CHEMIN DE MEMOIRE DES PARACHUTISTES
Bienvenue sur notre forum Chemin de Mémoire des Parachutistes...

Si vous êtes membre de notre fratrie, ce message s'affiche car vous avez certainement oublié de vous connecter.

Si vous avez oublié votre mot de passe, en bas de page accueil du forum, par l'icône "contact", adressez un message à l'administrateur qui trouvera pour vous une solution.

Ce message s'affiche également pour nos visiteurs qui tardent à s'inscrire...!

En attendant, bonne navigation à tous.....!


« ... Le devoir de mémoire incombe à chacun...rendre inoubliable. Ceux qui sont morts pour que nous vivions ont des droits inaliénables. Laisser la mémoire se transformer en histoire est insuffisant. Le devoir de mémoire permet de devenir un témoin... »
 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 J'AI MAL A MA FRANCE

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
SACCO83
Pro !
Pro !
avatar


MessageSujet: J'AI MAL A MA FRANCE   Mar 8 Juil 2014 - 17:33

Robert Ménard aux Piénoirs de Béziers : »Je vous ai compris ! »

Robert Ménard devant la stèle en l’honneur des patriotes Jean-Marie Bastien-Thiry, Roger Degueldre, Albert Docevar et Claude Piegts.
Robert Ménard, élu maire de Béziers en avril dernier, a tenu parole : la Ville de Béziers a officiellement commémoré la journée tragique du 5 juillet 1962. Ce jour enseigné dans nos écoles comme celui de l’indépendance de l’Algérie est aussi celui de l’intensification des massacres de Harkis dans les Douars et de l’assassinat de milliers de Pied-noir dans les villes et les campagnes. Des assassinats tragiquement caractérisés par celui d’Oran qui fit au moins sept-cents morts en, deux jours dans des conditions atroces que la République s’honorerait à reconnaître. Robert Ménard, nouveau Maire de Béziers, l’a fait devant la stèle érigée par l’ADIMAD en l’honneur des Patriotes tombés pour la défense de l’Algérie française. Cette stèle dite « la stèle de la honte » par nos ennemis devient, à partir de ce 5 juillet 2014 et ce, au grand jour, la « stèle de l’honneur ».
Alain Algudo, qui m’a envoyé ces photos, écrit : « A l’instigation du Collectif des Associations et Amicales de rapatriés du Grand Biterrois, magnifique, solennelle et émouvante cérémonie du 5 juillet organisée devant la stèle des martyrs de l’Algérie Française par notre nouveau Maire Robert Ménard qui a prononcé un discours qui va faire date. Une fanfare militaire était présente, les Africains et le Marseillaise, ainsi qu’une quinzaine de porte drapeaux avec en fin de cérémonie un lâcher de Colombes. Après tant d’années de combat pour l’honneur de notre stèle, aujourd’hui nous avons vécu un rêve éveillé. »
Je publie tel quel le discours de Robert Ménard. Et, quelles que soient nos divergences, je tiens à dire ici, publiquement, que je lui suis reconnaissant d’avoir osé. Puisse son acte courageux trouver un écho chez d’autres élus prétendus amis des Harkis et des Pied-noir qui n’ont jamais trouvé le courage de s’élever contre le mensonge et l’oubli volontaire.
____________________
Le discours de robert Ménard.
« Monsieur le Ministre, Monsieur le député, Mesdames et messieurs les élus, Messieurs les présidents d’association, Mesdames, Messieurs,
Il est des commémorations sèches, intellectuelles, administratives. Des officiels se rassemblent pour célébrer un événement lointain, symbolique, et qui, parfois, ne reste vivace dans la mémoire collective que par la grâce d’un jour férié. Et puis, ensuite, un apéritif est servi et l’on parle d’autre chose… Ce n’est pas le cas aujourd’hui.
Aujourd’hui, nous sommes rassemblés devant cette stèle à la gloire des morts pour l’Algérie française afin de commémorer un événement de sang et de chair. Ce sang coule toujours et cette chair palpite encore. Nous sommes ici parce que voici 52 ans des centaines des nôtres ont été tués dans des conditions atroces, livrés à leurs bourreaux dans l’indifférence du gouvernement d’alors. Et nous ne voulons pas les oublier, nous ne voulons pas oublier.
Nous sommes ici au nom de ce tout ce que nous devons à nos familles, à notre histoire. Et je pense à mon père qui, ce jour-là, a échappé à la mort de justesse. Nous sommes ici malgré le silence de l’État français si prompt à se préoccuper de massacres sous d’autres latitudes, à donner des leçons à la terre entière. Nous sommes ici pour dire que, oui, les Français d’Algérie ont, eux aussi, un droit à la mémoire. Que leurs souffrances sont d’autant plus insupportables qu’elles leur ont été infligées à cause de la passivité de leur propre État, de leur propre gouvernement. Nous sommes ici parce que voici 52 ans, jour pour jour, des centaines de Français d’Algérie étaient livrés sans défense à Oran au couteau des égorgeurs.
Rappelons-nous. Il y a 52 ans, à la même heure, une manifestation immense de musulmans se répand dans le centre d’Oran pour célébrer l’indépendance. L’armée française a pour ordre de rester dans ses casernes. Le maintien de l’ordre a été abandonné au FLN. À midi dix, exactement, les rapts d’Européens vont commencer. A midi trente, une foule hystérique va envahir la poste et égorger comme des moutons tous ses employés européens, kidnapper des dizaines d’hommes et de femmes que la fatalité a conduit là. À treize heures, la chasse à l’Européen est générale : enlèvements, viols, égorgements, mutilations, pendaisons à des crocs de bouchers…
Outre les Européens, tous les musulmans considérés comme partisans de l’Algérie française sont systématiquement tués dans des conditions d’une barbarie inouïe. À Oran, comme ailleurs par la suite, les harkis vont payer un tribut effroyable à la haine démente du FLN. Ce 5 juillet 1962, pendant des heures, c’est le massacre généralisé, c’est l’enivrement de la vengeance. Ce sont des scènes de rafles, de tortures. Ce sont des abominations absolues. L’Algérie indépendante se baptise dans le sang. Le soir même, le général De Gaulle apparait à la télévision pour annoncer l’indépendance de l’Algérie. Les Français de métropole viennent de rentrer de la plage. Les pieds-noirs, eux, vont prendre le bateau et quitter leur maison pour toujours.
Presque tout le monde s’en moque. Et, depuis 50 ans, rien n’a changé. Quel Français de 2014 connait cet événement ? Quel film, quel téléfilm a été consacré à ces massacres ? Aucun. Pour les pieds-noirs, c’est la triple peine : égorgés par les tueurs du FLN ; chassés de leur sol natal ; condamnés à perpétuité par la bien-pensance de la gauche et la lâcheté de la droite.
Le 5 juillet 1962 est un jour de deuil. C’est aussi un jour de honte pour ceux, pour tous ceux qui ont couvert ces assassinats de leur silence. J’ai écrit un livre en 2012 dont le titre était « Vive l’Algérie française ! ». Je suis fier de ce livre. Les victimes d’Oran sont le dernier épisode d’une histoire de 132 années à propos de laquelle le mensonge est quasi permanent. Or, disons-le clairement, sans la France, pas d’Algérie ! C’est la France qui a donné une existence à ce qui n’était qu’une juxtaposition de tribus vaguement gouvernées par les Turcs. C’est la France qui a mis fin aux épidémies de choléra qui ravageaient les douars indigènes avant 1830. C’est la France qui a permis qu’en cent ans, la superficie des terres cultivables appartenant aux musulmans soit doublée. C’est la France qui scolarisait, en 1960, 75 % des enfants musulmans, chiffre unique dans toute l’Afrique à cette époque. C’est la France qui a donné à l’Algérie 23 ports, 32 aérodromes, 4 500 kms de voies ferrées. Etc. Etc.
Les Français d’Algérie étaient les plus grands patriotes de notre pays. Leurs pertes lors de la dernière guerre mondiale le prouvent. Elles ont été supérieures aux pertes métropolitaines ou musulmanes. C’est en pensant à leur histoire, c’est en songeant à leurs sacrifices et à leur exemple, c’est en souvenir de mon père, que je conclurai par le seul cri digne d’un Français, digne de l’histoire de l’Algérie française, de son œuvre et de ses morts : Vive la France ! »
Revenir en haut Aller en bas
http://societe.volontaires65@sfr.fr
PLOUSEY
Pro !
Pro !
avatar


MessageSujet: Re: J'AI MAL A MA FRANCE   Mar 8 Juil 2014 - 18:27

Chapeau bas ! Il est temps pour les français de se réveiller, j'espère que ce n'est que le commencement.
Revenir en haut Aller en bas
gmcl33
confirmé
confirmé
avatar


MessageSujet: Re: J'AI MAL A MA FRANCE   Mar 8 Juil 2014 - 19:27

Bravo Mr Ménard
Revenir en haut Aller en bas
LAUCHERE
Expert
Expert
avatar


MessageSujet: Re: J'AI MAL A MA FRANCE   Mar 8 Juil 2014 - 19:45

gmcl33 a écrit:
Bravo Mr Ménard
Il a tout dit!!
Revenir en haut Aller en bas
FOUQUET66
Expert
Expert
avatar


MessageSujet: Re: J'AI MAL A MA FRANCE   Mer 9 Juil 2014 - 11:25

Merci SACCO83 de nous avoir retranscrit le discours de Robert Menard. Heureusement qu'il y ait des personnes qui n'oublient pas.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.legionetrangere.fr/
SACCO83
Pro !
Pro !
avatar


MessageSujet: J AI MAL A MA FRANCE   Mer 9 Juil 2014 - 14:17

Aujourd’hui, 4 juillet 2014, Rachida, contrariée, a pris un couteau de cuisine, a planté la lame et a tué une institutrice dans une école de France.

Aujourd’hui c’était mon dernier jour d’école car j’ai pris ma retraite et ce dernier jour sera à jamais marqué par cette ignominie.

J’ai tant de peine pour cette jeune femme, ses enfants, sa famille et j’ai tant de rage et de haine contre tous ceux qui, sans relâche, avec détermination et volonté de destruction, nous imposent des centaines de milliers de Rachida, de Mohamed ou de Mouloud, tous bien sûr fragiles, innocents, déséquilibrés et irresponsables.

Vas-y Rachida frappe, perce, vas-y Momo égorge, viole, vole, détruit, massacre, allez Mouloud brûle, bousille tout sans bien sûr oublier le butin traditionnel, le pillage culturel, la jazya quotidienne, allez-y mais n’oubliez pas de geindre, de pleurer, de vous poser en éternelles victimes car les traîtres qui nous gouvernent et leurs affidés journaleux vous trouveront toutes les excuses clés en main fournies par leur catalogue idéologique.

Et oui, ne craigniez rien, vous êtes victimes de la société; tu as dérapé Mouloud, tu as craqué Rachida, tu as perdu tes nerfs Mohamed, on vous aura poussé à bout, vous êtes si fragiles, si discriminés, si stigmatisés! Tout d’un coup, pour une contrariété, un affront peut-être, une vétille, vous basculez, mais ce n’est pas de votre faute, vous êtes une « maman », un brave fils à son papa.

Tu auras tous les bienfaits de la médecine occidentale Rachida, les journaleux nous ont tout de suite rassurés, tu n’iras pas en prison car tu es reconnue « sans discernement » et les meilleurs psychiatres sont déjà à ton chevet! Ouf, nous voilà rassurés, la « maman » a été bien prise en charge, le protocole a été respecté avec célérité et compétence.

Soyez heureux, à partir de maintenant vous allez payer pour les soins de Rachida, les médicaments de Rachida, les médecins de Rachida, les psys de Rachida.

Vous allez payer pour sa chambre d’hôpital, ses draps bien blancs, ses repas qu’on aura sans doute la délicatesse de lui fournir halal, la prise en charge de ses gosses par l’ASE.

Vous allez payer pour son avocat commis d’office, pour le magistrat bienveillant qui ne l’épinglera jamais au mur des c.ns, vous allez payer pour toute sa ruineuse prise en charge.

Et vous êtes sommés de payer avec le sourire.

Et vous avez juste le droit d’être bouleversé par l’émotion dégoulinante dans une grande communion cathodique, à la rigueur de vous prétendre sidéré en un tweet convenu, c’est mode, et sans doute d’organiser une marche blanche.

Et le ministre de l’éducation nationale, très professionnel et grotesque, vous assure que « le projet éducatif fonctionnait, que la mixité fonctionnait »!

Et puis le foot ouvre le journal de 20 heures.

Et puis quelque part sur l’acier du frigo une jeune femme de 34 ans git livide, exangue, massacrée par l’impéritie et la forfaiture de ceux qui nous gouvernent et, accessoirement par la lame de Rachida.

Danielle Moulins
Revenir en haut Aller en bas
http://societe.volontaires65@sfr.fr
GARD
Expert
Expert
avatar


MessageSujet: Re: J'AI MAL A MA FRANCE   Mer 9 Juil 2014 - 20:04

Un beau discours de Robert Ménard et une belle analyse de Danielle Moulins...
Revenir en haut Aller en bas
YOHANN
Pro !
Pro !
avatar


MessageSujet: Re: J'AI MAL A MA FRANCE   Jeu 10 Juil 2014 - 18:05

Bonjour,

oui et un beau gachis gratuit pour ses deux petites filles et ses proches.

yohann
Revenir en haut Aller en bas
marcel.salvan
Pro !
Pro !
avatar


MessageSujet: J'AI MAL A MA FRANCE   Sam 12 Juil 2014 - 16:39

En lisant ce très beau discours de Robert MENARD et la lettre de la collègue de l'institutrice assassinée partant à la retraite, je ne remémore mes années de services en Algérie et mes 6 années professionnelles passé au SAHARA (HASSI MESSAOUD). Quel gâchis, un si beau pays et si riche par ses immenses ressources que nous leur avons laissé et qui sont tombés entre les mains de voyous, à l'image de celui qui nous dirige.

Marcel SALVAN
Revenir en haut Aller en bas
SACCO83
Pro !
Pro !
avatar


MessageSujet: ASSASSINAT INSTITUTRICE   Dim 13 Juil 2014 - 9:26

Je voudrais revenir sur l'assassinat de cette institutrice.

Il se trouve que cette pauvre dame était politiquement à la gauche de Staline, et qu'elle militait activement pour tous les avantages à accorder aux maghrébins immigrés. Elle "mouillait sa chemise" dans ce sacerdoce.
L'ironie du sort a voulu qu'elle soit tuée par une maghrébine pour qui elle ne voulait que du bien.
Les voies du destin sont impénétrables !!!
Revenir en haut Aller en bas
http://societe.volontaires65@sfr.fr
marcel.salvan
Pro !
Pro !
avatar


MessageSujet: J'AIMAL A MA FRANCE   Dim 13 Juil 2014 - 15:05

SACCO83 écrit que la dame qui fut assassinée était à la gauche de STALINE. J'aimerai savoir exactement d'où vous tirez cette affirmation. La pauvre institutrice assassinée était la petite fille de Lucien MIAS ancien international de Rugby capitaine de l'équipe de FRANCE dans les années 50 et ancien joueur de MATZAMET. Ayant exercé la profession de médecin dans cette commune. Il faudrait d'autres arguments pour prouver ce que vous écrivez. Je vous remercie de me les confirmer avec d'autres informations plus précises.
Revenir en haut Aller en bas
PLOUSEY
Pro !
Pro !
avatar


MessageSujet: Re: J'AI MAL A MA FRANCE   Dim 13 Juil 2014 - 16:21

Qu' elle soit à gauche ou à droite de Staline, là n'est pas la question, c' est simplement et tristement une instit, mère de famille toute jeunette qui a été victime de la sauvagerie que bien des nôtres ont rencontrée pendant les "évènements". Tous les enseignants ne sont pas de gauche, tout comme les militaires de droite. Qu' elle repose en Paix !


Dernière édition par PLOUSEY le Dim 13 Juil 2014 - 19:52, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
SACCO83
Pro !
Pro !
avatar


MessageSujet: INSTIT   Dim 13 Juil 2014 - 17:33

@ Salvan

Je n'écrit ni n'affirme jamais rien sans avoir vérifié.
Je ne critique pas cette femme puisque je n'emploie que des adjectifs respectueux, tout à son honneur.
Je ne critique pas plus sa famille, qui n'a rien à y voir.
Pour moi tous les gens sont honorables, sauf leurs dérives intellectuelles dont ils ne sont guère responsables à vrai dire. Je te ferai remarquer cher camarade, que la pensée unique est du côté des gauchos et non des gens de "droite" qui sont sans doute moins politisés.
Revenir en haut Aller en bas
http://societe.volontaires65@sfr.fr
marcel.salvan
Pro !
Pro !
avatar


MessageSujet: J'AI MAL A MA FRANCE   Dim 13 Juil 2014 - 18:45

SACCO83
Si ce n'est pas de l'affirmation "LA FEMME QUI FUT ASSASSINEE ETAIT A LA GAUCHE DE STALINE"
QU'ELLE MILITAIT ACTIVEMENT etc....
ELLE MOUILLAIT SA CHEMISE

EN FRANCAIS C'EST DES EXPRESSIONS AFFIRMATIVES
Revenir en haut Aller en bas
SACCO83
Pro !
Pro !
avatar


MessageSujet: Re: J'AI MAL A MA FRANCE   Dim 13 Juil 2014 - 19:44

@ Salvan

Désolé que tu le prennes ainsi. Je ne désire pas polémiquer plus avant.
Bonne soirée et bon 14 juillet.
 pirat
Revenir en haut Aller en bas
http://societe.volontaires65@sfr.fr
YOHANN
Pro !
Pro !
avatar


MessageSujet: Re: J'AI MAL A MA FRANCE   Lun 14 Juil 2014 - 19:24

Bonjour,

Je me souviens d'avoir lu qu'elle était dans une association pour aider des personnes à obtenir des papiers d'identité.

et quand bien même elle était à gauche de STALINE, cela donne le droit de lui ôter la vie?????

nous avons la chance de vivre dans un pays dans lequel nous pouvons vivre en liberté, cette femme souhaitait juste avoir la liberté de vivre, mais cela lui a été retiré et c'est ça le vrai sujet, pas de savoir ce qu'elle faisait de ses journées et de quel côté elle pouvait voter. Parce que de ça : on s'en fout!!!!!

yohann
Revenir en haut Aller en bas
SACCO83
Pro !
Pro !
avatar


MessageSujet: Assassinat d'une militante.   Lun 14 Juil 2014 - 19:58

Je suis désolé que vous preniez ce que j'écrit au premier degré.

En fait, rien ne justifie l'assassinat de quelqu'un pour ses appartenances politiques ou religieuses (enfin, du moins pas dans l'immédiat).
Toutefois, je note la publicité faite autour de l'assassinat d'une gaucho par une de ses ouailles, et le silence concernant l'assassinat d'un militaire français par quatre bosniaques généreusement accueillis dans notre beau pays peuplé d'ânes munis de grandes œillères.
Cette femme ne méritait pas ce genre de "reconnaissance" de la part de gens pour qui elle se dévouait......elle a eu la Légion d'Honneur. Ce que beaucoup de nos soldats tombés au feu, n'ont pas eu.

Je suis passionnément Gaulois, et je ne me préoccupe avec intérêt que des Gaulois malheureux, et croyez moi, il y en a plus que vous ne le pensez. Mais ils sont discrets, et comme personne n'en parle, ils crèvent dans la misère en silence.

Honte à ce pays qui a perdu toutes ses valeurs et qui ose encore le revendiquer !!
Revenir en haut Aller en bas
http://societe.volontaires65@sfr.fr
Arcimboldo_56
Pro !
Pro !
avatar


MessageSujet: Info à vérifier   Lun 14 Juil 2014 - 22:44

Serait-ce ici que l'info a été dévoilée ?

http://www.bvoltaire.fr/carolineartus/albi-hamon-bon-professeur-etre-engage-gauche,93771

Ceci est une retransmission d'un site sans vérification et sans investigation.

Si vous avez le temps de lire tous les commentaires.

Bonne soirée

Arcim
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: J'AI MAL A MA FRANCE   

Revenir en haut Aller en bas
 
J'AI MAL A MA FRANCE
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
CHEMIN DE MEMOIRE DES PARACHUTISTES :: ACTUALITES DIVERS :: L'ACTUALITE DU JOUR, LES BREVES-
Sauter vers: