CHEMIN DE MEMOIRE DES PARACHUTISTES
Bienvenue sur notre forum Chemin de Mémoire des Parachutistes...

Si vous êtes membre de notre fratrie, ce message s'affiche car vous avez certainement oublié de vous connecter.

Si vous avez oublié votre mot de passe, en bas de page accueil du forum, par l'icône "contact", adressez un message à l'administrateur qui trouvera pour vous une solution.

Ce message s'affiche également pour nos visiteurs qui tardent à s'inscrire...!

En attendant, bonne navigation à tous.....!


« ... Le devoir de mémoire incombe à chacun...rendre inoubliable. Ceux qui sont morts pour que nous vivions ont des droits inaliénables. Laisser la mémoire se transformer en histoire est insuffisant. Le devoir de mémoire permet de devenir un témoin... »
 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Répondre au sujetPartagez | 
 

 Pour le D-Day, des commémorations grand format - Léon Gautier, 91 ans, ancien membre des commandos Kieffer, a assisté à la cérémonie de Colleville, près du lieu où il a débarqué le 6 juin 1944

Aller en bas 
AuteurMessage
bleu12
Pro !
Pro !
avatar


MessageSujet: Pour le D-Day, des commémorations grand format - Léon Gautier, 91 ans, ancien membre des commandos Kieffer, a assisté à la cérémonie de Colleville, près du lieu où il a débarqué le 6 juin 1944   Ven 6 Juin 2014 - 19:36

Pour le D-Day, des commémorations grand format


Léon Gautier, 91 ans, ancien membre des commandos Kieffer, a assisté à la cérémonie de Colleville, près du lieu où il a débarqué le 6 juin 1944. Crédits photo : CHRISTIAN HARTMANN/REUTERS



INFOGRAPHIE - Dix-neuf chefs d'État et 1800 vétérans célèbrent en Normandie le 70e anniversaire du «jour le plus long».

La Normandie est à nouveau sur le pied de guerre pour les commémorations du 70e anniversaire du Débarquement. Un événement qui se déroulera en très grand format. Le programme et la liste des invités parlent d'eux-mêmes. Dix-neuf chefs d'État seront présents, dont la reine Elizabeth II, Barack Obama, Vladimir Poutine, mais aussi leur homologue ukrainien Petro Porochenko. La souveraine britannique sera accompagnée par d'autres membres de la famille royale, le prince de Galles, Charles, et Camilla, mais aussi le duc et la duchesse de Cambridge, Kate et William. Quelque 1800 vétérans feront le voyage, certains pour la première fois depuis qu'ils foulèrent les plages normandes parmi les 130.000 soldats alliés du «jour le plus long». La plupart sont âgés de plus de 90 ans: avec leur disparition, les prochaines grandes célébrations du D-Day basculeront du souvenir à la mémoire. «Les vétérans sont en train de partir petit à petit. Si l'on veut que le 6 Juin continue à vivre, les jeunes doivent prendre le relais», estime Gérard Legout, le coordinateur des cérémonies à Arromanches.
Neuf mille invités ont été conviés, mais le public attendu est évalué à 150.000, dans une région qui se prépare depuis un an et demi à cet anniversaire. Impossible, depuis de longs mois, de trouver une chambre d'hôtel… Environ 12.000 hommes, policiers, militaires et pompiers ont été mobilisés pour assurer la sécurité dans un secteur de 80 km sur 20 km, où la circulation sera restreinte dès vendredi matin à 6 heures.
Hommage aux victimes civiles
À 9 heures, les cérémonies officielles démarreront avec l'hommage national présidé par François Hollande au Mémorial de Caen. Pour la première fois, un hommage officiel sera rendu aux 20.000 civils tués durant les 100 jours de la bataille de Normandie. «La prise en compte des victimes civiles est un trait saillant de ces commémorations», estime l'historien Olivier Wieviorka, spécialiste de la Seconde Guerre mondiale. Durant la seule journée du 6 juin 1944, près de 3000 civils ont péri sous les bombardements, presque autant que les soldats alliés. À la mi-journée, à Caen, un chapelet de bombes visant les ponts de l'Orne rate sa cible et dévaste tout le centre-ville. Bilan: 500 morts.
À 10h40, François Hollande rejoindra Barack Obama au cimetière américain de Colleville-sur-Mer, qui surplombe Omaha Beach, la plage la plus sanglante du Débarquement (1000 tués, 2000 blessés et disparus). Quelque 10.000 personnes se recueilleront autour du champ de croix blanches - les sépultures de 9388 soldats américains tombés en Normandie. Deux fils du président Theodore Roosevelt (au pouvoir de 1901 à 1909) y sont également enterrés, dont Quentin Roosevelt, tué dans l'Aisne, le 14 juillet 1918. C'est le seul combattant de la Première Guerre mondiale inhumé à Colleville. Barack Obama pensera sûrement quant à lui à son grand-père maternel, Stanley Dunham - Gramps, comme il l'appelait -, qui débarqua en Normandie en juillet 1944. Même si «Gramps rentra de la guerre sans avoir vu de véritables combats», écrit le président américain dans son récit familial, Les Rêves de mon père.
À la mi-journée, les chefs d'État et de gouvernement ainsi que des vétérans se retrouveront au château de Bénouville, près du célèbre Pegasus Bridge, pour un déjeuner officiel concocté par cinq chefs étoilés normands. Le point d'orgue de la journée sera la cérémonie internationale qui débutera à 14h30 sur la plage Riva Bella de Ouistreham, celle de Sword, où François Hollande accueillera ses homologues. Dans les gradins de 7000 places, 3000 ont été réservées aux vétérans et à leurs accompagnateurs et 2000 aux Normands, ce qui n'a pas manqué de nourrir quelque frustration parmi les habitants de la région. Le clou de cette séquence internationale devrait être un spectacle en quatre actes autour du jour J: l'oppression, le Débarquement, la Libération, la paix et la construction européenne. Une vaste chorégraphie entrera en résonance avec les images projetées sur trois écrans géants, au son de Purcell, Mozart et Philip Glass.

_________________
"Nous avons eu l’impression d’être trahis, ce qui explique notre révolte" Commandant Hélie de Saint-Marc dernier Chef de Corps du 1er REP
Revenir en haut Aller en bas
GARD
Expert
Expert
avatar


MessageSujet: Re: Pour le D-Day, des commémorations grand format - Léon Gautier, 91 ans, ancien membre des commandos Kieffer, a assisté à la cérémonie de Colleville, près du lieu où il a débarqué le 6 juin 1944   Sam 7 Juin 2014 - 9:19

Tous nos anciens et vétérans ont je crois versé une larme en retrouvant ces endroits où ils ont laissé beaucoup de leurs camarades...
Revenir en haut Aller en bas
FOUQUET66
Expert
Expert
avatar


MessageSujet: Re: Pour le D-Day, des commémorations grand format - Léon Gautier, 91 ans, ancien membre des commandos Kieffer, a assisté à la cérémonie de Colleville, près du lieu où il a débarqué le 6 juin 1944   Sam 7 Juin 2014 - 11:19

GARD a écrit:
Tous nos  anciens et vétérans ont je crois versé une larme en retrouvant ces endroits où ils ont laissé beaucoup de leurs camarades...

J'ai vu Léon Gautier très ému lors des cérémonies ....
Revenir en haut Aller en bas
http://www.legionetrangere.fr/
Bertrand
Pro !
Pro !
avatar


MessageSujet: Re: Pour le D-Day, des commémorations grand format - Léon Gautier, 91 ans, ancien membre des commandos Kieffer, a assisté à la cérémonie de Colleville, près du lieu où il a débarqué le 6 juin 1944   Lun 9 Juin 2014 - 16:07

Tous les yeux seront rivés vers les Plages du Débarquement et les sites de la Bataille de Normandie.
Il y a 70 ans, les 177 commandos Kieffer étaient les seuls Français à participer au Débarquement, le 6 juin, sur la plage de Ouistreham, nommée, pour l'opération Overlord du D-Day, Sword beach. Les Français qui les voyaient n'en croyaient pas leurs yeux. « Des Anglais ou des Américains, oui. Mais des Français qui débarquent, on n'aurait jamais cru ! », leur disaient-ils.



On nous avait appris qu'il fallait suivre le fil blanc déroulé par les démineurs, mais on n'a pas eu le temps d'attendre. Sous les balles, on a foncé, traversé les 400 m de sable à découvert et on s'est regroupé dans la ruine prévue. Sauf cinq ou six camarades déjà tués sur la plage. Puis, durant 3 heures de combats acharnés, nous avons nettoyé Ouistreham, dont le casino, pris à 9 h 30, grâce à l'aide d'un char Sherman réquisitionné par le commandant Kieffer. »Dans l'après-midi, les hommes du commando rejoignaient les rives de l'Orne, et le célèbre pont de Bénouville, Pegasus bridge, tenu depuis la nuit par les Royal marines, aéroportés en planeurs. Au soir de cette journée, dix commandos avaient été tués et 31 blessés, dont le commandant Kieffer.
Les premiers Français


Revenir en haut Aller en bas
Claude Millet
Fondateur
avatar


MessageSujet: Re: Pour le D-Day, des commémorations grand format - Léon Gautier, 91 ans, ancien membre des commandos Kieffer, a assisté à la cérémonie de Colleville, près du lieu où il a débarqué le 6 juin 1944   Mar 10 Juin 2014 - 19:15

Comme d'habitude très beaux montage!
Merci Robert
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Pour le D-Day, des commémorations grand format - Léon Gautier, 91 ans, ancien membre des commandos Kieffer, a assisté à la cérémonie de Colleville, près du lieu où il a débarqué le 6 juin 1944   

Revenir en haut Aller en bas
 
Pour le D-Day, des commémorations grand format - Léon Gautier, 91 ans, ancien membre des commandos Kieffer, a assisté à la cérémonie de Colleville, près du lieu où il a débarqué le 6 juin 1944
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
CHEMIN DE MEMOIRE DES PARACHUTISTES :: NOS GUERRES COMPTEMPORAINES et les OPEX :: GUERRE 1939-1945 :: 70e anniversaire du débarquement aéroportée dans la nuit du 5 au 6 juin 1944-
Répondre au sujetSauter vers: