CHEMIN DE MEMOIRE DES PARACHUTISTES
Bienvenue sur notre forum Chemin de Mémoire des Parachutistes...

Si vous êtes membre de notre fratrie, ce message s'affiche car vous avez certainement oublié de vous connecter.

Si vous avez oublié votre mot de passe, en bas de page accueil du forum, par l'icône "contact", adressez un message à l'administrateur qui trouvera pour vous une solution.

Ce message s'affiche également pour nos visiteurs qui tardent à s'inscrire...!

En attendant, bonne navigation à tous.....!


« ... Le devoir de mémoire incombe à chacun...rendre inoubliable. Ceux qui sont morts pour que nous vivions ont des droits inaliénables. Laisser la mémoire se transformer en histoire est insuffisant. Le devoir de mémoire permet de devenir un témoin... »
 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Répondre au sujetPartagez | 
 

 L’exploit contesté du parachutiste le plus célèbre du Débarquement par Claire Arsenault

Aller en bas 
AuteurMessage
RGP
Pro !
Pro !
avatar


MessageSujet: L’exploit contesté du parachutiste le plus célèbre du Débarquement par Claire Arsenault    Sam 7 Juin 2014 - 0:12

L’exploit contesté du parachutiste le plus célèbre du Débarquement
par Claire Arsenault

Des amateurs ont revêtu les uniformes de la Deuxième Guerre mondiale et prennent la pose devant l'église de Sainte-Mère où on aperçoit sur le clocher le fameux parachute de John Steele, le 2 juin 2014.

Le parachute accroché piteusement au clocher de Sainte-Mère-Eglise, le soldat américain John Steele pendant au bout, forment une image forte du Débarquement dont on commémore, ce 6 juin 2014, le 70e anniversaire. La véracité de la mésaventure du parachutiste, popularisée par le cinéma, est parfois remise en question. Alors, le soldat Steele a-t-il usurpé sa notoriété ou la mérite-t-il ?
On le voit dans Le jour le plus long, incarné par Red Buttons, le parachute pris dans les aspérités de la petite église Notre-Dame-de-l’Assomption au cœur du village normand de Sainte-Mère-Eglise. La nuit du 5 au 6 juin 1944, des milliers de parachutistes américains sont largués dans la campagne environnante pour le premier acte de ce qui va aboutir à la libération de la France. 
Steele fait le mort
 
Quelques largages parmi les 900 avions C-47 Dakota manquent de précision et c’est ainsi qu’une vingtaine de parachutistes, lestés de leurs bardas de 45 kilos, se retrouvent en plein village, dans la gueule du loup, les Allemands occupant toujours la place. John Steele, 29 ans, matricule 16054501, comme ses camarades savent bien que ce ne sera pas une mission facile. Mais la réalité est encore plus brutale. Complètement vulnérables et parfaitement visibles à cause d’un incendie sur la place, plusieurs camarades de John Steele sont abattus, lui-même est blessé au pied lors de sa descente.
 
Il est vivant, mais il ne touchera jamais le sol. Son parachute s’est accroché à la corniche de  l’église et il reste ainsi suspendu au-dessus du vide. Les tirs n’ayant pas cessé, il fait le mort. Plus de deux heures après, un soldat allemand, Rudolf May, vient le décrocher et le fait prisonnier. Il parvient à s’évader trois jours plus tard et à rejoindre les lignes alliées.
 
La légende de John Steele est lancée. Mais au fur et à mesure que son histoire se répand, elle est contestée. Décoré de la Bronze Star pour sa bravoure et du Purple Heart pour blessures au combat, la parution du livre Le jour le plus long en1959 et plus encore le film éponyme trois ans plus tard, achèvent d’en faire une célébrité.
 
Avec l’histoire de John Steele, Sainte-Mère-Eglise tient son héros. Celui qui est dorénavant un vétéran, revient volontiers dans le village où on le fête et dont il devient citoyen d’honneur. Une auberge porte même son nom et sur l’église, la municipalité entretient la légende en veillant à ce qu’un parachute, soutenant un mannequin, soit bien visible aux yeux des milliers de touristes ravis.
 
Version made in Hollywood
 

Le soldat américain John Steele de la 82e division aéroportée, à 29 ans. Wiki/Commons
Cette version, qui porte le sceau de la vérité made in Hollywood, est rapidement contestée par des habitants du village qui affirment n’avoir jamais vu de parachutiste sur leur église tout comme l’écrivain Gilles Perrault qui, en 1981, parle de l’épisode au conditionnel : « Un Américain serait resté accroché au clocher toute la nuit », écrit-il dans Les gens d’ici.
 
Mais le doute n’est pas partagé par tous. Ainsi, le fils du soldat allemand Rudolf May mort en 1985, qui a décroché Steele au petit matin du 6 juin 1944, confirme-t-il que son père et un autre soldat allemand ont bien sectionné les cordages du parachute. Plus troublant, Kenneth Russel qui a sauté du même avion que Steele, a raconté en 1988 qu’il s’était lui aussi retrouvé suspendu à l’église à 6 mètres du sol, donc plus bas. Au-dessus de moi, se souvient-il, j’ai vu un autre parachutiste que je n’ai pas pu identifier et qui semblait inanimé… 
     
Willard Young, un autre parachutiste, a de son côté témoigné avoir vu « plusieurs cadavres pendant aux arbres et à un bâtiment (le clocher de l’église, je crois) ». Si le doute a pu exister, un historien, cité par L’Express, en a peut-être trouvé l’explication. Jean Quellien admet avoir longtemps cru que John Steele mentait. Mais aujourd’hui, il pense que Steele est bien resté suspendu au clocher comme il l’a raconté, mais pas du côté où le film le montre et où le mannequin est accroché maintenant. John Steele est mort en 1969, à 57 ans. Il est enterré à Fayetteville, en Caroline du Nord, et non à Sainte-Mère comme il en avait pourtant souvent exprimé le souhait.
Revenir en haut Aller en bas
RGP
Pro !
Pro !
avatar


MessageSujet: Re: L’exploit contesté du parachutiste le plus célèbre du Débarquement par Claire Arsenault    Sam 7 Juin 2014 - 0:18

Revenir en haut Aller en bas
RGP
Pro !
Pro !
avatar


MessageSujet: Re: L’exploit contesté du parachutiste le plus célèbre du Débarquement par Claire Arsenault    Sam 7 Juin 2014 - 15:16

The feat challenged the parachutist's most famous Landing
Claire Arsenault

Fans donned the uniform of the Second World War and pose in front of the church of Sainte-Mère where you can see the steeple of the famous parachute John Steele, June 2, 2014.


    USA


The parachute hung pitifully steeple of Sainte-Mère-Eglise, the American soldier John Steele hanging at the end, form a strong image which commemorates the landing, 6 June 2014, the 70th anniversary. The veracity of the mishap paratrooper, popularized by the film, is sometimes questioned. Then the soldier Steele he usurped his notoriety or he deserves?
Seen in The Longest Day, played by Red Buttons, the parachute caught in the asperities of the church Our Lady of the Assumption in the heart of Normandy village of Sainte-Mère-Eglise. The night of June 5 to 6, 1944, thousands of U.S. paratroopers are dropped into the surrounding countryside for the first act of what will lead to the liberation of France.
Steele plays dead
 
Few drops from 900 C-47 Dakota aircraft unclear and thus a twenty paratroopers, their weighted Bardas 45 pounds, can be found right in the village, in the lion's den, the Germans still occupying the instead. John Steele, 29, number 16054501, as his friends know that this will not be an easy mission. But the reality is even more brutal. Completely vulnerable and highly visible because of a fire on the square, several comrades are slaughtered John Steele himself was wounded in the foot during its descent.
 
He is alive, but it will never touch the ground. His parachute is attached to the cornice of the church and thus remains suspended over the void. The shooting has not stopped, it plays dead. More than two hours later, a German soldier, Rudolf May, just unhook and taken prisoner. He managed to escape three days later and join the Allied lines.
 
The legend of John Steele is launched. But gradually as the story spreads, it is disputed. Awarded the Bronze Star for valor and Purple Heart for combat injuries, the publication of the book The Longest Day en1959 and even the eponymous film three years later, complete to make a celebrity.
 
With the story of John Steele, Sainte-Mère-Eglise takes its hero. One who is now a veteran, returned willingly in the village where the party and he was made an honorary citizen. An inn named after him and the church, the municipality maintains legend ensuring a parachute, supporting a model, is clearly visible in the eyes of thousands of tourists happy.
 
Version Made in Hollywood
 

American soldier John Steele of the 82nd Airborne Division, 29 years. Wiki / Commons
This version, which bears the stamp of truth made in Hollywood is quickly challenged by villagers who say they have never seen a parachute on their church as the writer Gilles Perrault in 1981, speaks of the conditional episode "An American would snagged bell all night," he wrote in the people here.
 
But doubt is not shared by all. Thus, the son of the German soldier Rudolf died in May 1985, Steele won the early morning of June 6, 1944, he confirmed that his father and another German soldier were well cut the ropes of the parachute. More troubling, Kenneth Russell who jumped from the same plane that Steele told in 1988 that it was also found hanging from the church to 6 meters above the ground, so below. Above me, remember, I saw another paratrooper I have not been able to identify and seemed lifeless ...
     
Willard Young, another paratrooper, has testified his side he saw "several dead bodies to trees and a building (the tower of the church, I think)." If doubt could exist, historian, quoted by L'Express, has perhaps found the explanation. Jean admits Quellien long believed that John Steele was lying. But now he thinks Steele is left hanging in the steeple as he told, but not the side where the film shows and where the dummy is hooked now. John Steele died in 1969 at age 57. He is buried in Fayetteville, North Carolina, not Holy Mother as he had yet often wishes.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L’exploit contesté du parachutiste le plus célèbre du Débarquement par Claire Arsenault    

Revenir en haut Aller en bas
 
L’exploit contesté du parachutiste le plus célèbre du Débarquement par Claire Arsenault
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
CHEMIN DE MEMOIRE DES PARACHUTISTES :: NOS GUERRES COMPTEMPORAINES et les OPEX :: GUERRE 1939-1945 :: 70e anniversaire du débarquement aéroportée dans la nuit du 5 au 6 juin 1944-
Répondre au sujetSauter vers: