CHEMIN DE MEMOIRE DES PARACHUTISTES
Bienvenue sur notre forum Chemin de Mémoire des Parachutistes...

Si vous êtes membre de notre fratrie, ce message s'affiche car vous avez certainement oublié de vous connecter.

Si vous avez oublié votre mot de passe, en bas de page accueil du forum, par l'icône "contact", adressez un message à l'administrateur qui trouvera pour vous une solution.

Ce message s'affiche également pour nos visiteurs qui tardent à s'inscrire...!

En attendant, bonne navigation à tous.....!


« ... Le devoir de mémoire incombe à chacun...rendre inoubliable. Ceux qui sont morts pour que nous vivions ont des droits inaliénables. Laisser la mémoire se transformer en histoire est insuffisant. Le devoir de mémoire permet de devenir un témoin... »
 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Répondre au sujetPartagez | 
 

 Un jihadiste tué par l’armée française, plusieurs se sont rendus (état-major)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Devevey
Pro !
Pro !
avatar


MessageSujet: Un jihadiste tué par l’armée française, plusieurs se sont rendus (état-major)   Jeu 1 Mai 2014 - 20:40

Un jihadiste tué par l’armée française, plusieurs se sont rendus (état-major)
Par AFP - Date: 30 Avril 2014 23 réactions  

Taille de la police:
Les forces spéciales françaises.
Les forces spéciales françaises ont tué un combattant islamiste en fin de semaine dernière au nord de Kidal, au Mali, lors d’un accrochage au cours duquel plusieurs jihadistes, dont deux "enfants soldats", se sont rendus, a indiqué mercredi à Paris l’état-major des armées.

Le porte-parole n’a pas confirmé que le combattant tué soit Haroune Said, bras droit du chef du groupe islamiste Ansar Dine, dont la mort a été annoncée de source militaire malienne.

L’opération a été conduite dans la nuit du 24 au 25 avril dans le nord du Mali, "contre des éléments d’un groupe armé terroriste", a indiqué le colonel Gilles Jaron. Selon le porte-parole de l’état-major, un jihadiste "qui avait adopté une attitude jusqu’au-boutiste, a été tué".

"Pour la première fois lors de cette intervention, nous avons des éléments qui ont préféré cesser le combat et se rendre à l’armée française", a-t-il souligné, évoquant "une attitude rarissime". Selon le colonel Jaron, il s’agissait notamment de "deux adolescents, qui ont été remis aux organisations internationales chargées de traiter le cas de ceux que l’on appelle les enfants soldats", le CICR et l’Unicef.

"Nous sommes généralement confrontés à des jusqu’au-boutistes qui préfèrent mourir plutôt que de se rendre", a-t-il souligné, se refusant à plus de précisions, notamment sur l’importance du groupe armé. Il s’agissait, a-t-il dit, d’"une opération d’opportunité", "menée avec une dominante (des) forces spéciales", les unités d’élite de l’armée française engagées au Mali depuis le début de l’opération Serval, en janvier 2013.

Selon une source militaire malienne dans la région, Haroune Said, bras droit du chef d’Ansar Dine, Iyad Ag Ghaly, a été tué durant le week-end "lors d’opérations menées par l’armée française dans la région de Kidal".

dch/mat/sd
Source: mali jet et AFP

_________________

Revenir en haut Aller en bas
 
Un jihadiste tué par l’armée française, plusieurs se sont rendus (état-major)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
CHEMIN DE MEMOIRE DES PARACHUTISTES :: NOS GUERRES COMPTEMPORAINES et les OPEX :: OPEX 1962 à ce jour :: MALI opération SERVAL-
Répondre au sujetSauter vers: