CHEMIN DE MEMOIRE DES PARACHUTISTES
Bienvenue sur notre forum Chemin de Mémoire des Parachutistes...

Si vous êtes membre de notre fratrie, ce message s'affiche car vous avez certainement oublié de vous connecter.

Si vous avez oublié votre mot de passe, en bas de page accueil du forum, par l'icône "contact", adressez un message à l'administrateur qui trouvera pour vous une solution.

Ce message s'affiche également pour nos visiteurs qui tardent à s'inscrire...!

En attendant, bonne navigation à tous.....!


« ... Le devoir de mémoire incombe à chacun...rendre inoubliable. Ceux qui sont morts pour que nous vivions ont des droits inaliénables. Laisser la mémoire se transformer en histoire est insuffisant. Le devoir de mémoire permet de devenir un témoin... »
 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetPartagez
 

 PUTSCH Alger avril 1961: Pourquoi les Parachutistes ont participé à la rebellion, d'autres armes avaient également paticipé: REC, Infanterie...

Aller en bas 
AuteurMessage
Claude MILLET
Fondateur
Claude MILLET


PUTSCH Alger avril 1961: Pourquoi les Parachutistes ont participé à la rebellion, d'autres armes avaient également paticipé: REC, Infanterie...  Empty
MessageSujet: PUTSCH Alger avril 1961: Pourquoi les Parachutistes ont participé à la rebellion, d'autres armes avaient également paticipé: REC, Infanterie...    PUTSCH Alger avril 1961: Pourquoi les Parachutistes ont participé à la rebellion, d'autres armes avaient également paticipé: REC, Infanterie...  EmptyDim 27 Avr 2014 - 20:44

PUTSCH Alger avril 1961: Pourquoi les Parachutistes ont participé à la rebellion, d'autres armes avaient également paticipé: REC, Infanterie...  Putsch10

L’Histoire retiendra sous le nom de « PUTSCH d’ALGER », la révolte des militaires en Algérie d’avril 1961. Le fer de lance de cette rébellion en sera les Troupes Aéroportées, elle restera pour les parachutiste un symbole d’honneur, le respect de la parole donné aux populations par les militaires contre la soudaine politique d’abandon du gouvernement. Le reniement étant écarté, il ne restait que la rébellion.
Le 1er REP et son officier mythique le commandant Hélie de Saint Marc, les groupements de commandos parachutistes de l’Air avec le commandant Robin se rendirent maître de tous les points stratégiques, d’Alger et des bâtiments officiels dans la nuit du 21 au 22 avril 1961. Les gendarmes mobiles pourtant en alerte n’osèrent pas affronter les paras déterminés qui avançaient silencieusement dans la nuit.
Durant ces journées se jouera un des derniers actes tragiques de la guerre d’Algérie. Après 7 années de guerre et de victoires obtenues au prix de lourds sacrifices de nos militaires, des populations musulmanes fidèles et des Pieds-noirs, il était difficile d’accepter cet abandon brutal politique.
On retrouvera ci-dessous l'esprit de nos parachutistes révoltés écrit en lettres d'or dans l’ouvrage "Les Centurions" de Jean Larteguy.

Exergue des Centurions de J. Lartéguy

«On nous avait dit, lorsque nous avons quitté le sol natal, que nous partions défendre les droits sacrés que nous confèrent tant de citoyens installés là-bas, tant d'années de présence, tant de bienfaits apportés à des populations qui ont besoin de notre aide et de notre civilisation.
Nous avons pu vérifier que tout cela était vrai, et, parce que c'était vrai, nous n'avons pas hésité à verser l'impôt du sang, à sacrifier notre jeunesse, nos espoirs. Nous ne regrettons rien, mais alors qu'ici cet état d'esprit nous anime, on me dit que dans Rome se succèdent cabales et complots, que fleurit la trahison et que beaucoup, hésitants, troublés, prêtent des oreilles complaisantes aux pires tentations de l'abandon et vilipendent notre action.
Je ne puis croire que tout cela soit vrai et pourtant des guerres récentes ont montré à quel point pouvait être pernicieux un tel état d'âme et où il pouvait mener.
Je t'en prie, rassure-moi au plus vite et dis-moi que nos concitoyens nous comprennent, nous soutiennent, nous protègent comme nous protégeons nous-mêmes la grandeur de l'Empire.
S'il devait en être autrement, si nous devions laisser en vain nos os blanchis sur les pistes du désert, alors, que l'on prenne garde à la colère des Légions !»

Marcus Flavinius

Centurion à la 2e Cohorte de la Légion Augusta à son cousin Tertullus à Rome.
Revenir en haut Aller en bas
 
PUTSCH Alger avril 1961: Pourquoi les Parachutistes ont participé à la rebellion, d'autres armes avaient également paticipé: REC, Infanterie...
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
CHEMIN DE MEMOIRE DES PARACHUTISTES :: NOS GUERRES COMPTEMPORAINES et les OPEX :: ALGERIE 1954 -1962 :: LE PUTSCH d'ALGER du 21 avril 1961-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers: