France, et en particulier aux Français d’Algérie, en cet anniversaire du 14 juillet 1789 !
 
Bernard COLL, secrétaire général de JPN

_________________
Nous sommes dans une situation semblable, en beaucoup de points, à celle du 13 mai 1958.  601e_g11    Nous sommes dans une situation semblable, en beaucoup de points, à celle du 13 mai 1958.  1er_rc13    Nous sommes dans une situation semblable, en beaucoup de points, à celle du 13 mai 1958.  602e_g11
  601° GIA                          602° GIA

« La France n’est plus que silence. Elle est perdue quelque part dans la nuit, tous feux éteints, comme un navire. Sa conscience et sa vie spirituelle se sont ramassées dans son  épaisseur » (Antoine de Saint-Exupéry)
Revenir en haut Aller en bas
jacky alaux
Expert
Expert
jacky alaux


Nous sommes dans une situation semblable, en beaucoup de points, à celle du 13 mai 1958.  Empty
MessageSujet: Re: Nous sommes dans une situation semblable, en beaucoup de points, à celle du 13 mai 1958.    Nous sommes dans une situation semblable, en beaucoup de points, à celle du 13 mai 1958.  EmptyLun 14 Juil 2014 - 2:18

BRAVO !
Revenir en haut Aller en bas
GARD
Expert
Expert
GARD


Nous sommes dans une situation semblable, en beaucoup de points, à celle du 13 mai 1958.  Empty
MessageSujet: Re: Nous sommes dans une situation semblable, en beaucoup de points, à celle du 13 mai 1958.    Nous sommes dans une situation semblable, en beaucoup de points, à celle du 13 mai 1958.  EmptyLun 14 Juil 2014 - 8:35

Très juste...

"LACHE, parce que, pour la première fois dans l’Histoire de l’Humanité, un pays se voit attribué les mérites des soldats qui furent ses adversaires d’hier qui l’avaient battu militairement. Car tout le monde sait que sans le massacre prémédité des Harkis, livrés désarmés au FLN par le général De Gaulle, et sans la complicité active de l’Armée française légaliste, jamais le FLN n’aurait pu prendre le pouvoir en Algérie en 1962. Ainsi des « morts pour la France, qui ne peuvent plus se défendre, deviennent des combattants de la liberté du FLN."

Triste vérité...
Revenir en haut Aller en bas
FOUQUET66
Expert
Expert
FOUQUET66


Nous sommes dans une situation semblable, en beaucoup de points, à celle du 13 mai 1958.  Empty
MessageSujet: Re: Nous sommes dans une situation semblable, en beaucoup de points, à celle du 13 mai 1958.    Nous sommes dans une situation semblable, en beaucoup de points, à celle du 13 mai 1958.  EmptyLun 14 Juil 2014 - 11:02

TRIPLE BRAVO !
Revenir en haut Aller en bas
http://www.legionetrangere.fr/
Contenu sponsorisé




Nous sommes dans une situation semblable, en beaucoup de points, à celle du 13 mai 1958.  Empty
MessageSujet: Re: Nous sommes dans une situation semblable, en beaucoup de points, à celle du 13 mai 1958.    Nous sommes dans une situation semblable, en beaucoup de points, à celle du 13 mai 1958.  Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Nous sommes dans une situation semblable, en beaucoup de points, à celle du 13 mai 1958.
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Nous sommes retraités et envisageons d'acheter et de s'intaller définitivement en Irlande
» Zarontin et Dépakine... nous sommes en début de traitement
» Les objets qui rapportent (beaucoup) de points
» Découvertes archéologiques dans la Hague (50).
» Sortie en salle du film : "Nos enfants nous accuseront"

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
CHEMIN DE MEMOIRE DES PARACHUTISTES :: ACTUALITES DIVERS :: Actualité instantanée :: Coup de gueule envers nos chers politiciens-
Répondre au sujetSauter vers: