CHEMIN DE MEMOIRE DES PARACHUTISTES
Bienvenue sur notre forum Chemin de Mémoire des Parachutistes...

Si vous êtes membre de notre fratrie, ce message s'affiche car vous avez certainement oublié de vous connecter.

Si vous avez oublié votre mot de passe, en bas de page accueil du forum, par l'icône "contact", adressez un message à l'administrateur qui trouvera pour vous une solution.

Ce message s'affiche également pour nos visiteurs qui tardent à s'inscrire...!

En attendant, bonne navigation à tous.....!


« ... Le devoir de mémoire incombe à chacun...rendre inoubliable. Ceux qui sont morts pour que nous vivions ont des droits inaliénables. Laisser la mémoire se transformer en histoire est insuffisant. Le devoir de mémoire permet de devenir un témoin... »
 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez
 

 Et maintenant, l’Idiot intégral ! Le fils de Jean-Edern Hallier aidé d’une poignée de plumitifs reprennent le flambeau de l’Idiot international, fondé par Sartre et Beauvoir.

Aller en bas 
AuteurMessage
chouf
confirmé
confirmé
chouf


Et maintenant, l’Idiot intégral ! Le fils de Jean-Edern Hallier aidé d’une poignée de plumitifs reprennent le flambeau de l’Idiot international, fondé par Sartre et Beauvoir.  Empty
MessageSujet: Et maintenant, l’Idiot intégral ! Le fils de Jean-Edern Hallier aidé d’une poignée de plumitifs reprennent le flambeau de l’Idiot international, fondé par Sartre et Beauvoir.    Et maintenant, l’Idiot intégral ! Le fils de Jean-Edern Hallier aidé d’une poignée de plumitifs reprennent le flambeau de l’Idiot international, fondé par Sartre et Beauvoir.  EmptyLun 7 Avr 2014 - 10:33

Et maintenant, l’Idiot intégral !
Et maintenant, l’Idiot intégral ! Le fils de Jean-Edern Hallier aidé d’une poignée de plumitifs reprennent le flambeau de l’Idiot international, fondé par Sartre et Beauvoir.  2hz1rhk-565x250
Le 7 avril 2014
Le fils de Jean-Edern Hallier aidé d’une poignée de plumitifs reprennent le flambeau de l’Idiot international, fondé par Sartre et Beauvoir.

Alors qu’il se dirigeait à pas pressés vers le quai où l’attendait son train, l’œil de votre serviteur fut attiré par une graphie journalistique reconnaissable entre toutes (à l’instar de celle du Canard enchaîné) dont, comme d’autres, il avait fait son deuil depuis sa disparition des kiosques en 1994. Vingt ans après, tels des mousquetaires dégarnis et vieillissants, mais sans le panache de D’Artagnan, le fils de Jean-Edern Hallier aidé d’une poignée de plumitifs reprennent le flambeau de l’Idiot international, fondé par Sartre et Beauvoir.
S’emparant, fébrile, du premier numéro (daté du 1er avril !), il se jette sur sa page de une titrée de façon péremptoire : « La conjuration des imbéciles ». Illico, il regrette les 2,95 euros qu’il vient de lâcher. Parmi les nominés de cette étrange coterie, on trouve – à tout seigneur, tout honneur – Robert Ménard ainsi que l’inévitable Éric Zemmour, mais aussi Alain Finkielkraut, Michel Onfray, Aymeric Chauprade ; lesquels voisinent avec Dieudonné, Alain Soral, Carlos, Serge Ayoub, Robert Faurisson ou Kémi Séba. Et comme pour feindre de n’oublier personne, l’inoxydable BHL supervise l’ensemble, assisté d’un ancien de L’Idiot, Marc-Édouard Nabe. Ébahi, on se demande ce que les membres arbitrairement convoqués de cette cohorte peuvent avoir en commun.
On comprend mieux en parcourant l’éditorial dont le degré zéro de la pensée coïncide avec le point Godwin : « Cette photo de famille où rouge-brun côtoient sans grimacer l’extrême droite, où antisémites assumés débattent avec l’ultra-droite sioniste, où les libéraux les plus fervents festoient avec les humanistes de façade. » Sans rire, il annonce un nouvel « Idiot, un peu plus adulte ».
Ensuite, s’efforçant de plonger plus avant dans le contenu indigent des autres papiers non moins indigestes (l’inintérêt des sujets le disputant à un style de tâcheron de fanzine), on rigole beaucoup moins lorsqu’on lit un tissu d’âneries du style (dans un portrait vomi d’Aymeric Chauprade) : « Géopoliticien autoproclamé (sic) […], l’homme a fait ses classes dans les milieux völkisch néo-païens de l’extrême droite française ». Rien que ça ! Autant d’oxymores et de sophismes dans une même phrase suscitent l’indignation devant une méconnaissance abyssale de l’histoire des idées du XXe siècle, tout autant que la colère d’être pris pour des crétins par des journaleux ignares.
L’on est rassuré de voir que l’auteur de ces lignes pontifiantes n’est autre que William Blanc, militant d’extrême gauche, pseudo-historien, doctorant poussif (depuis 2010, selon le site thèses.fr) en histoire médiévale animalière (ce qui lui confère évidemment toute autorité pour parler de la révolution conservatrice allemande !), coauteur et animateur des « historiens de garde » (sorte de sous-École des annales de l’anachronisme et de l’autoflagellation) qui connut son quart d’heure de célébrité en fondant comme un busard sur Lorànt Deutsch et ses livres à succès. Jérôme Schmidt, le rédacteur en chef, est du même tabac gaucho-bobo.
Bref, faussement impertinent, d’un conformiste navrant, d’une vacuité infinie, cet Idiot-là ne dépassera pas les murs du parisianisme « mainstream » qu’abhorrait ce fou génial de Jean-Edern.
source: bd voltaire
Revenir en haut Aller en bas
 
Et maintenant, l’Idiot intégral ! Le fils de Jean-Edern Hallier aidé d’une poignée de plumitifs reprennent le flambeau de l’Idiot international, fondé par Sartre et Beauvoir.
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
CHEMIN DE MEMOIRE DES PARACHUTISTES :: ACTUALITES DIVERS :: Actualité instantanée :: COUP DE GUEULE envers les primitifs rappartenant à la famille des MEDIAS-
Sauter vers: