CHEMIN DE MEMOIRE DES PARACHUTISTES
Bienvenue sur notre forum Chemin de Mémoire des Parachutistes...

Si vous êtes membre de notre fratrie, ce message s'affiche car vous avez certainement oublié de vous connecter.

Si vous avez oublié votre mot de passe, en bas de page accueil du forum, par l'icône "contact", adressez un message à l'administrateur qui trouvera pour vous une solution.

Ce message s'affiche également pour nos visiteurs qui tardent à s'inscrire...!

En attendant, bonne navigation à tous.....!


« ... Le devoir de mémoire incombe à chacun...rendre inoubliable. Ceux qui sont morts pour que nous vivions ont des droits inaliénables. Laisser la mémoire se transformer en histoire est insuffisant. Le devoir de mémoire permet de devenir un témoin... »
 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Une disparition que nous ne pleurerons pas: mort du journaliste jean-louis hurst "Le déserteur" de la guerre d'Algérie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Claude Larue
Expert
Expert



MessageSujet: Une disparition que nous ne pleurerons pas: mort du journaliste jean-louis hurst "Le déserteur" de la guerre d'Algérie   Jeu 15 Mai 2014 - 7:43


La mort d'un traître.
Lire l'article dans le Monde.
Revenir en haut Aller en bas
Pérignon
Expert
Expert
avatar


MessageSujet: Re: Une disparition que nous ne pleurerons pas: mort du journaliste jean-louis hurst "Le déserteur" de la guerre d'Algérie   Jeu 15 Mai 2014 - 10:57

Revenir en haut Aller en bas
LAUCHERE
Expert
Expert
avatar


MessageSujet: Re: Une disparition que nous ne pleurerons pas: mort du journaliste jean-louis hurst "Le déserteur" de la guerre d'Algérie   Jeu 15 Mai 2014 - 12:47

Pérignon a écrit:
Qu'il rejoigne Boudarel et quelques autres !

Le lien sur l'article du Monde :  http://www.lemonde.fr/disparitions/article/2014/05/15/mort-du-journaliste-jean-louis-hurst-le-deserteur-de-la-guerre-d-algerie_4418786_3382.html
Des fu......comme ça, on en a rien à cirer!
Revenir en haut Aller en bas
guy61
Pro !
Pro !
avatar


MessageSujet: BELLE ORDURE   Sam 24 Mai 2014 - 18:59

bz...







Mort d’un traitre

http://magoturf.over-blog.com/2014/05/jean-louis-hurst-traitre-et-deserteur-inhume-a-alger-le-21-mai-2014.html


Jean-Louis Hurst, journaliste au quotidien « LIBERATION » depuis le début des années 70, et dont Il sera l’une des figures de ce journal durant quelques décennies, est mort à l’âge de 78 ans, le 13 mai 2014 à l’hôpital Paul Brousse de Villejuif.

**Officier déserteur de l’armée française lors de la guerre d’Algérie, Jean-Louis HURST, a été enterré selon sa dernière volonté au cimetière chrétien d’El Medania, à Diar Essaâda où il a été drapé dans le drapeau algérien et a bénéficié de funérailles nationales en présence du représentant du premier ministre et de nombreuses figures de la révolution encore en vie.

Luc Chaulet, fils de l’autre traître Pierre Chaulet, a entonné, en cette occasion, la chanson « Le Déserteur, accompagné par un chœur de femmes scandant à l’unisson les paroles bien connues de Boris Vian.

Trompettes et roulements de tambours conféraient le caractère très solennel de cette cérémonie.

Né le 18 septembre 1935 à Nancy, Jean-Louis Hurst, alors instituteur, avait adhéré au Parti communiste par opposition à la guerre d’Indochine et il jubilera lors du désastre de Dien Bien Phu puisque l’un des objectifs du PC était de s’opposer à l’armée française sur tous les théâtres d’opérations.

Dès le début il embrasse la cause palestinienne car il assimile les israéliens aux colons d’Algérie qu’il déteste.

Il s’engage dans l’armée française pour mieux la combattre de l’intérieur.

Officier et affecté en Algérie en septembre 1958, Jean-Louis Hurst déserte et se réfugie à Bâle où il organise un réseau qui rassemble les insoumis.

Il entre en contact avec le réseau des « porteurs de valise » organisé par Francis Jeanson grâce au professeur André Mandouze.

A partir de 1958 il assurera ainsi le passage des porteurs de valise vers la Suisse, l’Allemagne et l’Italie pour le compte du FLN, effectuant lui-même des transports de fonds clandestins.

Ce financement a permis à l’ALN (Armée Nationale Algérienne) d’acquérir des armes qui ont servi à tuer des milliers de jeunes soldats français et de civils innocents sur le territoire algérien.

Hurst soutient activement la révolution algérienne contre sa patrie, la France.

Il publie aux Editions de Minuit, sous le pseudonyme « Maurienne », un livre intitulé « Le Déserteur », qui sera interdit.

Après l’indépendance Jean-Louis Hurst reste quelques temps en Algérie et deviendra l’un de ces « Pieds-rouges » qui, devant le peu d’importance que leurs accordent les gouvernements successifs, reviennent en France, vers la fin des années 60, pour mieux vivre dans le pays qu’ils ont trahis.

un grand quotidien parisien afin de pouvoir poursuivre en toute impunité sa politique de désinformation et, afficher à sa dernière heure la haine de sa patrie en souhaitant que sa dépouille repose en terre étrangère.

MANUEL GOMEZ






Revenir en haut Aller en bas
jacky alaux
Expert
Expert
avatar


MessageSujet: Re: Une disparition que nous ne pleurerons pas: mort du journaliste jean-louis hurst "Le déserteur" de la guerre d'Algérie   Dim 25 Mai 2014 - 15:52

Et dire qu'il y en a d'autres, des ces pourris qui vivent en France sans être ennuyés. Comment peut on tolérer de tel merde, qui ont trahi leur Mère Patrie ?

Les communistes " français " PCF sont les coco de la pire espèce... Et ils n'ont pas changés.
Revenir en haut Aller en bas
NDL
Pro !
Pro !
avatar


MessageSujet: Re: Une disparition que nous ne pleurerons pas: mort du journaliste jean-louis hurst "Le déserteur" de la guerre d'Algérie   Lun 26 Mai 2014 - 17:53

Les sal..ds vont en enfer!


Dernière édition par NDL le Lun 26 Mai 2014 - 19:20, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
FOUQUET66
Expert
Expert
avatar


MessageSujet: Re: Une disparition que nous ne pleurerons pas: mort du journaliste jean-louis hurst "Le déserteur" de la guerre d'Algérie   Lun 26 Mai 2014 - 18:55

Qu'il rejoigne Boudarel et tous les autres fum.ers qui ont trahi leur pays et leurs camarades!
Revenir en haut Aller en bas
http://www.legionetrangere.fr/
jacky alaux
Expert
Expert
avatar


MessageSujet: Re: Une disparition que nous ne pleurerons pas: mort du journaliste jean-louis hurst "Le déserteur" de la guerre d'Algérie   Mer 28 Mai 2014 - 15:27

Les COMMUNISTES de "France" et non pas "Français" ( Ils haïssent leur Pays )... Ils sont tellement sale qu'ils ont due changé leur nom de PCF pour: le FRONT de GAUCHE. Sans oublier leur syndicat la CGT, ceux la même dont les ouvriers sabotaient dans les usines d'armement le matériel militaire destiné à nos courageux soldats trahis en Indochine, c'est à dire: les Armes, Grenades, Mortiers, et même les Parachutes. Tout ca, c'est pas des blagues, les ANCIENS d'INDO vous le diront. Cette même CGT qui avec le FLN s'était rassemblé sur les Quais de Marseille en 62 pour venir vomir leur haine sur ces malheureux Pieds-Noirs et Harkis lâchement abandonnés... Ils avaient oublié que ces mêmes Hommes, ceux de la ( la 3e Division d’Infanterie Algérienne ) étaient venus en 44 libérer Marseille des NAZI.
Revenir en haut Aller en bas
Pérignon
Expert
Expert
avatar


MessageSujet: Re: Une disparition que nous ne pleurerons pas: mort du journaliste jean-louis hurst "Le déserteur" de la guerre d'Algérie   Mer 28 Mai 2014 - 16:31

jacky alaux a écrit:
Sans oublier leur syndicat la CGT, ceux la même dont les ouvriers sabotaient dans les usines d'armement le matériel militaire destiné à nos courageux soldats trahis en Indochine, c'est à dire: les Armes, Grenades, Mortiers, et même les Parachutes. Tout ca, c'est pas des blagues, les ANCIENS d'INDO vous le diront

Ils n'avaient pas attendu l'Indochine pour trahir et saboter !  Evil or Very Mad 

Citation :
En 1939, c’est la drôle de guerre. Pour ne pas nuire au pacte germano-soviétique, de nombreux ouvriers français travaillant dans nos usines d’armement vont, sur ordre de la CGT, saboter des armes et des avions de chasse français. De nombreux pilotes français perdront la vie en mission, au seul motif que les communistes ne souhaitaient pas voir la France remporter une victoire sur les nazis, alliés au “petit père des peuples”, Joseph Staline.

http://www.valeursactuelles.com/nous-m%C3%A9ritons-autre-gauche

http://fr.wikipedia.org/wiki/Parti_communiste_fran%C3%A7ais_pendant_la_dr%C3%B4le_de_guerre
Revenir en haut Aller en bas
jacky alaux
Expert
Expert
avatar


MessageSujet: Re: Une disparition que nous ne pleurerons pas: mort du journaliste jean-louis hurst "Le déserteur" de la guerre d'Algérie   Mer 28 Mai 2014 - 16:57


Merci de compléter PERIGNON ... Et ça continue !
Revenir en haut Aller en bas
battement zéro
Pro !
Pro !
avatar


MessageSujet: Re: Une disparition que nous ne pleurerons pas: mort du journaliste jean-louis hurst "Le déserteur" de la guerre d'Algérie   Mar 2 Déc 2014 - 11:19

Citation :
*Officier déserteur de l’armée française lors de la guerre d’Algérie, Jean-Louis HURST, a été enterré selon sa dernière volonté au cimetière chrétien d’El Medania, à Diar Essaâda où il a été drapé dans le drapeau algérien et a bénéficié de funérailles nationales en présence du représentant du premier ministre et de nombreuses figures de la révolution encore en vie.

Il a été jusqu'au bout de sa félonie...................!
340

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Reitz
enregistré
enregistré
avatar


MessageSujet: Re: Une disparition que nous ne pleurerons pas: mort du journaliste jean-louis hurst "Le déserteur" de la guerre d'Algérie   Mar 23 Aoû 2016 - 22:46

Sa mort laissera tout de même un regret: sa date tardive!
Revenir en haut Aller en bas
Casa1
enregistré
enregistré
avatar


MessageSujet: Re: Une disparition que nous ne pleurerons pas: mort du journaliste jean-louis hurst "Le déserteur" de la guerre d'Algérie   Mer 24 Aoû 2016 - 18:04

Sa mort laissera tout de même un regret: sa date tardive!
oui , REITZ!
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Une disparition que nous ne pleurerons pas: mort du journaliste jean-louis hurst "Le déserteur" de la guerre d'Algérie   

Revenir en haut Aller en bas
 
Une disparition que nous ne pleurerons pas: mort du journaliste jean-louis hurst "Le déserteur" de la guerre d'Algérie
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
CHEMIN DE MEMOIRE DES PARACHUTISTES :: AU PANTHEON DES PARACHUTISTES, tous égaux devant la mort, St MICHEL ne fait aucune distinction de grade :: LE DEVOIR DE MEMOIRE :: Les paras n'onblieront jamais les déserteurs, les traitres, les insoumis, les porteurs de valises...-
Sauter vers: